La méthode coué

« De l’aveu même de Madame le Maire, nous sommes la force politique qui lutte quotidiennement, de l’intérieur, pour améliorer les projets municipaux, leur donner de la cohérence et de l’intelligence, et faire en sorte qu’ils soient portés de manière plus transparente ».

Sophie Jacquot – Gautun, Adjointe au Maire de Saint-Ouen. (PS) in “Pourquoi tant de haine“. 15 février 2010 sur le blog du groupe des élus socialistes de Saint-Ouen (“saint-ouen-socialistes.fr”)

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

77 réflexions sur « La méthode coué »

  1. Les déclarations de la sympathique et non moins charmante Sophie me rappellent la fable de Jean de la Fontaine : “La grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le boeuf.”
    “Elle s’enfla si bien qu’elle creva.
    Le monde est plein de gens qui ne sont plus sages :
    Tous bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
    Tout petit prince a des ambassadeurs,
    Tout marquis veut avoir des pages.”
    Les socialistes ont toujours la particularité de ne pas faire ce qu’ils disent. On a pu juger sur pièces maintes et maintes fois. Les communistes ont été cocus plusieurs fois. Je ne sais pas s’ils en ont conscience. Ce n’est pas le cas apparement puisque certains communistes sont sur la même liste que les socialistes dans certaines régions. Les socialistes, j’en garde un souvenir impérissable et ému. Le scandale de la banque d’Indochine avec Paul Ramadier. Les massacres de Madagascar en 1947 avec ce même Ramadier, président du Conseil. Les ballets roses dans les années cinquante avec Le Troquer, président socialiste de l’assemblée nationale qui, malgré son âge avancé, avait gardé le zizi turbulent et la rotule fouilleuse … et puis Mitterrand, le ténébreux françois qui renvoya le programme commun aux calendes grecques .. et qui avait lui aussi la braguette agitée …
    J’ai constaté bien souvent au cours de ma vie que beaucoup d’élus socialistes avaient la zizounette en éruption !! .. Ce n’est pas leur faire injure que de le dire … Après tout, ils ont raison : on n’a que le plaisir qu’on se donne !

  2. Evitons les attaques en dessous la ceinture.Il y a assez à reprocher aux camarades socialistes sans s’occuper de la”zizounette”de certains d’entre eux!Ne retombons pas dans le”moralisme”de l’époque Jeannette Thorez-Vermesch.
    Ce qui compte,c’est la position dans la lutte des classes…

  3. @rené Mateo
    votre analyse socio/politique pertinente sur les zigounettes socialistes , en éruptions fréquentes d’après vous , qui les pousserait donc à l’irruption en milieu communiste , si je vous suis bien ,me donne à penser que leur attitude en matière de vote du PLU tiendrait donc de la débandade .
    Les présenter comme les Rocco Sifrédy de la politique ( bien sur il y a Strauss Kahn …), me semble ici un brin hatif .
    J’ai beau chercher parmis les élus audoniens de cette sensibilité …;mais si vous avez des noms… , de grace , gardez les pour vous !

  4. L’idylle Thorez-Vermesch n’était pas du même calibre. Ils ne boxaient pas dans le même catégorie… cela dit, il y a eu dans tous les partis des histoires de “fesses”, y compris à Saint-Ouen ! Mais vous le savez, mon cher paco, la chair est faible !
    Pour ce qui est des socialistes audoniens, on dit qu’ils ont gardé leur virginité. C’est assez rare pour être souligné ..

  5. L’idylle Thorez-Vermesch n’était pas du même calibre. Ils ne boxaient pas dans la même catégorie .. cela dit, il y a eu dans tous les partis des histoires de “fesses”, y compris à saint-ouen.
    Mais que voulez-vous, la chair est faible !
    Pour ce qui est des socialistes audoniens, on dit qu’ils ont gardé leur virginité. C’est assez rare pour être signalé …

  6. Je n’ai point de noms, mon cher paco, et, de sucroît, je suis muet comme une carpe. Je crois que dans ce genre d’affaire, la discrétion s’impose … Je sais qu’il y eut par le passé à Saint-Ouen des histoires d’alcôves, mais elles sont tombées dans l’oubli … et c’est mieux ainsi.

  7. ça vole bas (c’est la cas de le dire) par rapport a cette déclaration martiale !
    On vous apporte de la cohérence, de l’intelligence et de la transparence et vous dérivez vers vos bas instinct. Quelle misère.
    C’est bien la peine que les Socialistes se décarcassent courageusement.

  8. ID-stg à raison. Les socialistes ne ménagent ni leur temps, ni leur peine pour vous apporter le mieux-être et le bonheur. Or on n’a à leur endroit que de l’ingratitude. J’écoutais hier le discours de martine aubry à la réunion des secrétaires des sections socialistes. Elle me rappelait Dolorés Ibarruri, la pasionaria, clamant devant Madrid “No passaran”. Sauf qu’elle promet pour demain ce que ses amis n’ont pas fait hier. Faites confiance aux socialistes. Ils ont été de tout temps les défenseurs acharnés de la France qui travaille et qui pense. Certes, ils vous ont parfois – je dirai même souvent – déçus. Ce n’est pas de leur faute. Ils ne pouvaient pas faire autrement disaient-ils. Les mauvaises langues affirment qu’ils ne sont pas insensibles au chant des sirènes bourgeoises … faut quand même pas exagérer !
    Demain dimanche est un grand jour. Vous allez avoir droit au marché à quelques étoiles de première grandeur venues soutenir abdelhak. Il y aura là Monsieur Delanoë en personne, flanqué de son adjointe à la mairie de paris, la sémillante Anne Hidalgo, que ne déparerait pas la couverture de Paris-Match, et, bien sûr, toute la tribu socialiste de saint-ouen avec en serre-file Monsieur Leroux, un homme très sympathique qui, dit-il, n’a pas l’intention de briguer la mairie de Saint-Ouen .. qui vivra verra !
    Et puis, il y a abdelhak. Futur conseiller régional et actuellement maire-adjoint de saint-ouen, chargé de la sécurité.
    Je l’ai vu et écouté l’autre jour lors de son débat avec la tête de liste ump, dont, pardonnez-moi, j’ai oublié le nom. Abdelhak m’a séduit. C’est un garçon qui porte beau. Sa diction est parfaite. Sa syntaxe idem. Ses arguments percutants et sa gestuelle digne des meilleurs hommes politiques de l’histoire ! Ce garçon a l’étoffe d’un futur député .. en attendant mieux. Bruno Leroux n’a qu’a bien se tenir, car le jeune homme a de l’ambition. Normal à son âge !
    Bref, demain j’irai faire un tour au marché .. c’est sûr ! Je veux enrichir ma collection d’autographes …

  9. He bien id-stg question humour t’es pas mal non plus,voila que les socialistes se décarcassent courageusement. C’est drole mais je n’arrive même pas à en rire, tant pis il faut de l’humour avec les socialistes pour supporter la tristesse de leurs actions.

  10. Id-stg a tellement d’humour et pas peur du ridicule à un point tel, qu’Eric tractait vendredi matin avec E.Ecologie (disant à qui voulait bien l’écouter qu’il votait “vert” depuis 20 ans)!!!

    Mon cher René, point de socs ce matin pour cause de tempete: Il n’y avait que nous qui tractions!
    Pardon, j’oubliais Keith et Sennoudji venant tracter pour E.Ecologie aussi!
    Décidement, si ça continue, on va refuser du monde…
    Olivier, t’en veux pas un peu dans ton PRG? on va finir par afficher complet, tu comprends, avec tous ces gens qui se “découvrent” écologistes en 24 h chrono-plus-vite-que-la-Redoute…
    Et dire qu’il y a quelques jours, certains nous traitaient d’opportunistes!

  11. Jean Fouquart // 28 février 2010 à 17:35

    Id-stg a tellement d’humour et pas peur du ridicule à un point tel, qu’Eric tractait vendredi matin avec E.Ecologie (disant à qui voulait bien l’écouter qu’il votait « vert» depuis 20 ans)!!!

    Mon cher René, point de socs ce matin pour cause de tempete: Il n’y avait que nous qui tractions!
    Pardon, j’oubliais Keith et Sennoudji venant tracter pour E.Ecologie aussi!
    Décidement, si ça continue, on va refuser du monde…
    Olivier, t’en veux pas un peu dans ton PRG? on va finir par afficher complet, tu comprends, avec tous ces gens qui se « découvrent» écologistes en 24 h chrono-plus-vite-que-la-Redoute…
    Et dire qu’il y a quelques jours, certains nous traitaient d’opportunistes!

  12. Mon cher Jean,

    J’ai déjà dans ma vie fait beaucoup plus ridicule !

    Je te passe mes belles années à tenter de changer le Parti Communiste de l’intérieur…

    Pour mémoire la 2ème sur la liste de Soigne ta gauche en 1995, était la représentante des Verts à Saint-Ouen une certaine Nicole Dubois (qui était il est vrai à l’époque la seule adhérente de ce Parti).
    En 1998, le candidat des Verts m’avait aimablement proposer de le remplacer comme candidat aux cantonales pour le secteur Sud. Je me suis contenté de lui donner un bon coup de main (rappel : il a receuilli plus de 8% des suffrages).

    J’ai aussi avec mon ami Diener et d’autres, il y a une dizaine d’années (je crois pour les Européennes de 1999) collé des affiches électorales avec les Verts et ton camarade Rémy Fargeas.

    Je me rappelle encore avoir été présent à la petite réunion de fondation du groupe Verts de Saint-Ouen en compagnie de Michel Bourgain et mon ami et colistier de Soigne ta gauche Jean-Pierre Bonal (par ailleurs ingénieur dans le… nucléaire !).

    C’est dire qu’effectivement nous ne manquons pas d’humour mais avons aussi un peu de suite dans les idées.

    Pour le reste chacun pourra utilement se reporter (voir les archives sur ce blog) aux publications d’id Saint-Ouen lors des différentes élections depuis 1994 et à mes tribunes libres dans le magazine municipal de 2003- 2008.

    Etre alternatif et écologiste ne s’improvise pas… je ne le te fais pas dire.

    Eric

  13. @ ERIC
    puisqu’on en est à l’heure des souvenirs , je me souviens que Rémy Fargeas était présent quand , dans l’entre deux tours des municipales de 2001, Rouillon Jacqueline ( sa tête de liste)nous assura de son engagement dans une concertation soutenue avec les audoniens , et précisemment avec l’ASOEA .
    Nous eumes, après la victoire , conviés par Wilfried Durand , à la visite en mairie du bureau desverts , pas encore connecté malgré la présence d’ordis , ce qui lui inspirait des propos de méfiance vis à vis de ses alliés communistes.

    Ta réponse à Jean m’éclaire pour ce qui est du long silence radio de l’élu vert à notre endroit pendant toute la mandarure . Si donc son intention était de ralier cette majorité plurielle pour lui insuffler de la verditude , il savait déjà trouver en toi ( et tes troupes…) le soutien nécessaire et suffisant à sa louable entreprise .
    Qu’aurai-t-il eu à s’embarrasser de ceux en qui il décelait déjà un terrible esprit réactionnaire , avant les interressée eux eux même grace à sa sagacité légendaire !
    Notre présence pour la friche de la Demoiselle , les jardins ouvriers , Kléber Mazeau , la ClIS , L’incinérateur et les Docks étant en regard à votre engagement pour l’écologie à ST-Ouen , bien lègère et ne soutenant pas la comparaison .
    Mais au delà de cette querelle en légitimité , puisque tu as eu à souffrir toi même Eric des dénis de démocratie pratiqués par tes anciens alliés du conseil municipal , que ne considères tu pas ceux qui sont le fait d’un élu qui , pour préserver son leader ship ne s’accorde à entendre que ceux avec qui il est d’accord .
    Vous aurez beaucoup de difficultés les uns et les autres à vous prévaloir d’une quelconque avance visionnaire en matière d’écologie et particulièrement pour ce qui concerne les Docks et l’incinérateur …

    • @Paco

      Mon propos n’est pas d’égrener des souvenirs mais à travers quelques anecdotes d’illustrer des engagements anciens.
      Je n’ai nul besoin de brevet de “vertitude”. De culture “communiste” je me suis rapproché des Verts plus par les aspects alternatifs de leur démarche que par l’entrée purement “environnementale” (pour faire simple).

      Les histoires “de plus à gauche” ou “plus écolo” que le voisin ne m’intéressent pas vraiment.
      Là aussi le métissage est le plus intéressant.

      Je n’ai nul besoin de brevet de “vertitude”. De culture “communiste” je me suis rapproché des Verts plus par les aspects alternatifs de leur démarche que par l’entrée “écologique” (pour faire simple).

      Là aussi le métissage est le plus intéressant. C’est ce qui me semble d’ailleurs caractérisé Europe Ecologie aujourd’hui malgré le côté “auberge espagnole” qui est un peu la rançon de la gloire.

      Les histoires “de plus à gauche” ou “plus écolo” que le voisin ne m’intéressent pas vraiment c’est tout à fait stérile.

      Donc pas de surprise. Les Verts et id-stg ont intégré de concert en 2001 la majorité municipale.
      Fargeas et moi étions assez proches politiquement dès le début du mandat précédent. Nous avons cheminé côte à côte avec des positions souvent très proches et parfois assez éloignés au sein du Bureau municipal notamment.
      Nous avions, me semble-t-il plus de convergences à la fin du mandat en 2008 qu’au début en 2001.
      Ni plus, ni moins. Pour le reste, il faut à l’évidence dépasser les querelles de personnes.

      Je n’ai pas la prétention, fort heureusement, de me prendre pour un visionnaire mais je suis convaincu, depuis des années, que l’aménagement des Docks est une chance pour notre ville et ses habitants.
      Ceci ne vaut pas évidemment blanc seing pour le projet actuel qui nécessite encore beaucoup de travail et de transparence. Le meilleur projet reste celui qui fait largement consensus (au-delà des techniciens et de quelques élus). Hélas, on en est loin.

      Quant à l’incinérateur, qui n’est pas, à lui seul, la pierre de touche de l’environnement à Saint-Ouen mais un sujet environnemental parmi d’ autres, sa disparition est indiscutablement liée à la réduction de la production de déchets à l’échelle régionale. L’aménagement progressif et indispensable des Docks doit contribuer à programmer d’autres solutions que l’incinération.

      Même si je ne suis pas dans le “politiquement correct de l’opposition”, j’ai la faiblesse de penser que si nous évitons les invectives et les caricatures nous pourrons nous retrouver.

      Amicalement

      Eric

  14. “Et s’il n’en reste qu’un….”:
    En ces temps où EE semble réunifier tant d’anciens écolos qui s’ignoraient je tiens à préciser que pour moi le moteur de l’Histoire reste la lutte des classes.Non pas que les aspirations à vivre dans un monde moins pollué ne soient pas légitimes mais elles ne sauraient masquer les différences entre exploités et exploiteurs,entre ceux qui profitent en en ramassant des miettes des pays impérialistes et ceux qui subissent les conséquences de cette exploitation impérialiste.
    Ceci dit ne pouvant m’empêcher de jouer,moi aussi,les anciens combattants:j’ai participé en 72-73 à la 2de manif à vélo,aux réunions des”amis de la terre”(pour être honnête,plus poussé par ma future ex-femme que par conviction)et j’ai voté en 74(Dumont),en 99(Cohn Bendit),en 2007(Bové),mais tjs pour être honnête comme”moindre mal”!
    Cet engouement audonien pour EE me rappelle ce qu’on m’a dit sur les queues devant les sièges du PCF,en 44,pour y adhérer!
    Comme quoi c’est toujours vrai qu'”il n’y a pas loin du capitole à la roche tarpéienne!”.

  15. Mon cher jean, l’absence des socialistes ne m’étonne pas outre mesure. La moindre pluie qui d’aventure mouille la chaussée et les trottoirs les fait fuir comme le gibier devant le chasseur ! On connaît les socialistes. Ce sont, pour la plupart, de petits bourgeois qui ont abandonné toute référence à Jean Jaurès et qui gèrent les affaires du capital quand ils sont au pouvoir. Les expériences passées sont édifiantes à cet égard.
    Je pense que l’intrusion de l’écologie dans la vie politique française est une bonne chose dès lors qu’elle fait prendre conscience à l’opinion des risques encourus du fait de la pollution. En tout état de cause, je respecte les opinions de chacune et de chacun.
    Je m’exprime toujours ici en mon nom personnel. Je ne représente personne, que moi !
    Je suis toujours marxiste-léniniste. Selon moi, la lutte des classes reste le moteur de l’histoire. Il est de bon ton aujourd’hui de dire qu’elle est dépassée.
    C’est absurde.
    Déjà le terme lutte est dévoyé. On laisse entendre que par luttes, on entend émeutes et grèves violentes avec affrontement physique allant jusqu’aux fusillades.
    Ce n’est pas de cela qu’il s’agit. Mais peut-on réellement prétendre qu’il n’y a plus dans la société deux catégories d’individus. Ceux qui vivent de leur travail et ceux qui vivent du travail des autres. Au sens strict de la dialectique de Marx (et même de Hegel), la société présente bien cette contradiction interne. Et cette opposition de fait est même ce qui génère la vie de la société. Dire que la lutte des classes est dépassée, c’est laisser entendre que les salariés et petits exploitants n’ont plus de raison de lutter pour améliorer leur sort. Ce n’est pas le constat d’une évolution de la société, mais juste la négation d’une appréhension dialectique du monde.
    Dire que la lutte des classes est dépassée n’est pas un constat historique et sociologique. C’est la négation pure et simple d’un fait. Nier un fait tangible et vouloir le remplacer par un voeu pieux, c’est avoir une disposition d’esprit ou le souhait l’emporte sur la réalité. Cela s’appelle l’idéalisme. Même avec le jugement du plus rudimentaire matérialisme, on constatera que ce n’est pas en décrétant que l’injustice sociale n’existe plus que celle-ci sera supprimée.
    C’est comme si l’on disait que la succession de cyclones et des dépressions atmosphériques c’est dépassé. Dépassé ou pas, il faudrait quand même acheter des parapluies.
    Qu’est-ce aujourd’hui qu’un prolétaire ? Le sens que Marx a choisi est le suivant : ceux qui n’ont pas d’autre moyen de survie que le salaire qu’ils touchent.
    A ce titre, on peut constater que pour Marx, un ingénieur (s’il n’est que salarié), un administrateur (s’il n’est pas actionnaire), un médecin qui ne pratique pas le dépassement d’honoraire, un haut fonctionnaire (recteur d’académie, préfet), un magistrat, et bien sûr les enseignants de la maternelle à l’université peuvent être considéré comme des prolétaires. Mais je n’ai pas dit qu’ils faisaient partie de la classe ouvrière. C’est autre chose.
    On entend souvent par prolétaires, les salariés de petit niveau exclusivement. Voire même, de préférence, les travailleurs manuels. Ceux qui n’ont pas d’autre vêtement que leur bleu de travail. Bref, on entend souvent par prolétaire ce que la gouaille populaire appelle familièrement et tendrement “les prolos”. C’est un contresens. S’il ne s’agissait que d’une erreur sémantique, cela ne serait pas grave. Hélas, cela entraîne une perversion de tout ce qui tourne autour de la notion de prolétariat. A titre d’exemple, j’ai connu des députés communistes qui siégeaient à l’assemblée nationale en bleu de travail par sympathie envers les opprimés et pour se rapprocher d’eux, pour faire “prolo” quoi ! Ils ne réalisaient pas que, ce faisant, au lieu de leur rendre service, il les confortait, au contraire, dans une vision du monde où la culture et le savoir étaient méprisables.
    Voilà ce que je pense braves gens .. et je répète ici que j’ai ma liberté de parole ; je ne représente aucun parti politique quel qu’il soit !
    Bonne journée à tous ..

  16. Arretez de sucer les ecolos, bien sur que c’est Fainzang qui tient le truc, bien sur que seule la lutte changera tt, bien sur que cette lutte c’est la “lutte de classes”Putain, qui peut expliquer comment faire autrement.
    Arretez de vs allonger sous les sondages.
    Admettez tous, que ns ns sommes plantés.
    Alors, faire copain, avec tt le monde, mme “M

  17. René,à propos de Jaurès…je suis passé en 85,tout à l’heure,devant le café du Croissant.Il était flambant neuf et rebaptisé”café historique”.Je ne puis m’empêcher de me demander s’il fallait dénoncer cette récup pour touristes ou se féliciter de voir perpétuer le souvenir de l’assassinat du grand tribun!

  18. @eps @co
    Evidemment qu’on a des points de vue qui convergencent certains points et des idées en commun .
    Cela dit , j’aimerai bien qu’on arrête d’inverser les roles , en nous plaçant dans la position de ceux qui agressent , de ceux qui jouent l’exclusive ….
    Tu n’es pas avare Eric , de petites vannes bien vachardes pour discréditer tes détracteurs ou considérés comme “concurrents” , assez donneur de leçon , non sans talent , mais avec une certaine morgue politique. Dans une de tes dernières chroniques ( avant d’être remercié pour propos déviants)… tu en appelais à la pitié avant l’élection municipale de 2006 quant aux prétendants à une place en mairie … supposant à priori leur incapacité et leur opportunisme ; distributeur de bons points ; Merci pour nous .
    Aujourd’hui les ralliements pour certains forts récents à Europe Ecologie te parraissent sans soucis , quand à la même époque tu dénonçais dans le journal de la ville une OPA inamicale sur les verts , permettant du même coup à légitimer les demandes d’exclusion faites à la suite par Fargeas ,quand nous n’avions d’autres buts que de rétablir une possibilité de démocratie dans le choix de stratégie des écolos de St-Ouen pour ces élections , alors que jusque-là elle n’était décidé que par ses deux élus . Nous pensions simplement , que leur contribution à la cause écologique avait été réduite à une pure caution pour une équipe municipale bien éloignée de ses problématiques ; jugeant sur ( manque d’) actes et non pas par suppositions et fantasmes .

    • Pour nos historiens et les curieux : voir sur ce blog l’intégralité de la tribune libre d’Eric Pereira-Silva (id/stg) dans le n°56 du magazine municipal de septembre 2007 intitulée “Petits hold-up entre amis” évoquée par Paco.
      (cliquez dans le bandeau à gauche dans mois/années)

  19. Sur un autre post, je vous avais invité à écouter et réécouter Cornelius Castoriadis.

    Entretien du 25 novembre 1996, réalisé par Daniel Mermet avec Cornelius Castoriadis (décédé en 1997) à l’occasion de la sortie de

    « La montée de l’insignifiance»

    a été retranscrit aux éditions de l’Aube sous le titre « Post-scriptum sur l’insignifiance» .

    Cet entretient garde toute sa force 14 ans après.
    Il éclaire sur la vie politique nationale et locale.

    http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1530&var_recherche=castoriadis

    La version écrite de cet entretien

    http://www.monde-diplomatique.fr/1998/08/CASTORIADIS/10826

    Cornelius Castoriadis
    “Philosophe, sociologue, historien, Cornelius Castoriadis fut aussi économiste et psychanalyste. « Un titan de la pensée, énorme, hors norme », a dit de lui Edgar Morin. Il est mort le 26 décembre 1997. Né en 1922 en Grèce, il s’installe à Paris en 1945, où il crée la revue Socialisme ou barbarie. …”

    Extrait :
    ” Ce qui caractérise le monde contemporain ce sont, bien sûr, les crises, les contradictions, les oppositions, les fractures, mais ce qui me frappe surtout, c’est l’insignifiance. Prenons la querelle entre la droite et la gauche. Elle a perdu son sens. Les uns et les autres disent la même chose.

    Depuis 1983, les socialistes français ont fait une politique, puis M. Balladur a fait la même politique ; les socialistes sont revenus, ils ont fait, avec Pierre Bérégovoy, la même politique ; M. Balladur est revenu, il a fait la même politique ; M. Chirac a gagné l’élection de 1995 en disant : « Je vais faire autre chose » et il a fait la même politique.

    Les responsables politiques sont impuissants. La seule chose qu’ils peuvent faire, c’est suivre le courant, c’est-à-dire appliquer la politique ultralibérale à la mode. Les socialistes n’ont pas fait autre chose, une fois revenus au pouvoir. Ce ne sont pas des politiques, mais des politiciens au sens de micropoliticiens. Des gens qui chassent les suffrages par n’importe quel moyen. Ils n’ont aucun programme. Leur but est de rester au pouvoir ou de revenir au pouvoir, et pour cela ils sont capables de tout.”

  20. Je serais bien curieux de voir comment cet ensemble aussi hétéroclite qu’éphémère et improbable de militants menant campagne pour la liste de Cécile Duflot, réagira entre les 2 tours. La liste PS-MRC-PRG-MUP arrivera certainement en tête au 1er tour, et nous attendons de tous nos partenaires de gauche un appel à voter pour la liste d’union de la gauche au second tour. Ou bien alors tout ceci ne serait qu’une opération marketing pour tenter d’exister au niveau local à défaut de ne pouvoir être sur une liste…

    Le 14 mars, votons pour Jean-Paul HUCHON et Abdelhak KACHOURI en Seine-Saint-Denis. http://www.huchon2010.fr

    • Mon cher Sabri,

      Que de morgue ! Sans doute la foi des nouveaux convertis !
      Pour ce qui est du “rassemblement aussi hétéroclite qu’éphémère et improbable”, ta parole est d’or.

      Cette attitude hégémonique , ce type de propos, c’est exactement ce qui est reproché au PS par ses partenaires de gauche.
      J’ai bien peur que ton appel à voter, sous cette forme inutilement agressive et qui insulte un peu l’avenir au niveau local, fasse plutôt perdre des voix au “rassemblement” PS MRC PRG MUP.

      Amicalement

      Eric

    • Consternant et ridicule !

      Comme si l’histoire ne nous apprenait pas que les bourreaux comme les victimes d’ailleurs ont souvent toutes les couleurs et toutes les origines.
      Ignorons nous que si la France s’est retirée contrainte d’AOF et d’AEF comme de Cochinchine, les élites ont veillé à choisir leur “roi nègre”.

      L’attitude de Bartolone est doublement circonstancielle : écarter les potentats d’élus et tenir compte d’un discours ambigu ambiant afin de fermer une bonne fois pour toute la période “communiste” de la gestion du 93.
      Jamais les actions de com n’ont été aussi fortes et soutenues. Il faut cependant reconnaître qu’il sait s’entourer de compétents avant de choisir des flatteurs…

      Pour mémoire, le Président socialiste met en oeuvre une politique d’austérité au conseil général qui se traduit par des centaines de suppressions d’emploi.

      A ce propos, M. Kachouri nous étonnerait en nous disant quel est son véritable travail au Conseil général du 93…

      Sur le fond, les difficultés des collectivités territoriales doivent en grande partie aux choix du Ps tant en matière de fiscalité plus favorable aux entreprises (merci M. Strauss Kahn) que de développement économique et européen (Jospin et “l’Etat ne peut pas tout” et le choix de la concurrence libre et non faussée avec les dénationalisations des entreprises de service public).

      Alors, il s’agit non pas de faire gagner la droite (ce qui est totalement exclu de fait en Ile de France au regard des rapports de forces) mais de rappeler à la gestion Huchon son peu d’empressement à des actions politiques fortes susceptibles de contrer les intérêts égoîstes du Cac 40.
      M. Kachouri est à la fois le représentant d’un président de conseil général licencieur et d’un président de conseil régional à l’oreille complaisante aux promoteurs et aménageurs (à l’image de ligne 13 toujours non dédoublée) et un peu mou sur les questions de formation des demandeurs d’emploi.

      A défaut de la couleur et de la forme, réfléchissons et travaillons au sens et à l’intérêt général et utilisons le vote du 1er tour pour construire une majorité du conseil général agissant vraiment à gauche avec les habitants, les salariés, les acteurs économiques et les élus.

      François Taquet

  21. Michel, la dernière fois que je suis entrée au “Café du Croissant”, il y avait encore dans une vitrine le chapeau et la canne de Jaurès.
    Je crois que l’établissement aurait dû être classé, comme l’a été le “Café de la Paix”, étant donné la stature de cet ardent défenseur de la paix.

  22. Je me permets de signaler à Monsieur Haddad , un monsieur très sympathique d’ailleurs, que je n’ai jamais voté pour le parti socialiste et que je commencerai pas à l’occasion des régionales.
    Au contraire, je conseille à toutes celles et ceux qui souhaitent un changement profond conforme aux aspirations du plus grand nombre de voter blanc ou de s’abstenir le second tour.
    La liste PS-MRC-PRG et MUP, cornaquée par le rénégat Robert Hue, est une liste qui n’a du gauche que le nom. L’expérience est édifiante à cet égard. Je partage pleinement les écrits de Monsieur Jean-Yves Marsouin quant au parti socialiste.
    Ma modeste personne appelle donc au boycott de la liste socialiste et consort au second tour. Et je sais déjà que pas mal de gens suivront mon conseil.

  23. Mon cher Victor, restez calme, vous vous faites du mal pour rien. Vous êtes socialiste ou sympathisant de ce parti. C’est votre droit le plus absolu. Ce n’est pas mon cas. Il y a entre moi et les socialistes un contentieux ancien que rien ne pourra effacer. Je pourrai dire, mais je ne le dirai pas, qu’entre moi et eux, il y a du sang.
    Mon cher Victor, vous me traitez de Vichyste ou de Pétainiste, au choix, je vous pardonne volontiers, car vos paroles ont certainement dépassé votre pensée. Et puis cela n’a plus grande importance …
    D’autre part, quand on se lance en politique, mon cher Victor, on prête le flanc automatiquement aux critiques, sévères parfois. C’est la politique … nul n’y peut rien !
    Et puis, il ne faut pas se voiler la face. Il est presque de notoriété publique que les hommes politiques sont portés sur la bagatelle. J’ai pu juger sur pièce. Certains même sont de vrais étalons !
    Mon cher Victor, je suis un provocateur. J’aime ça et je rate rarement mon but .. la preuve !
    Vous êtes quelqu’un de sympa .. et je ne vous en veux nullement, croyez le bien.
    Je vous assure de mes meilleurs sentiments.

  24. Tandis qu’à leurs oeuvres perverses
    Les hommes courent haletants
    Mars qui rit malgré les averses
    Prépare en secret le printemps
    Pour les petites paquerettes
    Sournoisement, lorsque tout d’or
    Il effeuille la marguerite
    Et cisèle les boutons d’or !
    Je vous souhaite un merveilleux printemps !

  25. @Sabri post 20

    Bravo, l’expérience d’Abdelhak apporte déjà beaucoup d’inspiration à Jean-Paul.

    http://www.huchon2010.fr/campagne/avec-uchon-le-taureau

    La campagne d’Huchon, sans H mais beaucoup d’herbe et des taureaux courants dans la Camargue des Docks, en voilà une belle idée pour Saint-Ouen venu tout droit du salon de l’Agriculture pour laquelle il serait dommage de s’abstenir.

    Question Marketing, là pour le coup, c’est plus fort que « la vache qui rit ».

    Pour être plus sérieux, je ne sais pas si «Uchon le taureau» a l’habitude de puiser le bilan de ses actions dans un horoscope chinois, mais pour rester crédible vis-à-vis des Audoniens avant de les démarcher, il serait déjà bien de lire et modifier celui publié pour Saint-Ouen, à savoir :

    Bilan IDF > Saint-Ouen :
    « Développement durable :
    – Modernisation d’une usine d’incinération »
    La mise en conformité d’un incinérateur aux normes Européennes comme l’ajout de filtres à dioxine en 2005, mais pour donner caution à un ersatz d’éco-quartier n’est pas du développement durable mais une action à classer dans la rubrique santé publique.

    « Enseignement : ….
    – Développement des parcours européens au lycée Edmont Rostand »
    Ce lycée n’existe pas à Saint-Ouen-sur-Seine mais à Saint-Ouen-L’Aumône.

    « – Création de 2 postes en emploi-tremplin pour la Nouvelle Association Stanoise d’Aide à Domicile »
    Une association Stanoise concerne Stains et non Saint-Ouen.

    http://www.huchon2010.fr/2004-2010?tid=&title=saint-ouen

    Quand à Saint-Ouen, des élus PS ont le pouvoir de s’exprimer pour faire entendre la voix de leurs électeurs, et qu’au final ils préfèrent s’abstenir de les représenter pour préserver leur propre intérêt politique, ce n’est pas improbable, c’est déjà une réalité.
    Rappel : Dans le résultat de l’enquête publique du PLU (toujours pas publié par la municipalité de Saint-Ouen contrairement à celui de Clichy.) mentionne que sur 54 avis déposés, nous avons :
    38 défavorables (70% Contre) – 8 favorables (14% Pour) – 7 annulés
    Certes nos deux listes EE ont peut-être des effectifs moins nombreux et sont plus gauches politiquement, mais ils ont le mérite du respect de leurs engagements et d’exister pour avoir dit ‘Non’ en demandant un report concerté sur le PLU au 25/01. Cela me parait déjà une raison suffisante pour leur dire « Oui ».
    Personnellement, si cela peut déjà faire ressusciter les joies de la campagne à Clairevaux pour ma fille actuellement au ski à St-Véran avec l’OVL, j’aurais tort de me priver de voter EE.
    Sinon, à part cela quels sont tes pronostics pour la coupe du monde de football ?

  26. la rumeur des jours tristes
    se disperse et s’enfuit
    et les arbres étonnés de ne point voir la nuit
    demeurent éveillés dans le soir blanc
    et songent

    un peu en avance , mais ce foutu hiver serait
    bien inspiré de plier ses gaules!!……….

  27. Cher Sabri
    Don’t worry, nous réagissons toujours bien. Le premier tour n’est pas encore passé que tu te vois déjà en tête et gagner: Ne confonds pas vitesse et précipitation. Pour le 14 mars, nous appelons à voter massivement pour la liste menée par Cécile Duflot, comme toi, tu appelle à voter pour la liste PS, rien d’anormal.
    Quant aux qualificatifs tels que “hétéroclite”, “improbable” et “éphémère”, ils me semblent mieux convenir à la liste que tu soutiens, tant la qualification des gens qui la compose me laisse perplexe!

  28. Cher René
    Je ne vois pas en quoi le fait de s’abstenir provoquera un profond changement?
    Il faut que cela change, c’est vrai:
    Pourquoi les “sortants” feraient mieux que la première fois?
    La droite est hors de question, donc, il ne reste que Europe écologie! CQFD

  29. L’ami François dresse une image peu flatteuse de la gestion du département et de la région par le Parti Socialiste. Il n’a pas tout à fait tort !
    Monsieur Huchon a souvent, il est vrai, une nuance d’ironie lorsqu’il évoque ses alliés communistes. M. Huchon joue les matamores et se considère comme le nec plus ultra des présidents de région, sans doute parce qu’il préside aux destinées d’une région phare !
    On sait, ou on ne sait pas, que le but commun de la droite et du PS est d’en finir avec les départements et les services publics, pour mettre sur pied une Europe supranationale, organisée à l’allemande sous forme de “landers” (de super régions bientôt transfrontalières et parlant anglais ; d’où la nécessité de défendre âprement la langue française frappée d’anglicisme).
    Il y a, qu’on le veuille ou non, collusion de fait entre la droite et le PS. Ce sont des socialistes – P Lamy (OMC) et D. Strauss-Kahn (FMI) – qui dirigent la mondialisation capitaliste que l’UMP met en oeuvre à Paris.
    Quant à Martine Aubry, ses palinodies sur la retraite ne changeront rien : elle est d’accord pour reculer l’âge de la retraite à 62 ans, première étape vers la retraite à 67 ans dans toute l’Union Européenne. M. Zapatéro en Espagne, Secrétaire Général du Parti Socialiste “Ouvrier” Espagnol avant d’être premier Ministre, a pris tout le monde de vitesse en portant à 67 ans l’âge de départ à la retraite, au grand dam des salariés d’Espagne. Ils étaient 60.000 dans les rues de Madrid, il y peu de jours.
    Il serait souhaitable qu’Europe Ecologie se maintienne au second tout … ils feraient un tabac !
    Ce qui est dommage, c’est qu’il y de bons mecs au PS … j’en connais !

    • Mon cher René,

      Finalement à vous lire attentivement, et sans vous accuser d’un quelconque sectarisme, j’ai parfois le vague sentiment que pour vous le PS ce n’est pas mieux que la Droite voire bien pire. Il ne resterait donc qu’à voter pour le Front de Gauche, brillamment représenté à Saint-Ouen ?
      Quant à voter pour Europe Ecologie au 2éme tour, comme vous le préconisez, ne seriez vous pas un peu provocateur ?

      EPS

  30. Je hais les gens suffisants! Ce matin, il m’a été donné de croiser la parade des éléphants du PS: Ces gens sont d’un mépris, c’est sur, ils sont les vainqueurs, l’un d’eux m’a dit en me serrant la main( ils sont gentils avec nous ces derniers jours): “On se retrouvera le 21 mars”, sur de lui!
    Ce à quoi, j’ai répondu: “Pourquoi, tu pars en vacances entre temps?”
    Depuis ce matin, je souhaite plus que tout qu’Europe écologie arrive en tête (pourquoi pas) rien que pour voir la tronche de ces gens imbus de leurs personnes, qui “se la pète “alors qu’il n’y a vraiment pas de quoi surtout à SO!
    Que ceux qui ne savent pas encore pour qui voter votent EE, rien que pour voir la tête des socialistes. Franchement, en ces temps de crise, une bonne crise de rigolade ne peut pas nous faire de mal!

    • Quelqu’un a-t-il vu ce matin au marché, dans la cohorte triomphante, les représentants du PRG, du MRC et du MUP qui donnent – comme dirait le Sabri Haddad notre blagueur impénitent- un rassemblement hétéroclite qu’éphémère et improbable cohérent, durable et probable ?
      Ou s’agissait-il simplement du parti hégémonique dans toute sa splendeur roulant des mécaniques au milieu d’une relative indifférence populaire ?

  31. Si la seule raison de voter Europe Ecologie pour certains d’entre vous se résume à votre antisocialisme primaire, alors je me sens rassuré, puisque mon vote correspondra au soutien d’un véritable projet pour la région et non à l’expression d’une quelconque frustration. Les suffisants et les arrogants sont bien ceux qui refusent de voir la réalité en face…

    • Sabri quelle éloquence, belle argumentation anti-écologiste et pro-socialiste, bravo ! on en redemande…
      Je suis ravie d’apprendre ce que serait le vote de René Matéo face aux 2 listes, socialiste et Europe Ecologie ;-). Concernant le suffrage universel, je pense qu’il ne fait qu’assoir via un grand sondage pseudo démocratique (car ça dépend des sous qu’on met dans la com) des gens qui font « tampon » avec des décisions prises aujourd’hui ailleurs que dans les partis politiques, plutôt dans les sphères des conseils d’administrations des multinationales ou au FMI. La classe ouvrière existe encore, ailleurs beaucoup et chez nous sous une autre forme, parce que notre mode de consommation engraisse un système qui nécessite « des ressources humaines »…Il faut repenser la consommation et le travail et je n ‘ai pas le sentiment que les socialistes libéraux ne pensent à autre chose qu’à eux mêmes… Je vois surtout des bourgeois opportunistes (ceci dit pas seulement au PS, à Saint Ouen nous sommes gâtés) ; sans faire la liste, revenons à l’actualité, prenons, au hasard, JP Huchon :
      – Etudes : Sciences Po et l’ENA avec Claude Guéant, JC Trichet et d’autres devenus socialistes… on va où on peut
      – 1975 : Ministère des finances
      – 1981 : Directeur de cabinet de M. Rocard
      Mais « quand Rocard démissionnait ou se faisait virer, Huchon le haut fonctionnaire allait gagner de l’argent dans le monde des affaires, chez Pinault ou dans un cabinet de chasseurs de têtes, par exemple. “Il préférera toujours aller voir une entreprise du CAC 40 plutôt que des bénéficiaires du RMI “, dépeint un élu socialiste »
      – 1985 : Directeur Général de la Caisse Nationale du Crédit Agricole
      – 1991 : Premier collaborateur de l’homme d’affaire milliardaire François Pinault puis vice-président d’un cabinet de chasseurs de têtes (Progress Associés)
      Et aujourd’hui gros poste, condamnation pour prise illégale d’intérêts lors de marchés publics, emplois fictifs, peine de 60 000 euros d’amende confirmée en 2008.
      Tu disais quoi Sabri : antisocialisme primaire, refus de voir la réalité en face ?

      Si tu veux penser et réfléchir à une société plus juste, regarde ce petit film STP, il va te faire voyager au pays des écolos
      http://video.google.com/videoplay?docid=-5195608655837933655#

  32. Tout à vos querelles pour établir un nouveau rapport de force au sein de l’ex Gauche plurielle,vous ne semblez pas avoir vu la réapparition sur ledit marché de la “gauche de la gauche”:NPA et LO.N’y aurait-il pas des élections à l’horizon?Sans doute pas car l’UMP n’a pas jugé utile de se montrer.Pourtant j’avais cru entendre Bertrand sur Canal+nous dire qu’ils avaient,eux,un programme pour la région!

  33. Mon cher Eric,
    Je persiste est signe, je pense toujours que le suffrage universel, s’il reste un acquis historique, n’a pas pour vertu d’assurer à lui seul le progrès. Il n’est, en définitive, que la mesure du niveau culturel et politique de l’opinion à un moment donné, alors que, je le répète volontiers, les idées dominantes restent celle de la classe dominante.
    Certains esprits candides pensent que le progrès social est le résultat d’un débat pacifique entre le pouvoir, le patronat et les salariés. Il n’en est rien. Il a fallu, et il faudra encore, de longues luttes ouvrières, parfois réprimées dans le sang par le passé, pour faire échec au patronat et à ses représentants politiques qui siègent dans les assemblées élues. Je pense donc que les élections, quelles qu’elles soient, ne sont pas de nature à mettre en péril le système. Et ce d’autant moins qu’il dispose de moyens de communication colossaux. Chacun est à même de le constater.
    Enfin, je vous fais observer que je n’ai cité ici aucune formation politique, hormis le parti socialiste. J’ai expliqué pourquoi …
    Cela posé, il me semble que dans le combat pour une société plus juste et plus fraternelle, l’union de tous les hommes de bonne volonté me paraît non seulement possible, mais indispensable.
    En fait, je n’ai fait que dénoncer ici, sur la base de ma propre expérience, celles et ceux dont la particularité a été, et reste, d’abuser le monde du travail.
    Pour ma part, je reste indéfectiblement attaché à la classe ouvrière dont je fais partie. Notre responsabilité dans la lutte contre le pouvoir de l’argent n’est pas un complément à notre combat pour la révolution socialiste ; elle est partie intégrante de ce combat.
    Mon cher ami, si au deuxième tour des élections restaient en présence la liste socialiste et la liste Europe Ecologie, mon vote ne fait pas l’ombre d’un doute : je voterais pour la liste écologiste.
    Je continue de penser que vous aviez votre place au sein du conseil municipal de Saint-Ouen.
    Amicalement.

  34. Ce qui est attristant sur cette ville c’est de voir cette gauche diverse se battre contre elle-même, à croire que certains voudraient en finir avec les tristes descendants des communistes, alors qu’ils soient repentis ou opportunistes (Mr Kachouri, Mr LeLorrain, Mr Krimat…) ou se revendiquant PCF sans oser en prononcer le mot car peu crédible comme Mme Rouillon et Mme Dhalfat (pour l’ambition et l’alimentaire), j’en viens à imaginer une Gauche forte plus portée sur le bien être des Audoniens que sur des petits postes d’élus..
    Avant on entendait “plutôt rouge que mort” et j’entend aujourd’hui “plutot bleu que rose”….j’ai toujours vécu à St Ouen et je ne vois pas d’issus à cette situation, sinon une remise à plat et de nouvelles élections municipales…et nous verrons qui du Front de Gauche, d’Europe Ecologie, du Parti Socialiste..ou de l’UMP prendra la relève, car avouons le, la lente agonie de l’actuelle municipalité et de sa représentante ne pourra durer indéfiniment…une fois que les promoteurs immobiliers auront céssés de déverser leur corne d’abondance, la ville basculera dans les bras d’un cador parachuté de la rue de Lille au pire ou de Solférino au mieux..

  35. Journée nationale des femmes .. on vous rend hommage mesdames, vous le méritez.
    “Les femmes valent infiniment mieux que les hommes ; elles sont fidèles, sincères et constantes amies… Elles ont de l’élévation dans la pensée, sont généreuses et obligeantes … Le bonheur suprême serait sans doute de trouver une femme sensible qui fût à la fois votre amante et votre amie … ”
    Chateaubriand
    Sacha Guitry, qui était un connaisseur, aimait dire : “L’avantage avec les jolies femmes, c’est qu’on vous en débarrasse très vite.”
    Je vous salue mesdames, tant qu’il y aura des femmes et du vin blanc, tout ira bien !!

    • Cher René,
      Vous croyez encore au bonheur suprême, à votre âge ? via une affaire homme/femme en plus ? ce n’est pas très raisonnable, allez on en reste à « des femmes/des hommes et du vin blanc/rouge/champagne» ☺
      Vu le peu de femmes « circulant » sur ce blog, évitez les citations à 2 balles/euros/dollars, etc… ce serait mieux de ne pas les faire fuir !
      Cordialement,

  36. Je trouve Sabri très éloquent, on en redemande ! Peux-tu développer un peu ce “refus de voir la réalité en face” ?
    Pour moi la réalité des socialistes aujourd’hui c’est le maintien d’un libéralisme-productivisme et de son moteur, le consumérisme à tout crin ! L’idéal de croissance, le PIB, le FMI, la BCE, etc, sont aussi les mots clés des socialistes.
    Prenons Huchon, son cursus me laisse rêveuse :
    1971 – 1975 : Administrateur civil à la direction du budget au ministère des Finances
    1985-1986 : ex-Directeur Général de la Caisse Nationale du Crédit Agricole puis conseiller du président (remercié par Edouard Balladur)
    1988 – 1991 : Directeur de cabinet de Michel Rocard, premier ministre
    « Et quand Rocard démissionnait ou se faisait virer, Huchon le haut fonctionnaire allait gagner de l’argent dans le monde des affaires, chez Pinault ou dans un cabinet de chasseurs de têtes, par exemple. “Il préférera toujours aller voir une entreprise du CAC 40 plutôt que des bénéficiaires du RMI, il est toujours dans le sérieux”, dépeint un élu socialiste. »

    1991 – 1998 : Premier collaborateur de l’homme d’affaire milliardaire François Pinault puis vice-président d’un cabinet de chasseurs de têtes (Progress Associés)
    En novembre 2004, suite à une lettre anonyme dénonçant l’existence d’emplois fictifs au du conseil régional d’Île de France, il est jugé avec son épouse, de prise illégale d’intérêts lors de marchés publics passés en 2002 et 2003, entre le conseil régional et des sociétés de communication, employant son épouse. Condamné à 6 mois de prison avec sursis, 60 000 euros d’amende et un an d’inéligibilité le 20 février 2007 par le tribunal correctionnel de Paris, la peine est confirmée en appel le 21 novembre 2008, hormis la peine d’inéligibilité.

    Enfin, perso ce n’est pas ma tasse de thé mais vous, socialistes audoniens, n’êtes pas à ça près 😉 entre Huchon et Rouillon, mon cœur balance…

    Je me permets de vous conseiller ce petit film pour expliquer la position, très différente, d’une écologiste convaincue.
    http://video.google.fr/videoplay?docid=-5195608655837933655#

    merci de votre attention, salut

  37. Mon cher Jean,
    Merci de m’écrire et de me donner ton opinion sur la politique et les élections.
    Je ne pense pas que l’abstention puisse changer quoi que ce soit. Bien au contraire, je pense qu’il faut voter. C’est un droit conquis de haute lutte par les citoyens.
    Alors, il y a ceux qui disent : “Moi je ne vote pas parce que je ne fais pas de politique.” Ils ont tort parce que la politique s’occupe d’eux.
    Le but poursuivi en haut lieu est de laisser penser que la politique est un égout nauséabond. Si les gens dans une grande clairvoyance savaient décrypter les turpitudes dont on les gave, ils en tireraient les conséquences qui s’imposent. Toute lumière est dangereuse pour un système injuste et spoliateur basé sur l’ignorance. L’obscurité, voire l’obscurantisme sont salvateurs pour ce système. Il ne faut pas que les gens sachent ! Il ne faut pas que les citoyens s’intéressent à la politique. Le but est atteint si l’on proclame : “J’aime pas la politique”. Pendant ce temps là, on laisse les mains libres à ceux qui organisent la discrimination sociale.
    Si faire de la politique était tout simplement suivre avec attention les conditions de vie de son quartier, de son hameau, de sa commune, de son département, de sa région, de sa nation et de l’humanité entière, ce serait tout de même pas plus mal !
    On entend ici et là : “On n’y changera rien ! Ils sont plus fort que nous ! Ce sera toujours la même chose.” Oui, et alors ?
    Entendre ce qui se dit et savoir comment les gens vivent, y penser et tenter d’imaginer des solutions, cela semble bien naturel. Ceux qui sont là-haut, au bout de la pyramide nous craignent comme la peste.
    Si nous trouvons que nous vivons dans le meilleur des mondes possibles, il faut laisser les choses se perpétuer. En revanche, si l’on se sent lésé par des injustices de classes, ne rien dire consiste à laisser les mains libres à ceux que l’on ressent comme des exploiteurs. Se taire, c’est accepter, c’est avaliser, c’est apporter son soutien à des injustices criantes. Ne pas dénoncer un voleur c’est s’en rendre complice !
    Alors, je dis que dimanche il faut voter, et émettre un vote de classe. Classe contre classe, c’est le combat d’hier et d’aujourd’hui. Tu sais comme moi qui sont les pollueurs de la planète.
    Amicalement.

  38. En principe, j’aime les gens qui persistent et signent sauf quand ils vont dans le mur. Dire qu’il suffirait que les gens ne votent pas pour eux pour qu’ils ne soient pas élus!

  39. Ah, rené, c’est tt de mme épouvantable, cette haine des Socialistes.
    Moi, je prefere un Socialo, à 10 mecs de droite, ou mme à un seul mec de droite.
    Tu sais René, j’admire ton sens de la formule, ton érudition ,pour un mec qui, comme moi, n’est pas allé longtemps à l’ecole, mais, bon sang, arretes d’etre aussi antisocial -démocrate que je suis anti-communiste, ns avons tt les deux des efforts à faire.Quel militant tu est!!!!

    J’admire la longevité de ton engagement malgré ………Bien sur que la vertitude attire, c’est ds le sens de leur histoire de Politixxxx (modérateur) et tt le monde en veut, car cela, fera voter, COMME ILS PENSENT, j’en doutes, moi et d’autres , et je n’irais pas , pas du tt.
    Savez-vs que les sondages annoncent 52 pour cent d’abstentions, pourquoi?????
    Ah, eric va m’ecrire car je bloque le truc,,
    ce n’est pas mon histoire, et je pense dire des trucs de « gauche» .

    xxxxxx à René, je sais ce qu’il fit et ds quelles circonstances, ce mec s’est mouillé pr le Parti, à ses risques et non moins perils, respect, Messieurs, respect, je connais les circonstances ds lesquelles il s’est mouillé.vs ignorez tt de l’action de ce mec,ou de ce qui’il dut faire un peu respect, oui, du respect, car vs seriez surpris, attaquez le sur des faits politiques, mais laissez en paix son integration, si vs saviez, xxxxxx.
    Ce mec est un exemple.!!!!

  40. René, ce que j’ai écrit plus haut ne s’adresse pas à toi. En lisant le début de ton post précédent, il pourrait y avoir confusion.

  41. Bien sur que la vertitude attire, c’est ds le sens de leur histoire de PolitiCHIENS et tt le monde en veut, car cela, fera voter, COMME ILS PENSENT, j’en doutes, moi et d’autres , et je n’irais pas , pas du tt.
    Savez-vs que les sondages annoncent 52 pour cent d’abstentions, pourquoi?????
    Ah, eric va m’ecrire car je bloque le truc,,
    ce n’est pas mon histoire, et je pense dire des trucs de “gauche”.

  42. Aretez de casser les c… à René, je sais ce qu’il fit et ds quelles circonstances, ce mec s’est mouillé pr le Parti, à ses risques et non moins perils, respect, Messieurs, respect, je connais les circonstances ds lesquelles il s’est mouillé.vs ignorez tt de l’action de ce mec,ou de ce qui’il dut faire un peu respect, oui, du respect, car vs seriez surpris, attaquez le sur des faits politiques, mais laissez en paix son integration, si vs saviez, bande de nazes.
    Ce mec est un exemple.!!!!

  43. desolé, eric, je fais du buzz
    s’agissant de la fidelité, de la constance, de l’elevation, de la generosité et tt et tt , et que dire de l’élevation et de la generosité inehrante à la femme,je reconnais ttefois l’obligeance qui ne me parait pas comme étant une Qualité, mais comme un pré-requis ds la vie ensemble

  44. Tout à vos querelles pour établir un nouveau rapport de force au sein de l’ex Gauche Plurielle, vous ne semblez pas avoir vu la réapparition, sur ledit marché,de la “gauche de la gauche”: NPA et LO. N’y aurait-il pas des élections à l’horizon? Sans doute pas car l’UMP (dont Bertrand nous annonçait sur Canal+qu’ils avaient un programme,eux,pour l’IDF) n’a pas jugé utile de se montrer.
    Il semblerait qu’à S.O.la droite se réserve pour les municipales; à moins que malgré les injonctions de Sarko,le choix de Valérie (un prénom qui passe mal dans l’UMP locale) Pécresse ne soit toujours pas agréé!

    Si jamais l’UMP prenait des sanctions, je tiens à rassurer WD,Mike et autres fervents militants, OD se fera un plaisir de les accueillir au PRG. Ils pourront ainsi,eux aussi, participer aux querelles de l’ex Gauche Plurielle. Lui trouver un nouveau nom (moins ringard) avant les primaires pour le choix du candidat de cette gauche pour 2012: Aubry ou Strass-Kahn? A oui j’oubliais Hollande!

  45. Je lis avec bcp d’attention ce que dit Paco, que je ne connais pas et qui semble avoir été un gd militant révolutionnaire, donc respect pour ton “blaze” qui semble correspondre à un moment de ta vie, moi, je n’ai pas de pseudo, ou de blaze, j’ai tjrs ete militant connu de ceux avec lesquels j me battais aussi pr moi, et je n”avais pas l’outrecuidensce de faire croire aux autres que je me battais pr eux sans ne rien connaitre de leur vie
    Bien sur que j’ai eu des doutes , tu parles qui n’en eut pas, bien sur que je me suis completement planté, pas toi, Paco?, bien sur, qu’a 60 piges ont peut se dder si on fit le good choice de merde, evidemment
    bien sur que l’anglais m’arranges, sauf si tu peux un peu tte demander ce que j’ai dû faire ailleurs.
    bien sur que tous , ns rendirent des services à des camarades en lutte, tu parles, on fera un concours.

  46. Merci michel de cette mise au point, tu parles, bien sur que ns sommes des abrutis ns autres d’en bas, c’tte bonne paire, alors , pourquoi aller mettre un bulletin ds l’urne de ces bandits.
    Oui, c’est moi qui le dit, et j’emmerde le reste de ceux qui pensent qu’il faut mettre un bulletin, qu’elle niaiserie.

  47. le systeme est naze,il faut piller les riches et donner aux pauvres connards que ns sommes leur oseille pourrie de capitalistes qu’ils sont tt ces mecs qui ns gouvernent, taxer les flux financiers au profit des pauvres et arreter de dire qu’il faut réguler, tu parles….il faut les flinguer, il faut faire reapparaitre cette bonne terreur, et appauvrir les riches au profit des pauvres, ou alors, se deconsiderer, messieurs, choisissez votre camp……Y’en à marre de se branler et de se dder qui doit payer, seuls les riches doivent casquer pour les pauvres, pas vrai?Bien sur eric, pas ton truc.

  48. le 15 mars, avec ceux qui comme moi pensent et ne se montrent pas aux urnes, on va bien emmerder votre systeme en y allant pas, car ns ne n’y rendreont pas a vos urnes dont vs seuls pensez qu’elles representent ce que vs y attachez de : Democratie, de mensonge d’etat:eh bien , sans nous, les idiots du village dont l’action fera loi., je l’espere.Ns sommes certainement des idiots patentés et ns vs emmerdont et que vivent long time les idiots.Ah les truffes!!!!!

  49. Mon cher JMP, je n’ai de haine contre personne. Je ne fais que relater des faits qui ont marqué la vie politique française au cours de la seconde moitié du 20ème siècle, et dont j’ai été le témoin. J’ai suivi attentivement la trajectoire de la gauche durant cette période où le parti socialiste et le parti communiste jouaient un rôle important dans la vie politique française.
    J’ai observé que le parti socialiste, considéré au lendemain de la libération comme un parti révolutionnaire, est devenu au fil du temps un parti réformiste.
    J’ai sous les yeux une déclaration de la fédération SFIO du Pas-de-Calais, datée du 29 décembre 1968.
    “Ce que nous proposons c’est une charte du nouveau parti qui sera une véritable garantie contre les formes de déviation du socialisme. Cette charte a largement inspiré la déclaration de BLUM écrite en 1946. Elle rappelle que le parti est foncièrement attaché à la démocratie, choisissant le gouvernement du peuple, pour le peuple et par le peuple. Le parti socialiste est un parti révolutionnaire, et il invite les travailleurs à prendre conscience qu’ils sont la majorité et qu’ils peuvent donc supprimer l’exploitation et par là même les classes sociales, en restituant à la société les moyens de production et d’échange dont la détention reste le fondement essentiel du pouvoir.”
    Tous commentaire me paraît superflu !
    Mon cher JMP, je n’ai pas moi non plus très longtemps à l’école, car mon père, ouvrier mineur, est mort à 48 ans, victime de la silicose. Cette poussière de charbon et de roche qui vous comble les bronches et les alvéoles. J’ai donc intégré les houillères à 14 ans comme préapprenti mineur.
    Michel, quand j’évoque la gauche, j’y inclus le NPA, Lutte Ouvrière et certains mouvement libertaires. Trouver aujourd’hui un candidat à la prochaine élection présidentielle dans le panier à crabes que nous avons sous le nez releverait de l’exploit !
    Attendons encore un peu. Ce qui est sûr c’est qu’il va y avoir un trop plein de candidats !!

  50. René,les municipales semblent avoir porté un coup décisif aux libertaires…On ne les voit plus,eux aussi,sur le marché!Ottino quand tu nous tiens…

  51. René, je ne partages pas ton histoire sur ces annéees “épouvantables, 22 ou 23, depuis la mort de Lenine, jusqu’a celle de Staline en 53 dont un représentant du pcf lors d’une emission de tv sur tv senat ne se souvenait pas de la date., un jeune, mais qd mme, face à Weber, du PS, fut une honte pr le PCF.
    Weber, et un autre, un historien, bien gentil, l’ont ridiculisé, il était ridiculisable., quelle honte pr les militants, car il s’agissait de “la guerre d”espagne”oû les miltants communistes avaient joueé un gd role, d’apres ce que j’en sais.

    . Je vis, 3 /4 jours par semaine avec des paysans qui sont mes familiers, pr ne pas dire de ma famille, les parents de mon gendre, son frère, ses enfants, ma petite fille etc….
    J’attends, les gdes theses sur les paysans et sur leur vies.

    .Mateo ne fut pas que le directeur de cab, de Faust et j’en doutes,il fut proche de Fajon et de Lefort. et un precieux conseil pour Etienne Fajon Et qui ce soit, Rene fut un militant du Parti de l’interieur, et ce fut le drame, son drame, car René etait un militant communiste et ce fut sa gloire, et quelle gloire.
    René n’a pas servi des hommes, rene à servi le PARTI, et c’est bien dommage, pour moi., quel courage, et quelle abnegation ds le sens du devoir .
    René, c’est moi,un petit jc qui t’embrasse.
    on est fier de toi.on t’aime.
    A bientot mec.

    .ttes les femmes que j’ai connues etaient sensibles à ton charme, tu fus un homme bien sur ces pates et sensible que tu étais au charme que tu degageais vis à vis des gonsesses, rien ds ton comportement ne fut vain, merci , d’avoir pu XXXXXXXXX que moi ado, je fantasmais, tu sais bien de qui je parles.Bravo, René, t’avais bien raison, ,c’etait ta vie, bien joué Mec.
    il fallait le faire, et merde, aux autres qui étaient envieux, les cXXXXXXX.

    Je ne veux pas revenir sur un truc qui soit « que» antisi social, et on se marre, .
    Bien sur que j’ai été anti-social, comme chacun le sait.; et le prouve, et j’XXXXXXX tt les autres qui refusent de l’admettre..
    J» ai bu des canons comme ts mes amis et j’XXXXXX les fumeurs de chit et autres merdes.
    soit, je suis ds la republique.

    Laissez nous penser ce que ns avons à penser, vos trucs electoralistes ne ns interessent pas, laissez nous au large, sans contraintes politiques.
    Ns ne voulons plus jamais voter, mme pr la Gauche

    Mateo ne fut pas que le directeur de cab, de Faust et j’en doutes,il fut proche de Fajon et de Lefort. et un precieux conseil pour Etienne Fajon Et qui ce soit, Rene fut un militant du Parti de l’interieur, et ce fut le drame, son drame, car René etait un militant communiste et ce fut sa gloire, et quelle gloire.
    René n’a pas servi des hommes, rene à servi le PARTI, et c’est bien dommage, pour moi., quel courage, et quelle abnegation ds le sens du devoir .
    René, c’est moi,un petit jc qui t’embrasse.
    on est fier de toi.on t’aime.
    A bientot mec.

  52. Chère patricia … faut savoir plaisanter dans ce monde de brute. Et puis moi, je n’ai pas d’âge, je traverse les siècles allègement. Comme le chante Franck Michael “Toutes les femmes sont belles”. Je partage ..
    Je me souviens toujours de la part héroïque prise par les femmes lors d’une période sombre de notre histoire. J’en ai été le témoin ..
    Louis Aragon leur rend hommage lorsqu’il écrit : “Je vous salue maries de France – il en est parmi vous que les hommes attendent – qui tremblent de savoir le mal que l’on vous fait – et qui ne retrouvent de vous que la légende ..

  53. Le week end des surprises est arrivé..
    Qui des socialistes, d’Europe Ecologie ou du front de gauche sera l’élu du coeur des Audoniens, il sera de gauche car l’absence de campagne de l’Ump laisse à penser que ce n’est pas leur priorité, la prochaine est la bonne pour eux..la municipalité !
    Trouveront-t-il un Balkany ?
    A gauche, plusieurs candidat, Le Roux, Kachouri, Keita, Planque ou Dalfat, mais ne nous impatientons pas, analysons les résultats du 14 mars et laissons lecteurs faire son choix…

  54. Mateo ne fut pas que le directeur de cab, de Faust et j’en doutes,il fut proche de Fajon et de Lefort. et un precieux conseil pour Etienne Fajon Et qui ce soit, Rene fut un militant du Parti de l’interieur, et ce fut le drame, son drame, car René etait un militant communiste et ce fut sa gloire, et quelle gloire.
    René n’a pas servi des hommes, rene à servi le PARTI, et c’est bien dommage, pour moi., quel courage, et quelle abnegation ds le sens du devoir .
    René, c’est moi,un petit jc qui t’embrasse.
    on est fier de toi.on t’aime.
    A bientot mec.

  55. Ce soir, je pense à Andre WURMSTER qui fit longtemps des editos ds l’huma.
    Sa these etait celle de dire;si tt le fric investit pr le nucleaire est mis ailleurs, alors ns ns en sortiront contre le General
    il fallait menager les sovietiques.
    Wurmster disait aussi un bon truc, ds l’huma , a cette époque.

    si l’appel au peuple est le mme, demandons au peuple d’aller donner du pognon pr la bombe ds les mAIRIES

    • @ Matéo

      Mon cher René,
      Disons au Panthéon de la vie politique locale .
      Mais certains, qui voient la vie en noire, vous enterrent un peu vite !
      Si vous êtes toujours bien “rouge”, visiblement vous avez bon pied, bon oeil, des idées et des dons épistolaires intacts.
      Rassurant : votre bel âge vous autorise à demeurer encore assez… vert.

      Dieu vous garde !

      EPS

      @ JY Marsoin

      ” 2+2= 4 +2 Elus ASEOA = 6 élus verts + Id stg !”
      Vous allez un peu vite en besogne.
      Certes, c’est dans l’air du temps (et très “nature”), mais vous additionnez un peu des choux et des carottes !
      Cette recomposition en marge des gros appareils est surprenante et intéressante mais l”‘alternative” à Saint-Ouen – pour être crédible et efficace – doit se construire avec toute la gauche .
      Dans un système démocratique (même très imparfait), la politique c’est nécessairement des alliances, des compromis (honorables) et donc de l’arithmétique en termes de sièges.
      Mais c’est, aussi et surtout, un projet partagé (ambitieux mais réalisable) avec une vraie dynamique.
      Nous avons, localement, encore beaucoup de chemin à faire.

      Amicalement

      EPS

  56. Mon cher Victor, ne vendez pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué ! La maire c’est toujours madame Rouillon et elle n’a pas encore annoncé son départ.
    Qui sera maire après elle ? Bien malin celui qui peut le dire aujourd’hui. En tout cas pas un olibrius du type Balkany au palmarés on ne peut plus éloquent en matière de magouille en tous genres.
    Kachouri ? encore un peu tendre sans doute. Il faut qu’il fasse ses preuves.
    Leroux ? Il s’en défend, son écharpe de député lui suffit, dit-il.
    Dhalfa ? elle a sans doute un destin national, les travées de l’assemblée nationale lui irait bien.
    Planque ? son passé parle pour lui ; sa famille a marqué l’histoire. L’un des ses aïeuls fut un chef camisard, de l’occitan “camiso” (chemise). Les camisards étaient des calvinistes insurgés contre Louis le quatorzième après la révocation par ce dernier de l’Edit de Nantes (1688 .. je crois). Son grand-père est un héros de la Résistance. La mairie ne doit pas l’intéresser. Il voit s’ouvrir devant lui d’autres horizons. Il ferait un excellent président de la République ..

  57. René,1685 pour la “Révocation”,une des pires dates de notre Histoire.Si je comprends bien,un descendant des camisards est à la tête de l’aménagement des docks.Espérons qu’il saura prévoir,si plus tard les audoniens devaient encore subir une occupation,un système de souterrains sous les docks,reliés à ceux qui quadrillent la place Jean Jaurès.Gageons que Chemetov va nous concocter une toile d’araignée,digne des trabouls lyonnais.Enfin un terrain d’aventures à la hauteur des ambitions du Colonel T.
    Les camisards avaient l’habitude d’avoir des planques sous l’âtre des cheminées en activité.Planque que les sinistres dragons de Villars négligeaient,permettant à ceux qui les utilisaient d’échapper aux galères…
    Ce qui m’impressionne à S.O.,c’est qu’il n’y a que des chefs:l’ancètre de Planque:”chef camisard”,Alex Porte :”le premier dans Tulle”et”préfet du vieux S.O.,son fils:”créateur d’emplois”(on se demande pourquoi dans son souci d’ouverture,Sarko ne l’appelle pas au gouvernement pour atténuer les effets de la crise?),Taquet:”colonel”,sa 1/2:”reine de la tarte aux fraises…etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *