Saint-Ouen : abstention massive et carton à gauche

Le second tour des élections Régionales à dans notre Ville ne dément pas le 1er tour.

Même en recul (- 2,4 %),  l’abstention frôlant les 60 % laisse un goût amer à cette belle victoire de la gauche Celle-ci totalise en effet à Saint-Ouen 5 481 suffrages (73,6 %) laissant la Droite tétaniser avec 1 967 voix (26,4%).

Ce résultat est donc à prendre avec beaucoup de hauteur. Il invite plutôt les “politiques” à retrousser les manches plutôt qu’à se gargariser.

L’enthousiasme mesuré et la joie assez contenue lors de la proclamation des résultats au bureau centralisateur collège Jean Jaurès étaient donc, avouons le,  plutôt de bon goût.

Une courte allocution d’Abdelhak Kachouri, futur Conseiller Régional, aurait toutefois été appréciée aux dires de certains (au moins pour remercier les électeurs).

Une bonne nouvelle dans cette analyse rapide : la dynamique unitaire a joué à plein. La gauche dépasse ainsi allègrement (+ 548 voix) son total théorique du premier tour.

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

15 réflexions sur « Saint-Ouen : abstention massive et carton à gauche »

  1. AK maire de saint-ouen, cela serait aller un peu vite car il y a loin de la coupe aux lèvres mais en ce dimanche soir, comme le montre la photo du Parisien sur laquelle JR, PP et notre sémillant vainqueur sont cote à côte, chacun devrait se méfier.

    D’abord les Verts, dont la perspective locale est entre les mains des débats nationaux , notamment avec le projet Daniel CB de les dissoudre pour mieux les recomposer dans Europe Ecologie.

    Mais l’idée de voir Remy Fargeas est bien dans les têtes pour rassembler le vote et les préoccupations écologistes aux prochaines cantonales.

    Au jeu des recompositions et de l’union, le PS a fait depuis longtemps preuve de ses capacités à mener la danse et à remporter le 1er prix.

    Cest donc parceque Saint-ouen posséde décidemment des racines profondément ancrée à “gauche” que rien ne dit que la direction de la ville n’échappe pas encore au PS et à ses visées de Grand Paris “rose”.

    Chez les communistes, après les soubresauts des derniers conseils municipâux sur le PLU ou sur la démocratie locale, l’idée d’un départ de JR est mieux et plus partager si cela était nécessaire.

    Beaucoup de militants semblent requinqués et prets à reprendre le “métier”.

    La stratégie Front de gauche avec le NPA notamment a montré ses capacités dynamiques dans de nombreux endroits. A saint-ouen, cette idée aurait pu mieux faire…

    C’est là tout l’enjeu : les communistes audoniens arriveront-ils à de délester de tout ce qui les plombent en s’affirmant sur leurs fondamentaux : justice sociale, démocratie participative, ouverture et écoute, partage et enrichissement … pour un projet progressiste cohérent pour Saint-Ouen et sa région…

    Cela passera inéductablement par les cantonales et pour eux le choix des candidats (titulaire comme suppléant) sera décisif pour qu’ils se rassemblent avec les audoniens.

    Mais Claude Bartolone, mentor d’AK et de Mathieu Hanotin (VP au CG93) , n’entend pas rendre les clefs du conseil général (renouvellement de quasi tous les sortants socialistes) et l’homme est habile et ferait un trés bon Premier ministre en cas de victoire d’une gauche à dominante PS aux prochaines présidentielles.

    Au point qu’ à Montreuil, rien n’a quasiment filtré dans les médias quand Voynet a viré les maires adjoints PS !!!

    Donc à saint-ouen, si les chiffres donnent la ville bientôt au PS, la réalité s’annonce différente aux regard des possibles réalités audoniennes.

  2. Personne ne peut se targuer aujourd’hui d’avoir gagné les élections régionales. Les abstentionnistes arrivent largement en tête. On comprend dès lors pourquoi les grandes formations politiques font preuve, dans une certaine mesure, de discrétion.
    Celles et ceux qui n’ont pas répondu à l’appel des urnes ont fait l’amère constatation – et ils ne se privent pas de le dire – que “plus on vote et moins ça change.” Un coup à gauche, un coup a droite, le ballet de l’escarpolette rythme depuis longtemps déjà la vie politique française.
    La gauche est largement en tête des votants. Rien de surprenant à cela. La sanction contre le rois Sarkozy et ses séides, qui ont taillé en pièces le programme du Conseil National de la Résistance, est tombée !
    Mais la gauche est-elle toujours la gauche ? A l’évidence non. La gauche de Jaurès, celle du Front Populaire et de la Résistance à vécu. L’expérience est édifiante à cet égard.
    Les gens cherchent autre chose. D’où la percée d’Europe Ecologie. Mais cette nouvelle formation politique a perdu sa virginité. Elle va devoir participer à la gestion de la région. On va la juger sur pièces !
    Les écologistes sont-ils les seuls à défendre la planète ?
    L’engagement contre le capitalisme coïncide de plus en plus avec la défense de la vie, de la raison, du développement collectif et individuel de milliards d’êtres humains qui ne demandent qu’à vivre en Paix dans un environnement sain. Quand on dit tout cela, on parle d’écologie.
    Lorsqu’on affirme que le capitalisme a une propension certaine à risquer l’avenir de toute l’humanité pour préserver à tout prix sa domination et ses profits, là encore on parle d’écologie.
    Soyons clairs ! La lutte des classes reste le moteur de l’histoire.
    Cela dit, madame ou mademoiselle Cécile Duflot est mignonne, fort sympathique …. et intelligente ! Elle donne une très bonne image des écologistes.
    Quant à Madame Aubry, digne fille de Jacques Delors, ex-ponte de la CFDT, dont on connaît la ferveur révolutionnaire, elle nous a abreuvé hier d’un discours très marqué à gauche. Mais on connaît le problème : il est rare que le Parti Socialiste mette en cohérence son discours avec ses actes. Attendons …
    Un point noir toutefois. Les successeurs des antidreyfusards, des assassins de Jean Jaurès, des émeutiers de 34 et du régime de Vichy – du FN pour ne pas le nommer – ont repris du poil de la bête. Soyez vigilants….

  3. mouai…. c’est une analyse François.
    Je suis d’accord sur un fait mais en le prenant différemment, la droite déclaré est profondément absente de saint-ouen ce qui est très bien ainsi.
    Mais je ne peux dire que saint-ouen est profondément ancré à gauche simplement parce que depuis longtemps je ne considère pas le PS comme un parti de gauche , pas plus que ceux qui ont eu une révélation écologique .
    C’est dans l’air du temps ça, tout le monde veut sauver la planete.
    Comme les principaux pollueurs sont des capitalistes qui le sont pour faire du fric voila que les écolos qui sont forcément contre sont considérés comme de gauche sauf que les capitalos qui savent flairer le fric font maintenant plein de propositions pour lutter contre le réchauffement et se font tout autant de fric sur le dos des mêmes mais avec la bénédiction de cette nouvelle religion.
    Désolé mais je ne crois pas du tout à une nouvelle union de la gauche .
    Pourquoi faire ? Sur quelles propositions ? Sur des accords trouvés en 48h ? C’est ridicule et ne tient pas debout c’est juste un accord pour se partager les places.
    C’est aussi ce qui se passera à saint-ouen quand il faudra négocier en fonction de ce résultat et des prochaines cantonales ; comme cela ne plaira pas il y aura plusieurs listes de gauche pour déboucher sur un accord tout aussi bilboque pour le deuxième tour.
    Il faut espérer qu’il n’y ait pas une seule liste uni déclaré à droite si non nous allons vivre ce qui c’est passé à Drancy, avec les nouvelles constructions la population change à saint-ouen et 60% d’abstention pour ce genre d’élection qui ne change pas grand-chose dans la vie de tous les jours ne laisse qu’espérer que saint-ouen est bien ancré à gauche.
    Tu n’as plus qu’à préparer une vrai liste de gauche en excluant les carriéristes et profiteurs François, si tu l’avais fait la dernière fois on ne serait pas dans cette merde.

  4. Pascal Daussat
    C’est marrant cet angle ” d’attaque” pour réduire Europe Ecologie ou les Verts à l’unique perspective de “sauveteur de la planète”… genre pour qui se prennent-ils , salut les gourous et en sus : ils ne devraient pas exister puisque tout le monde de gauche à droite veut évidemment sauver la planète!….
    Illégitimes donc aux yeux des “sérieux “de la politique , qui nous l’ont bien prouvé au travers de leurs joutes perpétuelles , entre les courants des politiques traditionnelles , et au sein même de ses courants ; le fameux “j’suis plus au gauche que toi , plus gaulistes , plus libéral , plus social moins carriéristes et moins clientélistes…etc … Et pour quel résultat? Une défiance du politique et un taux d’abstention croissant , et des citoyens qui pensent de plus en plus que non seulement (c’est lepremier argument) les politiques oeuvrent d’abord pour eux même ( leurs postes et leurs émoluments) et leur chapelle , et que surtout ils s’en cogent des aspirations de leurs administrés sauf …..en période électorale . C’est certes sans doute (?) excessif mais pour qu’autant de gens le pensent, c’est qu’il y a là une bonne part de vrai , et en tout cas ressenti.
    La déclaration du 22 Mars de KB qui va faire jaser et alimenter la glause part de et prends en cause cette réalité .( entre autre)

  5. Europe Ecologie, les Verts et tous les autres du mme genre “ecolo” finiront par ns faire un Parti inaudible!juste pour des “echarpes” comme le dit si bien René.
    Et voila notre Mamere national,- le menteur qui disait être arrivé ds une station de radio, à vélo, sauf que il fut appercu sortant du taxi, le baratineur!!!
    Ils ont ts le droitde mentir , mais pas de ns prendre pr des truffes!!!-qui ns dit qu’il faudra un candidat “ecolo” pr la Présidentielle, bien joué mec, on refait le mme coup qu’en2002 avec” le génie de Belfort”.
    Lamentable, c’est lamentable!!!

  6. Paco,pour s’en rendre compte,du “ressenti”,il faut vivre avec et dans les masses, c’est vrai que si on vit ds le centre, à Jaures, c’est pas la même qu’au Vieux ou aux Boutes, dites moi si je me trompes, j’ai quitté SO il y a 20 ans.Les proprios de la rue Jean(le must) vivent ds de meilleures conditions que ceux qui habitent le Vieux, n’en déplaise à Michel qui en fait un haut lieu des traffics, si je peux m’en souvenir.
    Vs imaginez-vs, les uns et les autres, ce que c’est que de vivre ds le Vieux st-ouen.
    J’ai quelques souvenirs, et quelques témoignages
    surtout, rue St Denis ou j’ai vécu et oû il m’arrive de passer,.. vite, soit.

  7. Je pensais que mon post n°3 etait suffisemment provocateur pour suciter des réactions , visiblement non , je pense donc que vous êtes d’accord avec moi.
    Mouai effectivement cela ne changera pas grand chose …..

  8. à Antoine post 3

    Une union de la gauche à l’ancienne façon gauche plurielle ce n’est plus à l’ordre du jour même si certains du style Gayssot reprendrait bien un peu de maroquin…

    Concernant la cantonale, les partis et forces politiques ont un an pour se présenter directement ou en groupe (1 titulaire/1 suppléant).

    Ce qui m’intérresse, c’est saint-ouen et de ne pas faire le jeu du meileur représentant de l’Europe de la concurrence libre et non faussée façon augmentation du gaz de 10 % et du CAC 40…

    Concernant l’analyse de René, je ne la partage pas.

    En Ile de France à Paris, les Verts ou du moins Europe Ecologie et le PS sont les grands gagnants car c’est eux qui vont diriger et gouverner les assemblées.

    Il se dit maintenant que le front de Gauche pourrait devenir le front populaire du 21ème siècle. On ne rêve que de son vivant.

    Restent les enjeux et deux déclarations peu reprises dans la presse : celle de Hollande sur le déficit qu’il faudrait, pauvres comme riches, partager même si on annule le bouclier fiscal de Nicolas
    et
    celle de Delanoé sur le risque que ferait courir à l’Ile de France l’instauration d’un pass navigo, à tarif unique pour les transports car le maire de Paris (possible présidentiable) craint que la tarification unique puisse constituer un “encouragement à s’installer loin de Paris”!

    Cela me fait penser à ceux qui s’offusquaient en 36, queles gens puissent être payés et ne rien faire (congés payés).

    C’est donc sur un contenu et des valeurs qu’il faut se rassembler pour agir.

    Et à la cantonale à Saint-ouen, cela sera d’abord l’affaire de la gauche, verte, rouge, rose au 1er tour avec un possible arbitrage bleu au second.

    et bonjour à César

  9. L’Office Public d’HLM, qui n’a plus rien de public, s’est lancé dans la réhabilitation d’immeubles anciens, qui, paraît-il, ne sont plus aux normes. C’est le cas du 27, boulevard Jean Jaurès. On ne peut donc que se plier à la réglementation en vigueur. Sauf que le problème, car problème il y a, c’est que les logements de ces immeubles sont toujours occupés et que les travaux de rénovation génèrent des inconvénients, voire des nuisances pour les locataires, lesquels voient se succéder chez eux des équipes représentant la quasi totalité des corps de métiers du bâtiment !
    L’entreprise Brezillon, une filiale de Bouygues, décidément il est partout, est le maître d’oeuvre. Mais il semble qu’elle ait sous-traité les travaux à des sociétés de moindre importance, pour ne pas dire artisanales, dont le personnel n’est pas hautement qualifié, c’est le moins qu’on puisse dire. Loin de nous l’idée de jeter le discrédit sur des gens qui font preuve de bonne volonté – des immigrés pour la plupart – et qui acceptent de travailler pour des salaires qui doivent se situer autour du SMIC, et peut-être même au-dessous. Ils ne sont responsables de rien.
    Ces travaux sont fort loin de satisfaire les locataires : portes d’entrées non conformes, fenêtres de même, plomberie inachevée, électricité également. En outre, pendant trois ou quatre jours un équipe travaille dans votre logement. Il faut bouger les meubles et celui-ci prend prend bientôt l’apparence d’un bric-à-brac d’objets hétéroclites ! Sans parler de la poussière … La plupart des locataires s’accordent à dire “c’est ni fait ni à faire”!
    A l’époque de Fernand Lefort, l’immeuble était propriété de la commune. On ignore pourquoi il a été cédé à l’office.

  10. A tous,j’ai vu tout à l’heure,collé rue du Poteau,un fac similé d’un appel de la Commune de Paris du 29 mars 1871.Il s’adresse aux électeurs pour les futures élections à la Commune de Paris et leur explique comment choisir leurs représentants.Avant de choisir vos candidats pour les cantonales de 2011,je vous recommande de le lire…140 ans plus tard,ce texte n’a rien perdu!

  11. Mon cher Fançois, ne tirons pas des plans sur la comète, on risque d’être déçus ! Les cantonales ce n’est pas encore pour demain et on ne sait qui sera candidat. Pour le moment, à Saint–Ouen comme ailleurs, c’est toujours le panier à crabes !
    Il y aura sûrement un candidat socialiste, un communiste sans doute et un candidat du parti de gauche, sans parler du NPA et de Lutte Ouvrière. La droite sera de la partie et naturellement les écologistes.
    Vous savez bien, mon cher ami, que les écologistes tiennent pour l’instant le haut du pavé ! Comme disait Jean Yanne : “Tout le monde veut sauver la planète, mais personne ne veut descendre la poubelle !”
    Avec mes sentiments les plus cordiaux.

  12. René,à propos de poubelle pourquoi ne sont-elles plus ramassées que deux fois par semaine (lundi et vendredi)à S.O.?Faudra-t-il attendre une catastrophe sanitaire pour reposer le problème?comme pour les zones inondables que même les conseillers municipaux semblent redécouvrir depuis un mois…Encore quelques cata.et les aménageurs des docks vont y être sensibilisés!
    Seul le prolongement de la ligne 4 restera un sujet tabou;à moins que des usagers du 85,coincés une demi-heure sous le pont du périph trouvent un moyen de se faire entendre!

  13. Les séances des conseils municipaux de France et de Navarre ont quelque chose de commun avec les pièces de théâtre de boulevard, trés prisées par le public dans les années soixante et soixante dix.
    Celui de Saint-Ouen n’échappe pas à la règle. Je ne discerne pas, d’autre part, la raison pour laquelle a été évoqué l’Iran et son président, à moins qu’il ne se porte acquéreur de l’Espace 89 ou du Centre Administratif et Social pour y installer un centre de formation des mollahs.
    Tréve de plaisanterie, le conseil municipal est d’un niveau politique assez faible, malgré les rodomontades des uns et des autres. On ne s’étonnera donc pas si quelques écarts de langage viennent interrompre la sérénité d’une assemblée dont la vocation première est de gérer les affaires de la cité.

  14. René,n’oublions pas que le conseil municipal se tient à l’ombre de la médiatique Persépolis.Persépolis,un nom qui fait référence au glorieux passé préislamique de la Perse…de quoi énerver le régime des mollahs et leurs thuriféraires!

  15. Mon cher michel .. j’ignore totalement qui a eu l’idée saugrenue de prévoir le passage des camions-bennes que tous les deux jours !
    Cela pose quand même un problème ici, sur le boulevard, étant donné que les poubelles du Coq de la Maison Blanche voisinent avec les nôtres.
    Elles n’embaument pas la rose .. c’est le moins que l’on puisse dire. Elles dégagent une odeur nauséabonde où prédomine le poisson avarié. Elles devraient, pour le moins, être vidées chaque jour.
    Je crois savoir que cela a fait l’objet d’une démarche auprès du service d’hygiène, il n’y a pas mal de temps déjà. Sans résultat.
    D’autre part, quand je prends le 85, je fais comme tout le monde : j’attends .. nous attendons que la circulation se débloque sous le périph.
    Quant au prolongement de la ligne 4, il ne faut pas rêver … on répondra toujours qu’il n’y a pas de crédits !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *