Pas cool les garçons !

Au moins on est certain d’une chose ils ne doivent pas trop pratiquer la « fumette » qui rend mollasson.

Ce lundi 14 juin au bureau municipal on évoque la question des caméras dans l’inépuisable feuilleton  sur la sécurité à Saint-Ouen.

Un de nos adjoint des plus sérieux Yassir Fichtali (PS), élu à l’action sociale,  se serait interrogé à cette occasion sur l’identification des consommateurs plutôt que des dealers ce qui n’est pas tout à fait le but du jeu. Sur sa lancée, il aurait évoqué le sujet un peu tabou de la dépénalisation de l’usage de certains stupéfiants pour casser l’engrenage des trafics (à l’instar de dangereux gauchiste comme Daniel Vaillant ancien Ministre de l’Intérieur).

Tirade outragée à la Pagnol de notre Premier adjoint Paul Planque (PCF ?) évoquant le douloureux décès d’un proche et prise de bec avec le vif et ombrageux Henri Le Lorrain élu au sports (PS) qui semble-t-il n’avait pas les larmes aux yeux devant cet argumentaire.

Résultat : grosse engueulade, noms d’oiseaux et claquement de porte pour notre élu sportif. Du coup les autres élus PS ont levé le camp. Le Maire aurait dès lors été contrainte de stopper la séance faute de combattants arrêtant l’ordre du jour dont  l’abandon du Centre administratif par notre administration. Sujet avouons-le assez intéressant voire  mystérieux dont nous reparlerons.

Tout ceci est évidemment sujet à caution… nous n’y étions pas. Nos micros sont anciens et nos caméras assez vieillissantes.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

2 réflexions sur « Pas cool les garçons ! »

  1. Nos gosses, les vôtres aussi, vont en crever.
    Il s’agit de trucs épouventables, ceux qui ne prennent pas position auront à rendre des comptes à leurs enfants.
    Chaun son truc, vive la tise, ou vive le chit.

  2. Sur le shit, il faut prendre une position.
    Il est de notoriété électorale qu’il faille dépénaliser.
    Alors, dépénalisons.
    Bien que ce ne soit pas le cas partout, et surtout en province(ou les gens votent plus qu’ailleurs).
    et surtout en milieu rural., le shit ne se caractérise pas comme vecteur électoral.
    Hier, sur Fontainebleau, 27 % d’électeurs.
    Bravo, les politiques…..Merci pour vos exemples…
    Quelle classe!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *