Vent frais à gauche

photo 11 juin 1 - Version 2

L’association « Initiatives de Démocratie sur Saint-Ouen », plus connue sous le vocable vengeur de « Soigne ta Gauche ! » organisait il y a une douzaine de jours un premier rendez-vous post élections municipales. Au menu : « un échange sur l’échec de la gauche municipale à Saint-Ouen » et « une réflexion sur une intervention citoyenne structurée dans notre ville » (cf. invitation et enregistrement de la présentation ci-après).

Une réunion à guichets fermés au café le Saint-Georges qui a réuni environ quarante cinq «invités » dans une assez grande diversité : simples citoyens, responsables associatifs, militants politiques et anciens élus avaient répondu présent[1].

Des échanges sans langue de bois permettant à chacun de « vider son sac », donner son analyse sur les responsabilités au sein de la Gauche,  de caractériser la dérive de l’ancien pouvoir municipal,  de critiquer la personnalisation de la campagne au détriment des idées ou encore de revenir sur les négociations politiciennes et irrationnelles d’entre deux tours.

Dans une certaine convivialité, ces regards croisés ont montré à l’évidence qu’il était indispensable pour la gauche locale de se rassembler sur des idées et en dialogue avec les citoyens. Evidemment en se renouvelant en profondeur au niveau des personnes et des idées.

Au-delà du nécessaire « bilan » sans complaisance et du plaisir de se retrouver ensemble, les initiateurs de cette manifestation ont proposé aux uns et aux autres de s’engager dans la durée pour faire vivre une réelle démocratie participative. Celle-ci, complètement absente à Saint-Ouen, devrait permettre, l’engagement des citoyens dans la vie locale au-delà des appareils politiques et des échéances électorales.

Mutualiser les réseaux, les expériences et les compétences, susciter et animer des groupes de réflexion, favoriser l’émergence de comités de quartier, agir pour une réelle transparence et de vraies concertations sur le plan municipal… ont ainsi été évoqués comme des pistes de travail.

Résister, critiquer aux mauvaises décisions municipales mais aussi et surtout, proposer et construire pour faire avancer notre ville, c’est un peu le sens de la démarche suggérée lors de cette rencontre au final très positive et tournée vers l’avenir (2).

texte 11 juin

[1] on notait ainsi la présence d’électeurs abstentionnistes ou ayant fait des choix différents au second tour de l’élection municipale, de futurs habitants des Docks, d’associatifs dans différents domaines (sportifs, culturels, de l’environnemental, de la solidarité…), d’ancien élus (PS, Europe Ecologie, Front de Gauche)…

[2] Visiblement un peu groggy par la défaite, le PCF  qui revendiquerait 500 adhérents (!), a tardé à reprendre langue avec sa base. Ce sera bientôt chose faite puisque son secrétaire de Section Frédéric Durand les convie à une AG extraordinaire ce samedi 28 juin à la Bourse du travail. On ignore si l’ex camarade Jacuqeline Rouillon sera invitée. Une chose est certaine il faudra bien expliquer aux militants comment et pourquoi les élus membres du PCF ne sont au final que deux au sein de l’opposition municipale.

On attend par contre, le grand retour devant les adhérents socialistes de Karim Bouamrane. Présumé en fuite par certains malveillants, il préparerait en réalité son vrai come back pour la rentrée de septembre, en préparant le reformatage de son club de supporters  avec peut être un nouveau nom (ndlr : “Dépressifs et solitaires” n’a finalement pas été retenu).

 

Ci-après, introduction(s) d’Eric Pereira-Silva (au nom d’id-St-Ouen) pour le lancement des échanges qui ont duré environ 2 h avec une quinzaine d’intervenants différents.  Débat suivi d’un pot très convvial avec des discussions qui se sont poursuivies longuement.

 

0- Présentation de Soigne ta Gauche  (7 mn)

 

1 – L’échec de la Gauche à Saint-ouen (12 mn)

 

2 – Réflexion pour une intervention citoyenne  (9 mn + 9 mn)

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

14 réflexions sur « Vent frais à gauche »

  1. Belle soirée malgré quelques responsables PS qui ont exagérément mobilisé la parole. De fait, j’ai été obligé de rappeler que si WD était maire, c’était avant tout grâce à leur retrait au second tour.

    Ce qui ne veut pas dire qu’avec une triangulaire, JR le serait restée…

    En tous cas, bravo au blog, et cela a été signalé combien il apporta une généreuse bouffée d’air frais sur notre bonne ville.

    En attendant des nouvelles du Front de gauche de saint-ouen, notre Député a déménagé.

    Le PCF audonien est en session ce samedi, et Actifs et solidaires s’active à doubler les partis “dépassés” selon le dernier livre de Robert Hue, sans doute pour en constituer un nouveau…

    Saluons la naissance de “Confluence citoyenne”, publication de l’association Actifs et Solidaires pour Saint-Ouen – qui dans son n°1 revient sur la dette communale, la culture, le logement et l’accident de la tour du Landy.

    Quant à l’ancien maire, elle serait maintenant collaboratrice salariée du nouveau maire de Gennevilliers et encore conseillère générale et communautaire indemnisée.

  2. A Taquet post 1

    Collaboratrice salariée d’une mairie voisine, aurait-elle pu envisager une reconversion comme l’ex maire de Bagnolet ?

    ———————————————————

    “Reconversion : chez Bouygues ? Chez Eiffage ?

    La réalité n’est pas loin : Everbecq a été recasé dans la société Habania de Jean Kieffer.

    L’ancien directeur de la SIDEC (société immobilière d’aménagement du département 93 à l’époque PC) , à la retraite, a monté, en 2004, cette société de conseil en immobilier pour exploiter son carnet d’adresses. Il y a hébergé l’ex-maire de Bagnolet à la recherche d’une situation, bien rémunérée, et disposant de relations auprès des promoteurs privés.

    Reconversion logique pour celui qui fut l’ami des promoteurs immobiliers.”

    Pierre Mathon

    http://www.bagnoletenvert.com/article-everbecq-recase-dans-l-immobilier-123995601.html

  3. Meeting politique et festif pour le pluralisme à France Inter

    Meeting en soutien à l’émission “Là-bas si j’y suis” et à l’équipe de Daniel Mermet.
    Jeudi 3 juillet 18h au Cabaret Sauvage
    Avec Frédéric Lordon, Serge Halimi, Gérard Mordillat, Eric Hazan, Daniel Mermet et bien d’autres…

    • Une ancienne Maire chargée de mission Grand Paris au Cabinet du nouveau Maire de Gennevilliers, c’est du grand luxe pour pour ce dernier.

      Vu son niveau de salaire inévitable espérons au moins qu’elle y sera quand même à mi temps et pourra (enfin) ainsi se consacrer en parallèle à son poste de Conseillère Générale de Seine Saint-Denis pour lequel elle est “indemnisée” honorablement.

      On a pas trop compris par ailleurs de quoi elle parlait au Parisien quand elle a dit avoir “repris” une activité professionnelle car finalement on a jamais trop su qu’elle était son activité avant d’être bombardés Maire par l’appareil. “Secrétaire” politique au PCF, psychologue (dans certains tracts de campagne électorale), secrétaire (oubliée) à l’OVL, “secrétaire parlementaire” de P. Fost. En fait son vrai métier c’est la politique à plein temps payée par le contribuable avec quelques inconvénients mais beaucoup d'”avantages”.

      Au fait notre ex secrétaire de section du PC Bruno Bessière devenu -grâce à Rouillon- chargé de mission à l’intercommunalité à Saint-Ouen (et dernièrement membre de sa liste aux Muncipales) qu’est-il devenu ? Exfiltré ? Recasé ?

      M. taquet le sait peut-être ?

      • RM boxing au PS : notre député Bruno Leroux a été bien inspiré en allouant l’année dernière 50 000 euros sur sa réserve parlementaire à l’association de RM boxing audonienne, Les résultats ne se sont pas faits attendre.
        C’est lors d’une réunion de section du PS que le relais a été passé, avec un coup porté sur un ancien élu. Résultat 10 jours d’ITT pour celui-ci qui s’est fait agressé sauvagement : une cloison nasale déviée et un bel œil au beurre noir.
        Aux dires de militants offusqués dans la salle la rixe fait suite à un échange de noms d’oiseaux de la part des deux militants qui s’opposaient sur la ligne à donner au PS local après le naufrage des élections. Le coup est parti d’un militant qui ne supportait visiblement pas la contestation et qui se vantait d’avoir voter à Delannoy… Bruno peut-il nous dire s’il était dans la ligne ?
        Abdelhack revient, ils sont devenus fous.

  4. A Doudadida post 5

    Le naufrage a eu lieu avant les élections !
    Est-ce possible le double naufrage ?

    Ravi d’apprendre que le RM Boxing a bénéficié des largesses de la réserve parlementaire du député B Leroux.

    La réserve parlementaire “conception vieillotte des choses” selon BL interrogé sur RTL en avril 2013 se monte à 130 000 Euros par député, plus encore pour les présidents de groupe et pour le président de l’Assemblée Nationale, donc lui même.

    De quel montant de RP dispose B Leroux ?

    Sachant que selon B Leroux, cet argent “est parfaitement contrôlé par les ministères et sans possibilité de la moindre fraude”, est-il possible de connaître tous les bénéficiaires de la circonscription de cette réserve parlementaire “vieillotte” année par année ?

    Entretien en avril 2013
    http://www.rtl.fr/actu/politique/le-grand-jury-bruno-le-roux-les-deputes-qui-ouvrent-des-cabinets-de-conseil-ca-m-interroge-7771239823

    PS : d’accord avec BL sur le coté vieillotitude de la réserve parlementaire.
    A supprimer tant à l’AN qu’au Sénat.

    • @ Joseph

      C’était plutôt dans le sens agréable, rafraîchissant, bouffée d’air frais…
      Plutôt que douche froide, règlement de compte, cassage de gueule, si vous voyez ce que l’on veut dire.

  5. “C’était plutôt dans le sens agréable, rafraîchissant, bouffée d’air frais…”

    C’était bien dans ce sens que je l’avais compris sauf que je la trouve un peu rapide cette “bouffée d’air frais” et dans quel sens ?

    • Oui un peu rapide, mais du moins c’est ce que les participants ont estimé à l’issue de la soirée (il est vraiment en buvant un coup).
      Reste à confirmer.Le “cap “c’est plutôt de Gauche et autonome.

  6. “Gauche et autonome”, cela ressemble a un regroupement citoyen.

    “Reste à confirmer” mais dans quel but ? Celui de se présenter aux prochaines municipales ?

  7. Ce qui m’inquiète pour le PC local c ‘est le manque de personnalités d’envergures pour assurer la sucession de J.Rouillon.

    Je pense qu’un Paul Planque pourrait revenir d’ici là pour reprendre en main la ville, faute de candidat sérieux au PS et au FdG.

    Il était bien le seul à surnager dans le naufrage Socialo/Coco/Verts & divers sigles, et avait toutes les connaissances techniques et administratives pour assurer la transition et éviter les dérives des années Rouillon.

    J’en parle au passé car de l’aveux même de ses anciens supporteurs, elle n’a plus rien à promettre ni à donner.

  8. Le problème du PC que ce soit au niveau local ou au niveau national c’est son vieillissement aussi bien au niveau de son électorat que de ses cadres. Cela fait des années que le PC survie grâce au PS. Et comme ce dernier à décidé de faire d’EELV son sattelite, le PC a été obligé de co-crée le Front de Gauche dont il est la pièce maitresse.

    Saint Ouen ne fait pas exception. Qui vote pour le FdG ? Les vieux cocos (et encore) et celles et ceux qui ont obtenu un logement ou un petit service, bref ce que l’on appelle plus communément la “clientèle”. Mais Saint Ouen se “boboisant” lentement mais surement et phénomène inévitable, cet électorat se réduit lentement mais surement. Et question cadres, le Fdg local n’attire plus les jeunes bien au contraire il le quitte comme KB. Qui pour remplacer JR ? Paul Planque ? Trop tard, il est carbonisé, son passage comme 1er adjoint n’a pas laissé que des bons souvenirs et surtout il n’est pas resté.

    A moins d’un miracle, l’avenir de la “Gauche institutionnel” à St Ouen parait bien sombre. Une réaction citoyenne semble plus appropriè à condition qu’elle soit initié par de nouvelles personnes.

  9. @ Doudadida post 5

    Si vous dites vrai, à savoir qu’un militant, colistier Socialiste, boxeur amateur de frondeurs, aurait appelé à voter WD, ne voyant venir aucune sanction ni appel de Karim le Bling Bling, je considère que cette section est à la dérive…et qu’il faut vite la quitter pour ceux qui croyaient encore à une solution à Gauche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *