Radicalement vôtre…

En ces temps d’élections, les distibueurs de tracts sont revenus chaque dimanche nous porter la bonne parole sur le marché Ottino.  Ils apportent une animation politique plutôt conviviale à défaut d’être réellement populaire. C’est de toute façon plus rassurant pour la démocratie que les débats au Conseil municipal.

Le scrutin régional passé, cette nuée de moineaux s’envolera aussitôt laissant ce pôle commercial majeur de la ville à l’indifférence et au laisser-aller qui est son injuste sort.

En attendant ne boudons pas notre plaisir…

Au milieu des vendeurs à la sauvette, ce dimanche 14 février nous avions ainsi le plaisir d’accueillir la dirigeante nationale du PCF, Marie-Georges BUFFET, venue soutenir les troupes locales du Front de Gauche tandis que les deux versants d’Europe Ecologie diffusaient le même tract en s’ignorant superbement.

Plus inattendu, la présence d’un nouveau venu accompagné d’un (très) jeune militant et s’exprimant au nom du Parti Radical de Gauche.

Avouons-le, nous pensions, ce parti en voie d’extinction,  sinon a Saint-Ouen où il n’a semble-t-il jamais été représenté, du moins au niveau national.

Nous publions donc volontiers l’ invitation du (petit) Cercle Radical de Saint-Ouen à son prochain Café-débat où il nous expliquera notamment le pourquoi et le comment de son soutien à la liste socialiste aux Régionales.


“Café débat organisé par le Cercle Radical de Saint-Ouen, Samedi 20 Février 2010, à 16 heures, au Fort de l’Eau, Place de la République Saint-Ouen -Métro ligne 13 Mairie de Saint-Ouen-.

En présence d’Abdelhak KACHOURI -tête de liste PS-PRG-MRC-MUP en Seine-Saint-Denis-, de Gérard COSIMI -Président du Parti Radical de Gauche de Seine-Saint-Denis, 13ème de liste -, animé par Olivier DECROCK -animateur du Cercle Radical de Saint-Ouen-, ce débat sera pour les Audoniens l’occasion d’échanger librement avec les candiats et de débattre sur les enjeux politiques de ces prochaines élections.

Pour les Radicaux de Gauche :

« Alors que, sur fond de crise mondiale, l’État remet en cause la décentralisation de par son désengagement financier et la réforme des collectivités territoriales, les français choisiront les femmes et les hommes chargés de gérer leurs Régions.

Les Radicaux de Gauche considèrent que la campagne des régionales doit donner un coup d’arrêt politique à la réforme des collectivités territoriales, qui ruine le grand mouvement de décentralisation qui a fait la France d’aujourd’hui, moderne, citoyenne et républicaine.

La Région joue un rôle décisif dans le quotidien des Séquano-Dionysiens, en matière : de développement économique, emploi, transports, logement ou éducation. En dépassant les égoïsmes locaux,  elle doit permettre de préserver en Seine-Saint-Denis, territoire cumulant depuis trop d’années, les handicaps économiques et les préjugés sociaux, le modèle Républicain, synonyme à nos yeux de justice sociale.»

Pour les Radicaux de Gauche,  « Seule la liste de Gauche, conduite par Jean-Paul HUCHON et Abdelhak KACHOURI, permet de défendre, un projet de société fondé sur les principes de Liberté, d’Egalité et de Fraternité mais aussi de Solidarité et de Laïcité ».

Olivier DECROCK

Animateur Cercle Radical de Saint-Ouen

06 33 84 63 28

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

29 réflexions sur « Radicalement vôtre… »

  1. C’est étonnant ce marché…excepté “les deux versants de l’écologie”locale…on n’y voit pas les mêmes militants même si on y voit Eric!C’est à croire qu’il y passe un temps considérable et dans une intention autre que d’y faire ses courses!

  2. J’assure les “service après vente” je papote avec les militants mais aussi avec les commerçants du marché en notant les dysfonctionnements (nombreux) et leurs préoccupations.
    J’essaie en simple citoyen de passer les messages et “faire améliorer” la situation.
    J’y rencontre les amis.

    Eric

  3. J’ai vu dans Le Parisien-93 daté de mercredi qu’un nouveau cons.municipal présenté par le PCF(Nour-Eddine Senhadji)aurait rejoint EPSO permettant à cette”autre sensibilité”de doubler ses effectifs et à M.Keita de disposer d’un bureau!
    Il ne manque plus qu’aux cons.PCF-courant historique(s’il en reste…)de rejoindre id-stg ou”S.O.le vaut bien”pour que JR ne se retrouve bien esseulée.

  4. Je ne pense pas que les distributions de tracts sur les marchés influent sur le vote des électrices et des électeurs. Cela se faisait beaucoup par le passé avec des réunions de préau dans les écoles. C’est devenu désuet au fil du temps. Il existe d’autres moyens. Il y a les medias.
    Les medias ne sont que le reflet de l’état et l’état n’est que la main mise d’une faction infime de gens sur la société, une société où les injustices sociales tiennent le haut du pavé.
    Les medias pratiquent l’obscurantisme. Il ne faut pas que les gens sachent. Il ne faut pas que les citoyens s’intéressent trop à la politique. Alors on oriente l’information et ma foi tant qu’on y est… on travestit la réalité. Le but est atteint si les gens mordent à l’hameçon .. ce qui est bien souvent le cas ! Les idées dominantes restent toujours les idées de la classe dominante. Celles et ceux qui pratiquent la discrimination sociale ont ainsi les mains libres.
    Quant au parti radical, il s’était fortement implanté avant-guerre en Guyenne-Gascogne. Il y comptait beaucoup de militants et avait de nombreux élus. Je connais bien Jean-François Poncet, qui fut président du conseil général du Lot-et-Garonne des années durant. Il sera difficile au parti radical de réussir son come-back . On sait que l’ogre socialiste est insatiable : il avale tout sur son passage !
    Le parti socialiste, quant à lui, reste un auxiliaire précieux pour la bourgeoisie. La gauche aujourd’hui, c’est Lutte Ouvrière, le NPA, Initiatives communistes, le parti ouvrier français, le mouvement libertaire, qui compte énormément de jeunes, une frange non négligeable des écologistes et le Front de Gauche, qui regroupe le parti communiste, le parti de gauche et des socialistes qui condament la politique de collaboration de classe du parti socialiste.

  5. C’est fou le nombre de « rigolos» qu’il y a dans ce Conseil municipal !!

    Qu’ils fassent gaffe les radicaux : les socialistes sont insatiables, ils avalent tout sur leur passage ! Ils restent les meilleurs auxiliaires de la bourgeoisie .. et ils ne sont pas “partageux”, c’est là leur moindre défaut !
    Comme on dit dans le Tarn : socialiste carmausin, tout pour moi et rien pour le voisin !

  6. Fermer Clairvaux, c’est la fin des haricauts.
    Fermer, pr revendre, et à quel price, voila la question.
    Là ou se trouve la Colo, devrait bien se vendre à une instituttion, et pourquoi? ..vendre.Sinon de faire l’exegese de la gestion de ce centre en particulier , ou ca perd, ou ca gagne.IL faut deteminer les structures de couts et en tirer des decisions de gestion..
    Ce centre de vacances, ne represente plus un centre de couts, car il est compablement ammortis, , il s’agit d’un bien à mettre sur le marché pr ne rester qu’un investissement à immobiliser, et à …vendre, si toutefois celui-ci est acquit, donc immobilsé comptablement, avec une valeur déclarée, en immobilisations.
    Dés lors que le gestionnaires de cette immob decident de ce qu’ils doivent en faire.
    qui, decide?.
    Qui est le proprietaire de cette colonie de vacances..
    Si toutefois, pouvaient se presenter des doutes sur la propriete de ce bien communal, j’ai capacité à intervenir comme de ceux qui en furent les colons et peuvent dder des explications.
    n’hesitez pas à m’appeller, pour servir, ce que de droit.
    Quel bordel…

  7. @ Eric
    “J’assure les « service après vente» je papote avec les militants mais aussi avec les commerçants du marché en notant les dysfonctionnements (nombreux) et leurs préoccupations.”
    Que ne l’as-tu point fait quand tu étais maire adjoint en charge du commerce!!!
    @ Michel
    Il n’y en a qu’un qui verse…Tellement qu’il risque de tomber.
    C’est marrant que le fait d’avoir plusieurs représentants d’Europe écologie fasse parler plus que le vote historique des socialistes pour le PLU…Historique parce qu’il plombe la ville et les audoniens pour de nombreuses années!
    Personnellement, je suis en apnée devant les écrits (sur le blog PS) de Sophie, devant la justification de Mustapha, pardon, Julien,etc, etc.
    A priori vous non?
    La liste serait longue mais vous le savez, vous qui préférer deviser joyeusement sur l’écologie, à tel point qu’il ne se monte un groupe ou un collectif qui ne se réclame de l’écologie; Tout en nous montrant du doigt alors que tous vous savez que s’il existe des vrais écolos sur SO, L’ASOEA en fait partie depuis des années en l’ayant montré sur le terrain (ce à quoi peu de personnes en Audonie peuvent prétendre)!
    Autre chose, on ne s’ignore pas, je salue mes copains verts à chaque fois que j’en croise un!
    Au fait, on remet ça dimanche!

  8. Ah ce que j’aime Saint-Ouen !!!

    Un café débat organisé par monsieur Kachouri, ex PCF maintenant tête de lise PS et animé par monsieur Decrock, ex UMP maintenant PRG…
    Nous devrions avoir en guest Mustapha Krimat, ex PCF devenu PS mais depuis peu sur le retour au PCF…

    Sinon j’ai entendu dire qu’à la fête de Lutte Ouvrière, c’est William Delannoy qui devrait être la vedette…

  9. Nous vivons en direct les malheurs de sophie !
    Cadichon doit se mordre la queue ; le général Dourakine doit être au goulag poutinien et Jean qui pleure et Jean qui rit ont dû se réconcilier.
    Malgré tous ses déboires, on aime bien Sophie ! Dommage qu’elle soit socialiste !

  10. Nous vivons en direct les malheurs de sophie ! La Comtesse de Ségur doit se retourner dans sa tombe. L’âne Cadichon doit se mordre la queue ; le général Dourakine doit être au goulag poutinien ; Jean qui pleure et Jean qui rit ont dû se réconcilier.
    Tout compte fait, on aime bien Sophie .
    Dommage qu’elle soit socialiste !

  11. J’ai fait un rêve étrange cette nuit. On avait transformé l’ancienne clinique des Rosiers, avenue Gabriel Péri, à peep sow et live sow. Elle était occupée par une brochette de jolies ukrainiennes blondes, à la croupe généreuse et nombril turbulent. De nombreux audoniens, le regard égrillard et les naseaux fumants, s’y pressaient tous les jours et y vivaient des heures qui resteront à tout jamais gravées dans leurs mémoires.
    A l’évidence, les audoniens sont des hommes de goût …
    Et si le rêve devenait réalité ?
    en peep … je tire ma révérence et je m’en vais au hasard !

  12. Jean,bien sûr que je suis heureux de te voir sur le marché.C’était un haut lieu de l’expression démocratique,de l’échange avec des militants qui malheureusement le désertent de plus en plus,sauf lors des campagnes électorales…
    S’il m’arrive de taquiner,je ne me limite pas aux seuls écolos!Il ne faut pas être parano et on peut être sur un versant sans verser comme nous le montrent certains athlètes à Vancouver!

  13. René,c’est quoi un socialo carmausin?un adepte de Jaurès ou de Quilès-tendresse?
    Je suis colère.Il y a trois ans sous le gouvernement Villepin,Sarko flambait dans les sondages.Aujourd’hui sous Sarko,c’est le tour de Villepin(un procès et un goret dans les bras en plus)de flamber!Depuis 93 et les frères ennemis Chirac-Balladur(sauf l’exception de 97)la droite joue à”papa-maman”avec les électeurs…

  14. Olivier Decrock, un transfuge de l’ump, ce qui ne l’empêche pas d’être sympathique, s’est pris d’une soudaine admiration pour les radicaux. .. de gauche ! Le cercle radical de Saint-Ouen va tenir une réunion au “Fort de l’Eau”, en compagnie de l’ineffable Abdelhak Kachouri, qui porte les couleurs du PS dans le département pour les régionales. Socialistes, radicaux, umpéistes, modémistes, ne sont pas avares de promesses : demain on rase gratis !
    Le drame, c’est que tous ces partis ont été à un moment ou à un autre au pouvoir … et qu’ils n’ont rien fait. Les riches sont devenus de plus en plus riches, les pauvres de plus en plus pauvres.
    Alors tirez en les conclusions qui s’imposent !

  15. Ah sophie ! … j’ai lu sa prose sur le blog des élus socialistes. Incontestablement c’est l’une des pasionarias de ce début du siècle. Elle file, apparemment, le parfait amour avec madame le Maire et défend âprement le PLU, auquel j’avoue humblement ne rien comprendre. Elle a mis sous le boisseau le fait que le parti socialiste local a récemment rué dans les brancards. Mais il semble qu’un compromis ait été trouvé. Tant mieux pour les audoniens .. qui, en définitive, vont boire le calice jusqu’à la lie !
    Mais je le répète, on aime bien sophie. Elle apporte au sein du Conseil Municipal une note optimiste et elle est, dit-on, d’un commerce agréable. Elle a un passé extrêmement brillant, un avenir plus grand l’attend encore ! Bravo Sophie .. Je vous admire beaucoup !
    Moi, voyez-vous, je peux être doux, amer, tendre, vicelard, romantique, arrogant, têtu, fainéant, vindicatif, attentionné, vulgaire, capiteux, fréquentable et très méchant : tout dépend de l’heure et des circonstances ..

  16. si il est permis de rever, revons puisque c’est prouvé qu a st ouen on s est un peu planté en votant non pas pour les qualités de la candidate mais pour sa couleur politique alors la prochaine si on essayais plutot de se focaliser sur des qualités humaines je sais st ouen est communiste depuis 60 ans etc etc moi tout ca je m en fous à l heure actuelle j aimerais simplement quelqu un qui aime sa ville et ses habitants il y a des villes bien gérées à droite comme à gauche alors je reve que tous les audoniens la prochaine fois seront dans cette optique

  17. Merci en tout cas à tous ceux qui étaient présents ce samedi au Fort de l’Eau.

    De l’attendu avec les militants et sympatisants des deux partis, la présence du Parisien, du correspondant local de soignetagauche.fr qui, je l’imagine ne manquera pas de nous faire partager son regard caustique sur ce débat- mais aussi des habitants et la présence de Smaël Sebti -mon accolyte animateur des audoniens.com- de retour parmi nous pour quelques jours.

    Ce n’est qu’un début, d’autres débats suivrons mais d’ici là, je n’aurai qu’un slogan : MOBILISEZ VOUS 😉

  18. Question aux éminents hommes politiques audoniens qui participent au site de id-stg:
    Certains commentateurs présentent les Régionales comme les dernières élections avant les présidentielles de 2012.Que deviennent alors les cantonales de 2011 et le renouvellement du canton de S.O.Sud?
    -sont-elles victimes de la refonte-fusion des élections cantonales et régionales de 2014?

    -ne sont-elles pas considérées comme test national car ne concernant que la1/2 des cantons?

  19. à M’Fainz:
    Réforme de l’organisation territoriale – 01.12.2009
    Le projet de réforme portant sur la création du conseiller territorial entrainera la concomitance des renouvellements des conseils généraux et des conseils régionaux en mars 2014.

    Le mandat des conseillers régionaux élus en 2010 sera donc de 4 ans et celui des conseillers généraux élus en 2011 de 3 ans.
    Prochaine élection : mars 2011 (pour les cantons renouvelés les 21 et 28 mars 2004).

  20. Une autre info pour Michel:
    Le mandat du conseiller territorial sera de cinq ans. Il sera élu selon un scrutin mixte :

    80% d’entre eux seront élus selon un scrutin uninominal majoritaire à un tour (à l’échelon du canton).
    Les 20% de sièges restants seront attribués selon une répartition proportionnelle au plus fort reste en fonction des suffrages obtenus par les candidats affiliés à des listes et non élus directement au scrutin majoritaire uninominal. Les listes de ces candidats devront être présentes dans tous les départements de la région et dans au moins la moitié des cantons.
    Un seul vote, le même jour, permettra donc d’élire à la fois les candidats élus au scrutin majoritaire et ceux élus au scrutin proportionnel.

    Quel domage les nulos qui ne peuvent affronter les électeurs auront toujours la possibilité d’être élu sur liste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *