Programmes, catalogues et propagande…

images

Hommes, femmes, villes différentes, alliances négociées, logos multiples[1]… après la constitution laborieuse des « quartets » mixtes de candidats pour les élections départementales, voici enfin le temps venu des « programmes » des postulant(e)s pour diriger cette institution départementale peu connue et, il y a peu encore, vouée à la disparition[2].

Parmi ses « compétences » actuelles, en premier lieu le social et la solidarité avec l’aide sociale (RSA), l’aide à l‘enfance (crèche, PMI), l’aide aux personnes âgées (APA, forfait Améthyste), l’aide aux handicapés (AAH) mais aussi la construction des collèges et leur entretien, les routes départementales et diverses interventions en matière de développement local ou économique, de culture, de soutien aux associations…

Premier inventaire des propositions connues à ce jour que nous publions ci-après brutes de décoffrage. Souvent des généralités et du passe partout, parfois du concret et du très précis voire de la fantaisie, quelquefois du national ou hors compétences directes… pas toujours facile de s’y repérer. Une chose est certaine la colonne des dépenses est mieux renseignée que celle des recettes.[3]

Et pour l’heure, c’est habituel, pas ou peu de bilans explicites[4] des différentes composantes de la Majorité départementale[5] et encore moins d’indications sur ce qui différencie réellement les frères ennemis de l’opposition.

 

EPS

 

 

Passage en revue ———————————–

PS et EE-LV (officiels) K. Bouamrane D. Deffairi-Saissac

A tout seigneur tout honneur : les premiers éléments programmatiques de ceux qui représentent (avec plus ou moins de bonheur) la Majorité sortante qui a plutôt un bilan honorable. Beaucoup de « poursuivre », « accentuer », « amplifier », « développer », de « toujours mieux » et quelques propositions précises (+ 3500 places de crèches, passerelle entre St-Denis-Ile St-Denis ou St-Ouen selon les documents)…

Et les deux « marqueurs » de K. Bouamrane sur le recrutement local un peu magique  et… une télé du 9.3 « bien à nous ».

programme PS 1

programme PS2

 

 

Front de Gauche + EE-LV (non officiels) V. Dubarry- F. Durand

Le minoritaires de la Majorité sortante, nous propose que du « mieux » pour grandir, s’éduquer, se dépenser et s’émanciper voire travailler. Evidement on est plutôt dans la relance économique avec un vaste programme de dépenses qui rime avec « développer », « aider », « débloquer » (20 à 30 M€), « aider à l’achat », « rembourser », « plan d’investissement ». Espérons donc que les dépenses en € pourront être remboursées en drachmes et sans recours aux emprunts toxiques d’antan. Quant à revenir sur les Partenariat Publics Privés pour les collèges le mode d’emploi reste à expliciter.

En dehors d’un 4 pages contre William Delannoy, pour le localo-local audonien il faudra visiblement un peu attendre les propositions précises et notamment celles sur Saint-Ouen.

programme fdg1

programme fdg2

Divers-Droite (UDI non officiels) H. Chevreau – M. Magrino

A ce jour (et à notre connaissance) : présentation des compétences du Départements et des candidats avec uniquement une première série de propositions sur Epinay. On attend donc (avec appétit) la suite pour publier des éléments consistants.

UDI-UMP (W. Delannoy – W. Zedouti)

A ce jour (et à notre connaissance)  derniers entrés en lice pas de publications.

FN ( C. Pereira – R. Gaurichon)

A ce jour (et à notre connaissance)  derniers entrés en lice pas de publications pas de visuel.

Les candidats de Droite et d’extrême Droite, dont nous attendons avec impatience les propositions, sont donc invités à transmettre leurs programmes (en numérique) que nous publierons bien volontiers. Nous nous autoriserons bien évidemment quelques critiques. Qu’ils nous en excusent par avance.

___________________________________________________________________________________________________________________________

[1] sauf pour le groupe de William Delannoy

[2] toujours sauf …pour l’équipage surprise de notre Maire

[3] On ne discerne pas en effet au détriment de quelles dépenses se financeront les nouvelles dépenses annoncées ou si on… augmentera la fiscalité. Un détail bien sûr.

[4] Surtout à Saint-Ouen où Jacqueline Rouillon (Front de Gauche), ex Maire et élue sortante n’a jamais pris la peine de nous parler ni de son mandat de Conseillère Générale ni de ses actions départementales. Ses camarades du Front de Gauche, les ingrats, l’ont visiblement poliment remerciée.

[5] On serait moins bêtes si le Front de Gauche nous indiquait ce qu’il a défendu avec les socialistes ou les verts et ce sur quoi il s’est désolidarisé et pourquoi de la Majorité de Gauche.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

13 réflexions sur « Programmes, catalogues et propagande… »

  1. Que d’aides ! Qui paie ? Toujours les mêmes… Et pour qui ? Toujours les mêmes…
    RSA : quid de la contrepartie ? Aucune. à supprimer sine die.
    Soutien aux associations : en très grande partie, à supprimer. Une association doit vivre des cotisations de ses membres et non de nos impôts. Pourquoi les contribuables (toujours les mêmes) devraient-ils financer tout un tas d’associations qui sont soit sans intérêt, soit subversive, soit les deux ? Cette pieuvre associative gangrène la société française.
    Culture : reste à définir de quelle culture parlons-nous ?

    à la lecture du programme “Bouamrane” et nonobstant les promesses “socialistes” auxquelles plus personne ne croit, comment peut-il nous parler d’une nième TV (pour y passer quoi ? ) alors que dans le département les paraboles sont légion et pas pour regarder des programmes français… Les “socialistes” n’ont pas mieux à proposer pour dépenser nos impôts ?
    Je note également qu’il est écrit “c’est chez nous”. Curieux de la part de ceux qui n’ont de cesse de dénigrer, stigmatiser (lol), railler, insulter et diffamer ceux qui affirment depuis des décennies qu’ils sont chez eux !

    • @ Cher Vieux

      Expliquez-nous un peu mieux : vous proposez de supprimeer les subventions aux association de parents d’élèves, aux clubs sportifs, aux anciens combattants, à l’aide aux devoirs, aux chorales, aux associations de locataires…

      Et pour la culture, faîtes simple dîtes nous ce que vous gardez !

      Moi, j’ai une antenne classique et une parabole, j’avoue je regard des chaînes d’infos et sportives étrangères et même des séries américaines, c’est vous dire comme je suis un dangereux cosmopolite.

      Allez blague à part, on attend avec impatience les photos et le programme de vos amis Frontistes de Saint-Ouen qu’on a pas encoire vue distribuer des tracts sur le marché.

  2. Post 2, on ne peut reprocher au post 1 de ne pas donner le programme du FN quoique depuis certaines révélations, il semble avoir mis de l’eau dans son vin sur sa haine du “mariage pour tous”!

  3. Post 1
    Merci vous donnez le vrai visage du FN : anti tout, stigmatisant, cherchant la division… Sachez simplement qu’une association se développe dans un but et un objet précis : faire ce que l’Etat ne peut pas, garder une indépendance en dehors des partis (même si à Saint-Ouen la création d’association affidées est légion)… Il n’en reste pas moins que toutes les associations assure le lien social, font parler les gens entre eux et permettent notamment une solidarité dont nous avons besoin en temps de crise. Question : quel est le rôle des associations extrémistes qui répandent la haine et financée par un parti haineux financé lui-même par les contribuables ? Je pense que la première association (politique) à qui il faudrait couper les vivres c’est le FN. Non ?

  4. La triste perspective du devenir du cadre associatif est bien une réalité. L’état a quasiment tout supprimé dans un contexte où la nécessité du lien, du vivre ensemble et de la création est un besoin vital pour l’humain. L’extrême droite à toujours contesté le rôle des associations dans la société civile ce n’est donc pas une surprise (faut se souvenir de l’époque de Vichy ou de Daladier) , ce qui est surprenant c ‘est l’exploitation politicienne et les jeux de rôles de chacun en s’invitant dans un débat pour lequel ils montrent un intérêt limité. Sans nommer personne le clientélisme à vampirisé les valeurs de l’engagement citoyen et quand tout s’achète avec de l’argent y compris les voix des électeurs il faut se poser des questions sur le contrôle des financements publics. Je suis convaincu d’une nécessaire volonté des collectivités à continuer à aider le mouvement associatif dans tous ses registres mais à condition de mettre en place des outils de gestion et d’accompagnement. C ‘est un volet de la démocratie. La haine du FN se nourrit de la misère des autres mais ça on le sait bien.

  5. Democratik post 1
    « Il n’en reste pas moins que toutes les associations assure (sic) le lien social, font parler les gens entre eux et permettent notamment une solidarité dont nous avons besoin… »
    Comme vous êtes souvent très à cheval sur texte et réglementation, pourquoi manquer de tenue grammaticale ici ?

    Correcteur

  6. Ingolf, donnez-vous des cours d’orthographe avec les Pereira pour n’intervenir que sur ce sujet et jamais politiquement?
    Tu votes ou tu t’abstiens pour les départementales?
    Moi, je vote Frédéric Durand dès le 1er tour et j’appelle comme pour la législative dans la 4e circonscription du Doubs à battre le FN au 2nd tour. Même si ça peut choquer la vision que Taquet peut avoir de la représentation proportionnelle…

  7. La nécessité vitale d’un tissu associatif indépendant de toute logique clientéliste n’est plus à démontrer , on a vu cependant dans la dernière séquence des municipales que la réserve financière d’un parlementaire peut se transformer en grosse sucette pour appâter des voix. Nous avons une réelle difficulté à St- Ouen à envisager « l’émancipation plurielle » il y a un décalage énorme entre le relativisme culturel et le culturel tout court , ou encore le « socio-cul » l’expression favorite des « culturels ou des bobos » qui fonctionne à contre-courant des réalités sociales. C’est le piège de l’ignorance et du mépris dans lequel est tombée une partie de l’ancienne majorité. On avait le choix entre la valses des signes ostentatoire marqués idéologiquement et un style de programme pour une élite qui de temps en temps apprécie le thé à la menthe. On affame d’un coté et on se fait plaisir de l’autre coté. Franchement au-delà de ces phénomènes qui transforme l’ordre social, affectent la production culturelle associative, la vie quotidienne et notre rapport aux autres. C est l’esprit du vivre ensemble qui à bougé.

  8. @ tous : pas d’amalgame, vous parlez tous du FN, de l’extrême droite alors que je n’en ai pas parlé. Je n’ai ni dieu ni maître. Après réflexion, je me prononce en mon âme et conscience et non relativement à un parti. Vous avez la liberté de ne pas être en phase mais il est inutile de stigmatiser, d’amalgamer vos contradicteurs via des raccourcis répétés ad nauseam. La pensée humaine n’est pas faite de carcans. Ce serait trop simple !

    @Le jeune St-Ouen :
    – concernant les associations, j’ai écrit « en très grande partie, à supprimer ». Concernant celles à supprimer, nous pouvons en débattre mais encore faudrait-il que nous autres contribuables connaissions la liste exhaustive de ces associations ainsi que les subventions (nos impôts). J’avais demandé à la précédente majorité municipale, sans succès…
    En France, il est clair que je supprimerais toutes les subventions pour Mrap, Licra, Ldh, SOS racisme etc , associations subversives s’il en est et de surcroît engraissées avec nos impôts alors que nous ne sommes aucunement en phase avec leurs idéaux et pour quel résultat si ce n’est de susciter des problèmes qui n’existaient pas et de souffler sur les braises.
    – concernant la culture, je suis également disposé à en débattre puisque j’ai écrit « reste à définir de quelle culture parlons-nous ? » Idem que ci-dessus, liste et subventions ad_hoc.
    – concernant les paraboles, comment des gens peuvent-ils s’intégrer s’ils restent scotchés aux programmes de leurs parents, grands-parents, arrière-grands-parents ? La première génération maghrébine était bien mieux intégrée et n’avait aucune revendication. Force est de constater que ce n’est plus le cas…

    @Michel Fainzang : que vient faire ici le « mariage » des invertis ? Je n’ai aucunement mis de l’eau dans mon vin, ce serait gâcher le vin que de le mélanger à l’eau !
    Quel programme novateur que celui d’appeler à voter contre un parti… Quid des arguments, des programmes pour l’avenir de notre patrie et ne nos compatriotes ?
    Pauvre classe politique, pauvre France…

    @ democratik : l’archétype de la personne qui ne lit pas et qui en « bon démocrate », amalgame sans savoir et ne supporte pas que l’on ait un avis divergent du sien !
    Concernant les associations, figurez-vous que depuis tout jeune, j’ai toujours pensé que leurs existences étaient la résultante du trop peu d’état. C’est à l’état de régler les problèmes de ses concitoyens et non aux associations. C’est trop facile que de déporter les problèmes que l’état est incapable de régler (soins, alimentation, logements, travail, mœurs, replis communautariste etc) sur la charité et/ou contribution via l’impôt du peuple (d’une partie seulement…).
    C’est vous et les autres qui déversez votre haine contre un parti et ses électeurs, qui à ce que je sache, ne tue pas des innocents pour le seul fait d’avoir une autre religion ni pour avoir dessiné. Nonobstant, la haine qui se répand dans le monde est strictement le fait de l’internationale djihadiste financée par l’hydre Qataro-Saoudien…

    @Krimat : le vivre ensemble, vous plaisantez ? Force est de constater que ce concept auquel j’ai cru lorsque j’ai emménagé à Saint-Ouen (sur Seine 😉 ) n’est que purement théorique ! Un conte de fées en somme ! Les uns vivent avec les uns et les autres avec les autres. On peut le déplorer mais rien n’y fera. Et surtout pas lorsque les uns veulent entrainer les autres dans l’obscurantisme religieux !
    Vous rappelez la sinistre époque de Vichy. Je vous rappelle juste que ce sont notamment 90 députés de la SFIO (l’ancêtre du PS) qui ont voté le 10 juillet 1940 les pleins pouvoirs au maréchal Pétain ! Alors de grâce, balayez devant votre porte avant de sous-entendre que
    « le clientélisme à vampirisé les valeurs de l’engagement citoyen et quand tout s’achète avec de l’argent y compris les voix des électeurs il faut se poser des questions sur le contrôle des financements publics » : tout à fait en phase avec vos propos.
    « Je suis convaincu d’une nécessaire volonté des collectivités à continuer à aider le mouvement associatif dans tous ses registres mais à condition de mettre en place des outils de gestion et d’accompagnement. » : idem sauf « tous ces registres » cf. plus haut
    « La haine du FN se nourrit de la misère des autres » : je pense que vous vous fourvoyez, le FN se nourrit de la haine de la France et des Français que notamment les Hollande-Valls-Taubira ne cessent de déverser, des diktats de la troïka FMI-BCE-UE, de l’invasion (modération : évitez-nous les slogans FN décomplexé), de l’auto flagellation perpétuelle relativement aux politiques passées et de l’absolution perpétuelle pour une partie de la population. Voilà quelques réelles raisons du vote FN et non comme vous et d’autres ne cessent de le rabâcher, à cause de la situation économique et sociale de certains de nos concitoyens. À titre d’exemple, au Danemark, la droite nationale ne fait que croitre alors qu’elle a une situation économique reluisante.

  9. Post 9, vous voudrez bien m’excuser de faire état de débats que nous avons eu antérieurement en d’autres lieux. Nos rapports épistolaires ne sont pas vierges
    Ne tenez pas rigueur “à la classe politique” de mes propos. Ils n’engagent que moi.

  10. @modération : vive la censure ! Manifestement vous n’avez, vous non plus, pas lu ni a fortiori compris. Vous censurez mes propos en les qualifiant de FN alors que si vous aviez lu plus haut mes propos, je ne fais que m’exprimer en mon seul nom. Point barre. Je ne tire aucun de mes slogans de qui que ce soit. Lorsque je reprend les dires d’autrui, je mets des guillemets et rend à César ses propos.
    à l’instar de la bien-pensance, vous êtes dans l’amalgame perpétuel avec votre “modération”. Je note que vous ne répondez à rien sur le fond. Nonobstant votre censure, vous n’avez aucun argument à opposer. Vous êtes aveuglé par votre haine de ce parti qui ne vous en déplaise est autorisé en France et a donc toute légitimité pour s’exprimer.

    @Michel Fainzang : vous requérez l’absolution ? 😉

  11. Vieux Saint-Ouen!!!!!!! c’est votre façon de vous identifier.
    Allons y.
    J’accepte ; moi aussi, je suis du Vieux , de 1953 à 1987, puis, Bachelet de 1988, à 1991, propriétaire d’un appart, bien vendu.
    Après, je me suis cassé.
    Pourquoi,parce que le frère de la meilleure amie de ma fille ne voulait plus que sa frangine “Dounia” vienne manger chez nous, c’était le début des communautés de Merde …
    Dounia et Elise étaient très amies,
    mais, “les frères, déjà, s’y opposaient….en 1991……..déjà…..

  12. Plus fort que subliminale

    En me baladant sur le site @ de la ville, je me suis retrouvé à la page vidéo “Le Vieux Saint-Ouen” sur un petit reportage titré “Victoire historique de Thierry MEIGNIEN au Blanc-Mesnil”.

    Je tiens à la disposition de M. le Préfet, de Mme la Sous-Préfète, de Mme la Commissaire de Police, de M. le Procureur une copie de la chose, de la Commission nationale des comptes de campagne une copie couleur de la chose…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *