Préliminaires…

 

Les socialistes locaux élisaient statutairement ce jeudi 15 novembre leur nouvelle Direction de la Section de Saint-Ouen. Seules deux motions étaient en lice, l’une représentant le courant majoritaire Hollandais élargi, l’autre une partie de la Gauche du PS. La première était incarnée par Karim Bouamrane, l’autre par Henri Le Lorrain.

Le pire n’étant jamais sûr, la pièce de boulevard souhaitée par quelques apprentis sorciers « Mister K contre Dr No », sera déprogrammée[1].

A l’arrivée en effet peu de surprise et une confirmation, les majoritaires d’hier le sont restés. Ils recueillent un score soviétique de 87,6% des suffrages. Les indécis (ou les prudents) ont donc choisi, en cette période de gros temps pour le gouvernement de gauche, de jouer groupés en évitant les divisions inutiles[2]. Accessoirement d’être en position de forces pour les prochaines élections Municipales.

Ironie du sort et élément significatif, c’est Karim Bouamrane, Maire Adjoint ayant quitté le groupe « communiste » en début de mandat qui est désormais le nouveau Secrétaire de section[3] alors qu’il co-préside depuis peu le groupe  socialiste au Conseil municipal.

Au-delà des personnalités individuelles, espérons que ce résultat sans appel permettra aux socialistes locaux de se retrouver pour être la matrice d’un rassemblement plus large signant la fin du système Rouillon autoritaire, opaque et peu efficace

Pour être tout à fait clair, peu nous importe ici que ce soit Pierre, Paul, Jacques ou Joséphine qui soient au final le (la) capitaine de l’équipe municipale. Pourvu qu’il (elle) soit le (la) mieux placé(e) le moment venu c’est à dire le (la) plus légitime pour incarner un rassemblement large et une rupture avec le Maire actuelle, son entourage et ses choix de gouvernance.

L’essentiel est d’ouvrir une nouvelle perspective à gauche, ancrée dans une dynamique citoyenne, en répondant aux attentes insatisfaites des habitants avec des engagements clairs et des propositions précises pour Saint-Ouen

Vaste programme…

C. Pam

Elections Section PS St-Ouen
inscrits 293
abstentions 110 37,5%
votants 183 62,5%
blancs nuls 2
exprimés 181
Motion K. Bouamrane 156 86,2%
Motion H. Le lorrain 25 13,8%

[1] Dans le rôle du corbeau, saluons le courageux socialiste minoritaire, anonyme et récidiviste (que nous  nommerons « Mou-Laid 18 ») qui a tenté d’utiliser ce blog pour salir cette confrontation avec des propos diffamatoires sur un de ses camarades (majoritaire). Ne confondant pas démocratie et foire d’empoigne, ni liberté d’expression et diffamation, nous vous avons épargné les propos de ce nouveau venu. Nous lui épargnerons en contre partie de révéler son identité.

[2] Soutien discret mais fidèle du Maire, l’ami Kachouri(Adjoint au Maire et Vice-Président PS du Conseil Régional) a con(volé), depuis peu, vers d’autres cieux. Il aurait donc quasiment disparu de la vie locale.

[3] Une transition en douceur et, semble-t-il, en plein accord avec Morgane Garnier (Adjointe au Maire) qui occupait le poste et qui sera visiblement amenée à jouer un rôle de premier plan dans le nouveau dispositif

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

27 réflexions sur « Préliminaires… »

  1. Désolé, il n’y a, selon moi, aucune formation réellement de gauche à Saint-Ouen. Chacun son truc … ce ne sont ici que des joutes verbales entre deux ou trois groupes sociaux-démocrates, semble-t-il, qui se disputent le fauteuil de Maire. D’une manière générale, les politiques, quels qu’ils soient, sont discrédités. Ils ont suffisamment fait preuve de leur incurie. Et puis, je crois que la situation économique et sociale a atteint aujourd’hui un point de non-retour. Essayer d’y trouver une solution dans le cadre du système actuel relève de l’utopie.

  2. Les choses se précisent quant à l’avenir audonien du PS local.

    Le départ annoncé de notre régional pour cause de rupture de son union libre renforce les partisans de la rupture de l’union de la gauche et de ses partenaires dans notre bonne ville.

    La perspective d’un PS largement associé aux Radicaux, aux Verts et aux hommes “libres” pourrait offrir une possibilité de victoire pour celles et ceux qui ont toujours soutenu JR, sans sérieusement critiquer ce qui devait l’être, et rêvent de devenir Calife à la place de la Califette.

    Il y a cependant loin de la coupe aux lèvres aux noirs dessins lorsque l’on voit le gouvernement actuel renoncer à une redistribution sérieuse des richesses et de la place de l’homme dans notre société, fusse-t-elle européenne.

    Un maire PS changerait-il la donne ?! pas si sûr.

    Certainement l’homme ou la femme serait plus rond, plus chaleureux mais peut-on dire qu’après le petit agité, toutmou ait relevé le Smic, interdit les licenciements bourses… comme annoncés dans sa campagne.

    Il reste donc une autre voie à gauche, pour une liste d’intérêt général, sensible aux petits gens, partageant le pouvoir avec des citoyens engagés pour une politique commune, rompant avec l’autisme et son cousin l’autoritarisme, dans l’unique intérêt de notre ville et maintenant dans une intercommunalité où les enjeux sont quasi les mêmes.

    Cela n’exclut pas de fait les socialistes et invite les audoniens à bâtir avec le Front de gauche, les communistes débarrassés de leurs scories, des audoniens engagés dans une gestion combative – dans tous les domaines (OVL OPHLM, Semiso, …) pour mieux vivre à saint-Ouen, défendant les droits et les acquis, agissant contre les discriminations d’où qu’elles viennent.

    Parceque saintouen le vaut bien

  3. J’ai l’honneur et l’avantage de faire connaître à toutes celles et ceux qui vouent les communistes aux gémonies qu’ils sont tous en excellente santé .. merci !
    Après un dégustation joyeuse est détendue du beaujolais nouveau, ils ont repris leurs occupations et enregistré de nouveaux adhérents. Ils sont toujours là nobobstant les déclarations tonitruantes des corneilles croassantes de l’anticommunisme. Ils sont toujours là pour rappelet au monde les valeurs de la vie et pour les défendre quoi qu’il advienne ..

  4. On est donc dans les préliminaires : les militants ps et fdg feront ils encore des compromis au profit de la stratégie?

    C’est ce que l’on entend un peu partout!

    Les militants ps ont pourtant plébiscité Karim mais si JR se présente, on parle de BrL comme possible adversaire pour ne pas perdre la Ville.

    Du côté PS, il y aura des militants mécontents et Taquet risque d’être déçu car les cocos ne seront toujours pas débarassés , comme il le souhaite, de leurs scories : ça ne sera toujours le tour, de son poulain : Durand !!!

    C’est un peu comme le bazar à droite provoqué par copé et fillon, avec le spectacle offert par cette droite désunie qui profitera à l’extrême droite!!

    Un tel bazar à gauche conduira t-il les audoniens vers plus d’abstentions ou l’extrême gauche? Qui sait!!!!

  5. la seule alternative a Saint Ouen serai soit a gauche ou a……..gauche ? vous semblez oublier le talent d’Albert Kalaydjian avec la fougue de Mike BOROWSKI ensemble ils l’ont promis …ils bougeront les lignes à Saint Ouen

  6. Saly

    je n’ai pas de poulain et ne mise sur aucune et aucun car je ne crois pas aux jeux de hasard ni ne fréquente les autels.

    Par contre, j’ai une pensée pour tous ceux qui ont cru en Obama qui devait tout changer car il était différent. Les palestiniens peuvent apprécier l’intérêt de ce président si différent de son adversaire battu.

    Obama, le Quatar … je ne doute pas que cela fassent du bien à tous les jeunes hier et aujourd’hui par les politiques remettant en cause l’accès à l’éducation, pilier de la République laîque.

    Concernant le Front de gauche, les Alternatifs viennent de le rejoindre. C’est une bonne nouvelle.

    Une alternative se constitue dans la volonté de changer les choses par le débat des idées, l’écoute respectueuse, le partage des responsabilités, les innovations militantes.
    Pour ma part, je me réjouis de l’attitude des sénateurs qui ont voté contre les propositions socialistes négatives.

    Quelle chance ont les gens d’avoir encore avoir une gauche positive et constructive qui ne se confond pas avec les droites ou les écolos libéraux!

    Au moment où Giscard va fleurir la tombe de Bigeard en compagnie d’un ministre socialiste, les communistes d’aujourd’hui n’ont pas à rougir des communistes d’hier.

  7. id-stg post 5
    Mon cher ami, vous et quelques autres êtes obnubilé par Jacqueline Rouillon. Pas moi …
    Je ne sais absolument pas pour qui je voterai aux municipales, et je ne sais pas non plus si je voterai. Tout dépendra de mon humeur à ce moment-là. Je suis libre comme l’air et je me contente d’observer ce qui se passe … sans prendre parti pour qui que ce soit, évidemment.

  8. Même si les élections pour la direction de la section socialiste de Saint-Ouen avaient lieu ce week-end, j’ai la faiblesse de penser que les préliminaires sont en route depuis un bon moment déjà et pas seulement au Parti Socialiste.

    Un résultat sans surprise avec le triomphe de monsieur Bouamrane, sympathique garçon au demeurant, même si au jour d’aujourd’hui, j’ai un peu de mal à l’imaginer à la tête de notre ville mais paradoxalement, je crois que de par son parcours, il est tout à fait en droit de revendiquer d’être la tête de liste du PS pour les prochaines Municipales et puis, il lui reste du temps pour travailler et chercher à nous convaincre.
    Quelques mots concernant son parcours justement, je vous dirais que pour moi, le fait qu’il soit passé du PCF au PS ne me choque pas du tout, contrairement à beaucoup d’autres.
    Ce qui aurait été plus choquant à mon sens, c’est justement qu’il reste membre de ce parti alors que sa vision politique personnelle avait changé !
    Non au contraire, il a eu le courage d’assumer ses idées et au moment ou il l’a fait, il faut reconnaitre qu’il avait beaucoup plus à perdre, qu’à gagner et c’est d’ailleurs ce qui c’est produit au fond donc non, pour moi Karim est un garçon que nous avons vu évoluer politiquement, au gré de son évolution personnelle.

    Je souhaitais intervenir ce soir sur un sujet, qui d’ailleurs devrait intéresser monsieur Bouamrane, comme les autres candidats à l’élection Municipales d’ailleurs car il me parait être, l’enjeu majeur de cette échéance électorale local et le plus gros échec personnel de Jacqueline Rouillon, à savoir la politique en direction de la jeunesse.

    Comme vous l’aurez remarqué, je suis le déroulement de ce mandat avec intérêt et souvent, je me suis demandé à quel moment le (la) Maire allait réagir et prendre les mesures qui s’imposent pour donner une impulsion forte et positive pour une meilleure politique en faveur de la jeunesse Audonienne mais rien, absolument rien.

    Au moment ou nous constatons tous les jours, que beaucoup de nos jeunes sont aspirés par la spirale infernale de l’argent facile avec les trafics illicites, quel bilan tirer de cette mandature, du point de vue politique de la jeunesse ?!

    – Un service jeunesse inexistant, complètement dépassé et pas du tout en adéquation avec les attentes des jeunes…

    En tous les cas, certainement pas un outil efficace pour prévenir et guider les jeunes vers un avenir plus positif, non, juste et au mieux, un centre aéré ou centre de loisirs tout au plus mais la faute à qui ?!!

    Oui la ville et son Maire ont abandonné notre jeunesse en ne réagissant pas, face à ce service jeunesse qui n’a cessé de sombrer vers l’inutilité et l’inefficacité…
    En cause ?!
    Une direction plus que dépassée mais, plus que protégée !! Notamment par des membres du cabinet du Maire, issues eux même de ce service.

    Pourtant si nous reprenons les engagements de cette Municipalité, la jeunesse était sa priorité et bien force est de constater, que l’engagement principal n’a pas été respecté.

    Aujourd’hui le service Jeunesse est en train d’opérer une mutation, soit disant pour plus d’efficacité mais bizarrement, la direction générale et la direction sont confortés dans leurs fonctions, seules les petites mains sont mises en cause, ce qui donne une réforme aux méthodes indignent d’une ville se revendiquant à gauche et avec le total soutient de la CGT (personnels remerciés pour les contractuels, personnels démis de leurs fonctions d’encadrement ou de la responsabilité d’ateliers qui leurs étaient confiés, pour des titulaires, afin de les obliger à se diriger vers d’autres horizons…).

    Pourtant avant d’écrire ce post je me suis renseigné et beaucoup intéressé à l’avis de ces personnels que l’on rend responsables de cet échec cuisant et bien chez eux, j’ai vu de la déception, de l’amertume et surtout, une grande envie de travailler pour notre jeunesse, seulement, tous comme un seul homme, ils dénoncent la direction du service jeunesse ! Son incompétence, ses méthodes d’un autre âge et surtout son imperméabilité à toute réforme, qui pourrait la déstabiliser !
    En gros et pour l’avoir moi même rencontré, le monsieur qui dirige ce service, pourtant capital dans le fonctionnement de cette ville, n’a absolument aucune compétence en matière de politique jeunesse, juste un bon administratif, carriériste et beau parleur, en gros, tous les ingrédients pour faire une belle carrière dans le système Rouillon.
    L’intérêt personnel avant le collectif, d’ou l’imperméabilité aux réformes proposées par le personnel …

    D’ailleurs une réflexion simple ! Est il raisonnable et logique de penser que seul les petites mains peuvent être responsable de l’échec d’une politique ?!
    Oui ?! Non ?! Qui embauche ?! Qui donne les lignes principales, les directives, les impulsions ?!!

    Bien sur n’y voyez pas d’attaque personnelle car je ne connais pas personnellement ce monsieur, tout comme je ne connais pas beaucoup plus, cette directrice générale adjointe en charge de la jeunesse et de la politique vacances (2 beaux dossiers de la mandature) mais qui après avoir géré de manière calamiteuse, les ressources humaines de la ville (de la bouche même du directeur général actuel), c’est vu confié la politique jeunesse, priorité de la mandature, je vous laisse donc le plaisir de chercher l’erreur.

    Oui la direction du service jeunesse n’a pas su fidéliser un personnel car celui ci partait systématiquement et très vite, suite à des désaccords.
    Pour le personnel actuel ?! C’est pas mieux, ils vous diront unanimement qu’ils cherchent à partir ou changer de service car juste impossible de travailler avec cette direction…

    Alors madame Rouillon, qu’attendez vous pour prendre des décisions fermes et efficaces ?!
    Cessez vos beaux discours et respectez vos engagements, c’est primordial car quand on évoque les problèmes de sécurité, avec les trafics qui gangrène la ville, il ne suffit pas de parler de répression policière !
    La politique jeunesse est une réponse essentielle !!

    Alors SVP ne me parlez pas d’Explora Jeunes, cette opération marketing pour les entreprises du CAC 40, qui viennent se donner bonne conscience auprès des jeunes du 9-3 ! Ca va bien, assez de vent !!

    Publiez donc les chiffres officiels des embauches locales chez L’Oréal, Danone ou Alsthom transport !

    Bien sur je terminerais par notre cher élu à la jeunesse, ou l’homme invisible de la mandature (ex aequo avec notre cher vice président de région).

    Déjà pour un portefeuille prioritaire, il ne s’agit que d’un conseiller municipal délégué et encore une fois, c’est l’effet poudre aux yeux ! Le Maire nous a choisi un jeune homme sympathique et brillant, question étude, il est juste irréprochable et surement promis à un brillant avenir, simplement il y a un problème de poids, il n’a juste pas le temps d’exercer cette mission, alors il s’appuie sur ces fameuses directions que j’évoquais quelques lignes plus haut et du coup…

    Alors bien sur, il parle bien !
    Je dirais même qu’à l’entendre au conseil municipal, il est l’un des plus grands experts de la jeunesse Française, avec un air parfois supérieur et autun même, seulement monsieur, il suffit de parcourir les rues de notre ville, d’écouter les parents inquiets , les associations ou tout simplement faire ce que vous n’avez pas fait une seule fois durant votre mandat, ce rendre dans une rencontre en direction de la population (comme le tour des quartiers dans la période), pour se rendre compte que votre action est inexistante, si ce n’est dans la communication institutionnelle et les belles paroles bien sur

    Le Maire vous admire alors on ne critique pas, on ne se pose pas de question et puis son cabinet lui dit que tout est Beau…

    Seulement bientôt il faudra s’en expliquer devant les électeurs et j’aimerais que sur des sujets aussi sensibles, les socialistes et monsieur Bouamrane n’hésitent plus à donner leur point de vue ?!
    Tout comme monsieur Delannoy car en ce qui me concerne, le Maire de Saint-Ouen de demain, sera celui qui sera capable de proposer des choses concrètes pour nos jeunes car oui, il y a des choses à faire mais pour cela, il faut raisonner intérêts des jeunes, pas intérêts des copains !

  9. Il me semble que le parti socialiste joue avec le feu. La pression de la droite va crescendo et il ne semble pas que Hollande et les siens aient conscience du danger. Se prépare, en effet, une sorte de fusion, ou tout au moins une collaboration féconde, entre la droite forte de Copé et le Front National. Maître Collard et sire Philippot, deux étoiles de première grandeur de la nébuleuse frontiste, en salivent d’avance. Les deux pimbêches du clan Copé, Nadine Morano et Rachida Dati, frétillent de joie. Pécresse, qui lorgnait plutôt vers Fillon, étale sa tristesse.
    Ce qui est grave, selon moi, c’est de voir les néofascistes français occuper la rue. On n’avait pas vu ça depuis que les partisans de l’Algérie Française défilaient en voiture sur les Champs en klaxonnant. C’était en 1961 ..
    Si les choses continuent de la sorte, François Hollande pourrait ne pas aller au bout de son mandat. Il serait temps pour les socialistes de mettre en place des coupe-feux !
    La droite repart à la conquête du pouvoir. Elle dispose de moyens de communication habiles qui savent susciter l’inquiétude. Rejetée dans l’opposition, elle s’estime quitte de toutes précautions oratoires et dénonce avec hargne chaque pas de clerc du gouvernement socialiste. Il n’est que de voir les séances des questions au gouvernement à l’assemblée nationale pour en être convaincu !
    Les choses étant ce qu’elles sont, il est plus que probable que les milieux d’affaires ne restent inactifs. L’histoire m’a appris qu’ils subventionnent grassement les mouvements fascisants quand ils sentent que leurs intérêts sont en jeu (je fais court). Au camp d’en face d’en tirer les conséquences et de prendre les dispositions qui s’imposent dans les délais les plus brefs.
    Quant aux municipales, la bataille semble engagée. Qui en sortira vainqueur ? Trop tôt pour le dire. On ne sait pas encore combien de listes solliciteront les suffrages des audoniennes et des audoniens. Quatre liste brigueront sans doute le fauteuil de maire : Le Front de Gauche, le Parti Socialiste, les écologistes et une liste qui se situe ni à gauche, ni à droite, ni au centre …
    La campagne électorale sera terrible. On ne se fera pas de cadeau. Les preux chevaliers frapperont d’estoc et de taille pour terrasser l’adversaire. Celui qui sortira victorieux de ce combat aura le privilège de poser son auguste fessier sur le fauteuil du premier magistrat de la commune. On lui offrira quinze jours de vacances à l’Ile Maurice pour récupérer. Il en aura bien besoin. On enverra la facture à monsieur le receveur municipal ..

  10. merci Malik d’aborder le sujet du service jeunesse car habitant du 26 rue Charles Schmidt je discutais de cela avec un jeune voisin que j’ai malheureusement vu rejoindre les dealeurs et en gros il confirmait vos propos en ironisant. ils avaient un projet de voyage découverte autour de la boxe thaï mais pas accepté et surtout pas considéré. il a alors souhaité rejoindre une école dont le droit d’entrée n’était pas dans ses moyens alors il a cru à un dispositif d’échange solidaire pas bien compris mais la encore pas possible et du coup il m’a expliqué que la facilité pour lui ça été de dealer avec les copains et franchement ça m’a fait de la peine. Selon lui le service jeunesse c’est juste bon pour faire de la danse bref tout un programme mais comme le sujet m’intéresse pourriez vous développer plus votre propos ?

  11. Quel beau post Malik, je reprends : le Maire de Saint-Ouen de demain, sera celui qui sera capable de proposer des choses concrètes pour nos jeunes je continue le maire de ST Ouen de demain sera celui qui saura s’entourer de gens dotés de compétences relationnelles….qui écoutent, entendent, répondent…. et travaillent…donc pas de petits prétentieux, ni de rageux, ni de psychorigides, ni d’absents, ni de beaux parleurs, ni de timorés, ni de perchés .. cherchez l’erreur , si on compte dans la majorité actuelle ; plouf, plouf , le dernier qui rira tombe à l’eau , que reste-t-il ?

  12. @Malik et JLegrand, vous n’avez pas tout à fait tort selon moi, mais il faut quand même quelque peu nuancer :
    -LEs entreprises du cac40 sont un peu mal en ce moment et disons que comme partout dans ce monde (sauf chez les bisounours ou les schtroumphs), l’embauche obeit à une compétition. En clair, avoir la compétence et etre le meilleurs sur le poste voulu. On peut pas leur demander de faire du social pour aller embaucher n’importe qui sous prétexte qu’il n’habite pas loin. En clair, pour qu’un jeune qu’il soit de saint ouen ou d’ailleurs soit embauché, il faut qu’il soit bon à l’école et sur une filiere recherchée. Les entreprises font le premier pas pour explora, et c’est déjà pas mal. Maintenant, oui, si certains jeunes audoniens préfèrent traffiquer ou toucher les aides sociales que bosser à l’école, c’est sur, ce sera pas gagné pour eux. JLegrand, dans votre exemple, ce jeune fait de la boxe thai, et cherche à faire un voyage mais n’obtient pas l’argent. Il veut faire une école payante et IDEM ? oui, tout le monde souhaite faire des trucs géniaux en se faisant financer. Il y a ceux qui y arrivent, ceux qui se battent et triment pour se le payer, et les autres qui se rabattent sur autre chose… et tous ne se rabattent pas sur la facilité…
    Maintenant, c’est vrai que les lycées de st ouen sont mal considérés… en meme temps, les résultats au bac notamment sont là et démontrent bien qu’il y a un probleme, que l’on retrouve dans la plupart des villes du 93 gérés comme la notre … pas de mixité, la réussite et l’envie ne paient pas, et personne pour tirer vers le haut … c’est donc bien la politique démographique globale qui doit être modifiée… si on veut que les “aisés” tirent et aident les personnes en difficulté, il faut que les aisés soient présents et ne se cachent plus …

  13. soyez sérieux ça fait des années qui y a plus de service jeunesse et l’autre guignol il fait des ravages mais les copains c’est sacré et la jeunesse on s’en br…. (modération)

  14. Monsieur Legrand est sensible aux problèmes de la jeunesse. C’est très bien … je partage ses dires.
    Sauf qu’il y a des clubs à Saint-Ouen qui, seuls, sont habilités à organiser des tournois et des voyages visant à améliorer les performances des sportifs. Si tout le monde agit dans son coin ça va être une immense pagaille !
    Alors, les jeunes gens en question auraient intérêt à prendre contact avec les clubs, auxquels ils peuvent adhérer. Ils participeront aux activités de leur choix sous la direction d’un moniteur compétent et bénéficieront d’une assurance nécessaire pour un sportif … et d’ici quelques années, ils seront champions olympiques … Saint-Ouen a toujours été une ville sportive. Il y eut Lurot au 1500 mètres aux jeux de Tokio et Gonsalez, médaille d’argent en boxe à ces mêmes jeux. Saint-Ouen est une ville qui fabrique des médaillés olympiques !

  15. Pendant que ce groupe local avance et s’organise pour les municipales.

    Hollande lui semble reculer et donne du fil à retordre aux maires!

    Hier, concernant le mariage entre homosexuels et le couac avec le fameuse ” liberté de conscience” et aujourd’hui , sur le changement des rythmes scolaires.

    Accorde t-on ou non un délai supplémentaire aux communes qui le souhaitent pour mettre en place la semaine de 4 jours 1/2?
    Je vous avoue que j’ai du mal à suivre!?!?

    Si pour les mariages, Hollande a rattrapé sa boulette et affirme que la loi est la même pour tous, j’espère qu’il reviendra sur ce qu’il a annoncé pour l’Ecole.

    Permettre à CERTAINS élèves de bénéficier de 5 h de cours en plus et d’ un meilleur aménagement du temps de travail scolaire sur la semaine et pas à d’AUTRES, pendant une année, aurait pour conséquence de creuser encore plus les innégalités entre les écoles des différentes communes .

    Refonder l’Ecole publique est un noble programme pour l’ensemble des écoles de France ou tous les enfants seront traités sur le même pied d’égalité!

    Pour la mise en place de la semaine de 4 jours et demi, les communes qui auront les moyens suffisants mettront en place ce dispositif dès 2013 et ce sont encore les villes de banlieues ou rurales qui auront un train de retard;

    Ce que l’on a pu,d’ailleurs, constater avec le PRE, les écarts de réussite des élèves se creusent entre les communes qui l’ont mis en place et celle qui n’ont pas joué le jeu!!

    Si Hollande veut laisser du temps aux maires pour s’organiser qu’ils repoussent, alors, ce décret à 2014 , histoire d’être plus cohérent et que ce soit plus juste!!!

    A cette allure, je prépare moi aussi une chansonnette pour de futures manifs, sur l’air d’il était une bergère qui allait au marché (un président …..à l’élysée), un pas en avant , un pas en arrière, un pas sur le côté et un pas de l’autre côté!!!!

    • @ Saly

      Pour l’instant pas de reculades mais plutôt à mon sens des avancées importantes si des modalités d’application intelligentes.
      Qu’on tienne compte de la clause de conscience pour certains élus lors de mariage homo ça ne me choque pas si le Maire est contraint par la loi pour que lui ou autre élu dans sa mairie soit légalement astreint à le célébrer. Une sorte de service minimum obligatoire en cas de grève conservatrice.
      Pour la semaine la réforme des rythme scolaire cela ne s’improvise pas non plus en terme financier. Si j’ai bien compris il y aura un fond pour permettre cette transition couteuse pour les communes.
      Quant à la logistique, recrutement, changement d’horaires des équipements, reformatage des équipes … tout ceci ne se fait pas du jour au lendemain. Donc lisser sur deux ans c’est pas absurde.
      C’est vrai on est un peu dans la réalité et moins dans l’idéologie ou les seuls effets d’annonces comme dans le précédent mandat présidentiel.

      Précision je ne suis pas socialiste.

  16. @JLegrand post13
    Ce n’est sans doute pas un hasard, si aujourd’hui deux ex-animateurs du service de la Jeunesse de Saint-Ouen se retrouvent actuellement assis dans les rangs de l’opposition municipale.

  17. ouah il est deux heures du matin et je ne sais pas si je vais avoir la force de faire une réponse complète…

    Déjà lili je ne sais pas si c’est l’heure et la fatigue mais malgré plusieurs lectures de votre post, je n’arrive pas à savoir si il est complémentaire de mon intervention ou bien ironique contre mes propos ?!!

    Ensuite il y a plusieurs débats, d’un coté la politique jeunesse et la gestion actuelle (ou non d’ailleurs) du service jeunesse et de l’autre, des opérations ponctuelles comme Explora Jeunes.

    Sur le service je pourrais m’étendre ultérieurement Jlegrand mais un exemple simple et concret: il aura fallu attendre fin 2011, pour que la direction jeunesse préconise au Maire, le retour du service jeunesse dans les quartiers pour un travail de proximité ! Alors oui cela me parait aberrant, sachant les soucis que nous rencontrons et alors même que le Maire ne cessait de réclamer au gouvernement, le retour de la police de proximité, il y a un paradoxe avec un coté “faite ce que je dis mais ce que je fais” …
    Après je pourrais vous parlez de la mise en place très couteuse du site internet “so jeunes” qui est une exigence personnelle de notre jeune élu à la jeunesse, oui ok mais pourquoi faire ?!!
    Croyez vous sincèrement que la priorité était de créer un site internet dédié à la jeunesse Audonienne ?! Moi mais ce n’est que mon avis, je crois que c’est juste du superflu et qu’il y avait d’autres actions prioritaires à mettre en place et d’ailleurs il serait sans doute assez intéressant que la ville publie les chiffres de fréquentation de ce site, l’histoire que nous rigolions un peu jaune…
    Oui car combien de ressources humaines utilisées inutilement à sa gestion, alors que ces mêmes ressources humaines et financières pourraient être utilisés de manières beaucoup plus efficacement, au coeur de la ville !

    Après il y a Explora Jeunes ,qui vous avez raison mangerdessandwichs (attention à la ligne), au fond l’opération n’est pas mauvaise car elle contribue de toute manière, à faire découvrir aux jeunes le milieu de l’entreprise.
    Ce qui me dérange personnellement, c’est la malhonnêteté intellectuelle et les manipulations qui sont faites autour de cette opération, en disant qu’elle contribue à l’embauche de nombreux jeunes dans des entreprises de prestige, installées sur notre territoire …
    La c’est juste faux et c’est comme ça car vous avez raison, il est impossible de demander à ces entreprises d’embaucher local si l’offre ne répond pas à la recherche tout simplement.

    Donc oui Explora Jeunes c’est bien mais n’en faisons pas trop non plus et puis quand on parle d’embaucher local sur recommandations du Maire, ok mais la ville est l’un des premiers employeur local justement, serait il possible de publier les chiffres des embauches locales de ces 5 dernières années que l’on puisse continuer à rire jaune ?!

    Enfin sur l’exemple de Jlegrand, bien sur que l’on ne peut pas demander à la ville de financer tous les projets des jeunes et fort heureusement, seulement encore une fois, il y a manipulation et tromperie sur la marchandise car dans le dispositif “réussite solidaire” lancé à grand renfort de com, on laisse entendre aux jeunes beaucoup de choses, avec un slogan prometteur “la ville donne, le jeune s’engage” et l’élu à la jeunesse qui explique pour exemple, que souvent les jeunes sont bloqués dans leur évolution professionnelle, par le fait qu’il n’ont pas le permis de conduire et que ce dispositif pourrait y répondre si le jeune s’engage en échange à lui même apporter quelque chose à la collectivité, ne serait qu’un peu de son temps. Moi personnellement je trouve le concept sympa, sauf et c’est important de le signaler, que le budget 2012 de ce dispositif est de 15000 euros (5 permis de conduire), alors excusez moi mais il y a quelque chose qui ne va pas la non ?!!

    Plutôt que de dépenser plusieurs dizaines de milliers d’euros pour un site internet inutile et goinfrer l’agence Anatome au passage, je préférerais que l’on consacre plus utilement ce budget mais attention, en disant cela, je ne suis pas en train de dire qu’il faut tout payer aux jeunes car cela ne réglerait pas forcément les problèmes mais en même temps voila quoi…

    Bon ben moi qui voulait faire court c’est raté !

  18. à Sports

    La réforme des horaires va coûter très cher aux communes sans véritable contre partie financière.

    C’est la question de l’aménagement du temps quotidien et hebdomadaire – scolaire et parascolaire.

    Les meilleurs exemples de réussite
    essentiellement dans quelques écoles à Paris ont toujours été freinés car coûtant cher.

    Comme il n’y avait pas d’obligation pour l’Etat comme pour la ville, qu’il était nécessaire de construire un vrai projet transversal, utilisant de multiples ressources matériels et financières, il fallait une solide équipe pédagogique avec une direction d’école à la hauteur et ambitieuse pour l’établissement, les personnels, les parents, les élèves. Une vrai vision de l’école.

    Aujourd’hui, pour les enseignants, c’est 1 heure en plus non payée.

    Pour la maternelle, peu de postes supplémentaires, pour les réseaux, la médecine scolaire, c’est toujours insuffisant.

    C’est peu dire que les échecs vont continuer de se cumuler en primaire et éclater au collège, et toutes les relations avec Sciences Po ne changeront rien à l’affaire.

    Faute d’une politique d’enseignement complète et générale, des dotations nécessaires en personnel, d’une recherche pédagogique nationale et permanente, d’une formation continue des enseignants, d’investissements dans tous les outils d’accompagnement et d’apprentissage, d’une véritable place pour les parents, une partie de la jeunesse continuera à échouer.

    Nous voulons des enfants citoyens, pétris des cultures du monde, pétris des connaissances, pensant par eux-mêmes, défenseurs de valeurs de progrès et d’émancipation universelle.

    C’est la contradiction avec le non accommodement avec le CAC 40, les dépenses de guerre, les dividendes indues aux actionnaires, le désengagement social (formation, tutorat, recherche) des entreprises.

    Sur les délais de réalisation et la possibilité de changement, PS et UMP se renvoient la balle, le premier prenant appuie sur les conséquences de la politique du second pour ne pas changer ou si lentement, et vice versa.

    Le score du Front de Gauche va nous faire très mal. Pour moi, il ne s’agit pas de se plaindre mais d’être en colère et d’agir tous ensemble.

    Dans le même temps, tout n’est pas noire. Pour saint-ouen, car le conseil régional va engager d’important travaux à Cachin.

  19. Mon intervention allait bien évidemment dans votre sens …je pense qu’il conviendra de vous voir avec qui s’accoquine le(la) futur(e) maire, S’il ou elle persiste ou dans un recrutement de conseillers et d’adjoints à l’image d’une grande majorité de ceux d’aujourd’hui
    Il ne suffit pas d’une tête encore faut-il qu’elle soit bien accompagnée.

  20. Vous avez raison BV sur la présence de messieurs KEMACHE et PLOMB dans l’opposition…

    Pourtant du temps ou ils officiaient au sein du SMJ, à l’époque dirigé par un certain Paul SMITH, je pense qu’il y avait encore une politique cohérente en direction de la jeunesse, sous l’impulsion de la brillante Catherine DESPRES et pour refaire un peu d’histoire, c’est justement au moment ou ils ont commencé à dénoncer les choses qui n’allaient pas et à proposer des actions plus adaptées, qu’ils ont simplement été remerciés et sont ainsi progressivement rentrés en rébellion contre cette Municipalité et ce système, même si à l’époque c’était Paulette FOST qui était aux manettes …

    Concernant le coût de réalisation du site so-jeunes.fr, il avoisine selon l’agence Anatome, les 100 000 euros, alors que le budget du dispositif réussite solidaire est de 15% de ce montant, encore une fois cherchez l’erreur !
    A cela il faut ajouter que l’agence de com n’est pas intervenue seule, il faut donc ajouter les frais liés aux ressources humaines ville mobilisées durant la conception et aujourd’hui pour alimenter son contenu, alors que les jeunes de Saint-Ouen se moquent éperdument du site, qui n’a selon eux, aucune utilité !

  21. François,

    L’aménagement des horaires à l’école pour mieux respecter le rythme des enfants est UNE des premières mesures et ne répondra, effectivement, pas aux autres problématiques que tu soulèves (moyens humains supplémentaires dans l’EN et locaux adéquats) et pour lesquels les parents se battent depuis plusieurs années.

    Je suis tout à fait d’accord avec le fait que l’Etat doit augmenter le budget des communes pour qu’elles puissent appliquer ce projet.

    L’heure supplémentaire des instituteurs doit être payée. Et si on diminuait le salaire des cadres de l’Education nationale (recteurs et autres), les efforts ne doivent ils pas venir de tous en période de crise!!!!

  22. Le problème du service jeunesse est qu’il n’attire pas “toute” la Jeunesse de Saint-Ouen ; la programmation proposée ne concerne et n’intéresse qu’une partie de nos jeunes.

    On ne peut, cependant, pas dire qu’il ne s’y passe rien. J’ai pu discuter avec certains animateurs que j’ai trouvé, très volontaires et qui ont créé de bonnes relations avec les jeunes!!

    Hier soir, j’ai pu assister à la remise de prix des lauréats à la salle Barbara, un concert était organisé à cette occasion. J’étais venue récupérer ma fille et ses amis (insécurité oblige!!!)
    Elles ont réussi leurs brevets , l’année dernière et étaient très heureuses à l’idée de recevoir un chèque lire de 50 euros, mais étaient déçu du concert et du choix de la musik : trop de rap!!!!

    (N’en demandons pas trop, ce type de soirée n’a pas lieu partout, il faut le reconnaître . Il fut un temps ou on avait rien de tout cela; et nous étions tous simplement heureux à l’idée de recevoir le prix de fin d’année !!)

    Il faut rendre le service jeunesse plus accessible à tous les jeunes et cela passe par une programmation plus diversifiée.

    Tous les jeunes de Saint-Ouen ne se ressemblent pas et leurs goûts musicaux et artistiques sont différents : proposer autre chose que rap, grafF et culture urbaine…..les ouvrir au monde!!!

    Certains parents et jeunes de mon quartier, ont une mauvaise image de ce service. Je proposais à des jeunes, à la sortie des collèges de s’y rendre l’été; Pour la plupart, ce sont les parents qui ne le veulent pas car mal fréquentés; selon eux!!!!

    Il faut que le service jeunesse arrive à casser cette mauvaise image et que les animateurs travaillent avec les collèges voire à l’intérieur des collèges après les cours.

    A l’école, les gamins vivent ensemble, pourquoi ne se retrouvent-ils pas, alors , à l’extérieur, pour partager leurs loisirs?

    Comme le précise Malik, qui a travaillé au service jeunesse lorsque moi, je proposais des animations dans les quartiers avec le service enfance, les jeunes et leurs familles n’ont jamais été autant considérés qu’à cette période. Il y avait vraiment de la vie dans tous les quartiers et un véritable travail éducatif de proximité, un vrai partenariat avec les services et des passerelles qui permettaient vraiment aux jeunes d’évoluer dans les différents services selon leur âge.

    Lorsqu’en 2008 j’ai abordé cette question avec JR, lors d’une visite de quartier; elle m’a envoyé dans les roses en me répondant que c’était du boulot qu’avait besoin nos jeunes et non d’animation.

    Elle semble avoir réaliser, aujourd’hui, que l’âge de notre jeunesse varie entre 13 et 25 ans voire plus; et que nous avons donc besoin dans notre Ville , d’autant de loisirs, d’animation que d’accompagnement à la scolarité ou de recherche d’emplois!!!!

    Le service jeunesse est donc de retour sur les quartiers, depuis l’année dernière. Pour l’avoir évoqué sur une autre discussion, je ne le trouve pas assez visible puisqu’il partage les salles municipales avec les associatifs (notamment sur Arago).

    Par ailleurs; il n’y a pas de communication suffisante avec les familles. Je me rappelle qu’à mon époque , nous nous rendions dans chaque immeuble et rencontrions les parents pour leur présenter la structure et notre programme d’activités.

    Aujourd’hui, les jeunes qui ont quitté l’école élémentaire pour le collèges, ne trouvent plus leurs places dans les centres de loisirs de la Ville qui les accueillent pourtant jusqu’à 13 ans et au service jeunesse ou ils sont considérés comme trop jeunes pour certaines activités, notamment, les séjours!!!

    La Ville de Paris (désolé de toujours les citer mais c’est une des villes que je connais le mieux car j’y travaille) a trouvé un moyen de répondre aux besoins de tous en diversifiant les structures d’accueil.

    J’ai découvert ce que l’on appelle, les centres d’Animation : ce sont des structures qui font à la fois Maison de quartier et structure de loisirs jeunesse. Ils accueillent aussi bien les familles avec leurs enfants ou les jeunes seuls de 3 à 16 ans et proposent des activités très diversifiées pour chaque tranche d’âge ( luth, yukulélé, activités sportives, zumba ou rap, cours individuels de guitares, pianos et une cinquantaine d’autres) , ateliers pendant TOUTES les vacances, séjours pour ados.

    Les familles y envoient facilement leurs enfants car ces lieux sont partagés par tous à différents moments de la semaine!!!!

    Je fréquente depuis peu , celui de porte Montmartre, avec mes enfants et à ma grande surprise, je ne suis pas la seule audonienne.

    Je trouve ce lieu convivial, l’équipe et les intervenants sympathiques et très professionnels, les activités sont variées et intéressantes.

    Pour conclure, il faudrait peut être demandé aux jeunes, eux mêmes, ce qu’ils améliorerait à SO, les concernant, comment ils imaginent ce lieu et pour ceux qui ne le fréquentent pas :la raison? (un petit questionnaire dans les collèges et lycée de SO est peut être un bon début , sans oublier d’y inclure la fameuse proposition des communicants de JR : la boîte à idées!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *