Petites infos à gogo

Notre nouveau correspondant local met la gomme en cette rentrée chargée. Picoré dans l’actualité locale :

Couac et soufflet

Pour la cérémonie de la Libération de Saint-Ouen et de l’Ile de France, le préfet du 93 (l’ancien de l’Antigang) était présent en grande tenue et a du essuyer deux belles rincées par le commandant Matéo puis par le Maire, avec notamment un rappel à la loi prononcé par Jacqueline Rouillon sous la forme d’un court mais judicieux extrait de la constitution d’après guerre sur l’égalité des êtres humains dans notre société républicaine.

Cela n’a pas du faire de mal non plus aux nombreux policiers nationaux (en tenue et en civil) présents et soumis aux rudes pressions de Nicolas Sarkozy et de la « fouine ».

Dircom

Bonne nouvelle pour l’emploi, la dircom municipale vient d’embaucher un 2ème directeur adjoint plus particulièrement chargé des relations publiques. Cela ne sera pas de trop pour vérifier l’envoi des invitations (encore beaucoup d’oublis cette année), faire nettoyer les monuments commémoratifs avant leur fleurissement et faire respecter l’horaire mentionné sur les prochaines invitations.

Quant à savoir pourquoi la plaque des fusillés de la Somua installée vendredi et fleurie samedi matin n’a pas été nettoyée alors qu’en possession de la ville depuis 6 ans, il  faudra sans doute embaucher une deuxième dircom…

Disgrâce

Tout est possible décidémment à Saint-Ouen comme le refus de l’appariteur “sur ordre de sa hiérarchie” de mentionner la gerbe déposée par le PCF lors du fleurissement du monument de la place de la République.

Restructuration

Le Tabac de la mairie a inauguré son restaurant-pizzeria. La déco est moderne, la bar propose plein de bonnes choses. L’espace jeux et tabacs est séparé par une cloison légère qui respecte les deux entités. Une salle au sous-sol offre un lieu de repas familiaux, en collègues ou pour les associations Contact : 01.40.11.17.92

Abus dangereux

Leclerc tient sa Foire aux vins le lundi 20 à partir de 21heures (contact : commerciale.clichydis@cadif.fr)

3ème en 3 ans

Le nouveau Directeur Général des Services Techniques des services de la Ville est arrivé. Bon courage à lui !

Média local

Un petit nouveau dans le monde de l’information citoyenne locale “le Progrès de Saint-Ouen” . Contact : progresstouen@hotmail.fr Nous en reparlerons mais le n°1 comprends 6 pages en quadri.

Paroles d’expert

Abadelkak Kachouri, Vice Président de la Région organise un débat le jeudi 16 septembre à 19h au Galway, 61, avenue Michelet autour de « La république : comment la préserver des dérives ? »

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

18 réflexions sur « Petites infos à gogo »

  1. la colonel Taquet est à lui tout seul l’agence France-Presse.
    Il passe au peigne fin la vie de la cité et rien ne lui échappe !
    La valse des directeurs des services techniques se poursuit .. le placard va être bientôt plein, d’autant que l’ex responsable du service du logement rique d’y prendre place prochainement.
    Quant aux dérives de la République, il est un peu tard pour y penser … elles sont maintenant légion ; en fait, il n’y a plus de République, mais une monarchie dont madame Parisot et les siens tirent les ficelles.
    Quant à la gerbe du Pc, il semblerait que les cocos soient dans l’oeil du cyclone. La gauche caviar, à l’image de la petite bourgeoisie, souffre d’un anticommunisme chronique qui la conduit aux pires excès. On sait qu’il n’y a pas de remède pour ce type de maladie …

  2. A ajouter à cette liste

    Reçu cette invitation par texto (voix électronique féminine) le lundi 6/9 sur mon tél fixe et envoyé d’un portable.

    “Vendredi 10 septembre, rassemblement de soutien à la candidature de Karim Bouamrane aux cantonales à la bourse du travail. Je compte sur toi. Bises.”

    Je n’apprécie pas ce mode d’invitation et cette familiarité.

    L’info ne figure pas sur le site des socialistes audoniens.

  3. Monsieur Mateo, en fait il semble que la Seine saint-Denis et Saint-ouen en particulier soient victimes non pas de la dérive de l’état mais de l’idéologie du parti communiste. Il serait donc tant de réagir avant qu’il ne soit trop tard. Francis Vary

  4. Les louanges de René sont justifiées et à défaut d’AFP,F.Taquet pourrait animer,aidé par des bénévoles,une agence”S.O.Presse”,S.O.Net”,”audonie-presse”ou”audonie-net”…

  5. Désolé monsieur Vary, mais la gestion du département de la Seine Saint-Denis n’a absolument rien de commun avec l’idéologie communiste. Je rappelle, au cas où vous ne sauriez pas, que le président du Conseil Général est socialiste et que la gauche est majoritaire au sein de l’assemblé départementale. La politique mise en oeuvre procède d’un programme élaboré par toutes les formations de gauche.
    Il en va de même à Saint-Ouen. La gauche est majoritaire au sein du Conseil Municipal et la politique municipale ne s’inspire d’aucune façon du marxisme. Elle est aussi le fruit d’un accord entre les partis se réclamant de la gauche. A l’exception d’EPSO, qui a fait bande à part.
    Madame le Maire, vous le savez sans doute, n’est plus membre du parti communiste .. et, personnellement, je ne sais pas trop où elle est .. elle non plus sans doute !
    Le problème c’est que, sur la base de l’expérience, la gauche d’aujourd’hui ne se différencie guère de la droite. Elle gère lorsqu’elle est aux commandes les affaires d’une caste de privilégiés qui s’en met plein les poches, au détriment de tous les autres, lesquels n’ont pour vivre qu’un maigre salaire. Beaucoup connaissent des fins de mois particulièrement difficiles .. c’est de notoriété publique !
    Je ne dirai rien de la droite. Vous pouvez juger sur pièces. Mais, voyez-vous, quand on a voté pour un clown, il faut assumer le spectacle …

  6. Monsieur Mateo, je ne suis pas d’accord avec vous sur cette gauche qui gèrerai en fonction d’une caste privilégie car je pense que l’on ne peut pas opposer de façon si binaire riches et pauvres. Ensuite vous me dites que les communistes ne gèrent pas le département, c’est inexact car s’ils n’ont plus la presidence depuis 2008, ils ont été aux commandes me semble-il durant les quatres dernières decenies et l’ont peut constater le résultat en matière d’urbanisme, de sécurité, d’éducation ect… Pour ma part je suis audonien depuis 4 ans et j’y suis arrive entousiaste, mais malheureusement mon aventure a commence par une préemption du bien que j’achetai pour 50% de sa valeur et sans menace de procès le bien que j’occupe aujourd’hui serait ou en ruine ou squatte comme ils en existent tant a Saint-ouen. Ensuite Monsieur Mateo je peux vous assurer q’ayant vécu une dizaine de ville de région parisienne je n’ai jamais vu de villes aussi sales et avec autant d’incivilites et lorsque j’emmene ma fille a l’école le matin je doit évite les bouteilles cassées, vomis et autres (je parle de la rue Ernest Renan). Enfin pour conclure il est clair que je ne voterai pas pour cette équipe municipale et que pour moi la “dead Line” sera 2014 et si n’y a aucun changement significatif nous partirons (si nous ne sommes pas préempter). D’ autre part vous avez raison notre président a des problèmes de comportements républicains. Monsieur Mateo je vous salut et a bientôt sur ce blog.

  7. Même si elle atténue l’analyse de classe(qui vous est si chère),René,votre savoureuse expression”quand on a voté pour un clown,il faut assumer le spectacle”mériterait un public plus large que celui d’un simple site local,fut-il aussi prestigieux que celui d’ID-STG!!!

  8. jym 2
    Monsieur Karim Bouamrane prend du galon ! On ne peut que l’en féliciter. Candidat socialiste aux cantonales, ça vous classe un homme !
    Cela dit, toute plaisanterie mise à part, M. Bouamrane à l’envergure nécessaire pour sièger à l’assemblée départementale.
    Encore faut-il qu’il soit élu. Ce n’est pas impossible.
    Les socialistes, si la candidature de l’intéressé est avérée, auront un bon candidat.
    Je suis très intéressé par le discours de madame Martine Aubry. Ses critiques sévères du libéralisme, ses propositions, ses envolées jaurèssiennes sont de bon aloi. Jaurès avait adopté le matérialisme économique et la théorie de l’antogonisme des classes. Son socialisme fut libéral et démocratique.
    Si j’étais socialiste, j’apporterais mon soutien à Madame Aubry, parce qu’elle se différencie des autres étoiles de première grandeur de la nébuleuse socialiste. Elle ferait, en outre, une excellente candidate à l’élection présidentielle.
    Si j’étais socialiste, je voterais aux primaires pour Martine Aubry …

  9. Monsieur Vary … je suis persuadé que la majorité des habitants de la Seine Saint-Denis s’accorde à reconnaître que les élus communistes du département ont, en permanence, agit en fonction des intérêts des familles les plus modestes.
    Il en va de même pour Saint-Ouen. Au sortir de la guerre le Maire, M. Fernand Lefort et les élus communistes, mirent en place des structures sociales qui firent de Saint-Ouen une commune d’avant-garde. Mme Paulette Fost, qui lui succéda, continua l’oeuvre entreprise.
    En ce qui est de l’urbanisme, M. Lefort multiplia les démarches afin que chaque famille puisse bénéficier d’un logement décent. Ses efforts furent couronnés de succès, puisque le bidonville de Saint-Ouen, qui se situait non loin de la rue des Marronniers, fut résorbés. Il en avait fait une priorité.
    Il serait trop long d’énumérer ici dans le détail les différentres réalisations municipales. Elles sont nombreuses, et ce dans tous les domaines : sociales, culturelles etc. Sachez qu’elles sont très appréciées par nombre d’audoniennes et d’audoniens.
    Profane en la matière, je ne suis pas en mesure de vous dire de quelle façon s’effectuent les préemptions.
    Vos remarques sur la propreté de la ville sont pertinentes. C’est vrai que la propreté dans certaines voies laisse à désirer. Je sais, parce que je suis domicilié non loin de la voirie, que les agents de ce service procèdent au nettoiement des rues de la commune. Mais je ne sais pas, et pour cause, comment il est organisé. Peut-être serait-il nécessaire de porter un effort particulier dans certaines rues, celle que vous citez par exemple.
    J’ai constaté à cet égard que certaines personnes ne font pas de la propreté des rues leur priorité : elles jettent des détritus sur les trottoirs et sur la chaussée.
    Enfin, vous êtes absolument libre de voter pour qui vous voudrez lors des élections de 2014 … c’est votre droit le plus absolu !
    Avec mes meilleurs sentiments.

  10. Monsieur Mateo, d’ accord pour le logement social, oui a l’action sociale, mais je constate que les résultats ne sont pas a la hauteur des annonces en effet les gens sont entasses les uns sur les autres, absence de mixité sociale et si j’ose dire “ethnique”, cumul de tous les problèmes au même endroit. Bref cette politique a mon sens n’est faite que pour se maintenir au pouvoir municipal et favoriser les ” petits copains” sans aucun égard pour l’intérêt général et le bien commun. Par exemple nous nous sommes promene en famille au square F. Mitterand a Clichy et la nous avons découvert un sqare propre avec des activités pour les enfants des gardiens présentables ect… Et pourtant Clichy est une ville de gauche ! Avez vous vu le misérable square du centre ville Graribaldi ? Les enfants jouent autour des mégots, de gens alcoolises, l’une des 2 pauvres balançoires est cassée depuis plusieurs mois. Est ce cela faire du social ? @ 93400 : voulez vous dialoguer ? Sur ce je vous adresse mes meilleures salutations.

  11. Mon cher monsieur Vary, vous avez une opinion très tranchée sur Saint-Ouen qui, à mon sens, ne correspond pas à la réalité. Il faut savoir tout de même que la commune, dans les années 60 et 70, était sevrée de terrains. L’on a donc construit en hauteur à partir de ce que l’on appelait des “opérations-tiroirs”, c’est-à-dire démolir l’ancien pour construire du neuf. C’était nécessaire si l’on voulait reloger la maximum de familles. Cela s’est traduit par une densité importante de population dans un espace réduit.
    Il n’y a donc pas eu une volonté d'”entasser” les gens comme vous l’affirmez.
    Quant au square Garibaldi, c’est un parc ancien devenu désuet au fil du temps. C’est aussi un lieu de passage. D’où les problèmes que vous soulignez. Je pense que l’on en a conscience en haut lieu et que le nécessaire sera fait pour leur apporter dans un délai relativement bref une solution positive.
    Je n’au aucun commentaire à faire sur la politique municipale. Chacun est à même de juger sur pièces.
    Je vois que vous aimez vous promener et vous détendre dans un parc. Je vous suggère donc de vous rendre au parc Abel Mezières, rue Albert Dhalenne et vous constaterez de visu qu’il s’agit d’un très bel espace qui s’étend maintenant jusque sur les bords Seine. Il y a naturellement des bancs, des jeux pour les enfants, et si vous êtes amateur de pétanque un terrain aménagé à cet effet jouxte le parc.
    J’ajoute que durant l’été ont été installés une piscine pour les gens qui n’ont pas les moyens de s’offrir des vacances, et des pataugeoires pour les enfants.
    Ce parc fait l’unanimité. Il est très apprécié par les habitants du secteur. Il est l’oeuvre, ainsi que la restauration du château, de l’équipe municipale dirigée par Fernand Lefort.
    Je puis vous assurer, sans être pour autant de parti pris, que Saint-Ouen dame le pion dans bien des domaines aux communes de la Région Parisienne .. et puis les audoniennes et les audoniens sont des gens sympathiques.
    Avec mes meilleurs sentiments.

  12. A 93400
    Désolé, monsieur ou madame 93400, mais le “truc” qui consiste à demander aux gens qui ne sont pas d’accord avec ceux qui gouvernent d’aller habiter ailleurs, je trouve cela nul! C’est tellement naze que c’est repris aussi bien par la droite (ex: La France, aimez-la ou quitter la) que par les communistes lors de réunions publiques quand on met le doigt où ça fait mal.
    JR ne fait jamais de bilan, peut-être pourrions-nous en demandez un en ce qui concerne son action(?) au conseil général puisqu’elle veut y rester.

  13. Autre info pas pour gogos

    Assemblée Générale de l’Office Vacances Loisirs
    (organisme qui gère par Délégation de Service Public, les centres de vacances appartenant à la collectivité)

    Vendredi 17 septembre à 19h00
    Salle Cipriani
    26 rue Amilcar Cipriani

    Mme Le Maire serait présente.

  14. Jean,je partage ton point de vue et j’ajouterai même que dans ma jeunesse lorsqu’on critiquait la politique gaulliste,on s’attirait cette réplique:”si t’es pas content…t’as qu’à aller vivre à Moscou”et”à Pékin”plus tard.
    Pour S.O.,je pense que les voeux de 93400 ont été appliqués de force car aujourd’hui,on peut compter sur les doigts des deux mains les audoniens de ma génération qui ont pu se reloger à S.O.!

  15. Ce 11 février 2011, l’honorable correspondant le colonel Taquet y a t il pensé ?

    La com municipale est passée au travers.

    Pas un mot dans le journal local n°27 du 3 au 16 février.

    L’équipe de Là Bas Si J’y Suis a fait une émission pour les 60 ans de la mort d’Ambroise Croizat (1901-1951), qui a mis en place la Sécurité Sociale dans un pays exangue.

    Beaucoup d’émotions et de réflexions.

    Sur ce blog, René a déjà rappelé les propos de Denis Kessler qui veut détruire les conquêtes du Conseil National de la Résistance.

    Ambroise Croizat ce fondateur de la Sécu nous prévenait, déjà :

    “NE PARLEZ PAS D’ACQUIS. En face, le patronat ne désarme jamais.”

    http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=2105

    Nous glissons lentement mais surement vers la privatisation de la sécurité sociale grâce à l’UMP et au PS, à travers les accords et traités OMC, AGCS, Lisbonne, Nice etc …

    Idem pour l’école et autres SP.

  16. à JYM

    je n’ai pas écouté l’émission , je bataillais sur un autre front : celui de faire rectifier la signalisation extérieure d’un institut de formation et d’apprentissage à la Porte de La Chapelle (sur les maréchaux) qui écrit Croizat avec un “s”.

    J’ai écrit à la direction sans réponse je vais viser plus haut et plus large , la presse va adorer.

  17. La Chasse aux Trésors de Paris et de saint-Ouen
    vous donne rendez-vous le samedi 5 juillet

    La Chasse aux Trésors est l’évènement incontournable qui depuis 9 ans transforme les
    Parisiens et les touristes en véritables explorateurs. La mission des 30.000 participants ? Partir à l’aventure dans les rues de la Capitale, seul ou en équipe, à la recherche des indices qui permettent de résoudre des énigmes et d’accéder « aux trésors de Paris ».

    « UNE PLUIE DE LIVRE S’EST ABAtTUE SUR PARIS ! Serait-elle en lien avec Erasme, le journaliste amnésique et amoureux, qui fait jouer les Parisiens depuis 3 ans ? Plongez de livre en livre à la recherche de sa bien-aimée ! Car Erasme est en réalité un personnage de roman… Arrivé dans notre réalité, il revient jouer avec les méninges des Chasseurs de Trésors.»

    Cette 9ème édition sera l’occasion de découvrir l’énigme lancée en 2012 de la « Trilogie
    Amoureuse ». Les participants étaient invités à s’engager sur les traces d’un jeune Parisien, Erasme, qui aimait une femme … dont il avait tout oublié ! Un étrange personnage, l’Oracle, avait alors guidé les aventuriers dans le passé trouble d’Erasme, dans sa mémoire, vers cette histoire d’amour oubliée…

    Cette 9ème édition saura également combler les nouveaux explorateurs avec des nouvelles énigmes, des séjours UCPA à gagner et plein d’autres surprises.

    Cette édition de la Chasse aux Trésors de Paris promet en effet des rencontres insolites avec
    des acteurs locaux de 13 arrondissements participants et de Saint-Ouen.

    PARCOURS SOUTERRAINS

    Autre nouveauté cette année, la RATP proposera des parcours insolites dans des destinations tenues secrètes jusqu’au jour de l’événement…

    Les inscriptions sont ouvertes à partir du 11 juin sur http://www.tresorsdeparis.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *