La nef en rideau ?

 Aux dernières nouvelle, la nef de l’ile des Vannes risquait de se retrouver en « cale sèche » suite à l’avis défavorable de la Commission de sécurité du 9 décembre dernier sur l’ouverture de l’établissement.

Une mauvaise blague qui a visiblement surpris avec une addition salée puisque les travaux exigés seraient chiffrés à hauteur de 150 à 200 000 €.

Différentes manifestations publiques programmées sont menacées d’ici le mois de mai (Robotique, festival du jeu, Bal de la police)*.

Des « mesures compensatoires » seraient donc envisagées (en attendant) avec des agents de sécurité.

A suivre…

*Le festival Haitien pourrait lui être annulé

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

5 réflexions sur « La nef en rideau ? »

  1. On finit les les Docks et après on s’occupe de l’Ile des vannes : promis on savait pas qu’elle était dans cet état lè .

    Et puis c’est de la faute è  la commission de sécurité qui a changé sa faè§on de voir…

  2. @ fainzang michel

    Pour la place du Colonel Fabien et la Maison de la Culture du Havre nous n’avons pas d’information particulière sur les incidences de la gestion du PCF.
    Pour Saint-Ouen, il faut être juste : il y a eu un défaut d’investissements depuis de nombreuses années ce qui explique les difficultés actuelles.
    Sans parler de l’élu aux bè¢timents qui , pour être réputé proche du Maire, ne semblait pas très passionnés par ces dossiers. Son successeur a donc du pain sur la planche.

  3. La gestion de patrimoine est inexistante dans bien des communes, Saint Ouen est l’une d’entre elles !

    Idem pour toute structure (assoc, oraganisme logement, etc) qui possède du patrimoine immobilier sans oublier l’Etat !

    Coè»t d’études et de constructions è  minima puis après coè»ts d’exploitation (hors salaires) è  maxima !

  4. C’est un peu la même histoire avec la piscine dont les murs et les vestiaires des maitres nageurs sont dans un état déplorable rongés par l’humidité.

    De l’humidité dans une piscine … Surprenant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *