Résistance musicale et intercommunale

Resistance musicale et intercommunale p1Resistance musicale et intercommunale

Soleil  au rendez-vous de la 11ème édition du festival de jazz-musette des Puces. Toujours sans subvention depuis 2014, il est aujourd’hui privé de se grande scène au coeur des Puces (à Cap Saint-Ouen). Une délocalisation partielle, et espérons-le temporaire, qui sera l’occasion d’un glissement du plaisir côté Paris déjà partenaire de longue date.  Le beau plateau d’artistes se produira donc à quelques centaines de mètres vers Clignancourt au stade Bertrand Dauvin 12, rue Binet dans le “18ème”.  Entrée (toujours) gratuite (1).

 

.

(1) notre écran publicitaire n’est pas sponsorisé par la mairie de Saint-Ouen.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

2 réflexions sur « Résistance musicale et intercommunale »

  1. Bonne idée d’avoir ouvert avant l’heure pour le Festival, nous avons découvert la nouvelle direction au Bistro des Puces 25, rue Lécuyer.

    Ouverture officielle le 12 juin pour une cuisine traditionnelle ouverte le midi les vendredi, samedi, dimanche et lundi. Possibilité de réserver tout ou partie.

    De grosses ambitions affichées par la nouvelle direction et quelques nouveaux brocs pour ce coin délaissé des Puces en espérant (une nouvelle fois) que les organisateurs du Festival y fassent un effort

    Contact : 06.03.75.26.81 demander Christophe (c’est le patron)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *