DEBARQUE ?

Selon toute vraisemblance Eric PEREIRA-SILVA Adjoint au Maire devrait être écarté de la prochaine équipe municipale.
En charge du développement économique, du commerce, des marchés et de l artisanat, élu en 2001, au nom de l ouverture, il achève aujourd hui son premier mandat électif.

A 52 ans, avec une expérience de 25 ans dans la vie publique locale et quelques compétences en matière d économie et d urbanisme, il représente un réseau citoyen et associatif ID Saint-Ouen – « Soigne ta gauche ! » clairement situé à gauche et partie prenante jusqu ici de l actuelle majorité municipale.

Son éviction semble constituer un dommage collatéral de l accord PC-PS et être nécessitée par le besoin de « faire de la place » à certains parachutés sans réelle légitimité mais d une fidélité totale.

Elu très actif, assidu et ayant au final voté plus de délibérations que les Socialistes ou les Verts, toujours en dialogue avec la mouvance communiste, il devrait donc être surtout sanctionné (par quelques uns) pour ses critiques, ses propositions dérangeantes et sa liberté d expression.

Dans le contexte actuel, avec une droite revancharde et arrogante, l « union à gauche » sur le plan local masquera donc aisément divisions et éliminations (dont celle-ci).

Evidemment pour l habillage, cette sortie de l exécutif communal, devrait être assortie d une vague proposition d un poste de conseiller municipal si possible en adhérant aux Verts (qui n en demandent pas tant !) afin de préserver la photo de famille pour les élections.

Sauf coup de théâtre, l intéressé devrait donc en toute logique sortir dignement de cette majorité qui n a pas besoin de lui, ni de ses amis, et essayer avec d autres de construire – sans précipitation ni alliances douteuses – une alternative à gauche.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

3 réflexions sur « DEBARQUE ? »

  1. Je ne suis pas un fan de Eric Pereira-Silva, mais son éviction (doux euphémisme) due sans doute è  ses (mini) prises de position parfois contre la municipalité, nous donne une idée plus que précise de ce qui attend tous ceux qui auraient dans leurs intentions de dévier de la pensée unique.

    Cher nano,

    Mini prises de position, mais quelquefois maxi effets = bon rapport qualité/prix.
    Nuance : pas contre la muncipalité mais dans la muncipalité.

    Merci quand même !

    Eric Pereira-Silva

  2. Raison de plus pour s’y lancer! Traiter de “pensée” unique la reconduction sans programme, c’est encore lui faire trop d’honneur. L’alternative è  gauche, c’est entre ceux qui veulent penser (ce qui est risqué, et puis on n’y arrive pas toujours) et ceux qui ne veulent surtout pas penser (position tellement plus confortable…). Opposition finalement bien plus tranchée que celles, souvent, factices, entre “réformistes” et “radicaux”, “libéraux” et “antilibéraux” dans lesquelles on veut nous enfermer et qui n’ont pour effet que d’émietter la gauche.
    Après tout, si on est puni d’avoir dévié prudemment, autant rompre franchement.

    Gérard
    Je ne sais pas si j’ai tout compris mais je pense être d’accord avec vous. Il semble que la rupture soit consommée. Il faudra donc “s’y lancer” (sous une forme ou une autre).
    Eric

  3. Raison de plus pour s’y lancer! Traiter de “pensée” unique la reconduction sans programme, c’est encore lui faire trop d’honneur. L’alternative à gauche, c’est entre ceux qui veulent penser (ce qui est risqué, et puis on n’y arrive pas toujours) et ceux qui ne veulent surtout pas penser (position tellement plus confortable…). Opposition finalement bien plus tranchée que celles, souvent, factices, entre “réformistes” et “radicaux”, “libéraux” et “antilibéraux” dans lesquelles on veut nous enfermer et qui n’ont pour effet que d’émietter la gauche.
    Après tout, si on est puni d’avoir dévié prudemment, autant rompre franchement.

    Gérard
    Je ne sais pas si j’ai tout compris mais je pense être d’accord avec vous. Il semble que la rupture soit consommée. Il faudra donc “s’y lancer” (sous une forme ou une autre).
    Eric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *