Le Maire en minorité !

Mardi 13 janvier 2009 – 01 h 08 –

Dernière minute :

Lors du Conseil municipal de ce 12 janvier, selon nos correspondants sur place, le Maire Jacqueline Rouillon aurait été mise en minorité avec le groupe “Communiste”.

Sujet de la controverse, ayant entraîné de multiples multiples interruptions de séances, la désignation du représentant de Saint-Ouen et de son suppléant au nouveau syndicat mixte Paris Métropole (Grand Paris) dans lequel le Maire était  fortement impliqué jusqu’ici.

Ne doutant de rien nos “communistes unitaires” en tête auraient proposé Jacqueline Rouillon (PCF) comme titulaire et Paul Planque (PCF) comme seuls représentants de notre commune. Résultat : le groupe PS a revendiqué (comment pourrait-il en être autrement ?) le poste de suppléant. Face à l’intransigeance  du Maire le groupe socialiste a finalement présenté deux candidats Yassir Fichtali et Elisabeth Auerbacher.

Abstentions des Verts et de M. Keita, vote tactique de la droite pour le PS… c’est finalement les représentants du PS qui sont élus à bulletins secrets. Le Maire largement désarçonné aurait dans la confusion proclamé les réusltats et mis fin à la séance du Conseil muncipal malgré de nombreuses délibérations encore inscrites à l’ordre du jour.

Comme nous le pressentions, sans cohésion ni grande légitimité, cette majorité municipale montre ses limites et trèbuche sérieusement. Ce camouflet pour le Maire et son entourage, qui aura inévitablement un retentissement médiatique, sera assez lourd de conséquences pour la suite.

La majorité est donc sérieusement divisée et le Maire ne pourra, pour dissimuler une faute politique majeure, se contenter d’agiter l’épouvantail du complot.

à suivre…

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

10 réflexions sur « Le Maire en minorité ! »

  1. Aïe, quel méchant retour de manivelle ! De mémoire de gauche audonienne c’est bien la première fois qu’un maire communiste se fait mettre en minorité au conseil municipal – à moins que je ne me trompe ? Qu’en disent nos historiens de la chose municipale ?
    Jacqueline Rouillon communiste… unitaire – mais de qui ou de quoi ? Visiblement désormais, ce n’est guère l’unité au sein de son équipe municipale. Fallait le faire !

  2. Les communistes unitaires fabriquant de la désunion et de la victoire du PS, rien d’anormal à cela à SO, et même plutot rassurant sur l’etat politique des conseillers.

    Après un discours d’extra terrestre vendredi aux voeux, JR est revenue sur terre, brutalement mais fort justement, selon les lois de la lutte des classes ou politiques (au choix).

    Dans le même temps, quelle faute politique de ne pas avoir pris un supplément de sa majorité (verts, ps, ou citoyen) !!!

    Sur son plan personnel, c’est un terrible camouflet personnel pour une personne dont l’égo est trés fort et suractivé par les satellites (conseillers en tous genres, commerciaux) qui orbitent autour d’elle.

    En même, cela peut être un encouragement pour toutes celles et tous ceux qui défendent des positions conformes aux intérêts des audoniens alors qu’elle fait la sourde oreille et se refuse à les axaminer (voir extension finition du lycée).

    A moins d’un recours réglementaire, ce sont donc 2 socialistes : un jeune qui arrive au demeurant sympathique et compétent, une moins jeune, avocat de profession en SSD dont l’acharnement anticommuniste est remarquable pour représenter SO à Paris métropole.

    En bref, un premier accroc avant la chute finale, précédée par les cantonales ou à ce rythme sa victoire est peu probable.

    Fernand Lefort doit se retourner dans sa tombe.

    J’espère que les élus communistes ne verront pas qu’une manoeuvre des élus du Ps car avec 20 voix contre 16 à la droite, et donc 5 abstentions (Verts + MK), c’est la logique personnelle de JR et consorts qui est battue pour la première fois dans cette enceinte.

    Un encouragement pour toutes celles et tous ceux qui défendent la démocratie à saint-ouen pour et avec les audoniens, et pas pour et avec la droite..

    Le monde bouge.

  3. Chers amis,

    Je ne suis pas certain qu’il faille constater un grave déssaccord entre pc et ps…mais un énorme ! les socialistes au premier desquels abdelac cachouri semblent determinés à sonner la fin de la récré !
    trop, c’est trop ! jetais au conseil municipal hier et je dois dire que lintervention de fichtaly (tjs aussi mou) n’etait rien par rapport a celle de abdelac qui clairement a jetee un froid visceral !
    enfin des socialistes qui osent defier la pseudo audonienne dalfa and co !
    foncez, et ne reculez pas !

  4. La tactique Abdelak ,tant décriée,se met en marche et semble plus efficace que celle de Sali à St-Denis!La bataille “com.unit.”-PS est-elle engagée ou n’est-ce qu’une péripétie locale???
    La décomposition-recomposition de la gauche continue mais ne touche que les partis institutionnels de cette gauche,obligeant le reste de la gauche à s’abstenir,à regarder,jubiler ou rager!L’intérêt des audoniens semble bien éloigné de ces scènes de ménage.
    N’est-ce pas une mauvaise nouvelle pour Delanoë aussi…de quelle tendance sont-ils ces deux nouveaux élus?Ne mettent-ils pas en danger un équilibre difficilement trouvé?Huchon pourrait revenir dans le jeu pour la direction de “Paris-métropole”mais les amis d’OD et leur “Grand-Paris”ne sont pas encore battus.

  5. Il y avait déjà eu une première alerte avec la déclaration du PS en CM relatif à la descente de police dans les bureaux de l’urbanime + de deux mois auparavant , se désolidarisant ,avec les Verts et en cas de soucis ,de la composante PC de l’équipe . A suivre….

  6. J’ai pu voir moi aussi le CM, l’analyse de taquet est très juste. Par contre Thom’s ou avez vous vu que l’intervention du pdt socialiste etait molle, vous semblez intime avec les socialistes pour etre aussi catégorique dans votre jugement vis à vis d’un jeune qui arrive sur notre ville…
    Quant à l’intervention de abdelhak elle etait tout aussi bonne, je crois que le PS a tout simplement décidé de se remettre en marche s’appuyant sur ces atouts.
    Enfin il ne faut pas oublier qu’il y a un programme qui lie les 2 formations, je ne pense pas que le fossé est enorme. Autant les verts, Keita et le PS on montré qu’ils n’acceptaient pas le caractère egemonique du maire.
    Les jours à venir vont nous en apprendre plus surement

  7. Ingolf à ma connaissance il n’y a que deux précédents comparables:
    -Au début des années 20,quand la SFIC(nom du PCF à l’époque)refusa la double appartenance(SFIC-franc maçonnerie),le maire de S.O.repassa à la SFIO avec la majorité de son conseil municipal.
    -En 1945,la liste du PCF conduite par Antoine a élu F.Lefort après son élection.Je ne sais si Antoine était d’accord.

  8. Michel, je te rappelle que dans les élus de l’opposition qui ont voté pour la candidature socialiste se trouvaient des élus…de gauche!Merci pour eux.

  9. Jean, qu’ai-je dit pour mériter cette remarque?Que va-t-il se passer maintenant?Rupture du contrat évoqué par Franck ou rabibochement?

  10. Jr et consorts mobilisés comme jamais !

    La section du PCF local devrait sortir un communiqué.

    L’attention du personnel communal devrait être dans les prochaines heures fortement sollicités.

    Et pour le Ps et ses élus du conseil, plusieurs délégations notamment de “faux nez” devraient les solliciter pour être reçues.

    Va-t-on leur demander de renoncer à représenter SO à paris Métropole ?

    Va-t-on vers des ultimatums aux élus Verts et une promotion pour MK ?

    Tout cela pour avoir refuser une place de suppléant à ses alliès !

    Espérons que JR aura compris dans quelle impasse houleuse et douloureuse pour elle- la mênent son autisme et l’autarcie politique qui président à son comportement !

    Malheureusement, je crains que les influenceurs la maintiennent coute que coute en dehors des nouvelles réalités politiques locales et départementales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *