3 réflexions sur « Libertés entrebâillées… »

  1. Libertés entrebâillées… mais Saint-Ouen !Saint-Ouen outragé ! Saint-Ouen brisé !Saint-Ouen martyrisé ! mais Saint-Ouen libéré ! libéré par lui-même, libéré par son peuple avec le concours de William Delannoy , avec l’appui et le concours de la France tout entière, de la France qui se bat, de la seule France, de la vraie France, de la France éternelle.
    Eh bien ! puisque l’ennemi qui tenait Saint-Ouen a capitulé dans nos mains, la France rentre à Saint-Ouen, chez elle. Elle y rentre sanglante, mais bien résolue. Elle y rentre, éclairée par l’immense leçon, mais plus certaine que jamais, de ses devoirs et de ses droits.
    Je dis d’abord de ses devoirs, et je les résumerai tous en disant que, pour le moment, il s’agit de devoirs de guerre. L’ennemi chancelle mais il n’est pas encore battu. Il reste sur notre sol. Il ne suffira même pas que nous l’ayons, avec le concours de nos chers et admirables alliés, chassé de chez nous pour que nous nous tenions pour satisfaits après ce qui s’est passé. Nous voulons entrer sur son territoire comme il se doit, en vainqueurs.

    Au second tour des élections, ne vous trompez pas de vote.

    • Quel héros ! Promis on mettra une statue à son effigie avec un masque sur le nez. Et si, par bonheur, il n’est pas réélu on ajoutera une veste un peu trop grande.
      Soyez sans crainte quoi qu’il arrive on ne se trompera pas.

    • @ Cher petit loup

      Notre maire ce héros !
      Promis nous lui érigerons une statue avec un masque vu son action époustouflante pendant cette période difficile. L’Association des Maires de France devrait, nul doute possible contribué à cet hommage bien mérité.
      Rassurez-vous on ne se trompera pas au 2ème tour.

Répondre à Isengrin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *