Du bois sans les arbres

IMG_6024IMG_6025IMG_6027

C’est parti ! Les travaux de la très controversée, Maison des associations ont enfin démarré pour de bon en ce début septembre 2013.

Forcément, une certaine nostalgie nous étreint avec un brin d’amertume. En effet, notre association « Initiatives et Démocratie pour Saint-Ouen » créée en 1994 [1], revendiquait alors la création d’une « Maison des associations » pour dynamiser et mutualiser les moyens des associatifs avec un lieu « ressource ».

Cette revendication avait alors été habilement reprise dans le programme électoral de Paulette Fost (pour le mandat municipal 1995-2001) qui n’en fit rien malgré notre offre publique d’y travailler ensemble en bonne intelligence. Pas plus d’ailleurs que Jacqueline Rouillon durant le mandat suivant (2001-2008) en dépit de notre participation active à la Majorité et de quelques annonces jamais suivies d’effets, ni même d’un réel début de travail municipal.

Toujours perçu comme un danger potentiel de plateforme « anti-municipale », ce type d’ équipement pourtant existant dans de nombreuses villes (y compris de même couleur politique) était repoussé avec prudence. La mue politique progressive du Maire, abandonnant ses camarades et son parti tout en en essayant de capter un nouvel électorat (couches moyennes, milieux culturels et associatifs…) à toutefois contribué d’une certaine façon à débloquerle dossier.

Avec une concertation abracadabrantesque, un choix autoritaire du site, des objectifs confus, une échelle disproportionnée et un coût exorbitant, il faudra toutefois encore près d’un mandat (2008-2013) pour un début de commencement (du chantier). A la décharge du Maire, l’élu en charge du dossier, l’improbable M. Krimat, a joué un rôle décisif pour enliser et pervertir ce dossier au-delà de l’imaginable.

Au final, 20 ans après (!), nous aurons donc logiquement à l’arrivée un projet du siècle dernier. Craignons donc du bâti plutôt que de la matière grise, de la communication au lieu de la concertation, des coûts de fonctionnement très lourds, une gestion bureaucratique et partisane[2], un service municipal supplémentaire plutôt qu’un outil réellement approprié par les associatifs. Bref à peu près tout le contraire de ce que nous défendions[3].

En attendant le chantier se déploie largement autour du minuscule terrain au point qu’il a fallu couper deux arbres de l’avenue pour dégager l’espace[4].

Mais ne pleurnichons pas, nous aurons une belle façade en bois (d’arbre), un jardin suspendu, un belle salle de 200 places, un lieu d’exposition, un café associatif branché et peut-être… quelques éclaircissements sur le fonctionnement et la gestion de l’équipement public. Souhaitons enfin que la livraison prévue désormais à la “rentrée 2014”, arrive bien à l’heure et que les opposants ne se retrouvent pas à inaugurer l’édifice.

En attendant, “la 1ère pierre ” se droulera ce samedi à 12 h. Une annonce fort discrète de quelques lignes perdues dans une missive administrative sur l’organisation de la fête des associations (reçue il y a 3 jours par les responsables associatifs) et de deux lignes noyées dans le programme de ladite fête dans le journal municipal (en cours de distribution).

Sans doute de la modestie !

 

EPS


[1] et qui porta la liste citoyenne « soigne ta Gauche ! » aux Municipales de 1995 (6,5%).

[2] Aux dernières nouvelles une petite armée mexicaine d’amis du Maire compose le service (ressemblant à une annexe du Cabinet) et seront confortablement installé sur place.

[3] Nous militions notamment (avec Convergence Citoyenne et d’autres) pour une installation rapide et progressive dans l’ex Bibliothèque centrale (place de la Mairie) avec des aménagement progressifs compatibles avec la montée en charge de l’équipement ; A moindre coûts en associant étroitement les associations au projet et à la gestion de l’équipement.

[4] une coupe franche, qui a apparemment échappé aux arbophiles lanceurs d’alerte, et qui pourrait aussi annoncer une belle terrasse (non « déclarée » à ce jour) pour le café associatif. Mais, peccadille ! Les arbres de l’avenue ont peut-être d’autres soucis, nous y reviendrons.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

30 réflexions sur « Du bois sans les arbres »

  1. ah elle est bien bonne celle-la ! on dirait qu’ils ont un peu honte. les responsables des associations n’ont certainement pas eu le temps de prévenir leurs adhérents; c’est du grand n’importe quoi !

  2. Nous y voilà.

    Qui a dit que pour 5 millions, on pouvait avoir rien plus (patois lotois)!!

    Mais dans ce monde local de brut de coffrage (voir promoteurs et associés), nous gardons notre espoir en un changement d’équipe, et un retour à une organisation administrative performante et non partisane.

    Pour la première partie, cela sera en mars 2014 et un peu avant, avec les programmes et les équipes candidates.

    Pour la seconde, l’embauche d’une Directrice ayant en responsabilité hiérarchique le service Vie associative, ne pourra être que mieux, tant nous sommes en présence d’un Etat JR dans la Ville de Saint-Ouen…

    Exemple parmi d’autres, le courrier envoyé par @ aux responsables associatifs pour la Fête des associations.

    Il témoigne d’un mépris certain de ceux-ci, d’un irrespect total quant à la participation citoyenne à la vie locale ordinaire, tout en apportant son florilège de fautes d’orthographe :
    – Courrier sans entête de la ville,
    – non signé de l’élu, (d’ailleurs de personne)
    – condescendance à tendance autoritaire,
    – absence de plan précis des emplacements, toujours non communiqués officiellement à ce jour, aux intéressés.

    A ce propos, comment a-t-on prévenu celles et ceux qui non pas d’adresse internet ?!

    Enfin, j’ai hâte de voir la composition du comité de gestion de ce merveilleux équipement et de la place laissée aux associatifs.

  3. @ EPS

    J’ai été témoin de abattage des deux arbres, de nombreux riverains s’en sont émus, certains ont demandé des explications au chef de chantier, un homme assez virulent à même menacé le chantier de représailles se moquant franchement de l’autorisation de la mairie…

    à suivre…

  4. @ taquet /post 2

    Je ne comprends pas votre allusion à un retour à une organisation administrative performante et non partisane.
    Que l’avènement d’une organisation administrative performante et non partisane soit souhaitable, je comprends.
    C’est l’évocation du retour de cet age d’or qui me surprend, était ce du temps des yé-yé ou avant ?

    Que cette question n’empêche pas de réfléchir plus sérieusement à cette fameuse idée d’une organisation performante;

    Les plus récents audits de structures associatives laissent encore apparaître de graves lacunes de gestion et des dérives financières parfois importantes.

    Ainsi, dans la réalité quotidienne, nous ne pouvons malheureusement que le constater.

    Les associations de Saint Ouen ne sont pas suffisamment performantes.
    Les subventions sont très inégalement réparties.
    Les structures allouées sont très mal gérés.
    La politique d’accompagnement est inexistante.
    Les modalités d’attributions des aides ne sont pas cadrées
    Les irrégularités de gestion des subventions sont nombreuses
    La politique de dynamisation associative est très faible en regard des attentes des différents publics

    La politique directive et clientéliste des associations a conduit de nombreux habitants, parfois très sociaux, a être littéralement écartés de la vie associatives à Saint Ouen

    Les irrégularités doivent cesser.

    Afin de réguler et de promouvoir un tissu associatif performant à Saint Ouen, un audit en 3 points doit être posé.

    – Audit financier, juridique & fiscal des associations
    – Audit de performance comparatif (national & international) des associations
    – Audit de performance des associations sur le terrain en direct

    Cet audit devra être encadrés par une commission de professionnels indépendants.
    L’audit de la partie financière, juridique et fiscale devra être appuyé par les agents d’états.
    Les audits de performance devront être cadrés par des professionnels des systèmes de performance
    L’utilisation de méthodes de type social ingénierie, stratégie de transfert positif, ergonomie structurelle, recherche & développement et haute qualité devra être favorisée

    Cet audit aura pour mission de mettre rapidement en perspectives les points forts et les lacunes du tissu associatif local
    Les attentes réelles des habitants et des corporations devront décryptées et hiérarchisées.

    Cet audit devra surtout servir à dégager des voies alternatives pour une nouvelle politique d’aide aux associations.
    Une politique performante, économique, écologique, innovante et surtout motivante.

    Bref, les arguments en faveur de l’avènement d’une organisation administrative performante et non partisane sont nombreux.

    Pour autant, je ne pense pas que l’embauche d’un responsable du pole associatif soit cohérente sans définir avant une mission claire et novatrice en terme de moyens alloués.

    Organisé autour d’un projet à vocation locale, pour les gens d’ici, une dynamique intelligente à portée universelle serait , je pense, motivante et valorisante pour beaucoup

    Une dynamique intelligente….

  5. Après le printemps du square Marmottan, la révolution des arbres est toujours en marche.
    Seul mot d’ordre : “Qu’ils dégagent vite et sans prendre racine !”.
    Et vive le printemps 2014 pour changer la donne.

  6. À Jerry fletcher

    Votre charge contre les associations est recevable mais étonnante.
    Parce qu’ elle oublie les questions essentielles :
    Objet et périmètres d action des Asso.
    Action publique déclarée et véritable
    Besoins de saint-ouen ds toutes ses composantes.
    Participation véritable et centrale Des audoniens dans toutes les composantes d une ville de 50.000 habitants.
    Pour répondre aux besoins du plus grand nombre et pas enrichir quelques uns.

  7. Chaque nouveau projet de cette majorité municipale se traduit par l’abattage d’arbres : on pourra peut-être faire un décompte en guise de bilan de tous les arbres disparus ces dernières années. Morgane Garnier faisait un appel à l’intelligence dans sa défence du projet du square Marmottan (sous-entendu : ce sont des crétins qui s’opposent à l’abattage des arbres).
    Elle avait aussi promis que certains arbres qui génaient dans le quartier des Docks seraient retirés puis replantés ailleurs : moi je n’ai vu aucun arbre replanté mais au contraire comme le montre la photo dans le dernier journal un immense espace vide et triste : il faudrait être maso ou vraiment desespéré pour aller se promener là le week-end.

    Une façade en bois et un jardin suspendu !!! mais est-ce qu’un seul membre de cette équipe municipale se ballade parfois dans la ville à pied pour ne pas comprendre à ce point les aspirations des habitants ?

    • @ Dominik

      Pour être tout à fait objectif ou au moins un peu de bonne foi, il faudrait comptabiliser tous les arbres plantés dans cette ville, disons dans ce mandat, au regard de ceux qui ont été abattus (malades, sans intérêt majeur et/ou gênant pour un projet significatif). Il y a fort à penser que le solde est largement positif. En s’y penchant un peu ce ne doit pas être trop difficile à vérifier (notamment sur les Docks).
      Le débat n’est donc pas sur le solde comptable au sens strict. Pas plus d’ailleurs que le ratio de m2 d’espaces par habitant qui évidement va progresser de manière spectaculaire avec le parc.
      L’ambition doit-être de planter beaucoup plus et de verdir réellement la ville partout ou cela est possible en encourageant tous les partenaires à avancer en ce sens (bailleurs publics et privés, entreprises, associations…).
      EPS

  8. Une première pierre sans pierre… il fallait le faire.
    C’est, semble-t-il, le prix de l’improvisation.
    Pas grave le Maire a osé : “la première pierre c’est vous” et proposé de faire une belle photo de groupe en guise de souvenir devant la maigre assistance sur le petit terrain.
    On a bu le verrre de l'”amitié” (?!) et vogue la galère …
    Même pas peur d’annonces un peu intempestives en période électorale encadrée par le législateur : M. Krimat élu aux associations et nouvel ami du Maire a annoncé la création prochaine d’un Conseil local de la vie associative !

  9. Au lieu d’obliger les promoteurs à acheter une “oeuvre” à un “artiste” ami, pour pouvoir bétonner, on pourrait les obliger à planter des arbres? 😉

  10. @ taquet post 6
    Je vous remercie d’avoir pris le temps de me répondre.

    Je vais tenter de clarifier mon propos
    Les questions que vous soulevez sont essentielles? Je les rappelle.
    Quel est l’ objet et le périmètre d action des associations opérant à Saint Ouen ?
    Quel est l’action publique déclarée et véritable de ces associations ?
    Quel sont les besoins des différentes composantes populaires Saint-Ouen ?
    Quel est la participation des Audoniens ?

    Le but d’un audit est justement de pouvoir répondre à ces questions.
    Je conseillai que celui-ci soit indépendant, professionnel, multimodal, à l’écoute, intelligent et cohérent.

    Ne soyez pas étonné, vous le savez:

    Nous avons à Saint Ouen une organisation administrative contre-performante et partisane.

    Le versement des subventions allouées aux associations sera bientôt remis en questions d’une manière ou d’une autre.

    Je doute que les dépenses de complaisance et les parasitismes médiocres cessent sous le prochain mandat.

    C’est pourquoi je demande une refonte des règles d’attributions afin d’éviter ce que nous avons eu à subir ces dernières années.

    C’est pourquoi je demande une dynamique d’émulation respectueuse de l’environnement humain afin de donner aux gens d’ici un peu d’espoir.

    Une dynamique nécessaire car beaucoup sont ceux qui sombrent du coté obscur de la force.

  11. Quand meme! Il m arrive de penser que le maire ne crois plus a sa ré élection et a décidé de plomber celle de William en semant des tonnes de punaises derrière elle il aura une foule de problèmes a gérer dont certains insolubles et le tout avec les caisses vides et des dettes pharaoniques
    Les privilégiés du système actuel vont ruer dans les brancards ou pire vont retourner leur veste beurk!

  12. Oui GL je crois effectivement qu’ils ont perdu le code électoral car une première pierre sans pierre devient simplement une réunion de propagande, bien sur totalement proscrite dans la période des six mois, si à cela nous ajoutons, l’annonce exclusive d’une grande nouveauté concernant les associations par l’élu Communiste (ex-Socialiste) et la mise en scène pour la photo, décidément le juge aux élections auraient eu beaucoup de boulot en cas de victoire mais fort heureusement, les Audoniens ont à coeur de passer à autre chose et je crois qu’ils ont bien raison car désormais ils ne reculent devant rien, même pas devant le ridicule car “la première pierre c’est vous” fallait oser !

    Concernant les arbres, je n’ai pas pris part au débat sur la rénovation du square Marmottan et l’abattage des arbres car je considère qu’il faut en effet en abattre quelques un et notamment ceux qui bordent les immeubles coté rue des Rosiers afin de pouvoir voir à nouveau le ciel quand vous êtes dans le parc.

    Maintenant concernant les 3 arbres (et non 2 !) qui ont été abattu pour le chantier de la future maison des associations, la clairement je suis en colère car c’est l’illustration parfaite que le lieu est inadapté depuis le départ ! Aujourd’hui on abat les arbres pour barrer la zone de chantier et construire les baraquements de chantier pour les ouvriers et demain, on ne replantera pas d’arbres car il faudra laisser de la place pour une aire de livraison puisque la future et très couteuse maison des associations, n’aura pas de parking mais une salle polyvalente de 250 places avec l’organisation régulière de soirées et qui dit soirées dit livraisons diverses et la ou est placé la maison c’est juste idéal !!!

    D’ailleurs je plains vraiment le voisinage qui devrait énormément souffrir de la présence à cet endroit, d’une maison des associations, alors qu’il aurait été préférable qu’elle se trouve au coeur des Docks, pourquoi pas en lisière du parc avec un éventuel parking, évitant aussi le flot de voitures dans le centre ville lors de soirées associatives …

    Cher Eric, tu sembles dire que durant cette mandature beaucoup d’arbres ont été plantés, tu peux nous préciser ou ?! Parc François Mitterrand peut-être ?!! 😉

    Non encore une fois, ce projet très couteux et absolument pas réfléchi, correspond parfaitement à l’ensemble des projets communs aux Communistes, Socialistes et écologistes qui ont dirigé cette ville durant cette mandature et qui contribue à la mauvaise gestion financière qui met en grande difficulté les comptes de la ville…

    Amis Socialistes et écologistes, vous êtes totalement responsables de ce désastre annoncé et déja visible et le bilan du Maire est également le votre car sous prétexte du respect du “pact” qui vous liait, vous avez laissez faire !!

    Alors deux hypothèses, soit vous étiez lâches, soit vous étiez incompétents et prétendre avoir un projet alternatif en totale opposition avec celui du Maire sortant, c’est juste risible …

    • @ Malik

      Exact : non pas deux mais 3 arbres abattus.
      Deux devant l’ancienne clinique des Rosiers et un devant la Société Générale.

      On ne fait vraiment pas dans la dentelle !

  13. ce n est pas d aujourdhui qu ils sont laches et incompétents, inutiles,dépensiers, menteurs et j en passe
    car hélas je ne peux pas tout écrire ce que je pense et voudrais écrire mais la liste est trés LONGUE

    j espére que pour 2014 toutes et tous se REVEILLERONT et VOTERONT William DELANNOY pour que notre ville de SAINT OUEN SORTE DE CETTE MAFFIA
    notre VILLE LE FAUT BIEN ET NOUS AUSSI

    bonne soirée

  14. Participant de cette vraie “fausse” première pierre, j’ai donc participé à la cérémonie.

    Rien de particulier, sauf une tentative de récupération de l’élu à des fins électorales.

    Malgré un dernier racolage intensif de dernière minute par les “zélés” chevauchant de stand en stand, peu de monde à la chose.

    C’est tout dire.

    Pas trés fin, à la limite de la légalité, en fait rien de nouveau sous le ciel audonien.

  15. @ Id stg post 14
    Pour vous, l’ami des chiffres et des lettres
    2 devant la société générale,
    + 2 devant le chantier,
    + 1 dans la cour de l’ancien bâtiment,
    Ce qui nous ferais 5 arbres abattus pour être exact.

    Vous ne faisiez pas dans la dentelle, mais vous préfériez le crochet au contrepoint …n’est pas ?

  16. Maisons des Associations ou….Associations “maisons”? En effet si n’ont le droit de cité que les associations satellites favorable au Maire… l’indépendance en prend un coups…! Comme ce Week End a la fête de la ville …les associations ayant un stand relayaient la propagande de la majorité municipale actuelle….j’aurai souhaité au moins un peu plus de neutralité….

  17. @ Optical
    Pour en remettre une couche (si j’ose dire), le stand d'”amarrage” était au pied de la mairie!!! On peut difficilement faire plus près! 😉

  18. à Jean Fouquart

    Le stand d’Amarrage était au pied de la mairie.

    et d ‘autres étaient ai pied (e)s du stand d’Amarrage…

    c’est beau l’indépendance…!!!

  19. La maison des a$$ociations est terminé
    Le rendu est du plus bel effet.
    Une alliance bétonneur mafieux et politicien véreux avec une touche de sordide très tendance.
    Un édifice spectaculaire, défiant les lois tout simplement.
    Une économie de moyen drastique:
    Un cantonnement sur 3 niveaux plein centre ville.
    Un investissement rentabilisé:
    2 panneaux publicitaires 3 x 2 sur un axe majeur très fréquenté.
    Un management écologique:
    Des ouvriers dormant sur place….

    C’est le Qatar à Saint Ouen…

    Un édifice précaire qui signe ainsi la fin de l’ère $ocialiste à Saint Ouen.

    Les communistes tendance garde rouge peuvent toujours se recueillir devant ce mausolée à la gloire des travailleurs.
    Il est construit devant une banque, c’est dire l’ironie de l’histoire.

    Les écologistes, génération avatar, peuvent aussi se recueillir sur le site des arbres sacrés abattus au nom du profit.

    J’invite bien sur tous les pèlerins des différents cultes à prier pour que l’édifice ne s’écroule pas sur ces malheureux étrangers.

    D’ailleurs, je demande aux militant pro-palestinien de ne pas creuser de tunnel, cela affaiblirait la structure.

    Les urbanistes sont priés de prendre les mesures nécessaires afin d’informer les différents organismes de contrôle des manquement aux règles de sécurité.

  20. Je n’ai pas bien compris pourquoi le collectif noabattage ne parle pas de ces arbres la.
    Quelqu’un de ce collectif peut-il me tenir informé ?

  21. A Monique post 24

    Je suis un sympathisant du collectif mais je n’ai pas participé aux réunions.

    Voici ma réponse, qui n’est que la mienne.

    Le collectif s’est monté contre l’abattage des arbres de Marmottan et pour un autre réaménagement du parc (je préfère réaménagement à requalification, terme utilisé de la nov langue)

    Le collectif s’en tient à ce périmètre qui l’occupe suffisamment en temps et en énergie.

    A toi de monter un collectif ou une action contre l’abattage des arbres sur la voie publique ou autres lieux.

    “Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde” Gandhi

    Peut-être, peux-tu planter des arbres comme Elzéar Bouffier dont Giono conte l’histoire dans “L’homme qui plantait des arbres” ?

    https://sites.google.com/site/citoyenetconsommateuracteur/soyez-le-chan-ge-ment-que-vous-vou-lez-voir-dans-le-monde

  22. Cela se passe chez nos voisins d’outre Rhin

    ——————————————————-

    Projet Phare de la Construction en Paille à Verden, Basse-Saxe (Allemagne)

    Le nouveau centre de compétences de Verden avec ses 16m de hauteur sera le bâtiment tertiaire le plus haut d’Europe construit avec cette technique : murs porteurs préfabriqués en caissons de bois lamellé-collé remplis avec des bottes de paille et enduits.

    La suite
    http://batirsain.org/?projet-phare-de-la-construction-en.html

  23. @ Annie post 12
    Vous avez un point de vue très pertinent
    Beurk
    Si la méthode utilisée s’apparente à du sabotage, je pense sincèrement que ces gens là n’ont jamais vraiment su travailler.
    Ils manquent de coordination, gesticulent et s’agitent en tout sens, c’est à ça que l’on reconnais les voleurs et magouilleurs dans une entreprise.

    Bonne soirée

  24. @ JYM 26
    Bonsoir,

    Elle descendait de la montagne…
    Je crois savoir que le chanvre dispose d’indices de construction plus performant et de qualité plus écologique que la paille.

    Gross erreur !
    Le lamellé collé est à proscrire, les allemands persistent alors qu’ils se sont déjà fait botter le cul à ce propos.
    Il est préférable d’utiliser des entretoises de noisetiers et de peupliers s’il en reste en Basse Saxe

    Ja !
    Le principe du toit végétal norvégien est très intéressant

    Warum ?
    Je demande à voir dans le temps
    Le bâtiment très minéral, très vitré parait peu efficace.
    Les enduits sont à refaire très souvent, c’est une contrainte et coûts
    La mise en hauteur de l’édifice n ‘est justifié que par la prouesse technique.
    Il m’apparaît plus logique, vue la surface du terrain, de bénéficier de l’apport énergétique des effets de sols en cohérence avec le principe d’un bâtiment écologique.

  25. n’oubliez jamais les trois petits cochons!!

    Du béton , du béton encore, du béton toujours. Et puis c’est écolo puisque c’est fait avec du sable et des cailloux qui viennent direc’ de la nature.

    C’est comme les gaz de schiste quasi gratis, y’a qu’à s’baisser mettre un gros tuyau et la France repart, comme en 14!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *