Nos engagements (bilan)

Les engagements mis en avant par “Soigne ta Gauche !” en 2001

Un essai d’auto évaluation
Une petite moyenne générale sans éclat sur les thèmes mis en avant par “Soigne ta Gauche !”et constituant seulement une partie des engagements du programme municipal de 2001.
Sans conteste, le point faible qui « plombe » les résultats (et le quotidien de la vie municipale), demeure tout ce qui touche à la démocratie locale ou participative.
Cela aurait-il été moins bien sans participation à la majorité ?
Déjà pas si mal au regard du contexte et du profil des majoritaires à gauche ?
Manque de pugnacité du réseau citoyen et de son représentant ?
A chacun de juger.
Evidemment cet exercice à ses limites :
– Seuls certains éléments du programme et de l’action municipale sont pris en compte.
Dès lors beaucoup de domaines importants ne sont pas évoqués ici : éducatif, santé, social, propreté, commerce, vacances, personnes âgées, sports, culture…etc.
– Des domaines (comme la sécurité) ne relèvent que très partiellement des compétences communales,
– Difficile de juger en tenant compte à la fois des résultats bruts du contexte et de la démarche.
Pour l’heure, un mérite : engager un débat sur le bilan municipal, bilan qui au final ne peut-être qu’un travail collectif et pluriel d’évaluation [1].
Un regard exigeant et critique demeure la seule voie possible pour formuler des propositions ambitieuses pour la prochaine mandature.

Eric PEREIRA-SILVA
Adjoint au Maire
Représentant d’ID St-Ouen « Soigne ta Gauche ! »


[1]Qui n’empêche pas chaque élu, s’il le souhaite, de tenter formuler un bilan de sa délégation. Exercice auquel je ne manquerai pas de m’astreindre en acceptant volontiers le débat et les contradicteurs.

Contexte :
Début 2001, le petit réseau citoyen « Soigne ta gauche ! » décide – à une courte majorité – d’intégrer (comme les Verts), la majorité municipale[1].
Sa participation annoncée, repose alors sur la prise en compte dans le programme municipal (dit « Projet de Ville ») de propositions considérées comme « importantes ». (cf. tract ci-après de février 2001).
Plus de 6 ans après, alors que les prochaines élections municipales se profilent, il paraît utile de revenir sur les « promesses » formulées à l’époque par la « Gauche Rassemblée ».
Exercice de style, évidemment réducteur mais non dénué d’intérêt : sur chaque engagement alors mis en avant par « Soigne ta gauche » (dans le texte) une note avec un bref commentaire par son unique élu.
Appréciation très subjective destinée à ouvrir un débat sur le bilan[2] de l’action municipale et permettre de formuler demain des propositions pour notre Ville.

Avertissement :
a) Les engagements évoqués ici : ne se superposent pas exactement à telle ou telle délégation d’élu. Il s’agit donc d’une responsabilité plutôt collective même si certains sont plus responsables que d’autres. Sécurité, propreté, commerce… les minoritaires de la majorité sont d’ailleurs aux premières loges pour les critiques des citoyens.
b) Les engagements évoqués ici : sont ceux qu’avaient mis en avant « Soigne ta Gauche ! » (une lecture sans doute un peu optimiste et parfois « entre les ligne »s du programme municipal).
La note et le commentaire mesurent donc aussi le décalage entre une volonté de vrais changements et la dure réalité des rapports de force.[1] Il aura au final un élu : Eric PEREIRA-SILVA Adjoint au Maire chargé du Développement économique, du commerce, de l’artisanat et des marchés
[2] Pour mémoire l’idée d’un bilan de la 1ère année de mandat puis à mi-mandat n’a rencontré aucun écho dans la majorité

BILAN – Chapitre 1

Chapitre I « UNE SOLIDARITE MODERNE ET ACTIVE » 11, 25 / 20

Engagements note appréciation
1. « Travailler plus précisément au recrutement d’Audoniens dans les entreprises locales » 11/20 Début de commencement avec une approche partenariale (PLIE[1], CBE[2]…). Résultats peu spectaculaires, travail discret, succès d’estime.
2. « Développer toutes les formes d’économie solidaire et les structures d’insertion » 12/20 Derrière le bateau amiral du PLIE, aux résultats encourageants, tout reste encore à construire. Investissement et volonté d’agir
3. « Offrir une gamme de logements plus diversifiée, du social de qualité à l’accession à la propriété ». 14/20 Construction soutenue de logement social, diversification du locatif, réhabilitation dans l’ancien, explosion de l’accession (on surfe sur la vague). A débattre : la maîtrise et le contrôle démocratique
4. « Améliorer la sécurité des audoniens avec un approche réaliste, pragmatique et des moyens adaptés. » 8 /20 Très loin du virage sécuritaire redouté par certains, une action balbutiante qui peine beaucoup à se traduire concrètement sur le terrain.

[1] Plan Local d’Insertion et de l’Emploi (plateforme service Insertion -ANPE-MIJJ)
[2] Comité de Bassin d’Emploi (Ville-Giso/Medef-syndicats)

BILAN – Chapitre 2

Chapitre 2 « UNE VERITABLE DEMOCRATIE LOCALE » 5,25 / 20

Engagements note appréciation
1. « Repenser l’information municipale et la concertation avec la population » 9/20 Nouveau « magazine » municipal, brochures, plaquettes, site Internet, tables rondes, plantes vertes, vidéos, experts, cocktails…l’amateurisme a reculé, de gros moyens sont au rendez-vous d’une certaine modernité. Avec un pilotage général centralisé dans quelques mains le pluralisme et la transparence demeurent des objectifs. On est plus souvent dans la « com. » que dans la concertation.
2. « Créer la Maison des Associations » 4/20 Après 6 ans de recherches, trois fortes certitudes s’imposent : d’autres expériences existent, les associations locales sont plutôt pour,personne ne demande un simple complexe de salles de réunions. Objectif de fin de mandat : pédaler encore un peu pour ne pas tomber !
3. « Mettre en place un Comité de résidents étrangers, constituer un comité consultatif des jeunes et favoriser la création d’un comité d’usagers du service public ». 6/20 Visiblement trop compliqué pour s’y attarder, on a immédiatement jeté l’éponge pour le comité de résidents étrangers. Côté jeunes, toute forme de représentation spécifique semble écarté au profit d’enquête, interview, forum… (avec experts et communicants). Seule véritable avancée : un Comité d’usagers des équipements sportifs municipaux (pour les autres services pas besoin, tout va bien)
4. « Impulser la création de comités de quartiers autonomes et représentatifs. » 2 /20 Les réunions municipales dans les quartiers, dites de « concertation » (et qui peinent déjà a être d’information) ont été hâtivement baptisées « Comités participatifs ». Un bon point : ce dispositif en trompe l’Å“il a été enterré sans fleur ni couronne.

BILAN- Chapitre 3

Chapitre 3 « UN ENVIRONNEMENT DE QUALITE » 12,5/ 20

Engagements note appréciation
1. « Traiter qualitativement tous les espaces publics et notamment la place de la Mairie » 14/20 Une reconquête systématique et de qualité dans différents quartiers. Un coup de collier pour combler un retard historique en la matière. Pour la place de la Mairie réaménagement enfin en perspective..
2. « Créer un réseau de pistes cyclables avec des garages à vélos sécurisés » 6/20 Des études confidentielles et quelques réalisations anecdotiques. Si le projet des Docks intègre (à terme) un vrai réseau de pistes cyclables, pour l’instant c’est petit braquet. Réveil attendu…avec l’extension du Vélib parisien en petite couronne.
3. « Amplifier et améliorer la collecte sélective des ordures ménagères ». 14/20 Si « amplification » n’est pas le terme, l’amélioration est progressive et significative Une mobilisation réelle et des résultats qui place désormais notre commune dans une honnête moyenne.
4. « Engager l’aménagement précis d’espaces verts comme le square Marmottan ou l’extension du Parc Abel Mézières sur les terrains Alstom » 16 /20 Aménagement en cours du parc Victor-Hugo , mise sur orbite d’un nouveau parc de 12 ha près du Château, de grandes réalisations à compléter par des squares de quartier dont le réaménagement de Marmottant éternel parent pauvre.

BILAN- Chapitre 4

Chapitre 4 « DES PROJETS MOBILISATEURS » 14,3/ 20

Engagements note appréciation
1. « Aménager le pôle touristique des Puces en intégrant la ZAC Wonder et un nouveau projet de stade Bauer » 14/20 Voiries réaménagées (mais pas encore piétonnes), signalétique, nouvel Office de Tourisme, parking commerçants, étude prospective…gros investissements et beaucoup d’énergie pour ce fleuron de notre Ville. Un effort à poursuivre avec persévérance. En panne : Site Wonder et Stade Bauer.
2. « Reconquérir les Docks de Saint-Ouen et les Berges de Seine » 16/20 Un projet d’ampleur régionale et une mutation urbaine historique pour notre Ville. Grande qualité environnementale et volonté de mixité sociale au programme. Incertitudes sur les grands équilibres avec la ville actuelle et sur les processus démocratiques de décision.
3. « Agir dans une intercommunalité maîtrisée et sur des projets précis, avec notamment Paris, Clichy, l’Ile St-Denis ou Saint-Denis». 13/20 Entrées de ville, logements, boulevard urbain, berges de Seine, secteur audiovisuel, créateurs d’entreprises, insertion des jeunes…Saint-Ouen sort de ses murs, dialogue et travaille désormais avec tous ses voisins dans une intercommunalité de projets et parfois dans des structures communes. Pour l’intercommunalité « intégrée »(adhésion à une communauté d’agglomération) débat difficile remis à plus tard.
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

4 réflexions sur « Nos engagements (bilan) »

  1. Bonjour chère(e)s ami(e)s de Soigne ta gauche.

    je viens de lire votre bilan, sur papier.

    Je remarques quelques éléments (incontrolés), il s’agit d’une auto-évaluation ce qui est courageux et difficile.

    Pas de regard extérieur!
    Mais quand même l’idée d’évaluer son travail.

    Dans le chapitre I point N° 4 sur la sécurité: “pas de virage sécuritaire”, mais quand même création d’une police municipale, ce qui est une révolution dans ce district (ou l’ancien maire Jean Pernin chassa la police de la mairie).

    Et “sur le terrain” ou voulez-vous en venir?

    Je trouve l'”association Feu vert” très pertinente pour ce qui est des éducateurs de rue mais:
    manque de moyens.

    Chapite 3
    point N° 1 “une reconquête systématique et de qualité dans différents quartiers?”.
    Qu’est ce que la qualité?
    Qui décide de cela?
    Quand ici aux yeux de tout le monde la “parc” Arago nouvellement créé, è  la place d’un espace vert et ouvert, est un échec?

    Toujours dans le chapitre 3 point N° 2, les “piste cyclables”,
    vous parlez d'”études confidentielles” mais il y a le Schéma départemental des itinéraires cyclables (SDIC) qui est officiel et qui sur Saint-Ouen prévoit 12 km de pistes sur avs. Michelet, Jaurès, Victor Hugo, Landy et quais de Seine.
    Pourquoi ne pas s’en inspirer?
    Etes vous aveugles ou simplement mal informés?
    Avec mon plus grand respect pour les aveugles et les mal-informés.

    Dans ce chapitre 3 du bilan au point N° 4 du bilan vous donnez un 16 sur 20 sur l'”aménagement en cours du parc Victor Hugo” alors qu’il s’est fait contre tous.
    Il n’y a pas de quoi être fier.
    Je ne vous donnerai pas de note car je suis contre les notations.

    Votre élu n’a pas su comprendre et respecter la démarche collective et pacifique d’une forte population de Saint-ouen qui défend des espaces de vie.

    2200 pétitions argumentée de 2200 avis, il aconsidéré qu’il s’agissait d’extrémistes.
    Il s’agit pourtant d’un quartier.

    Vous avez préféré approuver l’avis de Mme Pascale Hannetele paysagiste, spécialiste de la société d’économie Sidec et du revètement en granit, choisie par Mr le maire adjoint è  l’urba Bentolila.

    Ou est la confiance?

    Dans le Chapitre 4 de ce bilan vous énumérez le “boulevard urbain” comme un exemple d'”intercommunalité maitrisée”.

    Ce boulevard était déjè è  l’ordre du jour du Sdrif 2000-2006 avant même que Mr Mansat adjoint de Paris è  l’intercommunalité arrive è  Paris.
    Il est prévu depuis plus de trente ans dans différentes variantes et est imposé è  Saint-ouen.

    Vous le faites votre.

    Je le combat car je pense que c’est une abération d’imposer de nouveau flux automobiles dans la proche couronne de Paris (intérieur de la A86), comme nous l’a dit si bien Serge Mery (adjoint du conseil régional chargé des transports).

    Lors de votre précédente campagne j’avais oralement posé la question, salle des vaccinations, rue des Rosiers au N° 69:

    “Quand vous serez élu comment pourra-t-on vous interpellez si on est pas d’accord?
    Comment allez vous expliquez vos actions?”

    Parce que je m’interressais è  votre liste écologiste, trotskiste, grè¼nen, rénovateur communiste, ex-maoiste, ouvriers, autogestionnnaire et nouveau.

    Vous m’avez répondu:
    “Vous pouvez me faire confiance, on est pas comme eux.”

    Je suis resté insastisfait, mais j’ai voté.

    Maintenant je peux le dire vous n’êtes pas comme eux.
    Vous avez tenté un bilan.

  2. Pour ce qui est du jardin Minéral ex friche du Jardin de la Demoiselle, outre le fait que quoi que vous en pensiez , il ne plait pas è  grand monde et s’est fait contre l’avis d’un grand nombre, que pensez vous que les statues “Tolérance” n’aient pas été assujetties è  un concours engageant les Artistes Audoniens et autres et soumis aux votes des citoyens??

  3. Enfin,

    Lors d’une réunion de quartier Garibaldi il y a quelques années, en présence de la RATP, j’avais souligné l’intérêt d’un deuxième débouché è  la station de métro, coté rue Edouard Vaillant.

    L’intérêt était double : pour les touristes se rendant aux Puces, aux hôtels de la porte de saint-Ouen/porte Montmartre et pour les habitants des nombreux collectifs Vaillant/carnot/Glarner (annoncé è  l’époque).

    Une promesse d’étude avait été faite que le maire avait soutenu.

    C’est chose faite puisque ce matin è  11h, le Directeur général de la RATP, un vice-président du STIF, vont dévoiler aux élus de saint-Ouen et de la Région Ile de france, la solution retenue (une sortie avec escalator, un accés simple sans vente de billets), avec plans et financement. Des travaux qui devraient durer un peu moins de 2 ans.

    On ne peut que se féliciter d’un tel succès et comme le dit de communiqué de la ville”è  mettre au compte de la mobolisation es habitants et de l’appui des élus”.

    une légère collation est prévue (je pense sur invitation).

  4. bonjour, je voudrais savoir si vous serez présent(e)s avec un stand è  la Fête de la ville.

    Si oui vous devez renvoyer votre inscription avant le 30 mai.

    De plus, vous pouvez apparaè®tre dans le guide répertoire des associations 2008/2009 en renvoyant lè  aussi un questionnaire rempli.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *