LIBRES !

Les deux otages français en Afghanistan Stéphane Taponier (audonien) et Hervé Ghesquière viennent d’être libérés selon l’information qui vient d’être diffuseé par France Télévisions.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

32 réflexions sur « LIBRES ! »

  1. Trés bonne nouvelle.

    Dès 15 heures passé, la com s’activait devant la façade de l’hôtel de ville pour annoncer la bonne nouvelle; une fête est prévue au même endroit pour ce jeudi.

    Il y a quelqus années, un film avait rendu compte du véritable calvaire subi par d’autres victimes de forces obscures mais bien réelles.

    Les ravisseurs sont des criminels puisqu’ils s’attaquent à des civils.

    Au dela de savoir si une somme d’argent ou un renoncement gouvernemental en est la raison, leur cause n’a pas avancé d’un iota, pas plus qu’elle n’est plus connue voire mieux partagée.

    Lers oppresseurs et les manipulateurs sortent gagnant pour le moment. Mais ni les droits de l’être humain, ni la démocratie, ni le progres, ni l’amitié entre les peuple ne sortent grandis

    Pensée aux otages parce que le plus dur est devant eux.

  2. “C’est ma faute, c’est ma faute, c’est ma très grande faute.” Les Etats-Unis d’Amérique devraient battre leur coulpe ! Ils ont armé les talibans pour combattre les soviétiques. Ils leur ont fourni les armes les plus sophistiquées.
    Puis, les talibans se sont retournés contre eux et ont multiplié les attentats et les prises d’otages. Les Etats-Unis de Busch auraient dû se souvenir du vieux dicton “qui sème le vent, récolte la tempête ! ”
    On ne joue pas impunément avec des gens qui veulent ramener le monde mille ans en arrière.
    On ne peut évidemment que se féliciter de la libération des deux otages. Mais cela ne règle pas pour autant le problème auquel restent confrontés les occidentaux. La menace islamiste n’a pas disparu .. loin s’en faut !

  3. c est une trés trés bonne nouvelle qui fait place a la joie dans ce triste MONDE comme eux on pense aux autres otages que leur retour ne soit que du bonheur auprés de leur famille et amis

    bonne chance a eux

    Marie France

  4. C’est en effet une superbe nouvelle. Pour Hervé et Stéphane, pour leurs proches. Manifestation devant la mairie ce soir par Madame. Normal. Mais qu’y faisaient ces gens de la cgt? Ont-ils joué un rôle dans la libération des journalistes? J’aurais préféré les voir quand Santini est venu sur invitation de Madame, Espace Cardin.

  5. La libération des otages ne doit pas occulter le reste, à savoir que la situation est quasiment insurrectionnelle en Grèce, qu’en Espagne les indignés se font entendre et que rien ne va plus en France .. merci !
    Les otages c’est bien .. mais trop c’est trop !
    Je viens de voir la séance du Conseil Municipal consacrée à la désignation des grands électeurs pour l’élection sénatoriale de septembre prochain, je crois que c’est ainsi qu’on dit. Je pense que ce que l’on appelle la haute assemblée ne sert absolument à rien et qu’elle devrait être supprimée. Beaucoup de tralala pour rien. On pourrait mettre le Palais du Luxembourg à la disposition des “Restos du Coeur”. C’est une proposition …
    Madame le Maire et les membres du Conseil Municipal ont perdu leur temps pendant cinquante deux minutes .. cette séance est d’une nullité comme il y en a tant dans les assemblées élues !
    Je rappelle que je suis dans l’opposition. Je suis contre la gauche caviar, représentant la petite bourgeoisie à laquelle appartiennent bon nombre d’élus municipaux .. et contre la droite, fille légitime de la grande bourgeoisie ..
    Comme disait Peguy : ” Le monde souffre infiniment plus de sabotage bourgeois et capitaliste que du sabotage ouvrier ! ” Remarque incontestablement marquée au coin du bon sens !

    • @ Optical
      Oui Stéphane Taponier est audonien.
      D’ailleurs Jacqueline Rouillon l’aurait reçu en catimini tout à l’heure (sans prévenir ses collègues).

  6. SCOOP !!!!
    Aux dernières nouvelles, DSK serait même également sur le point de rejoindre SThG*…

    Mais rien n’indique encore si JR prévoit déjà de soigner un nouveau discours…

    *Stéphane Taponier & Hervé Ghesquière

  7. Je ne sais pas si c’était en catimini mais je viens de voir la vidéo de la rencontre sur le site internet de la ville et je la trouve plutôt sympa.

  8. On dit même que madame le Maire a reçu en catimini le pape Benoît XVI, lequel a donné sa bénédiction urbi et orbi à tous les dealers de la place du 8 Mai et d’ailleurs, qui contribuent au bon renom de saint-ouen…. Amen !!

  9. Je ne trouve rien de sympa à Saint-Ouen, madame Emilie .. C’est une ville cosmopolite et surpeuplée !
    Le Saint-Ouen d’aujourd’hui rappelle les mégapoles indiennes ou chinoises, sauf que les habitants n’ont pas les yeux bridés. Encore que ..
    En fait, c’est toute la région parisienne qui s’est dégradée au fil du temps. L’édification de tours et de barres HLM ont agressé le paysage. Elle fut le prélude à la ghettoïsation de dizaines de milliers de gens.
    Si on regarde autour de nous, on ne peut s’empêcher d’être saisi par l’inquiétude. Même si nous nous trouvons, paraît-il, dans un des pays les plus favorisés. Des centaines de milliers de sans-logis et les millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté .. et Saint-Ouen en compte beaucoup ! Pour eux, l’horizon reste fermé !
    Des décennies en arrière on manquait de mots pour célébrer les vertus de l’Europe en gestation. Un observateur curieux aurait pu remarquer qu’elle devait assurer le plein emploi. Il y a aujourd’hui des millions de chômeurs. La réussite, on le voit, est sur ce point éclatante !
    Nous sommes là au coeur de l’absurdité du système actuel. La richesse crée la misère. Pendant des siècles, au Moyen-Age, les alchimistes ont cherché vainement à faire de l’or avec du plomb. On peut se flatter aujourd’hui d’avoir fait l’opération inverse : avec de l’or on fait du plomb !
    Voilà chère Emilie jolie que célébra Chatel, je crois, la réalité à Saint-Ouen et ailleurs. Comme disait l’un de mes amis, “on ne mange pas beaucoup mais on rigole bien !” Enfin, tout est relatif ..
    Un autre aspect positif de Saint-Ouen : on y manie l’arme à feu et l’arme blanche. Les réglements de comptes vont bientôt faire partie du quotidien. Il y a dans cette ville des Al Capone en puissance ! La drogue a remplacé l’alcool de l’époque de la prohibition aux USA.
    Le lieutenant-colonel Kachouri, qui préside aux destinées du FBI local, ne parvient pas, nonobstant le temps qu’il consacre à sa tâche, à venir à bout de tous ces malfrats qui ont réussi à imposer des zones de non-droit !
    L’avenir ressemble à une femme enceinte qui ne sait pas ce qu’elle mettra au monde !

  10. Et bien René votre plaidoirie est bien triste, même si réaliste sur Saint-Ouen mais à coté de ce triste bilan, je continue d’être heureuse à l’idée du retour de Stéphane Taponier chez lui à St Ouen et quand je disais trouver cette voir ces vidéos positives, c’est parce que je sais que le maire c’est très rapidement engagé auprès du comité de soutien, avec de nombreuses manifestations et initiatives locales, donc c’était plutôt cool de la part de Stéphane de venir la remercier. Certains me diront récupération politique et bien pour une fois, je crois bien que non car pour l’avoir croisé au moment de la libération et avoir échangé quelques mots, je suis certain qu’elle était sincère.

  11. Les audoniens qui se sont mobilisés pendant ces nombreux mois auraient bien aimé aussi rencontrer Stéphane.
    Mais nous le rencontrerons peut être au hasard des rues.
    L’autre soir devant la mairie il y avait beaucoup de monde, certains jamais vu dans les mobilisations et des bracelets bleu au poignets paraissaient bien neufs. Gêné aussi par la présence des drapeaux syndicaux.
    Mais ne boudons pas notre plaisir l’essentiel est qu’ils soient LIBRES.

  12. Chère Emilie, je ne veux en rien troubler votre bonheur. Continuez à vous réjouir de la libération des otages .. cela ne me gêne nullement. Mais je crois qu’il y en a quelques uns encore qui croupissent dans quelques geoles subsahariennes, d’après ce que l’on dit. Il faut donc obtenir leur libération en mobilisant l’opinion de la même façon qu’on l’a fait pour Taponier. En la matière, il ne peut y avoir deux poids deux mesures. Convenez en …
    Je vous précise que je n’ai jamais parlé de récupération politique .. je vous souhaite une bonne soirée.

  13. Emile Corbier :15

    la plaidoirie de René , est la triste réalité et encore on ne sait pas tout c est moi qui vous le dit ,
    Bien sur que c est de la recupération politique ne soyait pas si naive qu elle soit sincére de leur liberation c est possible mais l un n empeche pas l autre bien au contraire

    2012, 2014 arrive il faut soigné son IMAGE pas de FAUSSES NOTES

    comme ecrit 93400 l essentiel c est qu ils soient libre

    bon week end

    Marie France

  14. Sur les nombreuses (peut on connaître le nombre ?) sucettes publicitaires Decaux placées sur la voie publique et qui, je le rappelle, sont la propriété de la mairie (cad nous !), une affiche Enfin Libres d’un coté et de l’autre coté, une pub Coca Cola (les soldes, ça donne soif !) ou Mac Do. (les 2 que j’ai vues, doit y en avoir d’autres)

    Si les audoniens pouvaient être libérés de l’aliénation publicitaire publique du maire, cela serait une mesure de salubrité mentale, sociale, urbaine et environnementale ainsi que de santé.

    Quid de l’impact des pubs sur la santé et par ricochet sur la santé des centres de santé ?

    La manne financière couvre t elle les dépenses de santé ?

    Empoisonner et soigner, c’est créateur d’emplois et donc de richesses, me direz vous !

    Que dit le fameux et méconnu “contrat de la majorité” sur la pub publique ?
    Vote et tais toi ?

  15. Si on peut toujours ergoter sur le choix de défendre ces 2 otages de la façon où cela a été mené par JR,
    on peut se réjouir qu’elle est enfin un peu compris qu’en toute chose, la mobilisation des gens, du peuple peut aboutir à un résultat positif.

    Aujourd’hui, le maire de SO se doit d’être cohérente avec sa révélation : poursuivre en prenant corps et âmes pour la mobilisation pour la libération de
    – Salah Hamouri, civil frano-palestinien, fils d’un palestinien de Jérusalem et d’une française emprisonné dans les géoles de l’Etat israélien depuis 5 ans. A noter, qu’aucune preuve n’existe sur la moindre attention d’action militaire de ce dernier.
    – Gilad Shalit, soldat franco-isréalien, enlevé par un commando armé à la lisière de la bande de Gaza, se livrait au joie de la guerre d’occupation d’un territoire qui n’était pas le sien…

    Aujourd’hui, la libération coordonnée de ces deux jeunes hommes serait symbolique de la nécessité de Paix et de reconnaître l’existence politique et territoriale des deux peuples et donc de la nécessité de reconnaître deux Etats : Israel et Palestine.

    Avoir leur portatrait sur le façade de l’hôtel de ville, maison commune de tous les audoniens serait un acte fort, et mobilisateur.

    Nous devons relever le défi des extrémistes : les barbus et les racistes de tous bords.

    En aura-t-elle le courage et la force politique?

    Nous sommes nombreux à l’espérer et prêt à agir dans un rassemblement claire et sans ambiguité.

  16. Je relaie l’info du Comité St Ouen Palestine

    —————————————————

    A ceux qui sont à Saint-Ouen et qui seront libres ce soir (mardi 12/07) : Pour faire avancer l’engagement de nos élus dans cette affaire, pourriez-vous être présents ce soir au parrainage à 17 heures en mairie et au-delà pour constituer un comité de soutien afin d’être un groupe de citoyens constitués (le comité ne suffit pas).

    —————————————————

    Les prisonniers français enlevés par les autorités israéliennes et détenus en toute illégalité ont un super moral et sont particulièrement motivés pour développer de prochaines actions. Ils nous demandent :

    1. de faxer à la prison de GIVON RAMLE au 00 972 891 93 256 pour exiger leur libération immédiate

    2. de rejoindre la page facebook Israël : destination prison pour les militants de la liberté sur laquelle ils communiqueront dès leur retour en France !

    d’informer les français d’une pratique illégal et contre le droit international ; ci dessous des éléments d’information !

    par ailleurs afin de soutenir de collègue audonnienne Valérie Merville – Bibiothecaire à la médiatheque Persopolis retenue dans une prison (en otageà) en Israel !

    Tandis que que la belgique s’active via ses services diplomatiques et la population belges en mouvement depuis lé début ds arrestations !!

    Une action est envisagée à St ouen avec le collectif de soutien !

    En signe de protestation une pétition est envisagée sur la ville !!

  17. Sans motif des citoyens embarqués par la police, cela, c’est passé près de chez vous, le vendredi 8 juillet au stade de France lors du meeting AREVA !

    Quand la police est aux ordres du dieu Atome qui sponsorise les dieux du stade !

    Et la France donne des leçons, montre du doigt, met à l’index tel ou tel pays qui ne serait pas démocratique !

    —————————————————
    Compte rendu par le Réseau Sortir du Nucléaire
    —————————————————

    Bonjour à tous,

    Comme vous le savez. Nous avions prévus hier une action de sensibilisation et d’information lors de meeting Areva au stade de France. Tout d’abord merci aux participants!

    Se doutant que nous serions attendus puisque nous avions annoncé la mobilisation, nous avions décidé de nous donner rdv à la mairie de St Ouen, afin d’éviter de se faire confisquer notre matériel ou contrôler dès notre arrivée.

    A 15h, nous nous sommes effectivement retrouvés à une bonne vingtaine de militants. Après avoir divisé le groupe en petites équipes et s’être dispatchés sur les différents lieux à couvrir à l’aide de plan, nous avons distribué le matériel aux militants présents dans des sacs à dos ainsi qu’une carte des lieux, puis sommes partis vers le stade de France.

    A St Ouen, nous avions déjà repéré des flics en civils de l’autre côté de la rue. A notre arrivée au stade de France, j’ai repéré à nouveau 3 RG avec oreillettes et talki et les entendus dire “attention ils arrivent”. Mais le reste du groupe était déjà loin devant moi…

    Et ce qui devait arriver AREVA, nous nous sommes fait bloquer par un cordon de CRS qui a commencé à fouiller les sacs. Il était 16h10. Seuls deux groupes sont passés dans les mails du filets. Puis les CRS nous ont encerclés. A aucun moment un des officiers ne nous a signifié pourquoi nous étions ainsi immobilisés.

    Nous pensions être contrôlés puis invités à quitter les lieux. Au bout d’une demie-heure, ils nous on fait descendre un escalier. Et quelle ne fut pas notre surprise lorsque nous avons vu débarquer un car de police vide et avons été “gentiment” invités à monter dedans. Nous nous faisions alors embarqués, toujours sans savoir pourquoi.

    Je précise que nous n’avions pas encore sorti un seul tract, ni une banderole. Nous n’avions donc encore rien fait !

    A un seul moment, ils auraient pu avoir une justification: lorsque nous étions à St Ouen, tous ensemble, et qu’une partie du matériel était sorti.

    Après quelques minutes dans le bus, il se met à rouler. Nous entendons que l’on nous amène au commissariat de St-Denis. A un moment, je ne sais plus quand exactement, nous nous apercevons que le chauffage a été mis à fond – en plein été – et que les écoutilles d’aération sur le toit sont fermées.

    Arrivés devant le commissariat, nous sommes maintenus dans le bus, toujours avec le chauffage à fond.
    Nous nous en plaignions, et là comble de la connerie : un jeune flic, bien à l’abri derrière sa vitre blindée nous dit, “moi j’ai froid”. Le ton commence alors un peu à monter, car nous suions à grosses gouttes. Le même flic se met alors à faire le chef d’orchestre pour donner la cadence à noter complainte! Un autre policier monte, nous nous plaignons à nouveau et affirmons que nous avons parmi nous une personne cardiaque, au bord du malaise. Nous le voyons parler à son collègue (le petit chef d’orchestre) et ils ouvrent enfin les aérations. Peu de temps après un troisième policier ouvre la porte passe sa tête et nous demande si “ça va”. Nous lui avons répondu que non et nous sommes pleins d’être traités comme du bétail et de leur manière de faire. Ce à quoi il nous répond, “il y avait du chauffage, mais il fallait le dire”. A l’écoute de ces mots, je me suis un peu énervée – désolée mais on nous prenait vraiment pour des c**s!.

    La moitié du groupe a ensuite été invitée à descendre pour être emmenée dans le commissariat. L’autre partie devant pour le moment rester dans le bus, faute de place à l’intérieur. On nous signifie que nous allons être emmenés ailleurs, puis on nous fait finalement descendre au compte-goutte. Une fois à l’intérieur, nous sommes placés dans un petit box. Certains entendent un des policier insulter les japonais présents en se demandant tout haut pourquoi ils n’étaient pas restés à Fukushima. Très rapidement, une petite moitié d’entre nous est finalement reconduite dans un autre bus, plus petit. Direction le commissariat d’Aubervilliers.

    Le groupe de St Denis a subi de rapides interrogatoires, à Aubervilliers, nous avons été placés dans un box, puis avons subi un à un un nouveau contrôle d’identité, avant d’être relâchés, sans audition.

    Il était 18h30 – pour ceux d’Aubervilliers – (à 19h10, le contrôle d’identité devait légalement prendre fin), nous étions séparés et assez éloignés du stade de France. Leur objectif était atteint: nous empêcher de nuire ! Ironie du sort, deux groupes sont parvenus à tracter et ont rapidement épuisé leur stock. D’après eux, l’accueil du public était bon et les personnes présentes prenaient volontiers les tracts.

    En images, la France démocrate.
    http://www.facebook.com/media/set/?set=a.187389924647609.53331.163293117057290&l=d5a131c928

  18. Vidéo du “retour des premiers otages français” détenus en Israël

    http://www.youtube.com/watch?v=IWg7uBS3GU0&feature=youtu.be

    Je relève 2 similitudes (y a en peut être ou certainement d’autres) entre les arrestations de citoyens français se rendant en Palestine et ceux voulant distribuer de l’information sur la voie publique lors du meeting AREVA (lire post 23).

    – Pas de motif(s) d’arrestation
    – Perversité de la police : mise en route du chauffage dans le car de police

    François GIUNTA adjoint au maire de St Ouen dit (6’30) :
    “Le mur de mensonges dressé par Israël est en train de se lézarder de manière très importante”

    Si la mairie pouvait, et F GIUNTA en premier, se dresser contre le mur de mensonges d’AREVA, cela me réjouirait.

    A quand la mairie se fournissant chez Enercoop comme la commune du Chefresne (Manche) ?
    http://www.enercoop.fr/

    En espérant, que si d’aventure, un audonien distribuant ou voulant distribuer des documents du Réseau Sortir du Nucléaire sur la voie publique, est arrêté et détenu par la police sans motif(s), la mairie se mobiliserait promptement.

  19. JYM : 25

    gentil Francois GIUNTA pense t il celui du mur de mensonges dressé par la MAIRIE depuis des Années qui est beaucoup plus lézarder que celui d ‘ISRAEL
    a méditer à réfléchir avant de juger n est ce pas Mr GIUNTA?

    Marie France

  20. post 25 JYM
    Je ne vois pas en quoi distribuer des tracts contre le nuclaire serait gênant ou dangereux.
    J’estime par ailleurs qu’il faut être solidaire de quiconque est arrêté, emprisonné, voire molesté pour délit d’opinion. Et j’espère que la Mairie, pour reprendre l’expression, ne se priverait pas de réclamer la libération des intéressés et la fin de poursuites injustifiées, si d’aventure cette situation se présentait . Nous sommes encore dans un pays démocratique, même si la démocratie est déjà pas mal écornée !

  21. post 26 marie-france
    Marie-France je crois que tu te trompes sur François Giunta. Je le connais depuis plus de trente ans. C’est quelqu’un qui gagne à être connu. A qui on peut parler et qui est toujours d’humeur égale. Ancien ouvrier des usines Renault, il n’a jamais renié ses origines .. et c’est assez rare de nos jours pour être souligné.
    D’un abord agréable, il ne refuse jamais la discussion ou le débat .. et, comme moi, il n’a absolument rien contre Israël. Bien au contraire, en disant ce que nous disons nous avons la conviction profonde de défendre les intérêts majeurs du peuple israélien .. et du peuple palestinien.
    La guerre ne mène à rien et la haine .. c’est la colère des faibles … !

  22. René Matéo : 28

    cher René

    je l aimes bien et je respect ce Monsieur, j ai eu l occasion de parlée avec lui chez Cardin et au cantonnales on étaient ensemble au bureau personne trés plaisante avec de l humour ce qui est rare quand on fait parti de la Mairie
    si ces écrits sont pour défendre les intérets du peuple Israélien et du peuple Palestinien alors oui j ai horreur de la guerre qui réunissent ses deux peuples dans le chagrin je voudrais temps que cela soit dans la PAIX on n est que de passage sur la terre et on se fait tant de mal faute aux dirigants eux qui sont PLANQUES dans leur bureau a dirigé les Peuples et le Monde . UN JOUR LA PAIX SERA LA , il faut y croire pour nos enfants ,petits enfants pour le MONDE
    Bon week end René un bisou sur le front

    Marie France

  23. Il y a eu un parrainage de sans papier en Mairie cette semaine. Un ou deux élus parrainent un sans papier; ils sont en contact téléphonique permanent au cas où il serait appréhendé .
    Les parrains étaient Planque ( pas sur)Arnault Fargeas Dalfat Boscherel Le Lorrain Krimat.
    En introduction , devant un vingtaine de personne, Paul Planque a lu une déclaration relatif à l’emprisonnement d’une bibliothécaire de la Mairie de St-Ouen en Israël.

  24. En l’état actuel des choses, la régularisation des sans papiers me semble problèmatique..
    Je crois plutôt qu’ils vont encore procéder à des expulsion … ça sent le roussi pour les étrangers qui n’ont pas obtenu l’autorisation de séjourner en France ..

  25. Hervé Ghesquiere dédicacera son livre “547 jours” (Albin Michel) le vendredi 23 novembre de 17h à 19h à La presse de saint-Ouen 56, rue des Rosiers 93400.
    Contact : 09.52.09.77.35

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *