POUR un autre hôpital…

“Un projet sans alternative est un projet sans avenir” (garant du débat public)

Les caricatures de concertation de l’AP-HP ou le « en même temps » de la nouvelle municipalité (1) ne découragent pas les citoyens de Saint-Ouen et d’ailleurs (2) . La contestation du projet de Grand Hôpital ne désarme pas concernant sa conception comptable de la santé publique ou son emplacement aux forceps en cœur de ville.

Le Collectif « Pas ça, pas là, pas comme ça » publie en ce sens un nouveau communiqué :

Grand Hôpital Nord, l’APHP contrainte d’étudier des pistes alternatives !

Depuis plusieurs années, l’APHP tente d’imposer son projet d’implantation du Grand Hôpital Universitaire Nord sur le territoire de Saint-Ouen, sur les parcelles occupées par PSA et Conforama en plein centre-ville déjà asphyxié par la circulation.

Depuis le début, un collectif (d’habitant-e-s, de riverains, de personnels soignants et d’organisations de gauche ( Génération-s, PCF, France Insoumise, Soigne ta Gauche, À Gauche !, Mouvement Audonien…) tente de faire entendre que, si un hôpital supplémentaire est nécessaire en Seine Saint-Denis, ce n’est certainement : « Pas ça, pas là, pas comme ça ».

La crise sanitaire sans précédent que connaît notre pays et plus particulièrement la Seine Saint-Denis et le territoire de Plaine Commune prouve que l’heure n’est pas à la suppression de lits d’hôpitaux telle que prévue dans le projet initial du Centre Hospitalier Universitaire Nord (CHUN).

De plus, la méthodologie d’élaboration de ce projet pose problème puisqu’il ne part pas des besoins de santé des habitants et que les avis divergents ont tout simplement été écartés.

Après de longues batailles au sein des “concertations” menées par les maîtres d’ouvrage, le collectif vient de remporter une première victoire par l’intermédiaire de la garante de la Commission Nationale du Débat Public. En effet, l’APHP se voit dans l’obligation d’ouvrir un espace de présentation des alternatives à ce projet. Ce sera chose faite lors d’un atelier débat le 19 janvier prochain en soirée.

Le collectif « Pas là, pas ça, pas comme ça » invite l’ensemble des collectifs de riverain-e-s, d’habitant-e-s, de soignant-e-s à fédérer leurs énergies pour défendre un pôle de l’hôpital public comprenant Bichat, Beaujon et un nouvel hôpital sur le territoire de Plaine Commune mais sans aucune perte de lits.

Nous vous invitons à adresser vos contributions à alternativegrandhopitalnord@gmail.com , et à participer très nombreuses et nombreux au rendez-vous du 19 janvier.

Un texte qui fait écho à la note du Collectif Inter Hopitaux Bichat du 26 novembre dernier (cf. texte ci-après) qui conclut :

« le projet de Campus Hôpital Grand Paris Nord va s’implanter dans une zone de forte croissance démographique et qui est déjà déficitaire en termes d’offre de soins. Les hôpitaux Bichat et Beaujon n’arrivent déjà pas à prendre en charge, au minimum 1 patient sur 3, qui consulte aux urgences et qui nécessite une hospitalisation. La diminution envisagée de l’ordre de 30% du nombre de lits d’hospitalisation complète de médecine, chirurgie et obstétrique aurait pour conséquence une forte baisse de l’offre de soins, ce qui parait injustifiée et injustifiable. En effet, le raisonnement qui sous-tend cette diminution du capacitaire repose sur une diminution de la durée moyenne de séjour de 30% par rapport à la moyenne nationale et un taux d’occupation des lits de plus de 95%. Ces objectifs n’ont aucun sens et sont complètement déconnectés de la réalité du terrain.

L’APHP et ses tutelles doivent proposer un projet hospitalier permettant au minimum de maintenir une offre de soins au moins équivalente sur la zone couverte par les hôpitaux Bichat et Beaujon. »

(1) la nouvelle municipalité étant “en même temps” pour l’Hôpital à St-Ouen et pour la réhabilitation de… Bichat et évidement contre la suppression de lits. C’est à dire pour tout et son contraire…

(2) Les habitants des Saint-Ouen, de Garibaldi et des riverains mais aussi ceux de Paris 18 et 17ème et Clichy notamment ainsi que le personnel hospitalier.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *