Sprint pour les « bandes » cyclables

Comme nous l’avions déjà évoqué sur ce blog (« Merci Bertrand »), l’audace et l’efficacité de la Maire de Paris en matière de  transports alternatifs à la voiture et singulièrement avec le développement de l’usage du vélo dans la ville ont un peu « scotché » la Ville de Saint-Ouen (et d’autres) qui se « cantonnait » à revendiquer des transports lourds (indispensables mais forcément coûteux et lointains).

La victoire n’étant jamais orpheline, c’est peu de dire que certains prennent donc le train en marche et tentent de s’approprier cette initiative majeure.

Ainsi dans le cadre de l’extension du marché Decaux (limitée à 1.5 km de la frontière parisienne), Vélib’ arrive donc à Saint-Ouen sous peu.

Avec  11 stations, c’est 300 bornes de stationnement qui seront installées d’ici fin mai la municipalité doit donc inventer rapidement le réseau qui va avec.

Faute d’avoir travaillé et préfiguré un maillage de pistes cyclables ou d’itinéraires sécurisés sur chaussé au fil des années, la Municipalité doit donc mettre les bouchées doubles.

On envisage ainsi à court terme de créer en urgence des « bandes cyclables » de 1.50 m à 1.85 m (marquage au sol et partage de couloirs bus élargis) et d’assurer les liaisons majeures.

Comme l’indiquait le Maire à ses collègues du Bureau Municipal dans un grand souffle lyrique : « l’essentiel va être la communication, la signalisation et la matérialisation au sol ».

A suivre.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *