Cœur, bile et… farce

IMG_8191

Malgré, un temps pluvieux, une bonne centaine de personnes a répondu présent à l’appel  des «  audoniens du cœur ». Un « collectif citoyen » constitué il y a peu et appelant à protester devant la mairie ce 17 novembre contre la suppression, par la nouvelle municipalité, de la mise à disposition d’un camion pour les « Restos du cœur ». Une aide indirecte existant depuis de nombreuses années dont la disparition au nom de l’austérité municipale généralisée semblait se doubler d’un règlement de compte politique.

Parmi les présents,  on comptait l’opposition municipale (Front de Gauche), mais aussi des représentants du Parti socialiste, d’Europe Ecologie , de Soigne ta gauche et d’autres. Un rassemblement donc assez œcuménique face à une décision symbolique négative et difficile à justifier à l’encontre d’une association emblématique au service des plus démunis.

Une mobilisation « spontanée » mais néanmoins très « soutenue » par de nombreux anciens supporters de Jacqueline Rouillon[1]. Plus troublant, un certain Madji Jeljeli en « Monsieur loyal » vociférant et passant le micro. Un drôle de « citoyen » jadis grand ami de William Delannoy et vouant il y a peu encore Jacqueline Rouillon aux gémonies[2].

Après avoir donné la parole à Roger Guérin (PCF) et Elise Boscherel (PS), le plus pittoresque a été le passage de témoin à notre ex Conseiller municipal centriste Albert Kalaydjian demandant « pardon » (sic) pour avoir été en son temps aux côtés de William Delannoy avec autour du cou un badge de l’UDI ![3] Risible.

On le voit les nobles causes n’attirent pas que les soutiens les plus enthousiasmants.

Au Conseil municipal qui a suivi, interpellé par l’opposition Lyas Kemache, 1er Adjoint « de gauche » et en charge des associations, a expliqué doctement son extrême bonne volonté… dans le cadre des restrictions budgétaires. Les « Restos du cœur », comme les autres, devaient donc « décider » et « choisir » entre fromage ou dessert. Entre cars pour les vacances d’été ou camions pour transporter les denrées alimentaires l’hiver venu.

Tout ce « barouf » serait dès lors de la faute de ce Freddy Meyer, responsable local des « Restos du cœur », qui, après avoir accepté ce choix cornélien, aurait finalement fait « volte face » dans une démarche complètement politique et électorale (« orchestrée par l’ancienne Majorité »).

On aimerait y croire complètement, mais cette personnalisation à outrance laisse un peu de côté l’ensemble des bénévoles et les nombreux bénéficiaires qui n’y sont pour rien.

On souhaiterait également adhérer à cette gestion, rude mais juste, si le Maire et son 1er Adjoint s’y retrouvaient un peu eux même dans le méli mélo des chiffres que chacun évoque. L’un parlant d’une subvention directe de 6 000 € (+ 10%) tandis que l’autre explique que non c’est la même qu’en 2013 (5 500 €)[4]. Pour l’aide indirecte (diverse), là, c’est un peu le bonneteau puisque sa valorisation n’est pas vérifiable. D’ailleurs aucune des données financières publiées sur le compte facebook de William Delannoy ne correspond à celles évoquées au Conseil. Sans doute un oubli ?

Si on a bien compris l’aide logistique « camions » supprimée est estimée par Lyas Kemache à 2 700 € alors qu’à la rubrique « Aide logistique diverse » publiée par William Delannoy on trouve 2 200 € et renseignements pris cette rubrique correspond« à autre chose ». Comprenne qui peut.

Bref quand c’est flou y’a un loup et nos duettistes de la Majorité ont lâché un peu de lest en promettant d’y revenir l’an prochain avec une situation des finances locales un peu assainies. Ils ont même formulé une idée pleine de bon sens : plutôt subventionner un camion au niveau départemental permettant aux Restos du Cœur de le mutualiser entre villes et d’être autonome. Pourquoi pas ?

On aurait pu en rester là, mais William Delannoy, qui visiblement confond charité et solidarité, en à hélas rajouté en amusant la galerie avec ce qu’il pense être un bon coup politique : mettre de son indemnité d’élu (comprendre de sa poche) 2 000 € si Mme Rouillon en faisait de même (ce qu’elle n’a pas refusé a priori). Ces 4 000 € permettant aux « Restos du cœur » ainsi de passer l’hiver par le fait du prince [5]. La farce est bonne mais un peu indigeste. Vous avec dit populisme ?

Une vraie comédie pour quelques milliers d’euros alors que des centaines d’habitants n’arrivent pas à se nourrir. Est-ce ainsi que l’on réglera les grands problèmes de Saint-Ouen ?

Comme on pouvait le craindre les récupérations politiciennes croisées n’ont pas épargné ce dossier sensible et les « 30 ans des Restos » du cœur qui méritaient mieux comme nos concitoyens les plus démunis. Autant dire, que ce début de mandature de la Majorité comme de l’Opposition, toutes deux peu représentatives et querelleuses, nous maintiennent dans un optimisme très mesuré qui justifie une intervention citoyenne persévérante et déterminée.

 

Eric Pereira-Silva

 

[1] avec notamment leurs petites pancartes proprettes ressemblant  beaucoup à celles des mobilisations officielles d’antan devant la Mairie avec J. Rouillon contre l’insécurité.

[2] un personnage toujours très énervé et finissant par lasser beaucoup de monde. Commerçant du marché Michelet aux Puces, il s’en est longtemps auto proclamé le Président. Parmi ses hauts faits d’armes  : diffamation d’un élu qui portera plainte contre lui (17/04/2005), accueil chaleureux avec son collègue W. Delannoy de F. Copé (alors Ministre) aux Puces le 18/07/2005 , manifestation avec des bouteilles d’urine devant la Mairie (9/10/2006), débordements au Conseil municipal (10/10/2011) sur la mosquée… on en passe.

Capture d’écran 2014-11-25 à 20.47.07 10/10/20011 image vidéo copyrightDdK.mov  jeljeli Parisien 15 09 2014 Le Parisien 15/09/2014

Toujours limite dans le respect du règlement des marchés, en guerre contre les services municipaux ou le concessionnaire, il a fini par être exclu du marché. D’où son courroux contre le nouveau Maire.

[3] formation politique à laquelle appartient le Maire actuel. Albert Kalaydjian qui, avec ses 2,5% des suffrages au 1er tour, a été légèrement devancé par son meilleur ennemi W. Delannoy recueillant lui 35% des suffrages exprimés.

[4] soit 5 500 € + 2500 € supplémentaires pour payer un loyer à la Semiso de 2 500 €. Donc 8 000 € – 2500 € = 5 500 € et non 6 000 comme annoncé sur facebook par William Delannoy avant le Conseil (cf ci-après).

10425006_367066036802804_1506422525133000656_n

 

[5] vidéo cu Conseil du 17 novembre  de 35:49 à 37:41  lien http://richpublisher.endirectv.com/window.php?OPE_ID=2008&FEN_ID=7454

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

55 réflexions sur « Cœur, bile et… farce »

  1. Madji Jeljeli

    Arrête de te comporté comme un gamin pour ta situation appelle moi ,c est une bonne nouvelle tu as mon N° si tu ne l as pas appelle Nour – edine.

    .

    je retire ce que j ai écrit » ça ne faut pas un commentaire »
    je reviens sur mes écrits
    1 , il faut de la transparence par le responsable des restos du coeur sur les DONS ?

    il y a beaucoup d argent mais est passé CET ARGENT ?

    posez vous la question avant de jugé la décision de notre Maire et son Equipe

    pour la manif du 17 c est toujours le Front de Gauche le PS ect… qui appelle au LOUP

    tout ce monde me fait bien rire ce n est que du théatre et ils jouent leur triste rôle
    si cela les amusent

    et Lyas a tre és bien parlé à ce problème il faut arrété qu ils croyent que tout leur est dû comme avec l ‘ ancienne équipe , ce ne sera plus le cas

    OUI c est la faute à ce Freddy qui tourne vite sa veste au détriment des restos du coeur pour cause Politique Electorale il veut quoi ?
    ËTRE MAIRE ?

    encore une raison de rire ils peuvent parlé de L INSECURITE pendant 15 ans ils n ont rien FAIT ils avaient peur soit disant » des REPRESAILLES » par les DEALEURS laissée moi rire une 3 éme fois ils ont laissé ce COMMERCE s ‘ étalée comme la MISERE qui est PARTOUT
    qu ils arrêtent , l ‘idée d acheté un camion est une très bonne idée et serait plus nécessaire et rentable

  2. Mercredi 26 novembre 2014 à 05h00
    0 commentaire
    La CLCV, une des grandes associations de défense des consommateurs, a récupéré une quarantaine de nouveaux rapports de la Miilos, la Mission interministérielle d’inspection du logement social. Trois d’entre eux révèlent la mauvaise gestion de trois organismes HLM de Seine-Saint -Denis : la SEMIPFA à Villepinte, la SEMISO à Saint-Ouen, mais surtout l’OPH d’Aubervilliers.

    Aubervilliers © Radio France/Julie Marie-Leconte
    L’association de consommateurs, CLCV, a récupéré et épluché une quarantaine de nouveaux rapports de la Mission interministérielle d’inspection du logement social (Miilos).

    Dans trois de ces rapports qui portent sur l’année 2011/2012, la mauvaise gestion des organismes HLM, la SEMIPFA à Villepinte, la SEMISO à Saint-Ouen et l’OPH d’Aubervilliers, est montrée du doigt. Trop souvent, les rapports de la Miilos restent lettre morte, affirme François Carlier. Le délégué général de la CLCV demande que des corrections soient apportées au plus vite.

    “On rend public ces rapports pour que les Offices en tiennent compte, ce qu’ils ne font pas assez” : François Carlier, délégué général de la CLCV. (00’56”)

    L’OPH d’Aubervilliers

    L’office HLM d’Aubervilliers est “le cas type d’un office qui est mal géré” indique la CLCV.

    L’OPH d’Aubervilliers s’occupe de 8.000 logements. C’est 70% du parc de la ville. Le rapport révèle une longue liste d’anomalies. Il met en avant, entre autre, la rémunération excessive de la directrice générale, les problèmes de personnels ou encore le mauvais calcul des charges.Contacté par France Bleu 107.1, l’OPH n’a pas répondu à ses questions.

    Le rapport de la Miilos est accablant pour l’OPH d’Aubervilliers : les explications de Julie Marie-Leconte de France Bleu 107.1 (00’52”)

    Le rapport de la Miilos fait une trentaine d’observations. Elle dénonce les problèmes de propreté, les 2853 pannes qui ont touché les 145 ascenseurs en 2012 mais aussi des charges tellement mal calculées que certains locataires ont été obligés de verser jusqu’à mille euros d’un coup. Quand au personnel, le rapport montre du doigt l’absentéisme et le manque de contrôle du temps de travail

    La propreté à revoir, l’absentéisme des gardiens et les pannes d’ascenseur à répétition : des dysfonctionnements invivables pour les locataires : le reportage de Julie Marie-Leconte de France Bleu 107.1 (01’17”)

    La SEMIPFA à Villepinte

    La société SEMlPFA (93) est une petite société d’économie mixte qui gère près de 1 300 logements, dont près de 500 ne sont pas conventionnés. Le rapport de la Miilos révèle l’endettement de la SEMIPFA à Villepinte.

    Le rapport note d’abord un problème d’équilibre économique. “La SEMIPFA est une société très endettée par rapport aux normes habituelles du secteur, ce qui se traduit par une annuité locative élevée qui pèse fortement sur son exploitation.”

    La CLCV met en avant une gestion locative déficiente même si selon la Mission d’inspection du logement social (Miilos) la “gestion d’ensemble est perfectible”. “Des attributions de logement irrégulières et des dépassements de plafonds de loyers sont constatés. La société doit impérativement assurer la sécurité de ses locataires en tenant les registres de sécurité des immeubles et en s’assurant du contrôle effectif des appareils (chauffage gaz, extincteurs).” indique le rapport de la Miilos.

    La SEMISO à Saint-Ouen

    La SEMISO gère près de 1752 logements dont 568 ne sont pas conventionnés sur la ville de Saint-Ouen. Le rapport de la MIIlos indique un manque de rigueur dans le fonctionnement de l’organisme.

    “Le turn-over important de personnel, l’insuffisance de coordination entre les services et le manque de fiabilité des données nuisent au bon fonctionnement de l’organisme. ”

    L’association de consommateurs CLCV dénonce des contrats qui comportent une clause abusive et l’absence sur les quittances du montant du plafond maximum des loyers conventionnés. Pour l’année 2011, l’augmentation des loyers pratiquée par la Semiso dépasse les taux autorisés affirme la CLCV. “En janvier 2011, la société a augmenté les loyers conventionnés pratiqués de 1,1 % alors que l’augmentation autorisée est de 0,67 % (…) La société doit donc rembourser aux locataires les sommes indûment perçues.” précise le rapport de la Mission.

    En matière de récupération de charges de gardiennage, la Miilos indique que “Sur certains programmes, la société répercute à tort la rémunération des gardiens à hauteur de 75 % sur la quittance des locataires.”

    Des sur-provisions de charges sont également dénoncées indique la CLCV. On peut lire dans le rapport de la Mission d’inspection que “Douze programmes font l’objet de provisions supérieures à 117 % des charges réelles. Les provisions de ces programmes sont situées entre 117 % et 148 % des charges réelles représentant un montant compris entre 180 € à 400 €/Iogement de sur-provision.”

    • Cher shitao

      La Mission interministériel d’inspection du logement social (Miilos) fait son job tout comme la cour des comptes avec un rapport forcément très attendu et craint.
      Aucun de ces organisme dont, les rapporteurs sont des gens très compétents, n’a cependant la vérité révélée malgré le plus souvent des dysfonctionnements ou des anomales pointées fortes utilement pour la démocratie et les finances publiques.

      Ainsi, il est interessant de lire les réponses apportées par les épinglés qui ne s’engluent pas toujours dans leurs mensonges mais peuvent fournir des réponses entendables ou plus simplement s’engager sur des correctifs. A titre d’exemple ” en janvier 2011, la (Semiso) a augmenté les loyers conventionnés pratiqués de 1,1% alors que l’augmentation autorisée est de 0,67% (…) la société doit rembourser aux locataires…”. A voir par exemple si au cours des années précédentes la Semiso ne s’était pas (par exemple) autorisée à ne pas augmenter lesdits loyers par décisions politiques (du CA d’alors) ou par commodité pour une augmentation insignifiante.

      Bref attendons les réponses circonstanciées de la Semiso de la part de son nouveau Président (W. Delannoy) qui, tout comme notre Conseillère municipale J. Rouillon sa prédécesseure, aura à coeur de rendre public des explications un peu claires et précises.

      D’ici là, nous leur garantissons l’anonymat, les proches du dossier peuvent utilement nous donner des indications utiles.

      EPS

  3. organigramme exacte de la SEMISO

    Direction

    Marie-Claude FOURCADE – Directrice Générale Déléguée

    Conseil d’Administration

    Représentants de la Collectivité

    William DELANNOY
    Maire
    Président de la SEMISO

    Cidalia FERNANDES DAS NEVES
    Conseillère Municipale

    Patricia THYRION
    Conseillère Municipale

    Hugues CORNIERE
    Conseiller Municipal

    Tiziana ZUMBO VITAL
    Conseillère Municipale

    Francis VARY
    Adjoint au Maire

    Chantal GOURDAIN
    Conseillère Municipale

  4. Mais les Rapports de la CLCV ont ete rédigés avec les données de quelle année? Car si se sont des données de 2013 ou avant, il faudra se demander qui etait le directeur de la SEMISO a cette époque. Le maire actuel?

  5. Shitao 4

    pour le savoir téléphoné à la Mairie Mr ou Mme personne qui n existé pas vue que vous aussi vous êtes un faux cu d écrire caché

    Notre Maire n est pas un Maire PROVISOIRE ne vous en déplaise

    encore un nostalgique de l ancien régime qui nous a foutu dans la MERDE vous êtes toutes et tous vraiment MASSO

  6. Bonsoir, madame marie france monsieur freddy Meyer responsable des restos du coeur a saint ouen n a pas du tout l intention de devenir maire de st ouen, il laisse ça aux autres. Les dons et l argent verses ne servent pas qu a nourrir les beneficiaires mais aussi a leur proposer des spectacles, les emmener au cinéma, et l été des vacances en famille.Tout ce qui n est pas a leur portee de mains ou si vous préférez leur portefeuille. Je pense que monsieur Meyer n a rien demandé aux partis politiques ils se sont servis de lui. Alors svp respecté ce monsieur âgé et tout ce qu il a fait pendant toutes ses années. Merci

  7. “Comme on pouvait le craindre les récupérations politiciennes croisées n’ont pas épargné ce dossier sensible et les « 30 ans des Restos » du cœur qui méritaient mieux comme nos concitoyens les plus démunis.”

    Je crois que c’est le problème principal de ce dossier et à SO : la difficulté pour certaines assocs audoniennes de dissocier leur militantisme associatif et leur engagement politique!!

    Comme je l’indiquais sur une autre discussion, le problème aurait pu se résoudre plus facilement si ceux qui ont besoin d’exister politiquement, ne s’y étaient pas mêlés : c’est contre-productif et dessert la cause des restos!!!!

    Il n’ y aurait pas eu besoin de monde dans la rue si Fredy accompagné de ses bénévoles et des usagers du resto avaient occupé la salle du CM et demandé une intervention comme l’ont fait sous JR le DAL, le collectif de parents d’élèves . Ils n’ont d’ailleurs pas eu besoin des élus de l’opposition de l’époque pour parler en leur nom!!!!

  8. Shitao 5

    si il ya eu des problèmes avec la SEMISO en 2011 et en 2012 ce n est pas avec l’ actuelle Maire Mr William DELANNOY

    et la liste est honoré par des personnes trés bien

  9. agate : 8

    bonsoir Madame , remarquez que cela m étonnerais pas que JR et ses sbires ce soit servit de ce Monsieur , je n y crois pas de trop mais bon je respecte ce monsieur mais pas ca façon de dirigé les restos du coeur pourquoi il n y a jamais eu de comptes rendus des dons car il y a énormément d argent en cause
    dans ce cas la pourquoi pas faire la transparence de ce problème ?
    bonne soirée

  10. shitao

    Merci pour ces précisions qui confortent mes propos à ce sujet, depuis quelques années.
    Les loyers non conventionnés concernent les logements Semiso dans les immeubles anciens. Les loyers Semiso ont des montants supérieurs à ceux de l’Ophlm, pour des appartements de même superficie.
    Par ailleurs, les locataires ne peuvent pas bénéficier d’APL, seules les familles nombreuses bénéficient d’ALF, une allocation d’aide au logement familial dont le montant est plus faible!

    Par exemple, pour un loyer non conventionné de 1000 euros (charges comprises )pour un T4 à la Semiso une famille nombreuse perçoit 90 euros d’ALF alors qu’elle pourrait prétendre au triple si elle était en conventionné. (simulation faite auprès de la CAF)

    Les charges sont, effectivement; importantes. L’assoc de mon immeuble ne cesse de dénoncer certaines charges imputées aux locataires non justifiées : eau utilisée pour laver les conteners, travaux extérieurs, peinture des cages d’escalier d’un parking loué aussi aux entreprises et qui ne concerne pas tous les locataires, indemnité des gardiens etc….
    Le mauvais entretien des VMC, canalisations, façade créent aussi des dépenses supplémentaires pour ces organismes sur le long terme.

    Quand se décideront – ils à réhabiliter certains programmes qui font peine à voir de l’extérieur? Ces immeubles sont, pourtant, arrivés au terme de leur échéance de leur crédit d’investissement et ce , depuis des lustres!!

    post 4
    Aux mauvaises langues : à l’endroit , c’est mieux, l’actuel et provisoire directeur de la Semiso est notre maire.

    Je tiens à préciser que depuis l’arrivée de nouveaux élus au CA de la Semiso, les demandes des locataires sont mieux traitées et plus rapidement : nous avons eu la visite de F;Vary sur le quartier Arago, je l’ai aperçu, il était en visite avec une responsable de la semiso, avec quelques locataires, nous nous sommes invités et en avons profité pour lui faire part de nos problèmes dans l’immeuble(humidité, infiltration des façades, problème de tartre dans les canalisations provocant des engorgements dans les sanitaires etc…)
    Problèmes évoqués par l’association de locataire de l’immeuble depuis quelques années!

    En 15 jours, nous avons vu la visite d’ alpinistes pour reboucher les trous (colmatage), nous avons une entreprise qui est intervenue pour détartrer les colonnes et une autre pour déboucher nos VMC, ce qui n’avait pas été fait depuis 25 ans m’a rétorqué un agent (ça s’entend! On croirait qu’un avion décolle dans nos cuisines!)

    Je crois que ça commence à bouger du côté de la Semiso; tant mieux!

  11. @Shitao
    Puisque entre information (post3) ou intox (post4), il faut parfois choisir alors voici, ci-dessous, quelques informations complémentaires.

    Sous réserve d’être sexistes, certaines mauvaises langues devraient déjà savoir que le directeur de la SEMISO est en fait une directrice.

    A savoir, la même personne toujours en place sous l’actuelle majorité municipale que sous la précédente puisqu’elle a succédé à Paul Planque.

    Celui-ci ayant été appelé dés 2008 pour devenir élu maire-adjoint, en charge de l’urbanisme et des finances, sous l’ancien règne de Jacqueline Rouillon, afin de remplacer (ou assister…?) son feu mari, avant qu’il ne décide, tout seul cette fois, de quitter Saint-Ouen et son bilan pour investir une autre ville “Next…city” pour offrir ses compétences, cette année.

    Cependant, de là à faire croire qu’à Saint-Ouen la faillite des finances peut succéder à celle de ses cerveaux, restons prudents !

    En revanche, la présidence de la SEMISO, elle, est toujours assurée par le maire de Saint-Ouen, à savoir, William Delannoy aujourd’hui en remplacement de Jacqueline Rouillon, l’élue d’hier.

    http://www.semiso.com/qui-sommes-nous/vie-sociale-r4213.html

  12. Il n’y aurait pas eu besoin de monde dans la rue si cette municipalité n’avait pas voulu faire une économique de bout de chandelles de 2800 € sur les restos du cœur.
    Il aurait été préférable de rencontrer les restos du cœur et mettre à plat le tout pour 2015. Car effectivement je pense que l’idée des camions du syrec est bonne.

  13. Simplement moi : 9

    pourquoi vous écrivez “futur ancien Maire ”
    vous avez la nostalgie de l ancienne et ses sbires ?

    je signale que je ne suis pas une FAN de notre Maire
    je suis une amie sincère qui a un grand RESPECT pour lui et son Equipe

    car toutes et tous avant de critiqué ce qui est FACILE faire ce qu ils ont déja fait et qu ils font
    encore pour sortir notre VILLE de la MERDE DES DETTES qu on nous à laissé JR et son équipe

    toutes et tous

    arretez de les jugé vous ne les connaissez pas comme moi je les connais

    alors c est bon , ça me saoule on verra avec le temps

    bonne journée

  14. Ah le fourbe, le coquin, le pique assiette, le nabot le laquais fait son grand retour. Ah si j’avais été là il aurai eu droit à des coups de bâton.
    En plus il a un badge de l’UDI. Il l’a usurpé, il l’a contrefait, c’est vrai les puces ne font pas loin il a du en acheter un a un marchand ambulant de contre façon. A non ou avais je la tête il l’a dérobé pingre qu’il es le Albert. Au faite son maître financier étais il avec lui ????

  15. Je ne connais pas Mr Meyer mais je pense qu’il s’ est fait enrôler dans le tourbillon causé par l’ancienne majorité, je pense qu’en prenant directement rdv avec Mr le Maire et le maire adjoint à la vie associative, ils auraient pu trouver une solution (sans passer par les manifestations, la presse…)
    Il est indiqué dans la charte des bénévoles des restos du coeur, point 5, independance complète à l’égard du politique et du religieux.
    Donc que l’ancienne majorité arrête, elle n’a pas le monopole du coeur, qu’elle propose des choses concrète au lieu d’envenimer les choses. La preuve d’autres solutions existent.

  16. chère Marie France qui apparemment ne c’est pas s’exprimer autrement qu’en crachant son venin
    un petit poème de guillaume apollinaire tirer du bestiaire

    L’écrevisse

    Incertitude, ô mes délices
    Vous et moi nous nous en allons
    Comme s’en vont les écrevisses,
    A reculons, à reculons.

  17. Enoredia 19

    ces manifestations et la presse viennent bien de l ‘ ancienne majorité
    vous pensez bien qu ils n allaient raté cette occasion pour foutre la MERDE et faire passé notre Maire et son Equipe pour des sans coeurs et des incapables
    que l ancienne majorité arrête de vouloir mettre des bâtons dans les roues de la nouvelle Equipe et notre Maire cela ne marche pas ils ont la confiance des Audonniennes et Audonniens l ancienne équipe a le monopole de RIEN ils vont parti du PASSE

    qu ils arrêtent leur haine et méchanceté gratuite ça ne fait rien avancé ils ont fait assez de mal à notre VILLE Saint Ouen sur Seine

    bonne soirée

  18. Et la réserve parlementaire de B Leroux quelle(s) association(s) en bénéficie ?

    “La « réserve parlementaire » est ensemble de subventions d’État votés en loi de finances fléchées par les parlementaires de l’Assemblée nationale et du Sénat, qui sert à financer des associations et des collectivités de leur circonscription1.”

    “Le Parlement adopte une loi sur la transparence publique, le 17 septembre 2013. Cette loi, votée à la suite de l’affaire Cahuzac oblige les parlementaires à publier la liste des bénéficiaires de leurs réserves parlementaires. ”

    https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9serve_parlementaire

    Les restos du Coeur qui fêtent leurs 30 ans et donc leur naissance sous feu Mitterand 1ère mandature, ne pourraient ils pas solliciter le député du secteur ?

    Ps : la réserve parlementaire, c’est quand même notre pognon comme aurait dit Coluche !

  19. post 24 JYM

    Il me semble que deux associations audoniennes en ont bénéficié et il faut plutôt aller chercher du côté de celles proche du PS ( courant KB bien évidemment)!

  20. Shitao 20 et 21

    je ne crache pas mon venin je dis ce que je pense là est la différence
    pourquoi voulez vous que je vérifie si Shitao existe ? aucun intérêt ?
    ce que je sais c est que Shitao ce n est pas vous mais un cache NOM.

    BERNARD P : 23

    Je suis naive cher Monsieur par malchance blonde ah ah ah

    par contre le mot NABOT est déplacé de trés mauvais gout

    vous ne les aimez pas ? à nostalgie de l ancienne équipe et de l ancien maire vous reste à travers la gorge

    il faut savoir tourné la page , vous ne pouvez rien y changé

  21. Utilisation de la réserve parlementaire 2013 de Bruno Leroux

    ADESCA 10 000 €
    Collectif ExEchos 70 000 €
    Les ailes du passé 20 000 €
    Les Petits Citoyens 150 000 €
    Secours populaire français – comité d’Epinay-sur-Seine 10 000 €

    Pas encore de publication pour 2014

  22. “Bruno Le Roux (PS, Saint-Denis Sud, Saint-Ouen, Epinay) a utilisé la plupart de sa réserve pour des associations parisiennes (150 000 € pour les Petits Citoyens, 70 000 € pour le collectif ExEchos). Mais le groupe socialiste qu’il préside a en plus donné 100 000 € au festival de Saint-Denis et ………à l’association de Saint-Ouen le Phare.” extrait du parisien espace premium/ a qui les deputes ont ils donné leurs cagnottes!!!
    J’ai entendu dire qu’il a aussi financé un car pour les sorties d’une assoc d’aide aux devoirs audonienne dont la présidente est une militante PS, cela reste à vérifier puisque ce n’est pas mentionné dans cet article!!
    Question : Le phare ça donne quoi? Combien de personnes BAC+5 ont trouvé un emploi?
    J’ai entendu dire qu’ils avaient reçu une somme importante!!!!

  23. POST 28
    Si je comprends l’article du parisien il faut ajouter 100 000 euros aux 260 000 euros dc 50 000 pour le festival et l’autre moitié pour le phare?
    peut être que les 7000 euros qu’il a octroyé à une assoc pour financer un J9; il les a sorti de sa poche mais tout ça est très bien sauf pour le phare ou je m’interroge de son efficacité et surtout de son but!!
    Je m’interroge aussi sur les critères d’attribution aux assocs : comment sont elles sélectionnées? Adressent elles une demande? y a t-il une date butoire? Pourquoi n’y a t-il aucune info à ce sujet?
    Après pourquoi Paris qui ai déjà très bien doté et pourquoi pas une association en seine-saint-denis qui fait le même job????

  24. Concernant la réserve BL, à moins de contestation ou rectification de la part de l’intéressé,

    Epinay : 10.000
    Paris ou Caen : 70.000
    Paris 18 : 150.000
    Saint-Ouen : 10.000
    non situable : 20.000

    mais c’est vrai qu’il n’est élu que par les électeurs de sa Circonscription…

  25. Bonsoir,savez vous que le salaire mensuel de la directrice de la semiso est de 1…. (modération) € ,ce qui pourrait representer environ 5 a 6 camions pour les restos du coeur.Un tel salaire pour empoisonner la vie des audoniens,alors qu’elle aurait pu etre ejectee deja depuis maintenant au moins 8 mois.Malheureusement les economies ne sont pas faites la ou elle devraient etre faites!Je suis vraimant decu du resultat actuel,j’ai vote pour WD en esperant un grand changement,et je me rends compte que l’equipe de Jr est toujours presente a pratiquer la meme politique qu’hier.Blanc bonnet et bonnet blanc!

    modération : compte tenu de l’esprit démagogique qui préside, évitez de jetez ici en pâture des chiffres pour justifier l’injustifiable. Nous publierons peut-être ce genre d’élément s’il sont remis dans leur contexte.
    C’est à dire les salaires des Directeurs généraux de sociétés d’économie mixte (droit privé) comparables dans d’autres villes.

    Accessoirement rappelez-vous qu’il est plus facile de couper les têtes que de les faire repousser.

  26. françois;
    si « La « réserve parlementaire » …… sert à financer des associations et des collectivités de leur circonscription1. » Paris n’en fait pas parti!!??? En plus, ils sont nombreux les députés à Paris!
    Par curiosité je suis allée regarder sur le site du député de paris 18 et sa réserve a essentiellement servi aux assocs de sa circons : 20 000 euros au centre social binet par exemple!!!
    Plutôt que d’aller financer un projet à Caen, il aurait pu filer 20 000 euros au centre social pasteur par exemple!!
    J’ai obtenu aussi la réponse à ma question : Comment sont elles selectionnées? en lisant un article à ce sujet, j’apprends que l’attribution d’une subv correspond à une petite récompense aux assocs tenues par des potos : sos racisme, syndicats étudiants proche du PS etc…

  27. BERNARD P : 34

    non je ne suis pas une admiratrice de cette personne ne la connaissant pas
    ah c est lui que vous traitez de nabot ? c est pas sympa

  28. En somme, beaucoup de pognons venant de notre poche redistribuer aux assocs et aux collectivités qui en ont fait la demande , avec un projet bien identifié et qui correspond aux projets politiques mis en avant par ces députés (éducation, sécurité etc…) lors de leurs campagnes!
    Dommage que cette distribution ne concerne que les assocs ou ville proche du PS .
    Le principe de récompenser un député plus qu’un autre n’était plus permis depuis 2012, il avait été question de donner la même somme à chaque député et sénateur, ce qui ne semble plus être le cas.
    C’est une sorte de prime au mérite, plus importante selon son statut, son assiduité et son implication au parlement: j’aimerai bien connaître le montant de la réserve des députés frondeurs (les mauvais élèves)!!

    A l’heure ou certaines collectivités ont du mal à retrouver un équilibre budgétaire, ont des difficultés à mettre en oeuvre la RDRS car pas le fric pour,ou les fonctionnaires ont leurs salaires gelés depuis des années et de faibles primes,
    Il y a une enveloppe avec des milliers d’euros au sommet de l’Etat, qui ne servent pas à tous et qui pourraient être mieux utilisés, selon moi.

    Et qui dit “réserve” dit être capable de laisser un peu de fric de côté pour aider des associations en difficultés ponctuelles telle les restos à st-ouen!!!

  29. DGD
    merci pour ces précisions!
    J’ai effectivement mal lu, voilà comment est donc attribuées les sommes en question :

    “Après consultation du Président et du Rapporteur général de la commission des finances, le Bureau de l’Assemblée nationale, lors de sa réunion du 10 octobre 2012 a décidé, sur la proposition du Président de l’Assemblée nationale, de la répartir proportionnellement aux effectifs des groupes parlementaires afin d’établir pour la première fois une équité entre majorité et opposition parlementaires. Un député a donc désormais la possibilité de proposer l’attribution de subventions à hauteur de 130 000 euros en moyenne, la modulation de la répartition entre les députés relevant de chaque groupe politique. Les membres du Bureau de l’Assemblée nationale disposent d’une réserve de 140 000 euros, les vice-présidents de l’Assemblée nationale, les questeurs, les présidents de groupe, les présidents de commission disposent de 260 000 euros, le Président de l’Assemblée nationale de 520 000 euros”.

    L’idée très intéressante et bienvenue est la suivante:

    “Afin de participer à la réduction des dépenses publiques, les députés ont demandé en 2013 l’attribution de 81,6 millions d’euros de subventions, permettant la restitution de 8,4 millions d’euros au budget de l’État”

  30. marie France 26

    ce que je sais c est que marie France ce n est pas vous mais un cache NOM

    a moins d’être une abrutis tous le monde c’est que les noms et prénoms donné sur un blog ne sont d’aucune façon une preuve de la vraie identité

    votre vie doit être drôlement palpitante vue le nombre d’heure
    que vous passez sur ce site pour rependre vos pensées n……. (modération)des

    moderation : allez y molli sinon notre chère Marie-France va prendre la mouche et déserter ce blog où elle enrichit notre réflexion
    sur …la qualité des soutiens au nouveau Maire.

  31. je viens de lire votre rubrique
    ◦Qui sommes nous ?
    pour essayer de comprendre votre réaction
    et j’y suis pas arrivé je doit être certainement pas assez intelligent ?
    mais vous n’aurez plus a me censurer car je viens d’effacer l’adresse de votre blog de mon ordinateur
    car si je veux lire de la propagande du nouveau maire il me suffit d’aller sur son cite

  32. alors ma petite citrouille on s énerve ? trés mauvais pour le Fêtes et vitre coeur
    et je peux vous assurez que c est bien moi et que je ne suis pas abrutie
    oui j ai une vie trés palpitante
    mais comme je suis insomniaque je vais sur internet
    et je m éclate et je vois que ça marche vue votre réaction
    et puis si je quittes ce blog je vais être triste sniff sniff

    Marie France de Saint Ouen sur Seine

  33. petite citrouille
    vous vous écrivez sous un faux nom ,ça c est pas bien c est vilain
    et que me reprochez vous ?
    de dire ce que je penses et défendre mes opinions ?
    au faite Hallowen est passé ah ah ah

    sans rancunes pour l instant car je veux finir l ‘ Année 2014 en beauté

  34. une petite dernière avant de vous oublier

    Le châtiment de la cuisson infligé aux imposteurs

    Chaque fois que les gens découvrent son mensonge,
    Le châtiment lui vient, par la colère accru.
    “Je suis cuit, je suis cuit !” gémit-il comme en songe.
    Le menteur n’est jamais cru.

    Alphonse Allais

  35. ma douce Saly :53

    la raison que shitao change de pseudo c est qu il ne sait plus qui il EST

    voila ce qu il arrive quand on ne sait pas qui on est ni ou on va

  36. Pour en revenir à l’article sur les Restos du coeur avec les 55601 € de subventions de la ville sous l’ère Rouillon&co, on voit bien que les Liaisons dangereuses entretenu entre associatifs et politiques ne mènent nul part.

    Ce pauvre Freddy en “fricotant” avec l’ennemi a affaibli toute son association, toute comme les autres associatifs figurant sur les listes de gauche.
    Résultat ne jamais se marier à un politique !
    Neutralité !

    Le chiffre me supprend car bien loin de ce qu’on imagine, 55601 € c’est une aide importante de la ville, à voir à qui elle profite, j’entend trop dire qu’elle profite à des gens qui n’en n’ont pas le besoin. Combien de repas servi sur St Ouen ?

    Quant à la cassette des députés, je pense qu’il faudrait l’arrêter car elle profite mal aux locaux, mais plutôt aux proches et amis de ces derniers, la liste des subventions distribuées en France est révélatrice des usus et coutumes de nos politiques et certains devraient se retirer de la course pour éviter une déroute prochaine aux éléctions..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *