Retour vers le futur I

bulletin so 19 p1

Dans le cadre de son plan de rigueur, notre nouveau gouvernement (local) à d’ores et déjà entrepris de « tailler » dans la Communication municipale tant décriée.

Un secteur, il faut le dire, au rapport qualité prix assez douteux, dont les supports et la ligne directrice semblaient trop souvent une promotion personnelle de l’ancien Maire en vue de sa réélection. Avec le succès que l’on connaît.

Restera à savoir si avec beaucoup moins on pourra mieux informer les habitants et les « outiller » pour être des acteurs de leur ville ce qui n’était pas exactement le cas “avant”.

Une mesure toutefois un peu surprenante serait dans les tuyaux  : l’abandon du journal tout les 15 jours au profit, si l’on a bien compris, d’un retour au bulletin municipal… mensuel.[1]  Forcément moins couteux mais moins réactif face à « l’actualité » dans un monde où la circulation de l’information s’accélère partout et pour tous.

Mais ne boudons pas notre cure d’amaigrissement et optons donc pour la « slow attitude » puisque les grands bouleversements positifs et tangibles ne sont peut être par pour demain à Saint-Ouen. Et puis, après tout, nous avons internet, Smartphone, facebook, twitter, Le Parisien, les blogs et le… bouche à oreille.

Mieux, puisque nous sommes désormais dans l’opposition constructive (et économe), nous proposons d’aller plus loin avec un bulletin municipal trimestriel. A l’instar de celui édité en son temps par Fernand Lefort que notre nouveau Maire se plaît à citer en référence. Comme celui dont nous publions la Une (ci-dessus et la page 13 (ci-dessous) : un petit 16 pages noir et blanc avec une belle couverture flashy sortant de l’imprimerie municipale et distribué dans les boîtes par nos agents.

On peut même agrémenter avec un quizz, pour les lecteurs comme pendant la dernière campagne électorale, pour faire participer les audoniens par exemple : « ce beau projet c’est bien à Epinay, Villeneuve la Garenne ou à Saint-Ouen ? » « Vous trouvez cela d’avant-garde, moderne ou horrible ? « Vous êtes Pour ou contre » (mode référendum). Avec réponse dans le numéro suivant.[2]

Bref, sans dépenses somptuaires du bel ouvrage.

 

 

[1] du moins sa version papier qui serait sans doute allégée des suppléments divers [2] Pour l’heure nous invitons nos lecteurs à trouver la date exacte de ce bulletin et de quelle partie de St-Ouen il s’agit (en identifiant les points de repères qui existent encore aujourd’hui).

Bonne chance ! 

Sans attendre le mois prochain  et encore moins le trimestre à venir, nous donnerons la réponse précise et détaillée sous 8 jours A lire aussi avec délice ce “Saint-Ouen demain” p13  par lequel nous pouvons constater qu’on a un peu échappé au pire, que l’enfer est pavé de bonnes intentions et que certains projets futurs de notre passé sont à  nouveaux d’actualité. De quoi méditer pour nos nouveaux élus pleins d’élans vengeurs et romanesques.

saint-ouen demain

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

18 réflexions sur « Retour vers le futur I »

  1. Ca ressemble à la trame viaire des Puces. Les Boutes en Train ne seraient dès lors que les deux seules tours réalisées dans le cadre de ce programme immobilier et urbanistique “révolutionnaire”

  2. Je vous confirme l’horreur architectural des Docks, quel gâchis, des rues sombres proche de l’incinérateur, un massif d’immeubles qui pourraient être agréable à vivre mais dont on sent le quartier artificiel et peu attirant.

    Nul doute que les concepteurs municipaux de ce bétonnage n’étaient pas ceux qui allaient y habiter. A St Ouen on n’a jamais su faire dans le beau.

    Qui peut me dire si la parole de l’ancien maire a été respecté concernant la hauteur des immeubles, 12 étages maxi me semble-t-il ? mais sur les Docks j’ai un doute…les Socialistes semblent avoir été grugé !

  3. ça va être quoi la fréquence de parution du journal municipal?Je n’ai rien vu depuis les élections(début avril).Serait-ce parce que mon immeuble serait hors du circuit de distribution(trop au sud)ou une décision délibérée de la nouvelle équipe de ne pas nous informer même pour l’état civil?
    Dans le même ordre d’idée,rien reçu pour les européennes.Un peu court pour comparer les programmes et les candidatures des 29 listes.On apprend sur FB ou ce site des tas de possibles nominations mais toujours rien d’officiel et surtout “silence radio” des anciens utilisateurs du site élus ou partisans de cette nouvelle majorité municipale.On ne peut pas dire que l’opposition soit beaucoup plus loquace accaparée qu’elle est par les européennes!

  4. Rassurez-vous, cela ne saurait tarder!

    Les photographes sont toujours présents aux initiatives, la dernière en date: Traverséee d’art (au passage ..j’ai trouvé la programmation intéressante cette année!)

    Et puis, si la publication du JSO devenait mensuelle ou trimestrielle, nous aurions toujours nos reporters spéciaux sur id stg pour diffuser l’info locale en temps réel!!

  5. @ Id-stg

    A vrai dire, il y a peu de belles réalisations sur la ville, hormis d’anciens immeubles (ex : le 1er de la porte de St Ouen) et d’autres préservés derriere des voies privées.

    Levallois qui a été longtemps Communistes avaient de très beaux immeubles Haussmannien, ensuite les Balkany ont favorisé la construction d’immeubles de qualité à des prix réservés à une population aisée, ce qui est discutable, mais qui sont agréable à regarder.

    Le cout de la construction pèse aussi dans les choix des architectes, difficile à St Ouen de faire de la qualité à un prix plafonné, j’attends d’ailleurs de voir ce que vont devenir avec l’usure du temps les constructions réalisées depuis ces dernières années….et je ne parle pas des Docks.

    Vous le savez bien que l’architecture globale de la ville est sans saveur, avec des tons gris et terne, plutôt à l’économie, avec des quartiers disparate et décousus, des choix municipaux contestables (ex : Patinoire…) et pas une vision d’améliorer la qualité de vie des Audoniens mais pour seule ambition l’entassement social pour la survie du régime, on a vu le résultat..

    • @ Prince de Bourg

      l’architecture globale de la ville est sans saveur, avec des tons gris et terne, plutôt à l’économie, avec des quartiers disparate et décousus, des choix municipaux contestables (ex : Patinoire…) et pas une vision d’améliorer la qualité de vie des Audoniens mais pour seule ambition l’entassement social pour la survie du régime, on a vu le résultat..”

      A vous lire on pourrait presque croire que vous n’êtes pas très objectif. Faîtes attention aux caricatures outrancières car elles discréditent un peu votre propos.
      Vous semblez évoqué les années 70-80. Autre contexte, autres moeurs (ici et ailleurs).
      Ce qui relève de la périoee récente c’est plutôt les mutations au sein du tissu urbain avec notamment de npmbreux petits immeubles en copropriété et des petits programmes Hlm plutôt de qualité et le grand projet des Docks. Rouillon et consorts n’ont pas la paternite de la patinoire, de tours des Boutes en trains, de Soubise… mais essentiellement la responsabilité de n’y avoir pas fait grand chose.

      • @ Dumez

        Bon, pour la maquette les réponses sont interessantes et semblent converger mais peut-être dans l’erreur.
        En tout cas, pour l’heure personne ne s’est risqué à donner une année pour ce bulletin du 4 ème trimestre 19.. ?

  6. Au début je pensais au Vieux Saint-Ouen avec la Seine en bas à droite, mais effectivement ça colle avec les Puces. On a eu sacrément chaud… Des arbres prévus rue Fabre : pas bête…

    Pour info l’Université Populaire du Goût de Michel Onfray organise une conférence gratuite au Théâtre du Rond Point : “Réinventer l’architecture contemporaine pour la sortir de sa laideur actuelle.”
    http://www.theatredurondpoint.fr/saison/fiche_evenement.cfm/164945-reinventer-l-architecture-contemporaine-pour-la-sortir-de-sa-laideur.html

  7. A Dumez post 8

    Contacté, me semble-t-il de mémoire, par O Decrock, le cabinet Coste-Orbach est venu présenté en réunion du pôle citoyen un projet d’aménagement des Docks.

    Ils ont été poursuivis pour avoir utilisé le logo de la ville sur les documents présentés.

    Si vous ne pouvez vous rendre à la conférence, reste à écouter une conférence enregistrée en janvier dernier
    https://www.youtube.com/watch?v=uQ9–QLEB3A

  8. @ Id

    J’ai juste voulu remonter ce que pense beaucoup de gens de la ville et des extérieurs aussi, mon post n’avait pas pour but de dénoncer les uns ou les autres ou une période donné (Lefort, Fost ou Rouillon), mais le sentiment que j’en ai, c’est que sur St Ouen, l’esthétique n’a jamais été une priorité.

    Mais je vous confirme que même la qualité des dernières constructions n’a rien d’extraordinaire, poser la question à des professionnels et vous verrez.
    Regardez aussi le quartier des docks, il est gris et sombre, il va bien avec la ville, il est portant moderne et neuf.

    J’ai toujours en mémoire cette phrase de Michel Drucker, « moche comme à St Ouen », et pourtant il était réputé gentil !

    • @ Cher Prince,

      L’esthétique est une donnée tout aussi relative et subjective que la beauté ? Non ?
      Etant très vaguement professionnel, je me suis donc posé à moi même la question.
      Tout ce que je vois terminé (équipements, bureaux, logements) est d’assez bonne facture.
      Des matériaux de qualité, une architecture soignée, une ligne contemporaine de bon aloi, pas de pastiches ni de grands gestes préténtieux. Et, nous sommes à Saint-Ouen, pas de luxe tapageur et ostentatoire.

      Au final une production de professionnels (architectes et bureaux d’études) de renomée nationale voire internationale dont on n’a pas à rougir.
      Pour le reste c’est vrai beaucoup d’immeubles, encore en construction, sont donc gris béton en attendant leur parements, ravalements, peintures, serureries, vitrages…

      Attention à la revanche des moches !

      Eric PEREIRA-SILVA

  9. Je suis déçu j’ai essayer de prendre un rendez vous avec monsieur le maire. J’ai été vertement éconduit par son secrétariat général. Et dire qu’il s’engageait a recevoir les modestes audoniens il est atteint de Rouillonisme aigu

  10. Bernard P : 15

    voyez vous ce n ‘est pas notre Maire qui vous à refusez un RDV
    c est un malheureux malentenu , ne soyez pas déçu
    reprenez un RDV notre Maire vous recevra

    notre Maire n’ est pas atteint du tout mais alors pas
    du tout de Rouillonisme aigu
    ne mélangé pas tout il est tout le contraire de l ‘ ex maire pour le plus grand bien de notre VILLE et de NOUS

    bonne Eurropéenne

  11. Comme tout nouveau maire W.Delannoy doit être très sollicité, laissons lui le bénéfice du doute et d’être débordé.

    Après normal que la nouvelle équipe municipale avance petit à petit dans tous les secteurs de la ville, ils se font plutot timide à mon gout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *