Jour(s) de fête(s)

Programme bien rempli de festivités ce week-end 22 et 23 septembre aux alentours de la Mairie où la vie locale se manifestera dans une grande convivialité.

Animations et spectacles de rues, jeux pour enfants et manèges, concerts et fanfares, danses, activités sportives… une riche palette devrait égayer ces deux jours et faire un peu oublier un quotidien par vraiment rose dans notre ville.

Au-delà du festif, il s’agira de mettre en avant l’action de différents services municipaux et la diversité de la vie associative à Saint-Ouen.

Evidemment beaucoup de moyens humains et financiers ont été mobilisés pour cette grande manifestation. Certains pourtant critiquent toujours la conception même du « deux en un » : fête des associations le samedi, de la ville le dimanche. Un découpage étrange dans une manifestation qui reste dans une même séquence et laisse penser qu’on ne souhaite vraiment pas une fête des associations distincte avec une certaine autonomie et une autre visibilité.

Une démarche politique du Maire, il est vrai assez cohérente que l’on retrouve dans sa vision d’une future Maison des associations complètement municipalisée et sous contrôle de ses amis « fonctionnaires militants » (cf. le bel article p3 du journal du personnel communal).

Mais ne divaguons pas et ne boudons pas notre plaisir (car on annonce déjà une météo contrariante ce dimanche) : la fête sera une belle occasion de se retrouver dans la bonne humeur pour les citoyens déterminés à faire bouger les lignes avec des perspectives nouvelles pour Saint-Ouen.

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

10 réflexions sur « Jour(s) de fête(s) »

  1. Une fête des associations sans doute très coûteuse où une nouvelle fois la le service “Vie associative” a “tranché” par son manque de professionnalisme et un certain ostracisme.

    Ridicule la course aux extincteurs le soir pour lesquels ce service s’était permis de confisquer les pièces d’identité d’audoniens. Et pourquoi pas, pour les tables ou les chaises!? Du grand n’importe quoi.

    Avec cette brillante équipe et son grand chambellan, toutes les assoc sont traitées sur le même pied d’égalité. 3 adhérents de la même famille qui peignent avec la bouche dans leur cave de pavillon auront la même surface, les mêmes moyens qu’un grande association de plusieurs centaines d’adhérents cotisants et ses milliers d’usagers !!

    Sans parler du “traitement particulier” pour les empêcheurs de tournée en rond, avec le non respect de certaines demandes.

    Mais par pour tous. Une expo photo sur Cuba a pu ainsi bénéficier de grilles et d’un espace que le service a refusé à d’autres!! C’est beau les amis.

    Comment peut-on aussi justifier que certains associations aient eu un double stand à cause de “désistements” de dernière minute alors que les panneaux affichaient bien le choix de privilégier certains !? Des panneaux qui avaient été faits bien avant le montage des stands prouvaient la manoeuvre.

    Je ne vous parlerai pas des relégués en fond de centre Ampère.

    En tous chapeau à l’OVL et son accueil épicurien, à sa nouvelle présidente qui a eu la courtoisie de présenter la nouvelle directrice générale.

    Quant aux élus, Bruno Leroux (futur maire !?) est plutôt du matin avec un compacte groupe d’élus^et d’amis. Jacqueline Rouillon arrrivée à 14h est de l’après midi, un peu isolée pour sa visite en coup de vent des stands.

    La palme revient à la Vie associative qui pressant les responsables de stand de venir se faire photographier derrière la mairie a demandé aux membres du comité du Mouvement de la Paix de baisser leur drapeau alors que d’autres arboraient badges et autres ornements. Décidément, on a les meilleurs.

  2. Pour le dimanche, je n’en remettra pas une couche.

    L’organisation était plutôt spartiate, avec un manque de tables pour le repas.

    A ce propos, quelle rigueur dans la déco. Aucune idée rassembleuses et fédératrice. La diversité culinaire comme celle de leurs réalisateurs auraient pu être soulignées et exprimées dans un vocable dynamique.

    Pourquoi avoir organisé la remise des déco du concours de fleurissement dans la salle Barbara et pas choisi la place ou le parking gazon de la mairie.?

    Les animations de rues permettent lorsqu’elles sont de qualité de ravir grands et petits pour pas très cher, avec un effet garanti sur les neurones et la sociabilité. Exit la télé, et les play station.

    Aucune aucune signalisation sur le programme et le déroulement des spectacles.

    Entre le samedi et le dimanche, beaucoup de talents, d’ingrédients et de saveurs mais la cuisine générale relève plus de la tambouille à Neu Neu qu’à une véritable fête collective et citoyenne.
    Pour le moins, cela a manqué de préparation collective… mais cela ira mieux quant la MdA sera construite.

    A l’heure des trafics aux relégations sociales, tout aurait du être fait pour souligner les engagements citoyens et la ville qui bouge.

    Décidemment ce ce week-end demande sérieusement à être repensé pour abandonner une certaine image d’Epinal.

    parceque saint-ouen le vaut bien !

  3. J’ai été impressionné,samedi,par le foisonnement d’associations audoniennes et par l’ambiance qui se dégageait de la réunion de tous ces bénévoles.J’ai cru revoir le St-Ouen de ma jeunesse,celui qui n’existe pas dans le quartier sud,abandonné aux activités pucières(sans doute pour pouvoir mieux le baptiser “Les Puces”!)ou à une activité francilienne comme à Main d’oeuvre.Heureusement qu’il existe des Paco pour y faire vivre un jardin partagé!

  4. Dans la série, la com au must :

    Le compte-rendu vidéo superficiel sur le blog municipal (avatar du bulletin) dans son montage mélange tout et ignore de fait et la fête des associations et la fête de la ville.

    Le meilleur, c’est la conclusion “programme” et l’invitation “venez nombreux”.

    Il faudra bien une réunion du haut de l’état major de l’armée mexicaine pour pondre un commentaire adéquat et aboutir à un commentaire écrit pétri d’actualité.

  5. Dis donc mon petit François à quel moment as tu regardé la vidéo que tu évoques car il s’agissait d’un teaser ou bande annonce si tu préfères et n’avait vocation qu’à donner une idée de ce qu’est la fête de la ville et des association, à d’éventuelles personnes n’ayant pas eu le plaisir d’y assister et ainsi peut être leur donner l’envie d’y faire un tour, du coup la vidéo les renvoyait vers le programme officiel sur le même site internet ou dans le journal. Elle était réalisé à partir d’images de l’année dernière et n’était donc pas un “compte rendu superficiel” mais c’est bien car tu me permets de dire que le vrai compte rendu qui fait lui 11 minutes est désormais en ligne, en lieu et place de ce petit teaser. Je pense que tu as du t’emmêler les pinceaux mais après deux jours au stand des amis de Jacqueline c’est compréhensible 😉

  6. Dis donc mon grand Christophe,

    Au moins,on pourra pas dire que le blog n’est pas consulté.

    Effectivement, il aura fallu chercher des images d’hier faute de pouvoir présenter des images d’aujourd’hui d’une copréparation avec les audoniens de l’édition 2012 pour en annoncer le programme!

    Alors s’il s’agit de réactivité de l’unité audovisuel, c’est autre chose. L”annonce était bien encore accessible lundi, un jour après le week-end. Sans doute un problème de diffuseur et pas de réalisateur.

    Ce mardi matin, j’ai découvert le petit film d’après. Pas pas mal mais superficiel et très incomplet. Sans doute un problème de commande et pas de réalisateur.

    Moi, j’aurai donné un peu plus la parole aux jeunes et aux enfants, aux sportifs et à la vie sociale, voire au personnel communal.

    Et pour le stand des amis de Jacqueline, tu m’apprends qu’il en existait un.

  7. Info

    “La Fête des associations qui s’est tenue le 22 septembre dernier a rencontré un immense succès auprès de la population.
    Ce succès est avant tout celui de chacune de vos associations, de l’investissement que vous avez mis dans la tenue de votre stand et des animations que vous avez su déployer tout au long de cette journée.
    Comme l’année dernière, il nous semble important qu’un bilan commun puisse être tiré de cette édition 2012.

    Un courrier vous parviendra prochainement afin de vous inviter à ce moment de bilan mais aussi de convivialité.
    Dans cet esprit, je vous propose d’ores et déjà de retenir la date du JEUDI 23 OCTOBRE à 19h à la salle Barbara.
    Dans l’attente de vous rencontrer ce soir là, veuillez agreer mesdames, messieurs les responsables assoicatifs, l’expression de nos sentiments distingués.
    Service Maison de la Vie Associative
    et des Relations avec les Associations”.

    Commentaires

    Une lettre @, sans signature de l’élu référent et qui transpire l’égo fanfaronnesque et pose avec justesse le décor d’une interrogation légitime pour celles et ceux qui ont à coeur saint-ouen et le bien vivre ensemble : Quel saint-ouen voulons nous?

    A l’image de la broc du vieux saint-ouen, un service s’arroge le droit d’organiser sans aucune sollicitation écoutée, sans coélaboration et avec un certain parti pris, la Fête dite des associations.

    Ce service qui une fois dépensés les 5 millions d’euros pour la Mda disposera d’un équipement mal conçu et de “conditions de travail” propices à les éloigner assurément d’un contact respectueux et attentif d’une vie associative trés importante mais plurielle et aux objets multi-dimentionnels.

    Il faut assurément faire du neuf et abandonner les vieux démons que sont l’autoritarisme et la gestion “petits guides suprèmes”, et un peu de respect, car les responsables associatifs ne sont pas au service de, ni des courrois de transmission.

    A près le débat l’action, mais si pas débat, attention aux mauvaises surprises !

    Nous avons la question, ils ont une partie de la réponse

  8. info-erratum de l’armée mexicaine

    ll s’agit bien du Mardi 23 Octobre 2012 et pas du jeudi 23 octobre.

    Avec toutes nos excuses
    Service Maison de la Vie Associative
    et des Relations avec les Associations

  9. Tournoi Fifa 13 sur Xbox360 et PS 3
    organisé par Mosaïques Saint-Ouen
    à la MdQ Pasteur
    samedi 5 janvier à partir de 13h.
    L’âge minimum de participation est de 10 ans, attention les garçons le tournoi est ouvert aux filles.
    Contact : 06.59.79.47.47

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *