Positionnement à Gauche…

 

Nouvelle configuration pour ce second tour du scrutin municipal ! Avec cette élection « triangulaire » confrontant les listes de W. Delannoy (UDI), K. Bouamrane (PS) et Denis Vemclefs (DVG)[1], le résultat va donc redéfinir, ou pas, à partir du 28 juin la politique de notre ville pour les six années à venir.

Même avec un potentiel électoral proche de 60% des voix (exprimées) pour l’ensemble de la Gauche, la farouche volonté de mettre fin au règne désastreux du maire sortant, des « programmes » assez voisins et des listes avec des citoyens respectables et engagées… le risque existe de voir la Droite populiste et autoritaire de William Delannoy continuer à remodeler notre ville pour chasser inexorablement les plus modestes.

La faute à qui ? A pas de chance ? Ou plutôt aux uns et aux autres…

En premier lieu, la responsabilité aux deux perdants de 2014 plutôt dans la revanche personnelle. L’un, Karim Bouamrane (2 mandats PCF et 1 mandat PS soit 19 ans) parti, bille en tête, avec l’objectif principal d’être Maire. Celui-ci refusant dès lors toutes discussions si ce point essentiel à ses yeux n’était pas accepté. L’autre, Jacqueline Rouillon (ex PCF et ancien maire), se déclarant d’entrée de jeu « disponible », malgré ses 25 ans de mandats (dont 15 comme Maire) et qui a perdu 21% des suffrages entre 2014 et 2020.

Autant dire que nous ne sommes pas proches de ces deux « personnalités » fort clivantes et qui n’incarnent pas le renouvellement des élus. L’essentiel est pourtant ailleurs : proposer aux habitants de notre ville une autre politique que celle subit depuis ces toutes dernières années.

Au delà du chef de file, des personnalités, plus ou moins appréciées ou contestables, il s’agit d’élire une équipe municipale composée de différentes sensibilités et non pas un homme providentiel[2]. Tout le contraire du Maire actuel entouré de béni-oui-oui qui ont voté pendant des années toutes les décisions sans moufter. Puis, qui ont découvert sur le tard qu’il était un autocrate incompétent.

Pour mémoire, l’association Initiatives et Démocratie / Soigne ta Gauche[3] qui a milité inlassablement tout ce mandat pour battre la Droite et changer la Gauche, a participé activement depuis 6 ans à l’opposition et aux actions contre la politique de William Delannoy. Mieux, elle a été dès juin 2018 avec Denis Vemclefs la cheville ouvrière, du collectif « Alternative 2020 », incarnant le premier rassemblement à Gauche.

Deux adhérentes de « Soigne ta Gauche ! » (Marie-Noëlle Vaucelle et Dominique Garcia-Durocher) étaient présentes sur la liste « A Gauche ! » du 1er tour[4]. Seule la première (24ème) figure désormais sur la liste recomposée du 2ème tour.

Pour être tout à fait transparent, lors de leur dernière AG, les adhérents de Soigne ta Gauche ont eu un large échange. En résumé et pêle-mêle :

– Tout le monde a une bonne opinion personnelle et politique de Denis Vemclefs

– Beaucoup étaient pour une fusion au moins avec « Réinventons Saint-Ouen » et si possible des 3 listes de Gauche avec K. Bouamrane (arrivé en tête) au poste de Maire

– Même en 12ème place, la présence de J. Rouillon reste très problématique pour la majorité des participants. Certains pensent que sa participation attire autant d’électeurs qu’elle en fait fuir.

– Une grande crainte que la division de la Gauche favorise la réélection de William Delannoy .

– Aucun des participants n’apprécie vraiment K. Bouamrane et ne se réjouit de sa courte avance au 1er tour. Ses méthodes[5], son parcours, son absence politique depuis 6 ans, son « éloignement » de la ville sont décriés par tous.

– Au des résultats du 1er tour et de l’électorat des listes éliminées, K. Bouamrane peut (aussi) arriver en tête de la Gauche et pourrait encore battre Delannoy[6].

Au final, chacun a donné son intention personnelle de vote au 2ème tour :

  • VEMCLEFS (A gauche ! Rassemblé.e.s) :   70%
  • BOUAMRANE (Réinventons Saint-Ouen) : 15 %
  • Blancs et nuls :                                          15%
  • DELANNOY :                                             0,0%

Pas d’unanimité mais une majorité claire donc sur le positionnement de Soigne ta Gauche à ce jour.

Evidemment, la traduction en votes ne sera pas décisive pour l’issue du scrutin car, comme chacun sait, « Soigne ta Gauche ! » n’est pas une « organisation de masse » même si elle demeure plus représentative que certains logos qui s’étalent sur les 2 listes de Gauche[7].

Pour la suite, nous garderons en tête les mots d’un syndicaliste (soutenant A Gauche !) : « l’ancien Maire ne m’aimait pas, le maire actuel ne m’aime pas, le prochain maire ne m’aimera pas ». Comme lui, nous ne cherchons pas ici à être aimé mais à être utile à nos concitoyens.

Quoi qu’il arrive nous nous emploierons à rester des citoyens actifs, revendicatifs et sans complaisance quelle que soit l’équipe municipale qui sortira des urnes. Démocratie, solidarité, écologie… nous jugerons sur pièce.

Que cela plaise ou déplaise, ce blog continuera modestement à donner des informations, des analyses et la parole aux acteurs de cette ville.

***

[1] dénommées respectivement « Saint-Ouen sur Seine une vision commune » ; Réinventons Saint-Ouen et « A Gauche ! rassemblé.e.s. »

[2] Rappelons que le maire est élu à cette fonction par la majorité des élus lors du 1er Conseil municipal. La liste arrivée en tête (même d’un cheveu) obtient automatiquement ici à St-Ouen 23 sièges sur les 45 auxquels s’ajoute sa part des 22 sièges restant et qui sont eux répartis à la proportionnelle. Pour mémoire en 2014 avec 43 sièges à pourvoir W. Delannoy (53,2%) obtenait 33 sièges (76,7%) et Jacqueline Rouillon (46,8%) 10 sièges (23,3%).

[3] Association créée en 1994 (!) présentant une liste citoyenne en 1995 et intégrant la majorité en 2001. Archives : http://www.soignetagauche.fr/1995/09/avertissement-sans-frais/

http://www.soignetagauche.fr/wp/wp-content/uploads/2010/12/2000_nov.pdf

[4] Présence sur la liste…sans le logo de « Soigne ta Gauche ! » qui semble-t-il « gêne » certains colistiers.

[5] K. Bouamrane qui rappelons-le avait déclaré porter plainte contre ce blog dès 2014 http://www.soignetagauche.fr/2014/09/communique-du-blog-soignetagauche-fr/

pour un motif assez obscur. Une « plainte » dont nous n’avons jamais eu de nouvelle !

[6] Aux dernières nouvelles une partie des co-listiers de la liste de LREM (dont Olivier Decrock) et Tiziana Zumbo-Vital (ex Adjointe au Maire de W. Delannoy) appellent à voter pour… Karim Bouamrane.

[7] « PRG le centre gauche », « Ensemble », « Gauche Démocratique et Sociale », « Gauche Républicaine et socialistes », « Les radicaux de Gauche »… dont on cherche désespérément les militants voire de simples adhérents et leur expression sur la ville.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

37 réflexions sur « Positionnement à Gauche… »

  1. Les mots ont une importance. Pourrions-nous être éclairés sur cette assertion:
    « la Droite populiste et autoritaire de William Delannoy »

      • un peu facile comme réponse, non ?
        Pourquoi populiste ? J’ai l’impression qu’à force d’utiliser ce terme à tort et à travers, on le banalise. Effet recherché ? J’espère que non !

      • Et quand Karim Bouamrane déclare aux électeurs qu’il est musulman pratiquant, s’agit-il de populisme de votre point de vue ?

        • Je n’ai pas d’information sur ce sujet. Qu’elle est votre source ? Des écrits, une déclaration orale ?
          S’il ment pour gagner des suffrages c’est assurément de la démagogie.
          S’il est réellement croyant et pratiquant grand bien lui fasse et je ne vois pas pourquoi il s’en cacherait.
          Éclairez-nous…
          EPS

  2. Personnellement j’ai voté pour la liste à gauche au premier tour. La présence de J ROUILLON sur cette liste au second tour m’invite à penser que jamais on ne fera du neuf avec du vieux.
    Oublies : son autoritarisme, son fonctionnement clanique, son absence totale de regard critique sur 15 ans de mandature,
    Personnellement je souhaite que la ville repasse à gauche mais surtout sans elle
    Je voterai donc BOUAMRANE au second tour. Pas forcément le cœur leger mais
    Désolé monsieur VEMCLEFS il fallait mieux choisir vos amis .

    • Je ne suis pas certaine que voter K.Bouamrane, c’est faire du neuf.
      Il a déjà fait 3 mandats municipaux en tant que conseiller ou maire adjoint, soit 18 ans. Il n’a d’ailleurs jamais fait lui non plus de bilan public de ses actions politiques au sport et au développement économique.
      La présence de J.Rouillon a été longuement débattue entre colistiers d’ A gauche!
      Je vous rejoins sur les oublis que vous évoquez.
      Néanmoins, elle représente un millier d’électeurs qui ont un droit et peut avoir sa place dans une équipe municipale très renouvelée qui devra s’appuyer sur les compétences et les connaissances de quelques un(e)s. Elle ne serait pas maire-adjointe et représenterait Saint-Ouen à la Métropole du Grand Paris ce qui sera une charge lourde au vu des dossiers complexes qui y sont traités.Sans affect, aucun, elle en a vraiment toutes les compétences.
      Denis Vemclefs est une personne qui a toute ma confiance, il nous a montré depuis plusieurs mois sa capacité à réunir des personnes diverses, à mener une équipe sans autoritarisme, à écouter chacun, à faire une place aux plus discrets et surtout à vouloir engager un fonctionnement basé sur la concertation avec tous, avant toute décision comme nous espérons le faire avec les audoniens.
      Moi aussi, je souhaite que la ville repasse à gauche mais en adhérant à un projet et une équipe.

  3. C’est dommage que D. Vemclefs n’ait rien expliqué sur pourquoi il s’est séparé de JR dans le groupe d’opposition municipale et pourquoi maintenant les raisons qui ont conduit à sa prise de distance (prolongée jusqu’au 1er tour!) ne sont plus valables. Impression que la petite cuisine continue, comme sous la mandature JR, malgré le renouveau annoncé. Je trouve ça vraiment dommage parce que j’ai voté Vemclefs au premier tour, mais là il y a trop de choses qui se jouent en coulisses. Il faudrait peut-être entendre (cf listes citoyennes présentes au 1er tour) que les citoyens en ont assez de tous ces jeux obscurs.

    • Les collectifs » Aternative SO 2020″ puis « A gauche! » dont je fais partie comme Denis Vemclefs ont milité pour un rassemblement le plus large possible avant le premier tour. K.Bouamarane nous a dit qu’il irait seul au 1er tour mais que nous pouvions nous rassembler derrière lui…. et J.Rouillon après la séquence du Printemps audonien a aussi décidé d’être tête de liste du Mouvement audonien.
      Cela n’a en rien facilité l’arrivée d’une liste de gauche en tête.
      Entre les 2 tours, chaque liste a souhaité défendre au mieux ses intérêts ( programme; charte de gouvernance et colistiers).
      RSO a refusé la proposition d’ A gauche! d’une fusion des 3 listes avec une représentation proportionnelle des votes exprimés pour chaque liste, derrière lui comme maire. Il a proposé une fusion à 2 sans le Mouvement audonien. Les colistiers de D.Vemclefs , après débat , ont voté pour un maintien de notre liste, rejoint par le mouvement audonien.

      • Mais qu’est-ce qui s’est passé pour qu’ils se séparent dans l’opposition municipale? Est-ce que par hasard il aurait été très difficile de travailler avec Mme Rouillon? Je n’ai pas de doute sur le fait que D. Vemclefs soit ouvert et capable de travailler avec des personnes très différentes. Mais là, il y a eu scission et l’impression que ça me fait, c’est que c’est la seule solution qui a été trouvée pour cause d’un dialogue impossible. Mme Rouillon a une réputation de grande rigidité, de personne qui a du mal à se remettre en cause (et c’est un euphémisme) , et je trouve que sa présence dans l’équipe A gauche! inquiétante. En résumé : le programme A gauche, je le soutiens, mais je crains que la méthode soit celle des anciennes mandatures JR et c’est ça qui me freine.

        • Je ne peux m exprimer sur votre première interrogation n étant pas dans l opposition municipale. Pour le fonctionnement de l équipe d ‘ A gauche, c est celui que nous avons initié dans Alternative SO 2020, càd une information transparente pour tous, des échanges et confrontations de points de vue ( pas tjrs d accord) et une décision collective à la majorité. J.Rouillon n en faisait pas partie…le rapport de force du premier tour nous permet d affirmer cette manière de travailler au sein d À gauche! sans aucune ambiguïté.

  4. Comme Martine, j’ai voté « A Gauche » au premier tour mais cette alliance avec Jacqueline Rouillon me débecte.
    Nous sommes tous au courant des casseroles de M. et Mme Rouillon, c’est insupportable de voir que des gens avec cette mentalité puisse encore prétendre représenter les citoyens que nous sommes.
    Par contre, j’hésite encore entre le vote blanc et Monsieur Bouamrane. Nous verrons bien dimanche.

    • Je comprends vos réticences qui ont pu être les miennes…Lors des négociations d entre 2 tours , J.Rouillon a accepté avec humilité notre proposition d avoir 2 de ses colistiers dans les 10 premiers et de ne pas être maire adjointe. Qu elle ne vous représente pas , je l entends, mais plus de 1000 voix se sont portées sur sa liste et cela ne peut qu être pris en considération quand on souhaite représenter au mieux ses concitoyens.
      Vous soulignez à travers vos propos, l importance que l on place dans la personne qui est amenée à devenir maire. Je n ai quant à moi aucune hésitation sur celui qui n a aucune casserole

      • Je suis d’accord pour dire que le candidat d’A gauche est le meilleur mais il a perdu le premier tour et ne peut pas refaire son retard..
        Je pense que la ville a absolument besoin de renvoyer Delannoy dans son échoppe et que seul K. Bouamrane a une chance de l’emporter.

  5. 60 % de potentiel électoral à gauche … idéalement
    Mais avec :
    Une gauche éparpillée
    Des écolos en mode puzzle
    Des guerres d’égos
    Des rancoeurs tenaces
    L’éternel retour de Mme Rouillon après 15 ans en tant que maire
    Cette division qui ne peut profiter qu’au maire sortant
    On quand même l’impression d’un rapprochement des mauvais perdants dans cette histoire

    Le bilan de Mme Rouillon est très contrasté que ce soit pour la ville ou en matière de gouvernance. Avec 10 % elle se retrouve en position de faiseuse de roi.
    Rien de glorieux à se retrouver pour un ancien maire en 12ème place sur une liste … mauvaise négo !
    Mais surtout il n’est pas acceptable qu’avec ces 10 % elle se retrouve à représenter la ville de Saint-Ouen à la Métropole du Grand Paris.
    Quelle légitimité quand on ne rassemble que 1.100 électeurs ?
    Fallait-il lui trouver un job bien rémunéré en échange de son ralliement ?

    Je prends donc radicalement mes distances avec la liste Vemclefs pour le second tour

    A Saint-Ouen aurait-on la gauche la plus idiote de France ?
    2014 : Médaille d’Or
    2020 : et bien on verra … mais on a déjà un pied sur le podium

    • JRouillon qu’on l aime ou pas, a toutes les compétences pour siéger à la MGP, j en suis convaincue malgré nos divergences De gouvernance politique.
      Ni vous ( je l espère), ni moi n avons l impression de représenter la gauche la plus idiote de France. Elle est multiple, va du libéralisme à une certaine radicalité mais défend des valeurs d humanisme, de solidarité et s affiche à travers des personnes pour beaucoup, de qualité. C est celles que j ai dernièrement côtoyées. Serais-je chanceuse?

      • Ne mélangeons pas tout, ça n’est pas la gauche qui est idiote, elle porte évidemment toutes les valeurs défendues sur ce site notamment.
        C’est leur stratégie de chapelle et leur obstination à ne pas reconnaître un résultat défavorable qui est idiot et, qui plus est, désastreux pour les habitants et les agents de la ville qui angoissent et espéraient tellement mieux d’elle.

      • Non Jacqueline Rouillon n’a aucunes compétences pour siéger à la MGP, elle n’est là que par copinage politique.
        Les audoniens en ont assez de ces politiciens qui s’accrochent au pouvoir.

        • Avez-vous assisté à la création du syndicat d’études mixte Paris métropole en 2009 qui a précédé la MGP? J’ ai participé à plusieurs réunions métropolitaines réunissant une centaine de maires concernés dont celle de SO. Je maintiens donc ma déclaration précédente.
          Et puis pour tout vous dire, J.Rouillon est un non sujet.
          Ce qui importe c’est les compétences qu’elle apportera à l’équipe qu’elle a rejoint comme les 34 autres membres qui travailleront pour les audoniens.

          • Le retour des losers

            Les municipales de ce mars 2020 à Saint-Ouen a un côté insolite. Que les perdant.es d’un scrutin
            se représentent à l’échéance suivants pour reprendre le pouvoir perdu, cela n’étonne pas. Jusqu’à 2014, la
            gauche a détenu le pouvoir municipal dans cette ville très industrielle pendant des lustres.
            Schématiquement : une majorite PC en coalition avec le PS et divers gauches, un.e ou deux Vert.es, et en
            2001 un maire-adjoint de notre liste Soigne-ta-gauche. Toutes tendences comprises, la gauche pèse
            environ 63%. de l’électorat. Et pourtant, en 2014, la gauche au pouvoir a réussi l’exploit de sortir perdante.
            La liste de la maire, Jacqueline Rouillon, et la liste socialiste conduite par le maire-adjoint Karim
            Bouamrane, n’ont pas fusionné leurs listes pour le 2e tour : se voyant confronté entre les deux tours
            de nouvelles exigences de Rouillon, Bouamrane a dissout sa liste. Et voilà qu’une avenue à
            l’Hôtel de Ville s’ouvre à la droite. Merci Jacqueline Rouillon, merci Karim Bouamrane de nous avoir
            gratifié*es de six ans de William Delannoy !
            Karim Bouamrane s’est retiré de la scène politique audonienne jusqu’à son récent come-back. Sa
            recette pour rassembler la gauche et gagner est simple : « Tous derrière moi ! » C’est le même topo qu’il
            avait tenu en printemps 2013 à notre petite délégation citoyenne, venue discuter comment donner corps à
            cette participation des habitant*es, et sur quels thèmes. « Je vous donnerai les thèmes », dit-il, et « aux
            meetings, je fais le discours, et sur mon signe vous montez sur la scène ». Ah bon !

            Conseillère municipale, la loser Rouillon est restée sur la scène politique audonienne et n’a
            manqué aucune occasion pour s’y montrer. Dans les melées du Printemps audonien de l’automne/hiver
            2019/20 pour la nouvelle liste citoyenne de gauche, elle n’a toutefois pas obtenu une des premières cinq
            places convoitées. Briguerait-elle, partant de là, une place autrement plus intéressante dans la nouvelle
            bureaucratie du Grand Paris ? Elle vient donc de créer sa propre liste Citoyenneté, Environnement, Justice
            sociale ». C’est curieux, car après son très spectaculaire « lancement de la démocratie citoyenne » dès
            2001, ce devrait être chose faite ! Hélas, on oublie, car elle n’a jamais rendez-compte des ces actes
            pendant ses deux et demi mandatures. Mais on ne peut oublier le cas de la Maison des associations, une
            initiative citoyenne conçue avec soin et circonspection par des associatifs. La maire n’a rien voulu
            entendre, elle a fait construire 1000 ou 2 000 m2 et baste. Guère utilisable pour les associatons, cette
            bâtisse est appelée d’après son aspect extérieur : la Maison de Bois. Le projet d’une Maison des
            Associations est toujours sur l’agenda de la nouvelle municipalité, d’A Gauche j’espère !

            Tous gagnants

            Le lundi 22 juin, en tractant devant l’école Jules Vallès avec d’autres membres de
            la liste A*Gauche, j’apprends qu’un sondage de Harris donne Karim Bouamrane gagnant
            au deuxième tour des municipales ! Difficile d’en savoir plus sur le coup. Le lendemain
            mardi 23 je me rends pour tracter à l’école Joly Curie, et surprise, je m’y trouve au beau
            milieu de joyeuses équipes de propagande de Karime Bouamrane, longeant tous les
            bâtiments du collège et de l’école maternelle. Sur une des tables pliables je vois un grand
            graphique multicolore du 2e tour avec Bouamrane en tête, devant Delannoy et Demclefs.
            Dis donc !

            Fin après-midi, je rejoins la table d’A*Gauche au coin de Lidl, on est content et
            relaxe, mais tout d’un coup on s’agit et bouge vers la table : une bonne nouvelle sous forme
            de graphique multicolore démontre que c’est la liste A*Gauche qui a d’ores et déjà la

            majorité. Preuve : la somme des votes obtenus au 1er tour par chacune des trois listes qui
            ont fusionnées pour le 2e tour dans A*Gauche autour de Denis Demsclef 18,78%, et
            dépasse le maire William Delannoy (25,65 %) et Karim Bouamrane (24,34%) :

            18,78% (A*Gauche) plus 10,64% (Rouillon, Le Mouvement Audonien)
            plus 3,77% (Laurie Lefèvre La France Insoumise) égale 33,19%.

            Dis donc, ça requinque le moral.
            Et qui seront les losers 2020 ?

            • J’aime bien on traite Jacqueline Rouillon de looser mais on prend en compte les 10.6 % du Mouvement Audonien et en plus on va voter pour la liste sur laquelle elle figure. Pas si looser que ça finalement.

              • @ cher Joseph
                Vous qui avez fini par rejoindre la liste de Jacqueline Rouillon, il ne vous a pas échappé Soigné ta Gauche ! était farouchement opposée à sa présence sur la liste À Gauche ! issue d’une fusion contre nature. On est pas toujours majoritaires.

  6. En semaine du 8 juin 2020 l’institut Louis Harris a réalisé un sondage sur les intentions de vote des audoniens pour le second tour des élections municipales du dimanche 27 juin 2020. L’enquête a été sous-traitée à une société prestataire de Louis Harris. A la question «qui a commandé ce sondage ?» les enquêtrices répondent «c’est votre ville c’est Saint-Ouen». Impossible d’interpréter cette réponse et de connaître la/le donneur d’ordre. Il semble anormal qu’un institut de sondage cache l’identité de son client aux personnes sondées lorsqu’il s’agit d’élections politiques c’est à dire du fonctionnement de la démocratie. Comment cet institut Louis Harris récupère-t-il les numéros de téléphone portable des audoniens ayant demandé à leur opérateur mobile de ne pas apparaître dans l’annuaire pages blanches ? S’agit-il des données fournies à la Ville de Saint-Ouen-sur-Seine pour les abonnements de stationnement et transmises à l’institut Louis Harris à l’insu des habitants ?

  7. Parlons convictions….
    Merci pour cet état des lieux qui invite à notre propre introspection sur nos convictions dans l’entre-deux-tours.
    Je partage un grand nombre de points de vue exprimés dans ce compte rendu :
    – K. Bouamrane a une personnalité critiquable et peu sa candidature est peu exaltante
    – La fusion entre Denis et Jacqueline est très hasardeuse en terme de message et ne permet aucunement au niveau comptable d’espérer passer devant. La liste A gauche ne peut donc pas gagner.
    – La dynamique laisse une petite chance à K. Bouamrane de l’emporter.
    J’y ajoute deux convictions majeures et antinomiques :
    – A gauche a le programme le plus enthousiasmant
    – Le pire résultat possible est une réélection de Delannoy.
    C’est un peu dans ces convictions la lutte du cœur et de la raison. Mais faut-il voter pour son programme ou candidat préféré avec pour résultat de favoriser le pire ? C’est une attitude un peu schizophrène qui consiste à voter Denis pour garder les mains pures du chevalier blanc en croisant les doigts pour que Bouamrane passe devant Delannoy…
    La conviction principale pour moi, la seule qui vaille pour ce deuxième tour, est celle que la ville de Saint-Ouen a absolument besoin que Delannoy ne soit pas réélu !!
    J’ai la désagréable impression que A gauche souhaite rejouer le premier tour qui l’a vu défait, et use de la pensée magique pour imaginer une meilleure issue. Mais c’est impossible et très probablement désastreux pour Saint-Ouen…
    J’ai la conviction qu’il faut se résoudre à voter Réinventons Saint-Ouen pour espérer la joie d’une défaite de Delannoy.
    J’en profite pour remercier et féliciter Soigne ta gauche pour la liberté des échanges qu’il propose, liberté qui n’est souvent pas tolérée ailleurs…

    • C’est peu de dire que je partage votre point de vue et votre analyse.
      Je n’ai qu’une certitude c’est que DELANNOY risque de repasser avec ces Gauches irresponsables qui s’accusent de tous les maux !

        • @ Michel FAINZANG

          En l’état je vais faire simple : rester cohérent avec mes engagements et mes prises de positions. C’est vrai que par les temps qui courent c’est pas facile !

          • Oui, simple si l’engagement de continuer à voter pour une liste perdante mais plus conforme aux convictions prévaut sur l’engagement de sortir Delannoy. À mon avis le second engagement est le seul fécond et le seul à même de produire un résultat positif pour la ville. C’est pour elle que nous votons, non ? Pas seulement pour notre autosatisfaction.

  8. la gauche iirresponsable??

    la gauche « responsable » pense voter utile et va pleurer pendant 6 ans en disant que ce n’est pas une politique de gauche .J’ai déjà vu ce film

    • J’ai dit les gauches au pluriel. Comprendre les deux listes concurrentes.
      Promis, comme je suis désormais un grand garçon, je chialerai pas !

    • Bonjour,
      La liste A gauche ne pouvant pas gagner, il reste l’alternative Delannoy / Bouamrane. C’est l’enseignement incontournable du premier tour. Or, si on peut clairement s’attendre à être déçu de Bouamrane, il n’y a pas photo avec Delannoy.
      Et pour info, Bouamrane a donné le premier adjoint, les élus au logement et à l’éducation qui sont des postes clés majeurs, mais ça n’a pas suffit. Il aurait lâcher tout ce qu’on voulait sur le programme, le cœur de notre engagement, mais ça n’a pas suffit.
      Il aurait fallu qu’il lâche suffisamment de places sur la liste pour être minoritaire au conseil municipal devant les élus A gauche et Rouillon qui pour la plupart le détestent cordialement. Impossible.
      C’est bien un problème de personnes qui nous jette dans ce second tour ubuesque et qui réussit le prodige de transformer une réélection impossible en cauchemar probable. Avec 18 p. au premier tour, les concessions obtenues sur le programme auraient été presque inespérées. Les gauches ont refusé l’alliance pour mieux lorgner dans 6 ans. Le pari de faire tomber l’épouvantail Delannoy est plus jouable qu’un Bouamrane avec 6 ans de mandature…
      Et nous sommes otages de tout ça.
      Pour en revenir, à l’alternative D / B, un tour dans les services de la Mairie acheverait les indécis. La plupart, sinon tous, sont dans une forte angoisse du retour de Delannoy. Y compris les anciens co-listiers.
      Les gauches ont été irresponsables, c’est aux citoyens de prendre le relai et de faire barrage à Delannoy.

    • @ Monsieur Kevin

      Rassurez-vous Karim Bouamrane ne « volera » rien car personne n’est propriétaire de la mairie.
      Personne non plus ne « reprendra » la mairie pour l’avoir longtemps dirigé. Les vrais proprios de la « maison commune » c’est les habitants.
      Vu l’écart entre le nombre d’adultes de plus de 18 ans qui résident dans notre ville et le nombre de bulletins exprimés, c’est sûrement ça le plus inquiétant pour notre ville et la démocratie.
      En espérant ne pas vous faire mal à la tête…

      Eric Pereira-Silva
      .

    • Bonjour Kevin,

      Avez vous consulté les résultats du premier tour ? Les personnes qui ont voté pour K. Bouamrane ne voteront jamais pour une liste Rouillon/Vemclefs et ils représentent tout de même 25%.
      Voter Pour Denis Vemclefs au second tour revient malheureusement à renforcer encore plus Delannoy.

      J’étais hésitant mais je vais finalement voter pour Karim Bouamrane alors que j’ai voté A Gauche! » au premier tour.
      Je n’ai pas envie de me dire pendant 6 que j’ai participé une fois de plus à la réélection de M. Delannoy.

      Cordialement,

      Jacq

  9. Bonjour,
    Je comprends votre réaction viscérale, il est naturel de vouloir s’exprimer pour une élection. Cependant votre position exprime de l’affect et de l’impulsivité, deux mauvais guides pour un vote éclairé.
    Voter Denis, c’est ouvrir la voie à une réélection de Delannoy. Vraiment, je pense que nous pouvons tomber d’accord que c’est à éviter à tout prix.
    Pensons aux agents de la mairie. Pour la plupart d’entre nous, en cas de défaite de la gauche, nous rentrerons meurtris politiquement dans nos pénates pour vivre pendant 6 ans sans beaucoup de changements dans notre quotidien.
    Mais pour les agents, le changement est crucial. Il faut jeter un œil aux services dévastés, aux chefs de service sans équipe après que leurs agents n’ai pas été renouvelés, aux nombreux cas d’arrêts maladie, de burn out, interrogez le docteur Jouab sur l’état des agents. Certains sont dans une forte angoisse car l’élection va directement influer sur leur quotidien. Il y a urgenger de Mairie.
    S’il vous plaît, essayons de mettre de côté le passionnel et le ressentiment. Quand le politique échoue à ses responsabilités, c’est aux citoyens de prendre le relai.

    • Point de passionnel et de ressentiments.
      Juste l’envie d’une ville solidaire et humaniste, ou l’argent roi ne sera pas seul à décider.
      L’envie d’un avenir écologiste et généreux pour ses enfants.
      Point de calcul politique, juste un désir de justice sociale.
      Alors dimanche, sans aucune hésitation je voterai pour mes convictions sincères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *