Saint-Ouen découvre le vélo

Un bonheur n’arrivant jamais seul, l’apparition du Vélib’ parisien dans notre ville il y a quelques semaines  a généré la réalisation soudaine de premières de « pistes » cyclables notamment avenue Gabriel Péri, là où jusqu’ici c’était nous disait-on compliqué voire impossible.

A croire qu’auparavant le vélo et les cyclistes n’existaient pas à Saint-Ouen.

Ne boudons néanmoins pas notre plaisir et admettons qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire, voire, d’accélérer l’allure.

Ainsi au-delà du déploiement du système Vélib’ et du projet des Docks, il convient à l’évidence et sans attendre de travailler à un maillage d’ensemble de la ville par des « bandes »,  des « pistes » ou des « itinéraires » cyclables pour compléter le dispositif actuel.

Il faut parallèlement encourager et favoriser l’usage du vélo personnel avec la construction de vrais garages à vélos sécurisés. A cet égard,  nos organismes sociaux Sémiso et Ophlm ou les promoteurs construisant dans des opérations publiques (ZAC) pourraient être exemplaires.

On peut également encourager l’installation d’activités économiques liées (vente de cycles neufs et d’occasion, réparations, vélo-taxi…) en favorisant les emplois d’insertion.

Bref un vaste programme qui ne nécessite ni une imagination débordante ni des moyens considérables. C’est en effet des dispositions déjà en œuvre dans beaucoup de villes et notamment chez certain de nos voisins…

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

5 réflexions sur « Saint-Ouen découvre le vélo »

  1. Bonjour
    Une bourse aux vélos d’occasion est envisagée par l’association MDB (Mieux se Déplacer à Bicyclette) de Saint Ouen Sur Seine.
    Si vous pensez que l’idée est à concrétiser, merci de le dire.

  2. Une bonne idée à jumeler avec une vraie présentation des parcours vélos prévus par la ville et le département, les aménagements dans les quartiers et les collectifs d’habitation (et pas seulement Decaux).

    Avec de la pub pour le réparateur de vélos situé sur Paul bert ouvert le week-end au coeur des Puces,

    et une proposition de ballade en vélo jusqu’à Issy les moulineaux (92) pour découvrir ce que pourrait être une nouvelle activité de traitement des ordures ménagères, c’est à dire enterrée et sans panache de vapeur d’eau en haut d’une belle et grande cheminée.

  3. Belle balade pour se détendre. Il ne reste plus, mesdames et messieurs, qu’à affûter vos mollets ! Il me paraît toutefois opportun de signaler l’absence de piste cyclable à Saint-Ouen. Il serait souhaitable, mesdames et messieurs les élus, de remédier à cette situation dans les délais les plus brefs. Il y va de la sécurité des cyclistes.
    Merci d’avance.
    De surcroît, le traitement des ordures ménagères à Issy les Moulineaux peut servir d’exemple pour saint-ouen. Il semble que cette commune des hauts-de-seine ait bien assimilé les techniques nouvelles, sans danger, a priori, pour les habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *