Du(rable) de lapin pour St-Ouen

A ne pas manquer la semaine prochaine un grand colloque sur nos terres (ou plutôt sur la commune de l’ile Saint-Denis) à l’Ile des Vannes., avec ce 17 et 18 octobre 2012 le 4ème Forum des Quartiers durables www.forum-quartiers-durables.com. Une initiative qui sort du chapeau comme un lapin pour de nombreux audoniens qui ont pourtant participés activement à la “concertation” sur la ZAC des Docks et qui ne seront pas conviés.

Puissance invitante la ville de Saint-Ouen avec son “éco quartier des Docks” .

A l’affiche la Ministre Cécile Duflot et de nombreux élus dont les « nôtres » : Jacqueline Rouillon, (Fase), Paul Planque (PCF), Morgane Garnier (PS) et l’ami Alain Rouault (ex 1er Adjoint) et présent commeVice-Président du Syctom. Au menu : éco-quartier,logement, concertation,, transition énergétique, densification, réseaux locaux, transports, mixité, nature en ville, intégration urbaine, gouvernance…

Hélas, compte tenu des nombreux intervenants, aucun de nos élus ne participera à l’Atelier n°2 du 17 octobre : «  Comment intégrer concertation et approche transversale dans un projet urbain durable » ou l’on échangera comment « il convient d’inventer de nouvelles façons de penser, de décider et de construire le projet urbain. ». Sans doute une occasion manquée pour Jacqueline Rouillon et son adjoint à l’urbanisme d’évoquer l’expérience innovante de Saint-Ouen avec son « pôle citoyen » qui fait comme chacun sait notre fierté en matière de co-élaboration démocratique et populaire.

On pourra en savoir plus  en se connectant sur le site dudit colloque dont malheureusement les inscriptions (payantes*) sont déjà closes mais qui n’en doutons dont les débats (ou pour le moins les interventions de nos représentants)  feront l’objet d’une publication municipale prochaine.`

 

N.C.

 

* 210 € pour les entreprises et 160 € pour les collectivités publiques et les associations.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

22 réflexions sur « Du(rable) de lapin pour St-Ouen »

  1. Je ne cesse de penser qu’il est plus important de réfléchir sur l’essentiel plutôt que sur l’accessoire. Vous semblez penser le contraire…! Au moment ou notre ville après plus d.un an de travail sur cette question accueille le 4 eme forum des quartiers durables, dont bien entendu elle n’a pas l’initiative mais pour lequel elle avait candidate l’an dernier à Bayonne à la même époque, vous parlez d’une initiative sortie du chapeau…comprenne qui pourra…vous évoquez les frais d’inscription, les organisateurs de ce type de manifestation et les participants dont certains d’entre vous sont des habitues savent bien qu’il s’agit de manifestations payantes réservées à un public de professionnels et d’élus… Mais pourquoi s e priver d’une nouvelle attaque contre la Mairie et ses élus…? Me semble, pour ma part plus important de savoir que ce sont plus de 700 personnes qui se sont inscrites et que l’organisateur a du clore celles-ci. Dernier petit élément d’appréciation, ce n’est pas le seul chantier des Docks qui sera le centre de nos préoccupations, il y aura les autres quartiers voisins qui seront etudieś, visiteś analyses et nous pourrons tous ensemble profiter de nos expériences, de nos erre rus, de nos déceptions, de nos réussites. Même si j’ai œuvre pour la tenue de cette manifestation à Saint- Ouen, il faudrait peut-être comprendre que nous ne sommes pas le centre du monde et que ce type d’expérience pour ce qui me concerne m’apporte beaucoup plus par ce que les autres ont à me dire ou me montrer que ce que j’ai à leur dire ou à leur montrer. Mais cette perception de la vie n’est pas forcément partagée par tous. Bienvenue à ce qui serons présents à cette manifestation (j’ai vu pas mal de vos habitués sur la liste des inscrits) et pour les autres nous tacherons par tous les moyens à notre disposition de leur faire part du contenu de ce colloque. Paul PLANQUE

  2. Post hors sujet mais comme vous parliez des docks………….je voulais juste informer les bloggeurs de l’ouverture d’un nouvel espace aux docks (ouvert depuis 4 semaines) : BLOCK’OUT, pour les mordus d’escalade (murs d’escalade sur 2 étages ).

    Endroit sympa que j’ai découvert, aujourd’hui, pour les 5 à 77 ans; Entrée payante : 7 euros pour les enfants et 12 euros pour les adultes, petite brasserie pour se restaurer, superbe accueil.

    Enfin, un lieu couvert pour se divertir le week-end!

    • @ Saly

      Effectivement un lieu très sympa, tout public et très bien conçu visité lors de son inauguration et il y a quelques semaines.
      Entre parenthèse une très bon emplacement rue Ardoin aujourd’hui paumé dans la zone industrielle, très accessible en voiture (pour ceux qui viennnet de loin) mais aussidemain pour les piétons ou cyclistes au débouché de la nouvelle rue clef des champs elle même dans l’axe de la rue Soubise.

      EPS

  3. Je n’aime pas trop le rable de lapin .. je préfère les pattes arrières. Je les prépare avec une sauce au vin blanc, dans laquelle j’immerge quelques cèpes, cueillis dans les bois de Senergue, dans l’Aveyron.
    Je n’aime pas les forums. C’est ennuyeux au possible et on se perd bien souvent en palabres qui n’en finissent pas. Le thème des quartiers durables ne me semble pas très heureux. Je ne vois pas ce que l’on peut y apporter de plus. Ils sont dans la panade la plus complète et entre les mains de gens spécialistes de trafics en tout genres.
    Le Block Out, dont il est fait état ici, répond, semble-t-il, à un besoin. 12 euros l’entrée, cela me paraît un peu cher et pas à la portée de toutes les bourses.
    Madame Cécile Duflot est une amie que j’ai connu un soir d’été à Marseille la belle. Elle faisait les cafés et moi la bagatelle. Nous avons dégusté ensemble quelques verres de Ricard, après quoi nous avons été danser au “Caméo” une boîte de la rue Tubano .. heureux temps !

  4. rené,

    Vous avez raison pour le prix!

    En espérant que les familles et les enfants puissent fréquenter cet endroit par le biais des centres de loisirs et des MDQ, qui peuvent bénéficier de tarifs réduits.

    A condition biensûr que la municipalité négocie avec cette société, nouvellement accueillie à SO, des prix d’entrées plus abordables pour les audoniens.

    Il est pour l’instant fréquenté par des gens extérieurs, des salariés qui bossent à proximité !!!

    2 avantages: – enfin, un lieu couvert, à proximité pratique pour sortir ses mômes lors des longues journées d’hiver
    – nos jeunes ont besoin de faire du sport (je pense à ceux qui n’ont pas de places dans les différentes assocs sportives), il y a des possibilités de stages et forfait à l’année ,pendant les vacances scolaires : de quoi bien les occuper!!!

    Une autre structure pour les plus petits (1 à 6 ans) ferait le bonheur des parents et des assistantes maternelles!!!!

  5. A Planque post 1

    Paul,

    1/ Serait-il possible de mettre à disposition des audoniens l’étude faunistique et floristique que j’ai demandé dès les premières réunions de feu le Pôle Citoyen ?

    2/ Serait-il possible de mettre à disposition des audoniens l’étude de la pollution des sols des Docks ?

    3/ Serait-il possible de mettre à disposition des audoniens le document présenté dans une réunion de feu le Pôle Citoyen, dans lequel apparaissait la surventilation des parkings des bâtiments pour cause de remontées de pollution ?

  6. 1ere journée au lapin agile des Vannes

    Pas mal, organisation sobre pas de clinquant. Je vous en dirai plus, j’ai pris des notes et de la doc.

    Demain (plutôt de pattes) jeudi, j’y retourne.

    A Pierre Vital, seriez vous prêt à me parrainer ?

  7. Ce matin il a été question de la bio diversité et des méthodes de gestion du règne des animaux et celui du végétale. Un atelier technique pour les professionnels et les élus (parmi les intervenants de cette thématique Morgane Garnier élu a l’environnement). C’était aussi l’occasion pour MG de signifier des efforts de st Ouen pour une politique municipale tournée plus vers l’environnement et les défis d’aujourd’hui. Le devellopement des ateliers pédagogiques initiés par un certain nombres d’associations (avec l’appuis des services) à caractère écologique et environnementale, témoignent du renouveau associatif et d’un regard davantage responsable du devenir de l’univers du vivant dans la ville (les jardins partagés , une solution de transformation des jardins ouvriers. Les berges de seine, la voie de chemin de fer bien préservée (tronçon où la chenille du bombyx, ou encore l’attacus atlas (papillon de nuit gigantesque) et bien d’autres espèces prolifèrent encore, le mûrier et le citrus résistent bien dans cette partie de la ville. Les multiples études du développement de la biodiversité sur le territoire, ainsi que les constructions HQE aux murs et toitures végétales viennent confirmer une tendance défendue par Morgane. Dans l’ensemble il a été bcp question de St Ouen, des docks bien entendu ainsi du droit de préemption, du développement des quartiers (atelier animé par Paul Planque), et parfois de la rénovation urbaine. Des journées d’étude de haute qualité et de très bon niveau. Il manque juste un aspect sur la mémoire et l histoire local. Rappelons (vite fait) que les fouilles préventives ont révélé un St Ouen néolithique bien préservé aux bords des berges mais le dossier est déclaré sans suite … dommage.

  8. Merci Monsieur Krimat de nous avoir fait un résumé de la 2ème journée du forum en nous faisant réver.

    Maintenant, revenons à la réalité : depuis l’été 2011, le terrain de l’ancienne clinique des Rosiers est à l’abandon. En attendant la construction de la maison des associations, vous pourriez, avec les autres élus qui participaient au forum, l’aménager en jardinet.
    Normalement après les cours, il y a les travaux pratiques. Cela serait une bonne initiative.

    Que c’est laid de laisser les choses se dégrader. Ce terrain vague se salit de jour en jour, bouteilles en plastique, restes de hamburgers, quelques rats s’y promènent.

  9. Clo rassurez vous . Après votre post il y a de grandes chances pour que les services de nettoyage viennent exercer leur savoir faire; comme aux abords du Lycée Blanqui et le parvis des écoles Vallès après des chroniques dans le journal de la ville, relatant l’état ignominieux de ces deux espaces.
    C’est cela la démocratie participative à St-Ouen.

  10. Il faudrait, peut être, lui demander de se rendre à un forum du développement associatiF!!!

    L’environnement, c’est pour MG!

    Comme le dit si bien ayrault pour ses ministres : chacun doit parler de ce qu’il connaît et ne pas sortir de son domaine de compétences.

    Donc, des bêbêtes, il doit y en avoir sur le terrain qui attend la maison des assocs mais, à vrai dire, ce n”est pas d’elles que nous voudrions entendre parler mais plutôt de la maison en elle même!!!!!

  11. A Clo post 13

    Pourquoi avoir rompu si tôt le rêve ?
    Et pis un socialiste qui fait rêver, même si il n’est qu’audonien, c’est précieux non ?

    A Krimat post 12
    Merci Mustapha pour ce CR et ce regard sur l’univers du vivant.
    Quid de la bio diversité sur les Docks avant le passage des bullodozers ?
    Un inventaire avant / après ?
    Une étude faunistique et floristique avant / après ?

    • @ JYM

      Vous avez pas suivi. MK à beaucoip de cordes à son arc.
      Ami des associatifs et de la culture c’est aussi un écologiste patenté et un historien passionné.

  12. @ JYM
    Le rapport faunistique est disponible sur demande auprès des services compétents du conseil général (qui gère aussi les aspects archéologiques mais dépendent du ministère de la culture) je dois l’avoir quelque part dans mes tiroirs. Avec Maurice Marigault nous avons procédé à un relevé de traces de vivant sur un après midi. Grâce à l’aide d’experts d’une association nous avons joué les explorateurs avant le passage des bulldozers. Mais le rapport ne rapporte rien de spécial si ce n’est des refuges à certaines espèces d’oiseaux (sic). Mais je dois avouer que les empreintes de l’ancien château appartenant à la famille des Boisfranc à attiré davantage notre attention. La dalle est encore visible et date du XVII siècle. Ce qui est surprenant c’est le format des dalles identique au jardin des Marigaults. On y retrouve le fameux calcaire de St-ouen qui forme la base du plateau du Parisis (bartonien ou auversien ) aux abords des bunkers qui servaient aux sentinelles de l’alsthom pendant la guerre. Ce très beau calcaire est visible aux bords de Seine ( à La Frette et Herblay), qualifié de calcaire de St-ouen. Coté arthropodes j’ai laissé quelques souvenirs chez EPS, mais qui ne proviennent pas des Docks, il ne doit plus s’en souvenir. La politique est une gomme corrosive on le sait bien.

  13. je peux confirmer que les guerites en béton ont été un temps rassembleès et qu’ un exemplaire à été déposé dans le bureau du maire. cela montre son attachement à la memoire audo nienne comme elle l à marque pour la guerre d Algérie..
    Pour les docs, il s agit de docs publics qui devraient être accessibles en copie à la maison des projets. Cela s appelle la démocratie.

  14. @ Mustapha

    Sérieusement, il faut arrêter de déconner!!!

    Ce n’est pas pour être un guide touristique pour l’office du tourisme de so ou un animateur spécialisé sur la faune et la flore à Atlas que les audoniens t’ont élu mais pour être conseiller municipal chargé de la vie associative.

    Si sur une autre discussion, je demande aux élus qui interviennent sur ce blog de nous apporter quelques éléments de réponseS sur les problématiques soulevées.

    Fais au moins l’effort de nous dire pourquoi, à la date d’aujourd’hui, malgré les difficultés rencontrées avec le chantier, aucune autre piste n’ait été envisagée pour réaliser cette maison des associations.

    On ne voit aucun problème pour utiliser des préfas dans les écoles, en guise de classes pour accueillir les gamins.

    Alors pourquoi ne pas en installer provisoiremment sur ce terrain pour amorcer un travail avec les associatifs, histoire de gagner du temps?!

  15. “L’économie circulaire” voilà une méthode qui pourrait permettre de concilier l’édification de l’écoquartier des Docks avec les contraintes dues à l’incinérateur.Mais attention si un état aussi “totalitaire”(n’est-ce pas scpcp?)que celui de la Chine Pop.a tant de mal à faire appliquer sa loi de 2008,il n’est pas sûr qu’une administration locale fut-elle celle de Plaine Commune puisse le faire sans l’appui de la population.Parce que “St-Ouen le vaut bien!”

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/12/10/en-chine-l-economie-circulaire-fait-ses-premiers-pas_1802247_3234.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *