Des chiffres et des lettres

Féru de jazz, Dir. Cab déchu, Magrébin taquin, élu facétieux… ?  Le mystérieux Malik a encore frappé. Il nous livre un commentaire truculent sur notre petite reine qui se pare maladroitement de ses habits de lumières. Nous ne pouvons résister à mettre ce texte en « tête de gondole » tant il est révélateur de la vanité du pouvoir.

 

Comme j’aime Saint-Ouen, j’en prends soin !

Et du coup je m’intéresse à l’actualité de notre Maire en suivant son merveilleux blog qui promet de nous faire passer de délicieux moments …

Aujourd’hui je me suis donc payé la fantaisie de lire l’article intitulé :

« Vernissage d’Agnès Caffier, ciné-concert d’Alain Gomis, ça bouge à l’Espace 1789″

ou le Maire nous parle directement et de manière si romantique de sa fonction et de la culture, que je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager ce petit chef d’œuvre :

« Les semaines sont chargées. Et la vie d’un maire est vive et engagée, à la fois prenante et épuisante, mais tout le temps passionnante au service de la ville, des habitants. Mais comme tout le monde, j’ai besoin d’évasion et quoi de mieux que les moments de culture que je trouve à Saint-Ouen pour me faire rêver. Ce soir, j’assiste à une belle soirée de l’espace 1789. Tout d’abord le vernissage de l’exposition d’Agnès Caffier. Puis, en passionnée de cinéma, je me réjouis de ce lancement des rencontres cinématographiques avec le ciné-concert d’Alain Gomis. Je quitte la grande salle bondée d’amoureux du grand écran pour retrouver l’ambiance intime et chaleureuse du Piccolo où nos ami(e)s Joséphine et Francis Déchenaud, et Patrick Mons jouent une pièce à trois.

J’ai une pensée émue pour l’espace 1789 dont nous fêtons les 20 ans. Le pari de ce type de salles de cinéma n’était pas gagné d’avance. L’espace 1789 porte un nom prestigieux, symbole du siècle des Lumières. Ces même lumières dont on manque tant aujourd’hui pour « oser penser par soi-même ». C’est parce que nous sommes dans une époque saturée d’images et de discours que nous avons besoin de tels espaces culturels lieux à la fois de plaisir, de réflexivité et de réflexion. Le succès en nombre d’adhérent de l’espace 1789 nous montre que les citoyens veulent participer à ce bain de culture et de pensées-images qui nous plonge dans des univers différents, qui nous fait découvrir le monde, une diversité culturelle très riche, un haut degré de civilisation et d’altérité. On a hâte de voir de nouvelles rencontres cinématographiques ».

 

En lisant ce texte et au regard du débat, suite à la diffusion de l’émission 7 à 8 de TF1, sur nos chers dealers, je me posais la question de savoir si le Maire elle même, n’abusait pas de ces substances de temps en temps (ceci pourrait expliquer cela) car ouah quel texte !

De plus j’imagine que les férus d’histoire que sont Michel et René, ne manqueront pas de relever une malheureuse et regrettable erreur historique !

Madame le Maire a une pensée émue pour l’Espace 1789 dont nous fêtons les 20 ans …

Ah bon ?!! En 2012 madame le Maire, vous êtes sûre ?!!

C’est dommage qu’avec tous les gens qui bossent à votre service, ce soit moi qui soit obligé de vous rappeler que:

L’Espace 1789 a été inauguré en 1989 et qu’il a donc eu 20 ans en 2009 !
 Ce nom avait d’ailleurs été choisi en hommage à la Révolution et au siècle des lumières bien sûr mais également car le hasard faisait que cela coïncidait avec le bi-centenaire de la Révolution …

Donc non madame le Maire, nous ne fêtons pas les 20 ans de l’Espace 1789 mais nous vous pardonnons car comme vous le dîtes si bien, nous manquons tellement de lumière pour « osez penser par soi-même ».

Malik

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *