Adieu Bernard…

L’ami Capron, après avoir combattu avec courage depuis des mois, vient de nous quitter.

Engagé et enthousiaste, il fut un militant syndical et politique infatigable adepte du débat d’idées à Saint-Ouen comme à Paris où il avait longtemps vécu et travaillé.

Attentif et curieux il avait le goût des autres et des voyages de par le monde.

Il y a peu encore, il avait dynamisé et organisé, malgré la maladie qui le rongeait, la protestation contre les surloyers à Saint-Ouen.

Sa gouaille, son regard clair et vif nous manqueront.

 

Toi qui l’a tant défendue, repose en paix.

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

12 réflexions sur « Adieu Bernard… »

  1. Dieu ce n est pas possible quel choc que cette horrible nouvelle je suis tellement triste il avait une telle joie de vivre un homme si gentil j écris et je me rappelle les sortie en car avec les amis , les fous rires j ai le coeur gros la vie est si injuste Bernard que ton repos soit aussi doux que ton coeur fut bon ce n est qu un au revoir
    un jour on se retrouveras tous et on fera encore et toujours la Féte
    au revoir Bernard tu laisse un tres grand vide
    Marie France

  2. j en reviend toujours pas de la disparition de Bernard j ai beaucoup de mal à réalise la vie est vraiment cruelle , j ai une pensée pour sa famille et ceux qui l ont aimé et qui l aimerons et ne l oublierons jamais et soutenue de leur amitié
    au revoir Bernard tu nous manque déja

    Marie France

  3. Bonjour,

    Bernard tu savais accueillir, animer, entrainer
    j’ avais plaisir à te rencontrer, à te parler, à échanger.

    Adieux Bernard que les tiens sachent toute mon affection dans cette rude épreuve qui vient de les
    toucher.

    Avec mes sincères condoléances.

    Jean-luc Fortier.

  4. Bernard Capron nous a quittés. Je n’ai pas eu souvent l’occasion de dialoguer avec lui. Mais je sais que c’était un homme humble, proche des gens, ouvert au dialogue. Tous ses amis le tenaient en grande estime. L’intérêt général, la Paix et l’amitié entre les peuples étaient des valeurs qu’il portait en lui.
    Il militait activement au sein du Mouvement de la Paix. Il ne laisse que des regrets.

  5. Beaucoup d’amertume face aux injustices de cette vie parfois, beaucoup de tristesse face au vide qu’il va laisser.

    Il a vécu sa maladie avec un courage admirable. Chapeau-bas l’artiste!

    J’ai une pensée particulière pour ses proches.
    Permettez-moi de vous apporter toute mon amitié dans ces difficiles moments, et de vous offrir mes plus sincères condoléances.

  6. Bernard Capron,je ne l’ai vu qu’au rassemblement devant son immeuble(contre le surloyer)ce printemps mais je me joins à tous pour exprimer mes condoléances à sa famille.
    Ce que vous en dîtes tous sur ce blog me rappelle une citation de Victor Hugo qu’aimait citer mon ancien collègue et son camarade de parti(si j’ai bien compris ce qui se dit sur ce blog),Gérard Laborie(lui aussi,trop tôt disparu…):

    “Ceux qui vivent sont ceux qui luttent”.
    Les combats que vous lui prétez tous indiquent qu’il continuera longtemps à se battre avec ceux qui continueront de lutter.Pour la paix,il va y avoir à faire car Sarko dopé par ses “victoires” en Côte d’Ivoire et en Libye et sans doute pour faire oublier son piétinement en Afghanistan menace à présent la Syrie et même l’Iran…

  7. l hommage qui à été rendu à ce jour à notre regretté Ami Bernard à été digne de lui , trés touchant , plein d émotion et de chagrin aussi surtout quand sa fille a parlée , ca vous prenez aux tripes j ai craquée c était un grand bon homme et il le sera toujours dans notre coeur .Tu ne souffres plus mais tu es parti beaucoup beaucoup trop tot
    au revoir Bernard on ne t oubliera jamais

    Marie France

  8. Le comité local du mouvement de la Paix
    tiendra son assemblée générale
    le vendredi 22 mars
    à 18h30
    à la Bouse du travail,
    rue Ambroize Croizat
    Et à 20h
    soirée festive et musicale autour d’un buffet
    avec le groupe “Rock’Ave”.
    Contact : 06.03.25.44.33
    capaix@wanadoo.fr

  9. ADIEU JACQUES!
    J’ai vu dans le JDSO,le décès de Jacques Benoît,présenté comme conseiller municipal de 1965 à 1977.J’ai trouvé ça un peu maigre pour honorer ce modeste militant communiste.Je tiens à rendre hommage à l’ancien secrétaire de la cellule du Centre du PCF et j’espère que son Parti et ceux qui s’en réclament sauront entretenir sa mémoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *