Pôle citoyen des Docks : le chantier continue

Jeudi 10 décembre se tenait à la maison des projets une réunion du pôle citoyen des Docks sur le thème : « quel éco-quartier ? » en présence de la Mairie : Paul Planque et Morgane Garnier (adjoints au Maire) et de la SODEDAT *, sollicité pour bâtir avec nous la charte de l’éco-quartier des Docks.

D’autres réunions thématiques sont prévues jusqu’en avril pour « nourrir progressivement le contenu de la charte de l’éco-quartier des docks » : quelle qualité des espaces publics, quelles mobilités, quelles énergies,  quels services, quelle place pour les commerces et l’emploi

Parallèlement, des ateliers sont programmés sur le parc et les berges, qui s’appuient sur les résultats de l’enquête menée par un groupe de citoyens en 2007 (600 questionnaires recueillis).

Ont été abordées entre autres  les questions de santé publique (la mairie a demandé à la préfecture une enquête sur la santé des habitants, pour mesurer l’incidence des pollutions dues à l’incinérateur et à la CPCU), la préservation du patrimoine bâti, le projet des tours près de l’incinérateur et autour du parc.

25 à 30 personnes étaient réunies autour de la table, et bien que l’animosité de citoyens fortement investis dans la réflexion ait été manifeste, (les occasions d’échange et de dialogue sont rares et le sentiment de ne pas être entendu domine), j’ai trouvé des réponses à quelques questions, et quelquefois  pu assister à un vrai dialogue.

Exemples de questions : Pourquoi nous parler de démarche participative alors que certaines constructions sont déjà achevées (Ecole N. Mandela, bureaux Nexity en bordure du parc A Mézières…), que les plans changent d’un trimestre à l’autre ? “

… et de réponses :

1 – Les constructions étaient programmées dans le PLU qui s’achève. C’est pourquoi un nouveau PLU est en cours de définition.

2 – Les plans ne sont que des documents de travail, et tout peut être reconsidéré.

Ainsi on a échappé à un projet de méga-pôle commercial, que tout le monde ce soir-là s’accorde à trouver très mauvais non seulement pour le petit commerce, mais aussi pour la circulation : c.a.d. allant à l’encontre d’une démarche d’éco-quartier.

 

A suivre donc, et à surveiller de près !

 

MC

 

* Société d’économie mixte, en charge de l’aménagement de la ZAC des Docks (comme concessionnaire de la Ville) et qui s’est adjoint, sur le thème du Développemnt Durable, les compétences de l’équipe “re-sources/Adage/DAC” qui animait la réunion sur la thématique “éco-quartier”.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

13 réflexions sur « Pôle citoyen des Docks : le chantier continue »

  1. Après la déplorable réunion publique sur les Docks de ce jeudi 19 novembre, voici une information :

    L’aménagement de la place de la République pour “redynamiser le coeur de ville”, (cela ne s’invente pas !!! ) se tiendra mardi 24 novembre à 18h30 à la maison des projets (faudra pas être trés nombreux…).

    Le groupe de travail sera animé par Paul Chemetov, architecte, et annonce tenir compte des observations faites lors de la réunion publique du 4 juin dernier.

    Notre brave homme, véritable professionnel de la chose aura fort à faire s’il n’en dit pas plus sur la patinoire municipale que ses derniers propos (manque d’entretien chronique -sans toutefois nommer JR!?) devant une salle remontée jeudi 19.

    Espérons que JR aura compris que le jargon pseudo techno-branchée ne doit plus avoir place dans ses rapports directs et par tiers avec les audoniens comme les communaux.

    Défenseur d’une patinoire en centre ville (c’est quand même pas donné à tout le monde), je souhaite vivement que les choses sérieuses commencent.

    Peut être que la présence de l’élu chargé des sports nous rapprochera de la réalité concrète et nous évitera une JR plagiant Balladur en s’écriant à deux reprises, rouge de rage, à une élue de l’opposition “Taisez-vous”.

    Mais la maison des projets n’étant pas la salle barbara, nous serons plutot dans le travail que dans le spectacle.

    Mais au fait, l’ex bib (annoncée vendue à un marchand de soupe des ami(e)s) est-elle dans le périmètre ou à la limite du périmètre de la Zac des Docks ?

    Parce que Paul Chemetov devra quand même en parler un peu.

  2. Redynamiser le coeur de la ville .. elle est assez dynamique comme ça ! Inutile d’en rajouter ! Je me souviens d’un temps où était prévu un passage souterrain sous la place de la République. L’entrée était envisagée à la hauteur du croisement dhalenne, jaurès. Il devait avoir deux sorties ; l’une avenue gabriel péri, l’autre boulevard victor hugo. Cela afin de rendre plus fluide la circulation des véhicules. Mais cette voie souterraine est restée dans le domaine des voeux pieux. Sans doute en raison du prix élevé de sa réalisation. A l’époque, il y a un bonne trentaine d’années, M. Chemetov était déjà là. Je crois même, si ma mémoire ne me fait pas défaut, que c’est lui qui a présenté le projet. Il a la santé ce monsieur. Tant mieux pour lui. Son nom restera intimement lié à l’histoire de Saint-Ouen.

  3. Le Pole citoyen est convoqué la semaine prochaine avec plusieur points à l’ordre du jour.

    D’abord, la présentation des dernières études des services de l’aménagement du territoire du conseil général, avec un nouveau tracé pour la RD1 qui passserait en souterrain sur l’emprise des actuelles voies ferroviaires déclassées pour passér rejoindre la trémis.

    Une proposition qui a l’avantage d’agrandir le plateau piétonnier en bord de seine.

    Ensuite, la présentation du plan masse du futur équipement sportif dévolu au Red Star, avec une grande maison du sport regroupant l’Usma, l’OMS et un musée départemental du sport ouvrier.

    C’est par la même, l’annonce que le site Wonder fortement pollué devrait retrouver une nouvelle jeunesse, renforcé par l’adjonction de l’emprise Bauer.
    Un partenariat public-privé avec un grand groupe immobilier – autour d’une SEM à créer, serait préféré à un Emprunt local indexé.

    Avec un projet audacieux : un centre de formation et d’apprentissage aux métiers de l’Art ordinaire., cotoyant de nouvelles habitations pour accueillir les habitants des Boute en Train, dont le permis de démolir ayant été déposé pour permettre la réalisation d’un parc à destination des puciers et d’un hôtel 4 étoiles.

    Une audacieuse opération à territoir , qui laisse perplexe quant on sait que la parcelle n°22 en haut de la rue Charles Schmidt n’est toujours pas dévolue à l’extension-finition du lycée Blanqui.

    Nous irons donc là aussi certainement vers un modilfication du PLU.

    En bref, du pain sur la planche pour les participants

  4. @taquet post3
    Ne pas oublier non plus, le point 69 concernant le réalisation du port fluvial tant attendu et conçu dès l’ouverture du parc en 2014 pour amarrer les flottes de “car ferry” remplies de touristes japonnais en quête d’air pure et tous invités pour participer au concours international du lâcher de cerf-volants.
    Point 93 : La création d’une nouvelle office du tourisme réalisée tout en bambou pour répondre aux critères de développement durable et proposant une grande expo consacrée aux créations de logements sur pilotis.
    Point 400 : La création d’un élevage de canards bio au milieu des bassins du futur parc qui seront mis aux menus de la paillote le “P’tit RanDais 1” installée sur les berges fleuries du fleuve.
    http://www.750g.com/communaute_randai_138697.htm

    Enfin, le pôle citoyen est en progrès…!

  5. L’élève Mic F n’aurait pas suivi l’histoire contemporaine audonienne ?

    En bref, bref, le pôle citoyen est une illusion démocratique.

    Il existe aussi le pôle politique et le pôle institutionnel.

    Pr toutes infos complémentaires, veuillez vous adresser à la maison des projets.

  6. JYM,pour “l’illusion démocratique”,j’avais compris mais pour le reste,étant particulièrement peu doué,je n’ai pas compris les explications du prof (de)JYM…

    • @ Mic Fainzang
      Merci pour ceux qui ne lisent que le journal de Saint-Ouen ou pour ceux qui participaient au pôle citoyen des Docks dont le Maire ne veut plus.

  7. @Mic.Fainzang post8
    Cet article a été publié en 2007 date à laquelle le pôle citoyen constitué en 2006 pour concerter sur ce projet des Docks se rencontrait souvent en présence de l’élu à l’urbanisme qui donnait encore à boire aux membres l’illusion d’une vision “villageoise” de ce projet.
    A savoir, un projet conçu autour de plusieurs espaces faubouriens conçus pour préserver l’âme de Saint-Ouen.
    Sauf que 4 ans après sa création et seulement 3 mois avant d’entériner le lancement de sa création au conseil municipal par l’adoption de la révision du PLU, une grosse tâche indélébile est apparue au centre de la table ronde de la concertation de ce pôle lorsque les membres ont vu rouge et conservé un goût amer de cette notion Villageoise en découvrant que l’objectif de ce projet dissimuler en réalité la construction 14 tours de grande hauteur et que notre maire avaient donné des instructions à ses services pour ne pas publier aux Audoniens les conclusions du rapport de l’enquête publique.
    http://www.leclerc-saintraphael.com/vin-de-table-rouge-la-villageoise-11-1-5l,10964,7,140,177.htm
    Cette étude a au moins eu le mérite d’apprendre à ses membres que quant un gros rouge fait tâche, enivre et se digère mal, mieux vaut éviter d’en consommer.
    Quoiqu’il en soit peu après, l’adoption de la révision du Plan Local d’Urbanisme fut votée au conseil municipal le 25 janv. 2010 autorisant ainsi la pose de la première pierre de ce projet vertical, ses créateurs ont sans doute préféré continuer d’agir seuls à la réalisation de ce projet en s’épargnant une contrainte démocratique puisque cela fait plus de deux ans que la mairie n’a plus organisée de réunions avec ce pôle citoyen.

    Il existe néanmoins ci-dessous quelques traces de son histoire à consommer sans modération.

    http://acqso.typepad.fr/lesdocksdeso/compte-rendu-r%C3%A9unions-de-p%C3%B4le-citoyens.html

  8. @BV post 10
    la technique est infaillible: faire semblant de s’intéresser à l’avis des gens( ça les flatte), les encourager à bosser le sujet( ça les occupe), leur faire croire parcimonieusement que sont pris en compte leurs idées ( ça temporise)etc etc …
    J’ai vu un jour Mme Fost, notre ex bon Maire d’alors, signer une pétition devant le “chateau” de St-Ouen qui dénonçait le sort fait aux jardins ouvriers…. Elle transpirait la bonne foi et d’offuscation sincère; du grand art!

  9. Vous n’y avez pas eu droit avec les Docks !
    Vengez-vous en découvrant la maquette au 1/500ème du projet Clichy Batignolles, jusqu’au mois de juin 2012 :

    Pavillon de l’Arsenal
    Centre d’information, de Documentation et d’Exposition d’Urbanisme et d’Architecture
    de Paris et de la Métropole parisienne

    21, bld Morland 75004 Paris

    Horaires d’ouverture :
    du mardi au samedi de 10h30 à 18h30 et le dimanche de 11h à 19h
    (Accès :
    M° : Sully-Morland ou Bastille (lignes 1-5-7-8) / Autobus 87, 86, 67)
    Entrée libre
    http://www.pavillon-arsenal.com

    Bonne citoyenneté.

  10. A Paco post 11

    Tu décris très bien l’ART de gouverner dans la ville !
    Même topo au niveau départemental, et national avec la CNDP (Commission Nationale de Débat Public) et les différents Grenelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *