Relâche entre les deux tours

images

Entre la dinde du 24 décembre et les bonnes résolutions du 1er janvier, possibilité d’interruptions de nos « émissions ». Pas d’excès d’alcool ou de victuailles prévus, ni de mauvais coups des sbires de l’ancienne reine ou du nouveau roitelet. C’est plus simple : les entrailles de notre blog citoyen se feront juste un petit décrassage[1] pour repartir du bon pied.

Communication municipale et concertation aux abonnés absents, rénovation du Stade Bauer et ascension du Red Star, zones d’ombre du nouveau Plan local d’urbanisme, sécurité et propreté pour après demain, flambée inégalée des impôts locaux, quartiers en rénovations urbaines, fusion problématique Semiso OPH(lm), aventures de Wiwi et de ses amis, insubmersibles Jacqueline et Karim, recomposition incertaine de la Gauche locale, délitement de l’appareil municipal, Docks version light, projets d’école à Ampère et ailleurs, nouveau conservatoire, méga programme de logements dans les Puces, devenir de la Porte Montmartre, point de chute du Grand Hôpital, nouveau siège du Conseil Régional, projet de village olympique, Cara suite et fin…

Les sujets à venir pour 2016 ne manquent pas

A bientôt donc avec nos meilleurs vœux citoyens pour cette nouvelle année.

 

id-stg

[1] au compteur depuis janvier 2008 :

  • 861 articles
  • 24 673 commentaires
  • 324 384 visites (visites uniques par 24h)
  • 1 485 545 pages lues (sans doute parfois plusieurs fois pour y croire)
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

1 réflexion sur « Relâche entre les deux tours »

  1. Relâchons, relâchons en 2 chansons et 1 citation

    Joyeux Noël (ex solstice d’hiver et ex Saturnales)

    Avec Renaud à l’Olympia
    Le Père Noël Noir
    https://www.youtube.com/watch?v=4-BDIihmbnQ

    Avec La Compagnie Jolie Môme interprétant une chanson de Duval MC “Si tu vois le Père Noël”
    https://www.youtube.com/watch?v=4-BDIihmbnQ

    Et la citation de Desproges

    “La naïveté grotesque des enfants fait peine à voir, surtout si l’on veut bien la comparer à la maturité sereine qui caractérise les adultes. Par exemple, l’enfant croit au Père Noël.

    L’adulte non. L’adulte ne croit pas au Père Noël. Il vote.”

    Manuel de savoir vivre à l’usage des rustres et des malpolis / Éditions du Seuil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *