Vacances en « famille »

Le Conseil d’administration de l’0ffice Vacances Loisirs (OVL) vient d’être renversé avec brutalité lors de l’assemblée générale de l’association dans le cadre d’une opération ouvertement pilotée par le Maire et ses amis. La politique de vacances était-elle menacée ? Les administrateurs militaient-ils pour la vente du patrimoine ? Des graves errements de gestion avaient-ils été constatés ? Les critiques des usagers submergeaient-elles les élus municipaux ? A priori rien de tout cela.

Curieusement, l’AG de l’OVL (qui gère par délégation de service public les centres de vacances de la ville), a connu ce vendredi 27 janvier une affluence record.  Au point de devoir prendre des disposition d’urgence au regard des normes de sécurité de la salle.

C’est en effet, entre 300 et 400 personnes (!) qui auraient assistés[1] à cette assemblée qui compte habituellement autour de 70 à 80 personnes (ayant acquis leur qualité d’adhérents en participant depuis moins de deux ans à un séjour).

Cette fois, avec une grande « spontanéité », des dizaines de personnes sont venues adhérer la veille ou le jour même de l’assemblée pour pouvoir voter. L’adhésion directe étant à 16 € cette mobilisation pour voter demeure donc assez troublante. Les élus « communistes » d’hier et d’aujourd’hui étaient massivement présents[2] accompagnés de nombreux militants, fils et fils de camarades, sympathisants revendiqués, compagnons de route et fonctionnaires amis. Le tout avec l’aimable participation du secrétaire de la section du PCF de Saint-Ouen[3]. Au total ce groupe très politisé représentait environ les 2/3 de la salle au bas mot.

Chuchotements, conversations en aparté, consignes discrètes la « ligne » était claire : sauver la patrie en danger contre l’ennemi fourbe et cruel. Ils veulent « casser l’OVL », « régler des comptes », « livrer les vacances aux bobos », « depuis qu’ils sont là c’est un vrai bazar », il faut « sortir Barthélémy et sa clique », « rendre les vacances aux audoniens », « ne pas donner l’OVL aux socialistes »… La panoplie était assez complète pour raviver le « prêt à penser » de la famille « communiste » traditionnaliste et des inévitables courtisans du pouvoir en place

Invité de droit, le Maire a pu dérouler un beau discours d’introduction forcément très applaudi, avec une allusion à la plainte déposée par l’OVL. Elle a évoqué pudiquement des problèmes de « communication » avec l’OVL depuis un certain temps.

Anne Barthélémy, Présidente de l’OVL[4],  a lu ensuite un long communiqué, rappelant les grands chantiers engagés depuis son élection, la présomption d’emploi fictif de Jacqueline Rouillon, l’engagement de sa responsabilité en cas de non dénonciation, les circonstances de la saisie de la justice, ses propositions pour un réel contrôle de tous les élus et enfin son retrait au regard de la crise de confiance avec le Maire.

Huées au départ, long silence ensuite puis à applaudissements d’une partie de l’assistance.

Malgré plus d’une centaine d’abstentions pour chacun, le rapport d’activités et le rapport financier ont été approuvés s[5] . Le 1er adjoint, Paul Planque a cependant critiqué ouvertement l’OVL, reprenant sans complexe le thème de « l’audonie aux audoniens » . Comprendre : par facilité, on remplit délibérément les centres par des gens extérieurs à la ville[6].

Timidité ? Désaveu du Maire ? Prise de distance ? Curieusement la Maire-adjointe aux vacances, Nadia SOLTANI, n’était pas à la tribune aux côtés du Maire. Elle est restée au fond de la salle et n’est pas du tout intervenu dans les échanges. Compte tenu de sa grande discrétion habituelle sur le dossier de l’OVL (comme sur d’autres) certains plaisantins dans la salle parlaient déjà de « l’élu en vacances ».

Au final, et c’était le but visible de la mobilisation, l’important pour certains étaient évidemment le renouvellement du 1/3 du Conseil d’administration (10 sièges) qui fortuitement cette année concernait la Présidente, la Vice-Présidente et la Trésorière de l’association. Une occasion à ne pas manquer pour le Maire afin, sinon d’éteindre l’incendie du moins d’éviter sa propagation avec cette vilaine affaire de « plainte contre X » pour emploi fictif qui ne serait jamais arrivé avec des administrateurs peu regardants ou amis.

Lors de ce scrutin très contestable [7], les sortants ont été systématiquement rayés sur consigne. les représentants du PCF, amis du Maire, ont donc été élus[8], haut la main,  pour les 10 poste mis en renouvellement. Ils ont fêté bruyamment cette victoire.[9] assurés d’obtenir la Présidence de l’association et de contrôler le Conseil d’administration.

Est-ce bien l’intérêt des audoniens et de leurs vacances ? Il est permis d’en douter.

Une étape nécessaire mais hélas pas suffisante car la procédure judiciaire tant redoutée suit son cours. On peut même douter que cette OPA un peu trop visible soit très appréciée par les enquêteurs ou le Procureur de la République concernant l’affaire d’emploi fictif. Enfin des citoyens bénévoles (non encartés dans un parti) , éliminés au profit d’un clan politique c’est tout un symbole.

On peut douter également que l’ensemble des audoniens,  des usagers et des autres élus du Conseil municipal apprécient outre mesure cette confiscation.

 


[1]  adhérents « statutaires », adhérents de dernière minute, élus municipaux, fonctionnaires en service ou non, « public non identifié»

[2] Paulette Fost, Bernard Epin, Catherine Despres, Fadila SaÏdi, Franck Masclef, Jacqueline Baudoin…pour le passé et Jacqueline Rouillon, Paul Planque, Nicole Amedro, Nadia Soltani, Hayat Dhalfa, François Giunta, Gname Bagayoko, Roger Guérin… pour le présent.

[3] Journaliste à l’Humanité de son état.

[4] administratrice depuis une dizaine d’année, Vice-Présidente aux côtés de Christian Le Gall (ancien Président) avant de lui succéder en 2007.

[5] alors que la ville doit rembourser une avance consentie par l’OVL et qu’un éventuel emploi fictif pourrait entrainer un préjudice important, la prudence, sinon la décence, ont sans doute évité un vote négatif.

[6] Des propos bien démagogiques fort heureusement contrés par deux intervenants dont le Président d’une association locale ayant déménagé, toujours attaché à « sa » ville, et expliquant s’inscrire de temps en temps quand il reste au dernier moment des places (en payant évidemment le tarif « extérieur »).

[7] comme un intervenant s’en est ému bruyamment, face à une organisation débordée par cette offensive l’absence de contrôle d’identité, la vérification des pouvoirs, les listes d’émargements ont fait l’objet d’évidentes irrégularités.

[8] avec entre 106 et 156 voix sur 253.

[9] l’avocat du Maire pourtant peu familier des protagonistes applaudissant néanmoins les nouveaux élus avec ces « camarades ».

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

58 réflexions sur « Vacances en « famille » »

  1. ah merci les socialistes, merci MR keita enfin vous avez osé ruer dans les brancards hier au CM, faut dire que ce renouvellement du conseil d administration de l OVL etait tellement scandaleux que l approuver vous aurait definitivemnt grillés.
    et PP qui nous joue de la clarinette il comprends pas ,il est choqué,
    pas convaincant du tout le monsieur dans ses explications fumeuses
    Mr Kemache, fidele à lui meme n,y a pas été par 4 chemins ,certains peuvent regretter sa facon abrupte de s’exprimer, la diplomatie n’est pas sa tasse de thé c est vrai, mais ce qu’il a dit est la strict verité ce scrutin etait une vaste fumisterie
    mis en scene par des dirigeants qui ne prennent meme plus la peine de sauver les apparences tellement ils sont surs de leurs pouvoirs.
    si Mme Bartelemy etait si incompetante qu’ils l ont dit, pourquoi avoir attendu si longtemps pour s’en debarrasser? quant à la plainte qu’elle a déposé contre X pourquoi lui reprocher de ne pas en avoir préalablement parlé à son élue? elle a fait ce que tout citoyen est senssé faire, laisser la justice trancher !

  2. Merci Bruno.C’est un peu long.Je n’ai pas fini(j’en suis à la 312e minute)mais je compte le finir demain.J’ai beaucoup aimé le passage sur “les réseaux” de Giunta.PP et Roger Guérin ont eu un mal fou pour essayer d’effacer cette impression de magouille et de coup d’état.
    C’est énorme la subvention municipale(3000000 €).On comprend que certains veuillent conserver la main mise sur sa destination!J’ai tout de suite vu que cette histoire “d’emploi fictif”n’allait pas se limiter à JR mais que le PCF allait se sentir visé d’où sa mobilisation vendredi dernier.
    Ce qui ressort de tout ça,c’est le peu de réflexion sur l’utilisation du patrimoine existant en faveur des couches de la population audonienne les plus défavorisées ce qui devrait être la finalité de ces subventions.Vu de l’extérieur,on a l’impression d’une bataille pour la seule possession de la direction de l’organisme avec de faux prétextes(éléments extérieurs à la ville qui étaient souvent d’anciens audoniens,non fourniture de bilan avant l’AG,non rapport aux élus…etc…).

  3. J’ai vu la fin du conseil municipal de lundi et mon impression est que cette AG de l’OVL de vendredi n’a pas donné lieu à une lutte sur deux conceptions opposées de l’organisation des vacances populaires mais à une lutte pour le pouvoir dans un organisme qui gère des fonds conséquents et utilise un patrimoine pas moins important.Cette forme de combat ne pouvait donner lieu qu’à cette forme de prise de pouvoir loin(comme la réception des voeux)du regard des audoniens.Il n’est pas étonnant que la force politique la plus établie l’ait emporté.Leurs adversaires ayant trop espéré profiter de mythiques divisions en son sein,divisions qu’à force de se le répéter,ils commençaient à croire.Pourtant,sur ce blog,René les avait prévenus:”des centaines de communistes,à S.O.,veillent!”
    Ceci dit,je trouve la proposition d’Abdelhak sur la tenue de CC(d’assises plus larges)extraordinaire sur ces questions d’OVL,d’utilisation du patrimoine,de vacances…etc…très intéressante.Pour l’utilisation des centres hors période scolaire,je lui dirais que ça déjà été fait.La colonie de Jullouville a servi de délocalisation de l’Ecole Normale de jeunes filles de la Manche à la fin des années 40 et au début des années 50.Le bâtiment de cette EN ayant été détruit lors des bombardements de St-Lo en 1944.Par contre l’utilisation du château comme QG de Patton en 44 n’a jamais été prouvé.
    Si j’étais socialiste je ferais des recherches sur Jullou dont l’ouverture,avant guerre, a permis à la municipalité socialiste d’envoyer pour la première fois des milliers de jeunes audoniens à la mer.Cette volonté explique sa taille gigantesque qui la fit comparer à une caserne lorsque la municipalité de F.Lefort(dans les années 50) ouvrit d’autres centres notamment à la montagne avec Clairveaux pour les garçons et Blye pour les filles(non mixité oblige!Enfin une fois par mois,au prix d’une longue ballade on se rencontrait…).

    • @ Mic Fainzang

      l’histoire est pleine d’enseignements pour construire l’avenir mais dans notre cas pratique de vacances pur tous, les expériences “d’avant guerre” jusqu’au année 50 ne vont pas beaucoup nous éclairer pour les choix d’aujourd’hui.

  4. Pour le reste du Conseil,heureux d’apprendre qu’Albert K.a été membre de l’UNEF-Renouveau et,Bruno,je n’ai pas rêvé,Roger Guérin a bien dit que notre maire avait signé avec je ne sais qui un protocole pour prolonger la ligne 4 jusqu’aux docks.En voilà une nouvelle qui l’est bonne…
    J’ai remarqué aussi la prestation de Lias(il devait sans doute pallier l’absence de WD)mais si je peux me permettre de lui donner un conseil (dont il n’a sans doute que faire),il devrait éviter de faire de l’opposition systématique et se concentrer sur 1 ou 2 sujets qu’il trouve les plus importants.Il éviterait ainsi que PP puisse faire à ses dépens de l’ironie facile.

  5. Ceci dit pour reprendre un vieux débat,je propose une médaille ou une prime citoyenne à Jean s’il doit s’ingurgiter une telle séance une fois par mois.Moi,je crois que j’ai fait l’effort de la mandature en suivant ces 378 minutes,les 4 dernières se sont bloquées sur l’avenant et souriant visage de PP moquant Lias…

  6. Eric,post 5,je ne pense pas comme toi.J’ai voulu rappeler que la municipalité ouvrière de St-Ouen s’est honorée par le passé:
    -socialiste avant guerre en envoyant un maximum d’enfants de S.O. à la mer à Jullou.
    -communiste dans les années 50 en envoyant tous les élèves de CM2 au ski(classes de neige).
    -qu’il y avait des possibilités d’utilisation des locaux en morte saison,ça s’était déjà fait même des séjours pour les anciens à Jullou dans les années 60 avec visite du Mont-St-Michel..etc…

    Je ne pense pas être éloigné du sujet.Il faut repenser les vacances et l’utilisation maximum des bâtiments en fonction de la population audonienne(même si elle n’est plus essentiellement ouvrière au sens de 1936 ou 1960).Ce n’est pas la peine d’être diplomé de sciences po pour noter l’inéquation entre la population audonienne et les dix nouveaux élus au bureau de l’OVL.La même inéquation que l’on constate entre les blogueurs(généralement petits propriétaires)et cette même population audonienne.Il faut écouter et lire (même si ça ne plaît pas toujours) Saly et Marie-France.Elles traduisent souvent bien l’aspiration de ces audoniens.
    En un mot,la municipalité doit renouer avec la politique sociale pour les vacances comme pour le reste.Politique qui je le rappelle(mais c’est comme pour le Red Star)fit la gloire de St-Ouen.La bourgeoisie à science po ou ailleurs a toujours essayé d’effacer ou récupérer(voir Sarko avec Guy Moquet et Jaurès)la mémoire ouvrière.Avec mes faibles moyens au même titre que Yassir Fichtali(qui rappelle la charte d’Amiens de 1906 à la CGT au cons.mun.)et grâce à ton blog(on ne t’en remerciera jamais assez)j’essaie de lier la vocation sociale passée de S.O. avec la réalité d’aujourd’hui.

  7. @ Michel 7
    C’est gentil mais les médailles sont souvent pour les morts! 😉
    J’ai suivi le cm en vidéo, comme toi et je dois avouer que je suis assez perplexe devant certaines attitudes d’élus. J’ajoute que je ne trouve pas PP sympa. Je comparerais plutôt l’attitude de certains élus PC de la majorité à certains ténors de l’UMP: Ils sentent que la fin est proche alors ils tentent un dernier baroud d’honneur, en oubliant toute lucidité, n’hésitant pas à “assumer” des contre vérités en public.
    J’ai trouvé les interventions du PS local très bien. Je me devais de l’écrire avec tout ce que je leur balance habituellement. 🙂

  8. Eric,post 5,au contraire,je pense que l’éclairage historique est indispensable pour définir une politique de vacances en faveur des couches populaires audoniennes.Les municipalités ouvrières qui se sont succédées ont toujours eu à coeur de satisfaire ces exigences et d’être pionnières dans la réalisation de cette politique.C’est l’envoi d’un maximum d’enfants à la mer à Jullou par la municipalité socialiste d’avant guerre et l’envoi de tous les enfants de CM2 au ski avec les classes de neige par la municipalité communiste à partir des années 50!
    Or il n’est pas la peine d’être diplomé de sciences po pour constater qu’aujourd’hui St-Ouen et son organisme l’OVL ne répond plus à cette vocation.D’ailleurs si on regarde la liste des 10 nouveaux élus,on voit l’inadéquation entre ces gens et la population audonienne que l’on rencontre dans les cités et le marché Ottino.On y retrouve la même frange de petits proprios,d’intellos,de bobos,si ils veulent,que sur les blogs.Voilà pourquoi,même si parfois ça déplaît,on a intérêt à écouter Saly et Marie-France qui,elles,traduisent souvent l’opinion des audoniens,ceux qui sont souvent privés de parole.
    Voilà pourquoi je salue la volonté du cons.municipal de réfléchir enfin à ce divorce qui semble s’être créé entre les bénéficiaires de la politique de vacances à S.O.et ceux auxquels en premier lieu auraient dû s’adresser cette politique.Je salue avant tout Abdelhak qui veut y associer le maximum de personnes et c’est à lui que j’adressais des pistes du passé pour utiliser au maximum les locaux et j’ajouterai que dans les années 60 étaient organisés à Jullou des séjours d’anciens avec visite du Mont-St-Michel!
    Je sais que la bourgeoisie à Sc.Po ou ailleurs essaie d’effacer ou récupérer(comme Sarko avec Guy Moquet ou Jaurès)la mémoire ouvrière mais avec mes faibles moyens,j’essaierai qu’on s’en souvienne…

  9. J’aime les conseils municipaux comme celui de lundi. Un seul défaut : il manque une pose avec séance de déshabillage agacerie effectué par une charmante créature blonde ou brune. Je suis persuadé que cela détendrai l’atmosphère et que la braguette des élus frémirait de plaisir ..

  10. Michel je vous invite comme moi à suivre la séance du conseil municipal en direct, tout en suivant la série de TF1 ! Pour lundi il s’agissait d’une famille formidable, petite série sans grand intérêt mais finalement assez distrayante et puis un avantage c’est qu’elle ne vous absorbe pas assez, ce qui vous permet de continuer à suivre le conseil ! Pire, après l’intervention de monsieur Giunta et de ses réseaux, en revenant sur la série j’ai eu l’impression que c’était du Audiard à côté !! Sinon ce qui m’a frappé c’est que seul les élus de l’opposition semblent avoir compris que la séance est en direct, ceux de la majorité pas du tout ! Ou alors Planque mais qui lui, a cru qu’il était en direct sur 16 chaînes de télévisions nationales, face au Président de la République dont il c’était mis à la hauteur ! Paul Planque serait il candidat à la Présidentielle en remplacement de Jean Luc Melenchon ?! Non sérieusement est ce respectueux de commencer la séance tranquillement vers 18h30 avec une demi heure de retard alors que les Audoniens attendent en direct derrière l’écran ?!
    Enfin pour revenir à l’OVL et à l’élue en charge des vacances, est ce sérieux qu’elle n’ait strictement rien à dire sur le dossier, qu’elle ne semble même pas maîtriser (quand on parle de fictif).

  11. Il y en avait une : la séquence de M.Krimat
    C’est une des premières fois ou je ne comprends rien.
    Un clown et des guignols nous suffissent! Les femmes aiment les personnes drôles, c’est bien connu!

  12. Bruno,si on peut voir la télé(mais “une famille formidable” qui me plaît moins que par le passé est terminée pour la saison)je vais venir assister en direct à ce spectacle citoyen.Ceci dit en direct,on ne doit pas pouvoir zapper les longueurs inutiles.
    Sur la vidéo du conseil,j’ai cru apercevoir Chantal(la suppléante de WD aux dernières cantonales)marquer M.Keita “à la culotte”.Est-ce un effet de mon imagination depuis que WD m’a interdit sur ce blog de l’approcher?Ah!ce goût de l’interdit que de fantasmes n’a-t-il pas provoqué.Je dois la voir partout…
    Je vous demande de bien vouloir excuser ma répétition du post 8 dans le post 10 mais le premier n’étant pas apparu avec “en attente de modération”,j’ai cru qu’il y avait eu une défaillance technique!J’espère ne pas m’être trop contredit d’un post à l’autre.

  13. post 12 id-stg
    Oui .. pour les filles, il paraît que la mairie va accorder une subvention à la troupe artistique “Les chipendales en rut”, qui font un tabac partout où ils passent. Exceptionnellement, les dames seront autorisées à toucher la zizounette de ces messieurs … mais seulement avec les doigts !

  14. @Mic.Fainzang post6
    Il y a deux ans, le prolongement de la ligne 4 vers les Docks avait effectivement été abordé lors de la réunion de restitution d’étude du STIF organisée salle Barbara. Mais à cette époque, les conclusions de cette étude avaient écartées cette option la considérant comme trop couteuse (430 M€) et surtout non pertinente pour désengorger de la ligne 13 (thème du débat).
    Quant au prolongement de la ligne 4 vers Pleyel (et non les docks) ayant pourtant déjà son tunnel arrivant à proximité de la rue du Dr Bauer et attendu depuis plus de 30 ans. Les conclusions, elles, étaient encore plus surprenantes puisque cette alternative avait tout simplement été exclue des études présentées. Plusieurs personnes du public (dont Roger Guérin et moi-même) s’en étaient d’ailleurs suffisamment étonnées en intervenant au micro pour demander d’en préciser les raisons. Mais en vain puisque aucune réponse ne fût apportée.
    Un an plus tard, à l’occasion d’une autre réunion toujours organisée salle Barbara mais dédiée dans le cadre de la concertation ouverte au sujet de la ligne 14. Cette question a de nouveau été posée mais sans davantage de réponses.

    Cependant, je me souviens encore très bien que notre maire présente dans le public ce soir-là et restée silencieuse tout en long du débat sur cette question, n’avait pas hésité à prendre la parole à la fin de cette rencontre pour interpeller les membres de ce comité en alertant sur les risques de hausse foncière et locative que l’arrivée de ces nouveaux projets de transports risqueraient d’engendrer sur les territoires desservis.

    A cette époque, j’avais trouvé cette intervention de clôture à la fois juste, décalée mais surtout très révélatrice de son silence, à savoir :

    * Juste, car il est évident qu’un logement situé face à une station de métro sera toujours loué plus cher que celui isolé et perdu au milieu de nul part. Je prendrai comme seul exemple tous ces immeubles pour lesquels un permis de construire a été délivré récemment, rue du Landy.
    Ces logements excentrés de tout (commerces, services…), sont effectivement moins chers mais dans le même temps, on oublie souvent ce qu’il en coûte pour leurs résidents et notamment les parents contraints de faire un long trajet chaque matin avec leurs enfants pour les accompagner à la seule l’école maternelle ou primaire de ce secteur, à savoir, celle de Michelet située à deux kilomètres de là.

    (En tant que parents d’élèves, j’avais déjà eu à échanger sur ce problème avec quelque uns de ces parents dont certains ont décidé de déménager ailleurs depuis ayant reconsidéré leur calcul en y intégrant le prix de ces contraintes à payer au quotidien.)

    * Décalée car un comité dédié aux transports peut nécessairement se charger d’évaluer le nombre actuel et prévisionnel de logements à desservir mais certainement pas dans sa mission d’agir sur leur prix.

    * Révélatrice car quand un maire n’hésite pas à développer ouvertement ce type de discours face à un comité consultatif sur les transports, en opposant implicitement le besoin du logement à prix maitrisé avec les conséquences néfastes de l’arrivée des transports dans sa ville.

    Alors, la question de savoir pourquoi le projet de la construction des Docks destiné à de nouveaux arrivants est mieux défendu pour s’imposer sur celui de satisfaire le prolongement de la ligne 4 pour les Audoniens déjà présents, ne devrait plus se poser !

    Néanmoins, puisque depuis cette date, il est à noter que notre maire a changé de convictions et de domicile en décidant d’acheter un très beau duplex (pour « bobos » comme diraient certains) acquis à un prix nullement maitrisé et situé juste au-dessous de la ligne 4

    Nous pourrions tout à fait imaginer que son point de vue ait changé sur cette question, surtout si la signature de ce nouvel acte pouvait également lui offrir par-dessus le marché un accès direct vers la mairie et s’ajouter à ses bénéfices

    Toutefois, là je crois qu’il ne faut pas rêver en pensant que l’état, la région… puissent avoir la volonté et la capacité financière de dépenser un projet de 430 M€ déjà considéré comme non pertinent par le STIF (Syndicat de Transports d’Ile de France) pour conduire à la satisfaire dans ce sens.

    Dans l’intervention de Roger Guérin au CM où le prolongement de la ligne 4 vers les Docks effectivement été rapidement évoqué, mais je n’ai pas noté de confirmation claire à ce sujet.

    Néanmoins, l’enquête publique qui a lieu au CASO pour le projet de ligne 14 depuis le 16 janvier 2012 jusqu’au 17 février 2012 devrait pouvoir apporter de nombreuses réponses sur ce point en compléments des informations transmises ci-dessous.
    http://www.ville-saintouen.fr/index.php?pge=14&IDDetail=2765
    http://www.stif.info/

    En revanche, concernant la question de l’avenir du CASO justement, je pense que vous aurez également souligné que les choses sont maintenant beaucoup plus claires.
    En effet, puisque notre maire ayant confirmé le transfert de tous ses services actuellement installés vers VALEO.
    Nous avons également appris lors de ce conseil, que CASO ne pouvant être détruit car inscrit dans le classement du patrimoine. Il sera donc offert au marché de la location, sans préciser toutefois si son nom dédié à la mémoire de Fernand Lefort fera parti du « package » ou tout simplement oublié comme sur les cartons d’invitation des vœux du maire cette année où le nom de Lucien Belloni n’était plus associé avec celui de la « nef ».

    A suivre…

  15. les enfants

    il faut arrétez de porter des lunettes rose et de croire que tout le monde est gentil tout le monde est beau
    c est un mirage contre lequel vous devez vous protégez
    les belles paroles on nous en donne par kg et les promesses aussi
    mais on ne voit rien venir que du VENT rien que du VENT
    et le vent ne nourrit pas son homme ni sa famille

    TOUS DES MENTEURS COMME DE GAUCHE ET DE DROITE
    une fois sur place ils oublient tout pour notre malheur

  16. @ Michel 15
    Chantal est présente à tous les conseils municipaux depuis le début de la mandature, elle fait l’effort de venir et d’y assister. Si tu sortais un peu, par exemple pour assister à un CM, tu verrais que tes propos n’ont été dictés que par des effets d’optique. 🙂

  17. Michel, effectivement il m’a également semblé voir Chantal derrière M. Keita mais je ne crois pas qu’elle le marquait à la culotte, d’autant que selon mes informations, il n’en porte pas ! PARDON elle était trop facile ! Non elle devait simplement être attentive à ses interventions qui étaient de bonne augure sur l’OVL notamment !!
    Maintenant sur la brouille qui vous oppose à William Delannoy c’est dommage car c’est un chouette garçon je vous assure ! Certes il a du répondant mais que voulez vous, c’est un gamin de Saint Ouen lui au moins et je ne dis pas ça pour vous bien sur mais pour tous les donneurs de leçons comme l’homme sympathique et modeste, à l’accent du sud fort prononcé (ce qui n’est pas un défaut) mais qui n’est à Saint-Ouen que parce qu’il c’est fait mettre à la porte d’une Municipalité du sud de la France et par le peuple ! Faut il le rappeler mais la je m’égare !
    Par contre je suis intrigué par notre Latin Lover qui a l’air dans savoir beaucoup sur l’affaire du moment, alors en étant prudent comme le rappel le blog, y a t’il moyen d’en savoir un peu plus sur ce document si “clair”

  18. Bruno,je n’en veux nullement à WD que je trouve au demeurant fort sympathique.Je combats la politique Sarko borloïste qu’il représente dans notre ville mais je ne cache pas que sur des dossiers purement audoniens(Bauer,le Red Star,la non adhésion à Pl.Com.etc…)je partage souvent son point de vue…
    Pour PP,il y a longtemps que j’ai dit sur ce blog que le PCF ne déplace pas un tel cadre pour rien.Il ne m’étonnerait pas qu’il soit un jour(faute de concurrence)désigné par la section PCF comme successeur de JR.La perte de Miramas par le PCF ne me paraît pas une raison suffisante pour ne pas le recaser dans le PACA ou en Septimanie.
    Pour notre amoureux de la vérité en latin vu les réponses qu’il suscite,il semblerait qu’EPS aussi connaisse ce document et que l’étalement de toutes ces révélations ne soit pas du goût du sieur Taquet qui semble avoir dû faire marche arrière sur cette affaire de l’OVL et lâcher ses ex amis du PRG local.

    • @ Mic Fainzang

      Puisque vous m’interpellez, hélas ou heureusement je n’ai pas “le” document clef de cette affaire (s’il existe !).

      Il faut donc se contenter pour l’heure des éléments factuels et précis du communiqué de la Présidente de l’OVL sortante et rendus public il y a quelques jours.
      C’est déjà assez édifiant et suffisant pour expliquer une crise de confiance entre l’OVL et le Maire.

      Sauf erreur, depuis 3 mois et jusqu’à ce jour, il n’y a pas de plainte en diffamation.

      EPS

  19. post 21 micfainzang
    Mon cher Michel, je vous signale que le PCF ne déplace pas de cadres, ni de photos d’ailleurs.
    Lorsque un poste se libère, et que des fonctionnaires territoriaux font acte de candidature, on examine et on retient celui qui paraît correspondre le mieux au profil recherché. Naturellement, si la Municipalité est communiste et que le candidat l’est aussi, c’est mieux. Normal après tout. Les autres partis politiques font de même … il n’y a pas là de quoi fouetter un chat !
    Voilà comment ça se passe … mais il est vrai qu’en ce qui concerne le PCF, on voit partout un complot ou une dictature qui restreint les libertés et qui déplace les hommes comme des pions. Je m’inscris donc en faux contre de telles allégations qui déshonorent leur auteurs ..

  20. René,je ne porte aucun jugement de valeur,je constate.Sur votre affirmation que “le PCF ne déplace pas de cadre”permettez-moi d’être dubitatif!
    J’avoue que complot et dictature me paraissent des mots un peu fort mais on ne peut nier qu’il y a eu un effort de l’appareil audonien du PCF(ce que je comprends)pour reprendre un organisme,l’OVL,qui semblait lui échapper.
    Dès la plainte pour emploi fictif,j’avais prévenu sur ce blog que ce n’est pas JR qui se sentirait visée mais l’appareil qui octroyait de tels emplois.Une fois de plus j’ai eu le tort,sans aucun contact avec qui que ce soit,de deviner la suite des évènements.Ceux qui croyaient par cette manoeuvre faire lâcher JR par l’appareil du PCF se sont illusionnés.Ils ont au contraire ressouder les troupes en créant un patriotisme d’organisation.Comme quoi,n’en déplaise à EPS,la compréhension de l’Histoire permet parfois de saisir les évènements.

  21. à Mic.Fainzang

    Merci de m’ignorer si c’est pour nous servir des mensonges enrobées de divagations ridicules.

    Il vous semble donc que je ferai marche arrière sur cette affaire de l’OVL .
    Laquelle car il y en a 2, à mon goût!?

    J’aurai “lâcher mes ex amis du PRG local”.
    Là encore, lesquels et à quelle occasion ma vie m’aurait donner de tels amis à cet endroit !?

    Comme vous me cherchez, voici ce que je peux voir en vous
    – la recherche douloureuse d’une maire ou d’un père politique tutélaire,
    – une construction politique personnelle qui trouve ses racines autant dans les périodes stalinistes que dans Libération.

    Ce qui pourrait vous permettre de ne pas apparaître comme un vieux rochon, c’est de faire des propositions pour Saint-Ouen.

    Et là, je crois que vous avez les pattes un peu courtes. Mais je ne demande qu’à être surpris car je choisis “l’humain d’abord!”

  22. Eric,être historien et utiliser l’Histoire pour comprendre le présent sont deux choses très différentes.Historien,c’est une profession.Utiliser l’Histoire,ça devrait être le bien de tous les citoyens et voilà pourquoi la nécessité de l’enseigner à tous.Voilà aussi pourquoi toutes les dictatures,tous les totalitarismes portent atteinte(comme Sarkozy)à son enseignement comme à celui de la philosophie.J’espère que là-dessus nous sommes d’accord.

  23. oui à la base c’est l’appareil politique qui est responsable mais la c’est bien rouillon qui va sauter et tout ceux qui ont tranquillement fait de faux témoignages pour la couvrir car imaginez la tete des habitants de cette ville que même l’ancien m…. (modération) a menti pour couvrir au final ce qu’est pas si grave mais seulement on a pas hésité à foutre une équipe de gens passionnés en l’air pour ça

  24. Taquet,post 25,j’essaie d’interpréter vos paroles adressées à Eric dans votre post 68 d’OVL:”la normalisation”.
    “Merci de faire partager tout cela à nos blogueurs et visiteurs…”.J’ai pris ton “merci”comme ironique.Je peux me tromper.C’est le problème avec l’interprétation de propos peu explicites.Je prends donc acte que tu n’a pas reculé et que tu es toujours un opposant conséquent à la gestion de JR et que tu n’as pas d’amis au PRG local.J’ai dû avoir une “divagation ridicule” lors des cantonales.
    Pour te rassurer sur mes propositions,je crois avoir dit que je trouvais excellente la proposition d’A.Kachouri d’un conseil municipal exceptionnel sur l’OVL et que je verrais bien avant des assises sur la question ouvertes à tous les habitants.Sur le patrimoine,plus que de le garder à tout prix je trouverai plus judicieux de s’interroger sur son utilisation.Il n’est pas possible d’admettre que des organisations comme le secours populaire amène des enfants à la mer pour une journée alors que les installations de Jullou sont sous-employées.
    Quand à tes insultes qui te servent d’arguments,c’est peut-être “long sur pattes”mais pas très convaincant.

  25. à Mic Fainzang

    Décidemment, vous êtes un dangereux recidiviste de l’amalgame.

    Ne cherchez pas des poux où il n’y en pas.

    Dois-je écrire en alexandrin, en verlan? mais alors serais-je qualifié de pédant, précieux ridcule ou vulgaire ?

    Quand je remercie untel d’écrire ce qu’il écrit, c’est sincère. Tu peux l’interpréter comme ironique et n’en retenir que la forme, pourquoi pas, mais ce qui est imporatnt pour moi c’est de dire qu’il y a encore beaucoup à dire et à tout le monde, et que tous les éclairages sont bienvenus.

    Il fautcependant reconnaître qu’ll y avait et encore des circonstances pouvant contraindre à une certaine réserve.

    Dire que j’ai des amis au PRG pourrait laisser penser une proximité politique avec ce groupuscule, c’est faux.

    Beacoup connaisse OD, c’est mon voisin. On a fait un bout de chemin avev le blog “les audiniens”, eu quelques moments avec la fête des voisins.
    Et j’ai soutenu sa candidature aux dernières élections locales parce qu’il défendait l’extension finition de Blanqui.

    Je suis contre JR à la fois pour des actes précis touchant à des personnes et à son mode de vie politique.

    Tu nous parles que de ton soutien à une propostion. Mais toi, que proposes-tu?

    Pour le reste, moi c’est Front de gauche aux 1er tour des présidentielles.

  26. micfainzang post 24
    Il n’y a aucune volonté de l’appareil audonien du pcf, comme vous l’appelez – je suis désolé, mais il n’y a pas d’appareil – de s’emparer d’une association quelconque. Ce ne sont là que des billevesées qui n’ont pas le mérite de l’originalité. J’entends ça depuis plus de trente ans !
    Personnellement, je ne sais pas comment fonctionnait l’ovl. Ce que je peux dire, c’est qu’il n’y a eu aucune réunion de la direction du pcf local à propos de cet organisme.
    Je n’ai pas assisté à l’assemblée générale qui fait débat aujourd’hui. Je n’ai donc pas de commentaire particulier à faire. Entre le pcf et madame le Maire, il y a une différence sensible, compte tenu du fait qu’elle n’en est plus membre.
    Le pcf déroule sa politique à Saint-Ouen en toute indépendance et non en fonction des désidérata de madame le Maire. Il n’est pas, ou n’est plus, un bloc monolithique. Il y a en son sein des appréciations diverses sur tel ou tel sujet. Il n’y a plus d’unanimité, comme c’était le cas à l’époque du centralisme démocratique, et ce n’est pas plus mal.
    Je ne comprends pas très bien, pour ma part, pourquoi on met sur le devant de la scène des faits qui remontent à 25 ans …

  27. J’ai assisté pour la première fois à l’AG : Audonien depuis 12 ans, je me suis inscrit à l’OVL à la suite du voyage en Italie d’une amie qui m’avait venté la bonne organisation et la bonne ambiance du voyage.
    Je ne suis d’aucun parti, et ne fais aucune politique, mais je dois dire que j’ai été attéré par les 4 heures que j’ai passé ce soir là. Je ne pensais pas que les méthodes staliniennes des ‘démocraties’ populaires pouvaient encore exister dans mon Pays. La description de la soirée dans ce Blog est parfaitement honnête et reflête exactement ce qui s’est passé.
    Comme j’étais , par hasard, assis au milieu du gros bataillon des supporters en service commandé de la Municipalité, je dois ajouter que les commentaires agressifs, parfois orduriers, toujours de mauvaises foi, prononcés à mi-voix tout autour de moi pendant 4 heures m’ont glacé le sang…Pourquoi tant de Haine ?

  28. @Henri Saint-Genis post31
    Vous pourrez toujours raconter à votre amie que cette fois, l’OVL vous aura déjà permis de faire un voyage découverte gratuit de quatre heures avec place assise pour visiter une famille italienne.
    Mais heureusement, il y en a des mieux.

  29. René,post 24,je tiens à vous rassurer,les liens entre Madame le Maire et le PCF ne semblent pas trop distendus.Je crois même y avoir aperçu un ancien maire-adjoint dont on parle souvent sur le blog.
    http://www.pc-saint-ouen.fr/?p=975
    Pour cette AG de l’OVL,je n’y étais pas moi non plus.Je ne fais qu’essayer de comprendre pourquoi,tel que c’est relaté sur le blog,un grand nombre de personnes adhèrent à l’OVL dans les jours précédant cette AG pour y renverser la direction.Surtout lorsque trois jours plus tard,au conseil municipal,un valeureux militant ouvrier(d’après vos propres dires)nous avoue la présence de réseaux!Je suis sans doute un peu parano(Eric aime à le repéter)mais j’ai du mal à croire au caractère spontané des réseaux…

  30. Henri Saint Genis ; 33

    ses supporterson on été toujours agressifs quand on touche à la ” la reine” de trés mauvaise foi vous savez pourquoi? leur régne est bientôt fini d ou leur HAINE mais ils ne changerons pas ce qui est écrit et avec tout ce qui les attends je comprend aie aie aie c est la fin de leur REGNE
    car tout les Audonniennes et Audonniens on compris leur DOULEUR et ils se réveillent il était temps
    bon dimanche

  31. Taquet,post 30.Ce que je propose,je me répète.Une aide plus grande pour les familles connaissant de grandes difficultés pour pouvoir envoyer leurs enfants dans les colonies(comme le faisait la municipalité socialiste avant guerre et communiste dans les années 50-60)et utiliser au maximum les installations.Organiser des séjours familiaux avec un personnel plus disponible surtout pour animer les clubs enfants,plus ouvert sur l’environnement…etc…Ce que j’en dis,ma dernière expérience remonte à l’été 92 à La Brée et ç’a pu changer depuis.Mais une employée de la crèche Eugène Berthoud,mécontente,m’avait vanté “Renouveau”et dès l’année suivante je l’ai essayé et adopté…
    Je pense aussi que l’on peut utiliser les installations hors saisons scolaires en organisant des voyages culturels,d’anciens,d’associations et en contact avec les collectivités locales et d’autres municipalités moins riches et ne disposant pas d’installations dans ces endroits.
    Ceci dit,je me demande pourquoi sur ce blog,je suis le seul à qui on demande ce que je propose.Manquez-vous à ce point d’imagination?

  32. id-stg post 32
    Hum … la classe ouvrière n’a pas besoin de défenseurs. Elle est capable de se défendre seule .. Je ne pense pas que dans des organismes paramunicipaux et même dans les municipalités, les intérêts de la classe ouvrière soient un souci permanent
    On sait ici que j’ai une conception de la classe ouvrière et des couches moyennes, on les appellent, à tort, les classes moyennes, différente des thèses officielles. J’observe toujours, et je crois bien que je suis le seul ici, le double mouvement des couches moyennes. Je ne développe pas ..
    Je ne veux froisser personne, mais j’ai le sentiment que la gauche représente aujourd’hui une petite bourgeoisie, assez implantée localement, qui recherche des solutions dans le cadre du système actuel. Or il n’y en a pas …
    Elle gère les communes tant bien que mal .. et peut-être plutôt mal que bien .. mais bon, ne n’ai pas moi non plus la science infuse.

  33. Taquet post 30

    “Tu nous parles que de ton soutien à une proposition, mais toi que proposes tu”

    Le problème; François,est que l’on ne peut rien proposer car nous sommes, souvent, informés après coup…et c’est en cela que je trouve ce blog limité.

    On ne peut finalement pas reprocher aux cocos de s’être “bien” organisés.

    Eric, fait aujourd’hui, un peu ce que l’on reproche à wd et LK, il dénonce.

    Lui comme toi et certains bloggeurs savaient ce qui se passait à l’ovl : n’aurions nous pas pu être informés plus tôt et être invités à nous en mêler, c’est à dire participer, être force de propositions!!!!

    C’est, d’ailleurs, ce que réclame ; michel, avec ses propositions : les audoniens doivent se répproprier leurs vacances en ayant la possibilité de prendre des décisions, que des centres de vacances vides soient loués, au secours pop, à moindre coût!!!
    Ce sont de bonnes idées qu’il aurait pu partager plus tôt si on l’y avait invité.

    Si on se dit acteur de la vie publique, je crois qu’il faut aller au delà des simples constats, revendications, dénonciations et agir au moment ou cela va mal!

    Eric aurait du, selon moi, solliciter le soutien des bloggeurs adhérents, informer la population et ne pas laisser faire……..

    L’OVL reste un des derniers héritages sociaux de la gauche populaire reprise par cette gauche embourgeoisée!!!

    • @ Saly

      Je n’était pas favorable à se lancer dans une bataille de chiffonniers contre ceux qui, détenant le pouvoir municipal, se sont discrédités en défendant l’indéfendable;

      à suivre

  34. Saly,post 40,”à l’impossible nul n’est tenu”!A S.O.toutes nos élites se disputent,s’allient,promettent en aparté(mais surtout pas en public)loin de la masse des gens.Ceux qui se sentent floués pensent qu’ils auront leur revanche en utilisant les mêmes méthodes,des alliances avec d’autres mécontents.C’est ce que je dénonce depuis 4 ans sur les blogs et ce que je vous disais il y a quelques mois quand je ne voulais pas que les liens affectifs brident le débat politique.René à raison de dénoncer ces méthodes qui sont celles de la petite bourgeoisie.Sur ce blog,on ne peut pas avoir(ou avec très peu) une saine polémique sans que le destinataire se sente agressé,”cherché”,insulté et qu’en retour,lui,il insulte.
    Tout ça pour dire que j’applaudis des deux mains votre désir “d’informer la population” et de lui permettre de débattre et de décider de ce qu’on doit faire de son argent et non comme le dénonce si bien Marie-France d’en redistribuer un peu,à certains,sous forme de clientélisme…

  35. Il faut ” nationaliser ” l’ovl et mettre à sa tête une direction collective dont l’acte premier serait de mettre en place un règlement sitpulant que les centres de vacances sont réservés aux seuls smicards et à leurs familles.
    Ce sont des gens qui n’ont pas les moyens de s’offrir des vacances Il serait somme toute normal et conforme à la justice et à l’équité de leur permettre de changer d’air.
    Aujourd’hui, la notion de partage doit prendre le pas sur tout le reste. Il est anormal, pour ne pas dire scandaleux, qu’une minorité parasitaire s’empare des richesses créees par le travail de millions de gens.
    Les offices de vacances et loisirs doivent dépendre uniquement d’un ministère mis en place par le gouvernement dans lequel les représentants des utilisateurs auront non seulement droit de cité, mais seront habilités à participer aux décisions.
    Le financement des vacances pour tous devra être assuré par un prèlèvement substantiels sur les profits réalisés par les entreprises du CAC 40 et des banques.
    Comme l’a dit notre seigneur Jésus-Christ : “L’amour doit être la source unique des relations des hommes entre eux.” .. ce qui implique que les plus riches doivent aider les pauvres. Sinon, ils subiront la justice de Dieu !

  36. STG -ID 41
    les chiffoniers qui ont fait les Puces sont bien loin. Seules reste les batailles. La politesse et le soucis de canaliser la parole au CM ( et ailleurs ….voire partout)de notre Maire , est la marque de ce que ce pouvoir s’entoure des attributs de la bien séance bourgeoise pour noyer le débat et détourner l’attention.
    Il ne s’agit pas de laisser l’insulte et la haine prendre la place du débat d’ idées , mais vouloir asceptiser par trop le débat politique montre la faiblesse de celle ou celui qui est mis(e) en cause. Couper le micro au nom de la ….. je sais même pas quoi, quand il suffit soit de laisser parler le contradicteur et ainsi l’amener à s’épuiser , n’est qu’une vaine manoeuvre pour le discréditer, d’autant que ses propos sont vrais et ne souffrent pas l’acccusation de délation.

  37. René
    “les centres de vacances seraient réservés aux smicards”

    Sur ce point; René je ne vous suis pas….tout sauf ça!

    Les populations smicardes; rmistes sont déjà tellement stigmatisées dans leurs vies de tous les jours (“ghettos”, fichage scolaire des enfants selon leur catégorie sociale…), qu’il faut, au contraire, que sur les lieux de vacances, cette mixité, dont on parle et qui est tant à la mode, se vive enfin!!!

    La population audonienne doit se mélanger et apprendre à se connaître.

    C’est, d’ailleurs, un des objectifs de l’OVL.

    Le problème avec l’OVL, c’ est que cet organisme n’a pas su s’adapter aux changements économiques de ces dernières années et au fait, que les familles d’hier ne sont plus les mêmes aujourd’hui.

    Il n’y a pas que des couples avec 2 enfants mais de plus en plus de familles nombreuses à so : 3,4;5 enfants. Elle s’étendent aussi , avec belle-mère,tante , cousin….

    Tous les appartements proposés à l’époque ou je partais avait une capacité d’accueil de 6 . L’offre n’est donc plus adaptée à la demande.

    Le prix des vacances devenant trop coûteux; on ne part plus 3 semaines mais 2 et c’est du luxe !

    Partir avec OVL , 2 semaines en normandie coûte dans les environs de 1400 euros pour une famille nombreuse, ce qui est effectivement trop cher pour un couple de smicards.

    A jullou, des gîtes de 8 personnes ont donc vu le jour mais nous n’avons pas pu en profiter pour cause de fermetures.

    Qu’était il proposé à la place?

    Encore plus de mobilhomes à st-pair pouvant accueillir les familles nombreuses mais seul inconvénient, nous étions les uns sur les autres, pour un tarif toujours aussi cher, avec pour impression de n’avoir pas quitté so.

    Pour en avoir discutés, avec de nombreuses personnes, certaines se trouvaient un peu frustrées, en affirmant que seule cette destination restait abordable car l’oléron et autres destinations proposaient la demi-pension!
    Donc, pas trop le choix!

    Il faut pouvoir rendre les autres destinations plus accessibles, prévoir des appartements à capacité d’accueil plus grande . Réduire le coût des vacances en prévoyant aussi des moyens de transports moins coûteux pour les familles : tout le monde ne dispose pas de voitures.
    Un transport en car pourrait être proposé comme c’est le cas avec les colos.

    Les vacances pour tous doivent concernés tous les audoniens et je suis favorable à que ceux qui payent déjà plein pot toute l’année impôts et autres contributions , aient aussi certains avantages en partant avec l’Ovl.

    L’équilibre passe donc par cette idée que tout le monde peut y trouver son compte à condition de n’oublier personne sur la route!

    Lorsque sur ce blog, je dénonçais l’argent dépensé pour so plage (piscine et autres activités au château), l’été, pour les audoniens qui ne partaient pas.
    J’affirmais qu’en dépensant moins et en utlisant mieux ce budget, on aurait pu faire partir ces enfants, au moins, une semaine, hors de so.

    Peu de temps après, une proposition de la mdq Pasteur a suivi. Il s’agissait de faire partir 10 familles, à faibles ressources, à st-pair.
    Un projet des animateurs de la mdq avec lesquels je me suis engagée en tant qu’habitante : les familles aidées par la municipalité et la caf n’ont payé que 50 euros, elles ont fait différentes actions pour récolter de l’argent;
    C’est une réussite!
    Cette année, cela est reconduit : une semaine en juillet et l’autre en août.

    Bien qu’il s’agisse d’un projet de la mdq, je crois qu’à l’avenir, l’OVL pourrait étendre cette action et permettre vraiment à tous ceux qui n’en ont pas les moyens , d’agir et d’être acteurs de leurs vacances.

    L’OVL n’est pas reponsable du gel des salaires, du chômage, des effets de la crise et doit fonctionner en tenant compte aussi ,des coûts liés aux services proposés (travaux, employés)

    S’ il veut rester un outil “social”, il doit permettre aux adhérents d’y participer de façon plus active : organisation de manifestations permettant aux plus défavorisés de financer leurs voyages………

    Agir ainsi donne l’impression d’être moins dans l’assistanat, ne pas percevoir le smic ou le rsa comme une fatalité et se battre pour obtenir le même droit!

  38. Taquet nous demande de faire des propositions pour l’utilisation des centres des vacances et on apprend dans le journal municipal par la plume de Tiziana Zumbo-Vital(petite fille du grand dirigeant du Komintern,Ercoli,d’après René),au nom du groupe “Union centriste-UDF-MoDem” que les amis Front de Gauche de Taquet auraient proposé la vente de Jullou à la ville de Granville d’après un journal local*!
    *Comme colistière de l’historien Albert Kalaydjian,il serait plus crédible de citer le journal et sa date de parution à défaut d’un fac similé.

  39. micfainzang post 42
    Il y a bien des différences entre le journaliste cossu, inféodé à une grosse entreprise de presse qui ment par intérêt de classe, ou l’écrivain décidé à servir sans regimber un éditeur réactionnaire, ou le médecin arrivé et incorporé à la haute société et, d’autre part les intellectuels salariés, tels les techniciens, les ingénieurs, les cadres, salariés par le patronat et l’Etat, qui sont aujourd’hui rejetés dans les rangs des salariés par leur condition matérielle elle-même.
    Tous les intellectuels – et parmi eux tous les étudiants – ont de sérieuses raisons idéologiques et morales de rallier le camp des salariés. Ils se rendent compte qu’il devient urgent de retirer à l’oligarchie financière la fonction de classe dirigeante.
    Ils veulent changer l’ordre des choses, mais ne sont pas pour autant gagné à une transformation révolutionnaire de la société. Le changement, pour eux, peut intervenir dans le cadre du système par une série de réformes successives, qui ne remet pas fondamentalement en cause le pouvoir de l’argent. Il n’y a pas de bond qualitatif …
    Ils adhèrent donc à des formations politiques réformistes et, par là, social-démocrates, c’est-à-dire le parti socialiste, les radicaux, les écolos, la fase etc. Leur comportement, eu égard à leur position sociale antérieure, est un comportement forcément petit bourgeois.
    La gauche n’est pas révolutionnaire .. c’est une évidence !

  40. Michel, je crois savoir que l’info de madame Zumbo-Vital est vrai, en tous les cas pour l’article, après est-ce que son contenu était bien fondé, bien sur cela reste à prouver ! Mais tout de même, un petit rappel, ils ont bien vendu le centre de Pontis non ?! Ils ont bien vendu le centre de Savines le Lac non ?! Quand à Jullouville, la partie colonies est fermée depuis quelques années déjà et à ma connaissance, aucun projet n’était à l’étude pour faire revivre ce très beau site, de plus, les gites de Jullouville ont également été fermés l’été dernier, après le château fraichement rénové quelques années avant …
    Bref, vous reconnaitrez que le travail de l’ancienne direction de l’OVL n’étaient pas simple, avec une politique aussi floue !

  41. Pardon car en relisant mon post, je le trouve pas très clair sur la fin ! Ce que je voulais dire c’est que jusqu’à nouvel ordre, c’est bien la ville de Saint-Ouen qui gère la politique sur le devenir de son patrimoine, y compris des centres de vacances et face à cette politique qui était plus que floue: on ferme Clairvaux les Lacs, finalement on réouvre (merci à l’opposition au passage), on ferme Jullouville…
    Enfin voilà, pour avoir une politique claire et ambitieuse concernant les vacances dites sociales, il faut avoir une ligne de conduite précise et définie bien en amont sinon c’est la cata et après ?! Ben après, il se passe ce qu’il vient de se passer…
    En même temps quand vous voyez l’élue qui a en charge ce secteur, remarquez pour elle, on peut dire que c’est les vacances idéales depuis le début ! Et en plus, on lui a confié le portefeuille des affaires économiques locales LOL comme dirait les jeunes …

  42. post 45 saly
    Chère madame, je ne vous suis pas tout à fait. Vous avez l’air de me dire que l’on ne peut laisser les smicards entre eux, car, selon vous, cela poserait problème du fait des conditions de vie qui sont les leurs et qui en font des gens peu sociables. Il faut, dites-vous, favoriser la mixité afin de les accoutumer à une vie, disons, normale.
    Je ne pense pas que la majorité des gens de Saint-Ouen soient des “bobos”, pour employer un terme à la mode, et je ne peux approuver ce qui me paraît être une sorte de discrimination sociale, qui ferait des smicards une population à part.
    En ce qui est de l’ovl et de la gestion des centres de vacances, je ne suis jamais parti en vacances avec cet organisme. Je ne sais donc pas comment il fonctionne. D’après ce que j’ai entendu dire, il semblerait que l’on a fait le maximum pour que les familles modestes puissent bénéficier de séjours à des prix abordables.
    Tout cela n’est pas une critique à votre endroit.
    Je sais que vous êtes très attentive aux problèmes sociaux auxquels sont controntés nombre de familles audoniennes.

  43. post 48

    Bruno,

    Concernant Jullou : il y a vraiment tout à refaire, la colo, piscine, les gîtes
    J’ai pu le constater cet été, en y passant une soirée
    Les canalisations côté gîte : une vraie cata , comment a t-on pu laisser ce site se dégrader ainsi?
    C’est une de mes destinations préférées, en tant que colon, puis animatrice et en famille.
    Si un site doit être conservé c’est bien celui-ci!
    Savines, je ne le trouvais pas assez fonctionnel et un peu dangereux avec des enfants en bas âges, mais offrant beaucoup de possibilités pour les jeunes!

  44. @ René (47)

    Avec vos propos, vous devriez être dans la rubrique “libres échanges 2”! Où avez-vous la tête? Vous m’obligez à changer de sujet!

    J’ai un peu de mal à comprendre votre logique, telle qu’elle transparaît dans tous vos commentaires.

    Vous mettez d’un côté les patrons capitalistes et de l’autre, les ouvriers, les salariés, les gratte-papier, les cadres fonctionnaires ou privés… bref, ceux qui vendent leur force de travail.

    J’adhère complètement à cette distinction qui vise à déboulonner ceux qui exploitent les autres.

    En même temps, vous vous plaignez que la conscience de la classe ouvrière disparaisse.

    La classe ouvrière peut encore s’affirmer et agir pour sa propre défense. Les syndicats n’ont qu’à faire leur boulot, de façon à dissuader les ouvriers de penser et voter à droite, voire très à droite.

    Si la classe ouvrière veut une révolution, il faut qu’elle y réfléchisse (avec des praticiens ou des intellectuels tels que vous), qu’elle la construise (avec les syndicats et les partis politiques) et qu’elle nous invite à la suivre (nous sommes prêts).

    Sinon, elle ne doit pas cracher sur le soutien que lui apportent les autres salariés, fussent-ils cadres, militants associatifs, contribuables ou petits propriétaires, même si ce soutien s’exprime par des voies démocratiques voire, réformistes (et néanmoins plutôt à gauche).

  45. Bruno,posts 48-49,la fermeture de Jullou serait une honte.Ce centre de vacances fait partie du patrimoine national(avec tous ses défauts).Il est à mettre au profit de la municipalité socialiste d’avant guerre*.Il fut,je crois,la plus grande colonie de France(en nombre d’enfants reçus).Je crois qu’ils étaient plus de 2000,en sept.39,à la déclaration de guerre.Il est le symbole de la 1ere conception des vacances pour tous qui anima les pionniers de cette politique et dont le but était d’envoyer le maximum d’enfants d’ouvriers à la mer pour la 1ere fois.Mais comme dans cette ville et sur ce blog,on n’a rien à faire de l’Histoire,le PS local a sans doute raison de laisser effacer une des dernières traces de leur politique de l’époque du Front Popu.Ca permettra certains de rabâcher que hors du PCF,il n’y a pas de politique sociale et si jamais une nouvelle génération d’historiens essayaient de prouver le contraire de jeter l’anathème sur eux en prétendant qu’ils sont d’extrême droite.D’où la necessité du débat historique en général et de mémoriser ce qui a fait les honneurs de notre ville que ce soit:l’ordre de l’Etoile de Jean II le Bon(auquel depuis les années 60,notre ville doit ses armoiries)les jacqueries de la moitié du XIVe siècle dont les péripéties ont à jamais été effacées de la mémoire collective par les plumitifs de la féodalité,les révoltes paysanes de la Fronde dont le Bd de la Révolte(actuellement Victor Hugo et Jean Jaurès)a longtemps été le témoin,les présences de Necker,de la future Mme de Staël et du ci-devant marquis de Sade à la fin du XVIIIe siècle,de la déclararation aux français de Louis XVIII en 1814,de la plus grande usine de France(Farcot)sous la Monarchie de Juillet et le 2nd Empire,des usines de fournitures militaires(Godillot)lors du même règne de “Napoléon-le -Petit”,des réalisations sociales des municipalités ouvrières à partir de la fin du XIXe siècle(dont Jullou et les classes de neige sont les plus beaux fleurons).

    *Je suis un peu étonné que le PS local actuel ne s’en réclame pas mais eux aussi ils ont dû zapper l’Histoire.C’est vrai,quel intérêt peut-elle présenter quand on est animé par les alliances ,les ruptures entre courants internes ou avec les autres forces de la gauche locale?

  46. Micfainzang post 46
    Madame Tiziana Zumbo-Vital trempe de temps en temps sa plume dans le vinaigre et se répand en critiques acerbes contre madame le Maire.
    C’est son droit et personne ne le lui conteste !
    Madame Tiziana Zumbo-Vital est une personne respectable et fort sympathique. On aime sa petite pointe d’accent italien. Ancienne adhérente, selon les dires de je ne sais qui, de Refondazione Communista en Italie, elle a opéré un virage au centre est s’est calée dans la roue de Monsieur Kalidjian, un monsieur fort respectable lui aussi. Ses déclarations et ses commentaires lors des séances du conseil laissent apparaître une vaste et solide culture. C’est un rouleur redoutable, adepte des grands braquets !
    Je ne sais plus qui m’a dit que Madame Zumbo-Vital était la petite fille d’Ercoli, autrement dit de Palmiro Togiatti, une figure du mouvement ouvrier Italien. On m’a précisé aussi que l’un de ses oncles avait tourné dans “Riz Amer”, dont Silvana Mangano était la vedette, et “Dans une journée particulière “, avec Sophia Loren et Marcello Mastroianni. C’était la grande époque du cinéma italien, que tous les cinéphiles regrettent .. et moi aussi !
    J’ai une pensée pour Marco Pantani, le champion cycliste italien, décédé des suites d’une overdose. “El Pirata”, vainqueur d’un Tour de France, avait une spécialité : il grimpait l’Alpe d’Huez avec une seule jambe .. l’autre était attachée au cadre !
    Il était de la lignée de Octavio Bottechia, Alfredo Binda, Gino Bartali, Fausto Coppi, Ercole Baldini, Gastone Nencini, Felice Gimondi et combien d’autres … les italiens et le cyclisme, c’est une longue histoire d’amour !

  47. 53 Carmen
    Ah ! madame, impossible d’évoquer ici tous les mécanismes de la production et les différentes couches sociales, cela prendrait beaucoup trop de place et cela n’intéresse plus grand monde. On ne va pas faire du marxisme sur ce blog …
    Je vous dirai simplement et je n’en parlerai plus que vous avez raison. D’autres groupes appartiennent à la classe ouvrière : ainsi les nombreux techniciens de la fabrication, qui sont des travailleurs productifs et dont le progrès technique accroît les effectifs ; ainsi également l’armée des travailleurs des transports et des télécommunications, dont le labeur augmente la valeur de la production et qui, par conséquent, créent de la plus-value.
    Les employés, comme les ouvriers, sont dépourvus de toute propriété sur les moyens de production et d’échange, et comme eux contraints de vendre leur force de travail.
    Même dans le commerce et les banques, il reste que les employés sont des salariés ; ils se trouvent dans des rapports sociaux analogues à ceux des ouvriers ; ils sont soumis à l’exploitation. Bien plus, dans les conditions présentes, cette exploitation se renforce. Il est impossible aujourd’hui de parler de luttes ouvrières sans y faire entrer les employés. Marx souligne dans le capital que tout travail se transforme, dans les conditions bourgeoises, en travail salarié.
    Il y a les ingénieurs, occupés dans la production, dans les bureaux d’études, dans les laboratoires de recherche, dans tous ces rouages de la vie économique si importants à l’heure actuelle. Sous le rapport économique, comme vendeur de la force de travail et non-propriétaires des moyens de production, ce personnel fait partie des salariés dont les intérêts sont intimement liés à ceux du monde du travail, même s’il n’en a pas encore conscience, tout au moins pour l’instant .. quoique !

  48. René je partage votre amour de l’Italie.J’y ajouterai ses franchises municipales(toujours vivantes dans chaque ville italienne),un goût immodéré de la discussion,ses fêtes de l’Unita délocalisées à travers le territoire,son patrimoine exceptionnel(des étrusques à la Renaissance en passant par les mosaïques byzantines de l’époque de Justinien et Théodora*…etc…)et plus que tout ses femmes si jolies dont les actrices que vous avez citées offrent un aperçu succint et sa nourriture plantureuse où,Dieu merci,on ne trouve pas ces pizzas qui ont inondées nos villes!
    *A propos de “civilisations” que reste-t-il,monsieur Guéant,en France,de visible de ce début du VIe siècle?

  49. Et voila, le dernier catalogue été de l’OVL.

    En affirmant que “l’OVL est notre bien commun : il doit le rester”, le nouveau conseil d’administration semble qu’il y aurait eu un risque que cela ne fut pas ou plus le cas.

    Catherine Despres, ancienne élue municipale , est la nouvelle présidente, élue démocratiquement par le CA.

    On peut s’étonner qu’elle ne signasse pas un édito. Mais il s’agit sans doute d’un tour de chauffe.

    Par contre, l’élue déléguée du maire , Nadia Soltani vient de redécouvrir cet exercice qui peut se révéler autant difficile que révélateur.

    A défaut de titre dans son édito, mais pas d’une faute d’orthographe, on peut lire peu après en page 5 , que les 7 centres de l’OVL, appartenant aux audoniens sont des lieux, “exclusivement dédiés” à leur profit.

    Qui qu’a dit que le serpent étouffe sa proie en le regardant droit dans les yeux..?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *