Nouvelle année : nouveaux quartiers !?

Ça décoiffe !

« Réinventons Saint-Ouen ! », l’intitulé de la liste conduite par Karim Bouamrane aux dernières municipales,  n’était donc pas un simple slogan. La réivention semble en effet permanente et … surprenante. Gare aux immobiles !

Par manque d’imagination, nous avions été étonnés par la « définition » des quartiers dans la propagande électorale de « RSO » et de celle, différente, affichée par la nouvelle majorité. Présomptueux, nous avions argumenté sur ce blog pour une représentation plus conforme aux réalités actuelles du « terrain » (cf. notre long article, lien ci-après, du 29/11/2020)

http://www.soignetagauche.fr/?s=des+quartiers+ou&submit=Recherche

Nouvel épisode, après les quartiers incertains et à géométrie variable : des dénominations fluctuantes au gré des circonstances. Ainsi dans le nouveau magazine municipal de janvier 2022, curieusement sur les six quartiers (figurant en page 34), quatre d’entre eux  ont plus ou moins changé de nom (en page 12) dans l’ annonce du « Coup d’envoi des Conseils de quartier » (calendrier des 6 réunions entre entre le 20 janvier et le 16 mars 2022).

 – « Centre ville – Cordon » perd son Centre ville et devient simplement « Cordon »

–  « Debain – Michelet – Bauer » se passe de Bauer et se contente de « Debain-Michelet »,

– « Arago-Hugo-Zola » est privé d’Hugo et se résume à « Arago-Zola »,

Et pour clore le chapître en beauté :

– « Garibaldi – Les Puces » :  Garibaldi en cœur de ville et les Puces pourtant emblématiques sont rayés du vocabulaire au profit d’un mystérieux  « Rosiers-Centre ».[1]

Espérons au moins que les habitants (et même les élus concernés s’y retrouveront).

Le plus grave serait sans doute que ceci ne soit pas délibéré mais surtout le signe du peu d’intérêt et de rigueur en la matière.

Rajoutons, pour compléter le tableau les mégas panneaux annonçant le Projet de Renouvellement urbain d’Intérêt Régional (PRIR) sur l’habitat ancien dégradé, sur lesquels est confondu un périmètre d’intervention  opérationnel avec un même quartier… « Rosiers-Debain » !  (cf. panneau apposé rue Gambetta le mi-décembre).

Loin d’un obscur débat d’experts ou de communicants, on parle ici de l’assise des Conseils de quartiers avec leurs territoires, habitants et élus de proximité. D’une base pour commencer concrètement à mettre oeuvre un début de démocratie participative (en « présentiel »).

Pour l’heure, visiblement l’excellence n’est pas encore au rendez-vous !

Eric PEREIRA-SILVA

[1]

Un « Centre” qui semble avoir migré de la Mairie vers le Sud ?! s

Seule consolation deux quartiers sont épargnés et conservent leurs dénominations :  celui du Vieux St-Ouen incorporant étrangement la station « Maire de St-Ouen » de la ligne 14 (!) et le quartier des Docks. Pour lequel on confond périmètre de ZAC et un réel quartier.

Un secteur de 100 ha (1/4 de la ville !) allant du Centre Administratif (place de la République), à la place du RER C/ ligne 14 (bd V. Hugo) jusqu’aux confins de Clichy (au débouché de la rue Pierre sur le Quai de Seine). Le tout coupé par la zone d’activités et le réseau ferré. Faut y croire !

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

7 réflexions sur « Nouvelle année : nouveaux quartiers !? »

  1. Précision de Michèle Coadic, conseillère municipale en charge du dossier:

    Comme vous l’avez peut-être lu dans le magazine ou sur le site de la ville, nous envisageons la mise en place des conseils de quartier entre fin janvier et mi-mars en présentiel. Certes, la période n’est pas favorable à l’organisation de réunions publiques, mais nous avons déjà reporté ce lancement pour la même raison.

    Nous allons nous organiser pour respecter les consignes sanitaires : pré-inscription pour limiter le nombre de participants en fonction de la taille des locaux, places assises espacées, contrôle du pass vaccinal, port du masque, pas de moment convivial, etc.

    Les informations pratiques seront reprises sur un flyer qui sera déposé dans les boîtes aux lettres des habitants une dizaine de jours avant la date du conseil de leur quartier.

    • Veuillez aviser Mme Michèle Coadic, Conseillère municipale déléguée au Dialogue citoyen, que la décision du Conseil Constitutionnel du 9 novembre 2021 assure qu'”en période électorale, la présentation du passe sanitaire ne peut être exigée pour l’accès aux bureaux de vote ou à des réunions ou activités politiques” ET lui interdit de ce fait d’exiger un passe sanitaire ou vaccinal pour participer à la mise en place de réunions portant sur la politique des quartiers. Je compte sur votre diligence pour lui rappeler le fondement de la LOI n° 2008-496 du 27 mai 2008 portant diverses dispositions d’adaptation au droit communautaire dans le domaine de la lutte contre les discriminations et les dispositions pénales de l’Article 225-2.Je vous remercie de l’attention que vous saurez porter aux droits des citoyens.

  2. ” Centre ville – Cordon ” perd son Centre ville et devient simplement « Cordon ». Les emplacements précis des garages désaffectés de la rue Cordon sont connus à l’international. Pourquoi la Police Municipale n’a-t-elle pas empêché cette occupation illégale ?

    Dans beaucoup de villes, la démocratie participative consiste à donner le micro aux participants vingt minutes avant la fin de la réunion. Durant le conseil de quartier, trois ou quatre personnes monopolisent le micro et empêchent les habitants de s’exprimer. Seul Internet permet la démocratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *