Feuille de chou

Malgré un soutien sans faille de la ville qui a besoin de partenaire ou du moins d’un interlocuteur, la petite association des commerçants de Saint-Ouen (ACADA) est hélas peu représentative et pas réellement dynamique. Elle revendique un peu moins de 150 encartés officiels [1] .

Ses diverses actions révélées sur son blog (acada.over-blog.com), restent hélas assez peu lisibles voire anecdotiques pour la plupart de nos concitoyens[2]..

Blog, boutique, annuaire, publications en quadrichromie… la communication basée sur un recyclage des documents de la ville reste hélas très prisée par le Président de cette association. Si ce dernier navigue en solitaire, sans boussole ni résultats, il semble néanmoins avoir un certain talent pour capter un peu d’argent public.

A son crédit signalons que ce touche à tout improbable, un temps proche des Socialistes, a tenté de conquérir la Chambre de commerce du 93 avec un ex camarade UMP, s’est essayé en 2004 aux élections cantonales (1,47% !), puis Législatives (suppléant Modem) en 2007 et enfin  comme soutien officiel en 2011 de Jacqueline Rouillon (Front de gauche) Conseillère générale sortante.  Les mauvaises langues indiquant alors qu’il louchait sur le magasin à louer appartenant à la ville au 51 avenue Gabriel Peri (ex Accords de Cristal).

Son dernier 4 pages couleurs et relooké demeure  affligeant par son contenu :

un plaidoyer pour le projet des Docks où paraît-il les commerces ne feront pas doublons avec ceux existants (avec remerciements à la fonctionnaire qui l’a dit), quelques pubs (une entreprise d’un membre du bureau, un restaurant et la Société Générale ), une interview passionnante d’une commerçante (« Vous êtes contente ? » : oui. « Que souhaiteriez apporter en plus : (…)  je trouve qu’on est pas beaucoup aux réunions et c’est dommage car avant on était plus nombreux »). Une critique du courrier mal distribuée par La Poste, deux mots sur la une soirée privée de l’association, un mot sur le confidentiel marché de Noël et un bulletin d’adhésion. L’affaire est pliée.

En prime notre Président, friand du mélange des genres, utilise son « éditorial »  pour fustiger personnellement une de ses anciennes adhérente et désormais « élue de l’opposition municipale » une « madame BZ » qui est fleuriste » et qui a osé le critiquer.

Un vrai crime de lèse majesté pour celui qui, en se rasant le matin, se verrait bien demain, nous dit-on, nouvel Adjoint au Maire au commerce.

Une vrai bonheur en perspective !



[1] sur environ 500 commerces dans la ville

[2] A la décharge de ladite association et au-delà de l’élu préposé à la chose il n’y a guère de politique municipale en matière de commerce depuis des décennies. En la matière le Maire actuel se contente de discours et d’un peu clientélisme

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

6 réflexions sur « Feuille de chou »

  1. “… les mauvaises langues indiquant alors qu’il louchait sur le magasin à louer appartenant à la ville au 51 avenue Gabriel Peri (ex Accords de Cristal).”
    Cette question a été posée au conseil municipal du 26 mars 2012 et la réponse rendue par Madame le Maire au 6 avril 2012 converge à confirmer que Mr M. Cartier serait bien un candidat éligible à l’obtention du mandat de ce commerce. Ceci dit, avec un tel accord de crystal aussi fragile rien ne semble encore joué.

    http://www.ville-saintouen.fr/upload/gestionFichiers/QO-20120402_Delannoy_Accords-de-cristal_5937.pdf

    http://www.ville-saintouen.fr/upload/gestionFichiers/QO-20120402_Delannoy_Accords-de-cristal_Reponse_5938.pdf

  2. Je tire rarement sur les ambulances mais ce type ne sait plus qui soutenir! Un peu comme le nouveau UDI du conseil municipal. Une fois il se félicite devant l’école Jaurès du score de Chevreau (comme si c’était lui qui avait gagné, ridicule!), et comme tu le dis, une autre fois il est avec JR!C’est en 2008, après n’avoir pas réussi à monter une liste “à droite” que s’est développé son errance politique!

  3. je ne sais si l’ACADA a participé à l’info parue sur le blog de la ville mais cela vaut son coup de pied où je pense.

    Moi, je serai cette association, je déposerais plainte et demanderais des dommages et intérêts

    Sachant que l’affiche officielle indique
    “Marché de Noël du 14 au 16 décembre
    de 12h à 19h “, cherchez les erreurs :

    “Ouverts de 12h à 14h, les 24 chalets installés seront l’occasion pour vous de préparer vos cadeaux de fin d’année. Produits du terroir, bijoux et autres objets artisanaux seront proposés à la vente durant ces 3 jours.

    Le divertissement ne sera pas laissé de côté avec l’organisation de nombreuses animations. Fanfare, cracheur de feu, sculpteur de ballon, carrousel et espace jeux de société (uniquement le samedi 15 décembre de 14h à 18h) vous plongeront dans la féérie de Noël.

    Les plus jeunes pourront également profiter de l’occasion pour déposer leur liste de cadeaux dans la boite aux lettres spéciale Père Noël installée au cœur du marché.”

  4. Connais pas ce monsieur … peut-être faut-il le remiser au musée des accessoires. Il y avait naguère l’union des commerçants et artisans de saint-ouen, qui eut son heure de gloire. Elle figurait en bonne place dans l’organisation du carnaval. Les anciens lecteurs du “Reveil”, s’il en reste, doivent se souvenir d’un titre “Pluie d’or sur Saint-Ouen”. Tout achat dépassant une certaine somme donnait droit à un louis d’or !
    C’était le bon temps … Saint-Ouen et son carnaval brillaient de mille feux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *