Relations difficiles

Les Relations publiques de la Ville “relookées JR ” semblent mettre dans l’embarras notre isolé et donc désolé élu à la vie associative quant à la tenue sur Saint-Ouen de plein d’initiatives citoyennes dans les quartiers, dont il n’est absolument pas informé… Comment et par quel mystère cela est-il possible ?

Assez étonnant donc, et plutôt bizarre puisque dans le bulletin du personnel, à la Une et sur 4 pages, s’étale le renouveau de ce service confié à  un des tous proches de Jacqueline Rouillon en lieu et place d’une cadre déplacée à la « Parisot » !

Le brave homme devrait pouvoir avoir du temps pour travailler ces dossiers, leur résolution comme leur présentation :

– les aides aux associations et le respect de leurs animateurs,

– le dossier sonnant et trébuchant de la Maison des associations (avec le vrai budget et les vrais plans),

– la réponse argumentée pour le refus du Maire de faire de l’ex bibliothèque – à moindre frais –  un espace citoyen, conçu et animé démocratiquement,

– l’agenda des associations (toujours à venir),

– la présentation du bilan de la Fête de la ville,

– la préparation de la Fête des associations…

Pour le reste, compte tenu d’un proche changement à venir dans le domaine culturel, du mouvement des personnels (ne parle-t-on pas d’un mouvement massif des agents lundi !? ) et d’un Conseil  municipal animé ce même 25 janvier.

Mais c’est vrai que tout ira mieux quant tous les services ou presque seront regroupés dans les anciens locaux Valéo, rue des Rosiers.

Enfin, si quelqu’un connait un élu (ou plusieurs d’ailleurs) susceptible de faire reboucher les deux trous dans la rue Ottino, lesquels depuis des mois font trébucher les chalands les jours de marché, je le remercie d’avance.

François Taquet

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

15 réflexions sur « Relations difficiles »

  1. Monsieur Taquet, je pense qu’une erreur c’est glissée dans votre intervention et que vous parlez du nouveau service de la vie associative qui est maintenant dirigé par un proche de JR, ou plutôt de son mari d’ailleurs.
    Je ne reviendrais pas sur l’épisode du cadre viré avec des méthodes douteuses car elles marquaient quelque part, le virage que la ville est en train d’opérer en terme de “management” de ces employés (voir gestion du conflit en cours des personnels des écoles) .
    Un virage è  droite toute !!
    Non ce qui est intéressant, c’est de voir revenir è  ce poste, cette fameuse personne, plutôt connue è  Saint-Ouen pour avoir très mal dirigé il y a pas mal d’années de cela, le service municipal de la jeunesse ! Et quel retour car pour le mettre en place, on a pas lésiné sur les moyens (éviction d’un cadre, promotion statutaire douteuse…) et cerise sur le gateau, on a mis sous ses ordres, les deux dernières personnes qui soutiennent JR et qui sont connues pour être très objectives.
    Mais bon, il s’agit bien du service de la vie associative et non des relations publiques, dont je dirais un mots plus tard.
    Alors oui, un cadre dynamique (humour) très proche du pouvoir, placé juste è  coté d’un élu socialiste qui semble en vouloir, cela ressemble étrangement è  la mise en place d’une barrière de protection contre cet élu, ou disons peut-être une mise sous tutelle mais remarquez, les socialistes aiment è§a, donc tout va bien et je ne vois pas du coup, on est le problème ?!!
    Par contre vous parliez par erreur des relations publiques et la aussi c’est du lourd, avec une direction qui a également changé, sauf que la, je ne pense pas qu’il sagisse d’un placement politique ou alors, en plus ils sont aveugles car la chef de service en question est plutot multicarte ou autrement dit, du genre girouette mais par contre, quelques points communs avec le service de la vie associative, bien sur, le coté “jamais sans ma jacqueline” mais aussi l’imcompétence, avec en plus, un ton odieux et une faè§on de parler aux gens, indigne d’un service publique qui porte le nom de “relations publique” mais bon, è  Saint-Ouen, il ne faut plus s’étonner de rien !!!

  2. On peut se demander quel est le renouveau apporté par l’élu aux associations ou encore le “nouveau” responsable de ce service. Personne nignore les liens étroits avec le maire de cet « administratif-politique » ainsi que la manière dont il a été parachuté et les avantages qui vont avec (logement, salaire confortable selon les bruits qui courent). Ancien élu PCF è  saint ouen, très proche du maire, il aurait été nommé pour contrôler les associations, è  la veille des élections cantonales¦
    Et ne parlons pas de la fine équipe de salariés qui lentoure, qui nont de fonction que de propager la bonne parole du maire et contribuer è  son élection, tout en assurant leur propre survie.
    Mais quelle est donc la position politique de cet élu ? Après un passage chez les communistes, il a rejoint les socialistes, mais son cÅ“ur semble battre pour le maire et les avantages qui en découlent, è  savoir lespoir de devenir maire-adjoint.
    La délégation aux associations est-elle devenue juste un marche-pieds du pouvoir des derniers fidèle du maire, sagrippant è  leurs avantages ?
    Pas étonnant qu’il soit isolé cet élu. C’est ce qui arrive quand on navigue tantôt avec le maire ou tantôt avec les socialistes, selon les intérêts personnels du moment et le sens du vent de lopportunisme. Cest ce qui arrive quand on fait des promesses en permanence et quon ne les tient pas.

  3. Je profite de la remarque de Monsieur Taquet concernant les deux trous rue ottino, pour rappeler que la rue des Bateliers a des allures de “tranchée d’Aremberg”, endroit oè¹ se décante généralement la course cycliste Paris-Roubaix.
    Cette voie est parsemée de nids-de-poules. Par endroit des plaques de goudron ont disparu, laissant apparaè®tre les pavés dont elle était naguère dotée. En bref, elle est devenue quasiment impraticable pour les deux roues.
    On souhaiterait savoir si des travaux de réfection de la rue en cause sont prévus è  bref délai.

  4. Je profite de la remarque de Monsieur Taquet concernant les deux trous rue ottino, pour rappeler que la rue des Bateliers a des allures de “tranchée d’Aremberg”, endroit où se décante généralement la course cycliste Paris-Roubaix.
    Cette voie est parsemée de nids-de-poules. Par endroit des plaques de goudron ont disparu, laissant apparaître les pavés dont elle était naguère dotée. En bref, elle est devenue quasiment impraticable pour les deux roues.
    On souhaiterait savoir si des travaux de réfection de la rue en cause sont prévus à bref délai.

  5. Main basse sur la ville (è§a a déjè  été dit mais jaime bien 🙂
    Nous n’avons effectivement rien è  envier è  nos voisine les communes de droite, même pas è  Levallois-Perret ! la balkanysation a gagné le royaume de Saint Ouen via les privilèges ; la lèpre se propage vite : obtention de logements en temps record, obtention de poste en temps record (ne correspondant en rien avec la qualification pour certains), locaux rachetés cher(en temps record) par la “commune” pour y installer une association créée par un (très) proche du maire, voiture de service prêtée aux proches, sociétés flirtant avec le conflit dintérêt, personnel communal qui en a ras-le-bol (excepté les courtisans dont parle Joè«l), menaces de ou éviction de, caméras de surveillance , je m’arrêterai lè  même si on peut facilement imaginer que è§a continue… Ils sont nombreux dans le panier de crabes ! Tout s’achète, tous s’achètent-ils ? La vie associative è  Saint Ouen ¦ sous l’Å“il de Moscou, Pékin, Pétain ? en tout cas sous contrôle… quand aux petits élus qui voudraient devenir des grands, encore faudrait-il quils soient crédibles et tiennent leurs engagements, sinon ils iront rejoindre lécole du cirque, doè¹ ils sortent tous mais dont peu ont un numéro de « vedette ».

  6. en temps que responsable associatif important j’ai eu è  faire è  la responsable des relations publiques et je confirme que la faè§on d’agir et de parler n’est pas digne d’un tel service et c’est vraiment une honte. Déjè  que nous nous la tapions sur la fête de la ville, ou bourrée en fin de journée elle insultait toute le monde en hésitant pas è  faire intervenir les agents de sécurité + police municipales pour virer des associations comme l’ovl entre autre. Non on peu pas dire que le maire choisisse au mieux les gens qui la représente car avec elle je pense qu’elle va se mettre un paquet de gens è  dos è  commencer par moi

  7. Michel , outre ta jubilation dans un post parrallèle è  fustiger la stratégie de Delannoy et Kémache ,tu t’emballes et tu parles un peu vite .
    Quid de la position de Mr Mamadou Keita qui lui aussi en restant au conseil donna le quorum è  Mme Rouillon . Le classe tu lui aussi dans cette droite qui sous couvert de pseudo….On t’aurait abusé !
    Et puis pour ta gouverne sache que la condition de basse pour rester était que soit soustrait de l’ordre du jour le PLU , le budget et les docks . En revanche cela permettait de voter par exemple les subventions aux assos , évitant qu’elles ne soient pénalisées .De plus en restant , la possibilité de Mme le Maire de pouvoir se passer du quorum au prochain conseildevenait obsolète ; et cela donnait un délai aux socialistes pour mettre leurs propos en pratique , ou traduirent leurs paroles en actes!
    A la sortie de la dernière réunion propagande de Jacqueline Rouillon sur les docks è  la salle Barbara , une élue socialiste disait en apparté è  un collègue du même bord : ” ce projet est criminel “…. ce dernier acqiéscant du chef , un peu inquiet tout de même d’être entendu .
    On pouvait penser alors qu’ils iraient au bout , de ce qui aujourd’hui ressemble è  de minables rodomontades ! Pour moi , ils sont affligeants et cet épisode désolant pour la ville .

  8. Oui et la soif justifie les moyens c’est bien connu ! Puisque sauf erreur de ma part, c’est son budget (fêtes et cérémonies) qui a été mis en cause par les socialistes lundi soir non ? Quelle gestion car en plus de pas être aimable il semble qu’elle ne soit pas douée non plus car un budget carrement doublé bravo !!!

  9. Paco,je ne parle pas pour Keita,ni pour toi(qui n’utilise plus de pdeudo).Je suis heureux d’apprendre enfin la raison tactique qui a justifié votre politique en décembre et je comprends mieux le ressentiment que vous avez pu éprouver en janvier.Je ne suis pas chargé de la tactique d’EPSO mais je ne pense pas que de l’avoir jointe è  celle des conseillers d’opposition de droite soit très judicieuse.

    Pour vous qui me rappelez une tirade de Coluche:”je ne suis pas de droite mais encore moins de gauche…”si je pouvais comprendre sinon justifier que par dépit vous aviez fait liste commune avec l’UMP et l’UDF,j’ai de plus en plus de mal è  comprendre que sur tous les sujets depuis vous fassiez cause commune!
    Attention de ne pas finir comme Tiziana qui sur votre liste était étiquetée”Rifondazione communista”et qui dans les tribunes du conseil municipal apparaè®t dans le”Groupe Union centriste-UDF-Modem”!Une évolution intéressante è  faire pè¢lir d’envie Besson et autre Kouchner!

  10. Bon Michel , une fois encore ; Nous , l’ASEAon est depuis 2000 , un mouvement audonien de défense du citoyen et de l’écologie .
    De 2001 è  2006 on nous tiens è  l’écart , malgré les engagements , et c’est rien de le dire .On a pas la science infuse mais on pense que la cause verte è  St-Ouen n’est toujours pas en vogue auprès de la plupart des élus et qui plus est , fort mal défendue .Ceux qui ont votén pour cette liste parcequ’elle comportait des élus verts on eu le temps de déchanter et s’en plaignent .
    Quand en 2006 on s’apperè§oit que Fargeas et Marigot va repartir avec la même liste dès le premier tour et qu’ainsi è§a va produire les même effet , è  savoir défense de son pré carré ( avec quatre vertx inscrits sur S-O ), “des gens de chez nous ” se voient inscrits aux verts et une dizaine de demandes d’adhésions aux verts suivent pour peser dans la stratégie de ces municipales et qu’ainsi une liste verte soit présente au premier tour et compte ” ses troupes “.
    Fargeas sentant que risque de lui échapper soit son poste ( pour lequel il avait affirmé devant ses pairs ne pas vouloir être candidat ) , soit qu’il défende une alliance directe avec le PC/ PS qui lui convenait , soit les deux , è  entrepris de demander la suspension des trois sus nommés , avant que nous n’envisagions la moindre alliance considérée contre nature par le parti . Dans la foulée , il déposait un recours contre toutes les demandes d’adhésion , et le tour était joué , assez finement je dois dire .
    Nous avons alors donc rejoint cette liste qualifiée de droite ( ah ben oui piski y’avait Delannoy!) sur un programme dont un des points importants pour nous était le refus du projet des Docks , pour qu’on y entasse sous l’incinérateur les pauvres de Delannoé notamment !
    Nous imaginions bien que nous allions en prendre un peu dans la tronche , nous faire abreuver de commentaires délicats , mais nous pensions que sans celè  , ce projet finirait par voir le jour , contre notre gré et celui de beaucoup de sympathisants pas forcément rangés derrière un parti .
    Les prises de position des verts audoniens aujourd’hui , le vote contre , leurs propositions que NOUS défendons depuis des années nous donnent è  postériori raison . Un peu tard quand même parce que le PLu est accepté!! Notre conscience reste appaisée , nos convictions pérennes , et nous ne renions pas notre engagement . La lutte continue .
    Et Vive Europe Ecologie !

  11. Donc,Paco,si je comprends bien vous n’avez plus de raison de ne pas rompre avec l’UMP et de rejoindre la Gauche…car n’en doutez pas au 2nd tour des régionales les listes du PS et d’Europe Ecologie fusionneront,WD votera UMP et Alb.Kal.hésitera entre le MoDem et le Nouveau Centre(UMP)!
    Pour l’historique de votre évolution,je la connaissais;c’est ce que j’ai appelé”que par dépit vous aviez fait liste commune avec l’UMP et l’UDF…”!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *