Retour de vacance(s)

Après 8 mois, sans Direction générale, notre Office de Vacances et Loisirs (OVL) qui gère pour le compte de la Ville les centres de vacances de Saint-Ouen et de nombreuse prestations touristiques à vocation sociale, un personnel permanent et saisonnier important ainsi qu’un budget conséquent, aurait enfin trouvé la perle rare.

La lauréate, qui arrive donc après les vacances, était semble-il jusqu’ici Directrice du Centre d’Action Sociale d’une commune « amie »[1]. Elle aura à l’évidence la fibre sociale pour mettre en œuvre notre politique de vacances orientée sur les catégories populaires[2].

Pour ce qui est du versant touristique, de la gestion spécifique du patrimoine de vacances ou des séjours avec des publics variés, elle devra sans doute investir des champs nouveaux pour elle.

Vu l’histoire de l’OVL, avec ses pages glorieuses et ses recoins un peu sombres, on ne peut que lui souhaiter bon courage.

 


[1] une petite ville du 93 dans laquelle paraît-il, travailla en son temps la nouvelle Présidente de l’OVL.

[2] Elle serait selon nos informations et sauf homonymie diplômée d’un 3ème cycle de Sociologie – Développement social et urbain et aurait produit un mémoire sur « Le changement social au risque de la précarité ».

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

6 réflexions sur « Retour de vacance(s) »

  1. EPS,quelle est cette ville?Tout le monde n’a pas comme toi grenouillé dans les instances fédérales du PCF et départementales du Conseil Général lorsqu’il était l’apanage du même PCF…

    • @ Michel Fainzang

      Vous partez régulièrement en vrille dans des accès violents et des diatribes incompréhensibles. C’est pénible.

      Ou avez vu que Pereira avait été de près ou de loin dans les instances du PCF du 93 ou même ait pu avoir un rapport quelconque avec le Conseil Général ???

      ça sort du chapeau, vous inventez un peu n’importe quoi. Et pourquoi pas agent du KGB !

  2. Cette info circulait dans les milieux autorisés depuis quelques semaines. Une directrice générale ainsi qu’un directeur financier vont donc rejoindre l’association qui est dirigée depuis quelques mois par l’équipe des employés historique de l’OVL. Vous faite d’ailleurs remarquer judicieusement que cette nouvelle équipe de direction, arrive après la bataille estivale et selon des sources privilégiées, les premiers contacts avec les salariés ont été très froids, suite à une attitude hautaine de la part de ces nouveaux dirigeants. Il faut rappeler que cette équipe de direction a été recrutée par le cabinet qui a été chargé par la ville de l’audit sur le travail de l’ancienne direction de l’association et dans ces conditions, il est donc tout à fait permis de se poser des questions sur le pluralisme de ce recrutement et les employés historiques ont sans doute raison de ressentir de l’amertume car ils seront sans doute permis, les dindons de la farce. Enfin vous avez fait un lien entre l’actuelle présidente et la nouvelle directrice générale avec raison et cela prouve que depuis le début, le maire et ses acolytes n’avaient qu’un but, reprendre le contrôle total de l’association, à des fins obscures et non d’intérêt général comme il a été dit à plusieurs reprises. Si le but avait été de relancer l’association et le devenir des vacances sociales audoniennes, leurs partenaires socialistes seraient de la partie et non évincés comme c’est la cas depuis le fameux putch. Je ne sais pas si il est très positif de la part du maire de jeter de l’huile sur feu d’un dossier déjà explosif au sein de la majorité municipale mais elle doit avoir de sérieuses raisons de le faire et tout cela sera caché derrière un écran de fumée, genre grosse opération de communication dans les prochaines semaines sur l’avenir des vacances sociales à Saint-Ouen.

  3. EPS,c’est pourtant simple!Quelle est cette ville?
    Où ai-je parlé d’instances?Ce n’est pas parce que je te connaissais que je faisais partie des instances municipales de 2001 à 2008…

  4. belhaj,c’est un mode de fonctionnement pour se donner de l’importance.Soi on tait une info soi on y fait allusion.Ca donne l’impression au locuteur,au lecteur ici,d’avoir affaire à quelqu’un d’important.Si ce mode de fonctionnement n’est pas limité à St-Ouen,il y a toujours été prisé par nos élites municipales…Se donner de l’importance,ça doit être jouissif!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *