Opposition : montée en pression

reu opposition 8 11 2017 Capture d’écran 2017-11-08 à 15.37.16

Comme prévu depuis quelques semaines, l’Opposition municipale lance ce mercredi 8 novembre une première réunion publique sur le bilan de l’actuelle Majorité (33 élus)[1] conduite par William Delannoy (UDI) depuis 3 ans[2]. L’occasion pour le groupe minoritaire « Tous unis pour Saint-Ouen » (9 élus)[3], présidé par Frédéric Durand (PCF) avec ses collègues de revenir sur son action et ses propositions.

Frénésie immobilière, hausse spectaculaire des impôts locaux, coupes claires dans les budgets, absence totale de démocratie participative, amateurisme et autoritarisme… les sujets qui fâchent ne manquent pas dans la politique municipale actuelle. Et évidemment la question du logement social, avec le jugement du Tribunal Administratif tout récent mettant en cause l’absorption de l’OPH St-Ouen Habitat par la Semiso.

Hélas pour le Maire actuel, les seuls élus de l’(ex) Front de Gauche et affiliés siégeant au Conseil municipal ne résument pas à eux seul le très large panel de ses opposants qui va bien au-delà de l’électorat de Gauche (d’ailleurs encore majoritaire avec ses différentes composantes)[4].

EPS

 

[1] Une Majorité avec plusieurs élus très discrets voir souvent absents depuis le début du mandat et d’autres qui semblent faire sécession comme Lias Kemache désormais soutien de la France Insoumise (!)

[2] « Bilan ou testament ? », le 7 octobre dernier, nous nous sommes essayés ici sur ce blog à décrypter et critiquer le satisfecit du Maire publié dans le journal municipal de septembre http://www.soignetagauche.fr/2017/10/bilan-ou-testament/

[3] Un groupe assez hétérogène comptant également la très controversée Jacqueline Rouillon (ancien Maire) et qui a perdu dès le début du mandat un de ses membres, Driss Aït Youssef qui a choisi assez vite de faire cavalier seul pour des raisons mal élucidées.

[4] Des Socialistes Hollandais à la France Insoumise en passant par les Hamonistes, les écologistes divers ou les citoyens autonomes et engagés.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

Une réflexion au sujet de « Opposition : montée en pression »

  1. Voilà exactement le genre de personnes qui devraient prendre leur retraite politique. Ce qui ne les empêchera pas de continuer à s’exprimer. Sauf que visiblement ils ont l’intention de se représenter. Car ne nous leurrons pas cette réunion est dans la perspective des élections de 2020. A quand un véritable changement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *