CAP SUR LA COM

Décidément la communication est une activité en plein essor pour notre équipe municipale.

Après la réhabilitation complète de l’ancien commissariat (qui s’achève) pour accueillir la Direction de la com et les grands spectacles des « Dialogues pour Saint-Ouen », un audit sur la communication de la ville commandé à la société Anatome * émet de nombreuses « préconisations » sur la stratégie et les outils à mettre en place.

Parmi les bonnes nouvelles on ne peut résister à annoncer, ce que beaucoup d’audoniens attendaient avec impatience depuis des années : « la lettre du Maire ».

Evidemment, la personnalisation n’est pas le genre de la maison et cet outil supplémentaire permettra au « Maire de s’exprime(r) en en affichant (un) esprit collectif ». Juré.

Parallèlement une idée originale : reprendre les débats du Magazine municipal via un lien d’accès avec un autre contenu  et de ” l’interactivité”. : un blog officiel ?

 

*

* Anatome crochu ?

Lu dans l express du 8 mars 2004 :

« Georges Frêche a décidé du tempo de sa campagne après avoir, début octobre, rencontré et écouté Henri Meynadier. Cet ancien responsable du PC héraultais, aujourd’hui patron de l’agence Anatome, a l’art d’introduire de la créativité dans la routine des campagnes électorales. Il a épaulé le communiste François Liberti dans la conquête de la mairie de Sète et, à Paris, face à Jean Tiberi, le socialiste Bertrand Delanoë. Frêche a été rapidement convaincu de la nécessité de mener une campagne «différente». De ne plus jouer «perso» mais «collectif». Finis les meetings en forme de one-man-show de la tête de liste. Place à de «grandes réunions publiques», animées par un journaliste qui veille à répartir équitablement la parole entre les ténors politiques et des témoins enracinés dans la vie quotidienne. (…) »

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

13 réflexions sur « CAP SUR LA COM »

  1. La communication est devenu l’arme fatale. Développement exponentiel d’un nouveau moyen d’expression qui pervertit les consciences dit-on. Les princes qui nous gouvernent s’en servent et ils s’en servent bien. J’ai ouè¯ dire qu’ils parvenait maintenant è  manipuler l’opinion de faè§on scientifique. Personnellement, je n’en sais strictement rien. Mais qui tient les media, tient le pouvoir. C’est connu.
    A l’échelle de la commune, la publication municipale est le lien privilégié avec les élus. Je ne dirai rien sur le contenu. Je ne dirai rien non plus sur les journalistes ou les rédacteurs ( tout le monde a le droit de gagner sa vie). Une remarque tout de même, son contenu ne me semble pas “coller” avec la réalité audonienne. Mais je peux me tromper.
    Mais sans doute va-t-il être amélioré, le service communication de la ville va s’installer dans les locaux rénovés de l’ancien commissariat. Des locaux idoine, dit-on, pour ce type d’activité. En tout cas, l’immeuble dont la faè§ade va être remise en neuf , dame le pion è  celui du “Figaro”. C’est dire ..

  2. La communication est devenu l’arme fatale. Développement exponentiel d’un nouveau moyen d’expression qui pervertit les consciences dit-on. Les princes qui nous gouvernent s’en servent et ils s’en servent bien. J’ai ouï dire qu’ils parvenait maintenant à manipuler l’opinion de façon scientifique. Personnellement, je n’en sais strictement rien. Mais qui tient les media, tient le pouvoir. C’est connu.
    A l’échelle de la commune, la publication municipale est le lien privilégié avec les élus. Je ne dirai rien sur le contenu. Je ne dirai rien non plus sur les journalistes ou les rédacteurs ( tout le monde a le droit de gagner sa vie). Une remarque tout de même, son contenu ne me semble pas “coller” avec la réalité audonienne. Mais je peux me tromper.
    Mais sans doute va-t-il être amélioré, le service communication de la ville va s’installer dans les locaux rénovés de l’ancien commissariat. Des locaux idoine, dit-on, pour ce type d’activité. En tout cas, l’immeuble dont la façade va être remise en neuf , dame le pion à celui du “Figaro”. C’est dire ..

  3. A propos de COM,j’étais étonné en février dernier de l’engouement de notre personnel politique local pour la boxe thaè¯.C’était en février(juste avant les municipales)et chacun prodiguait ses encouragements sur le blog d’OD.Le 6 décembre nouvelle chance de titre mondial pour le natif de S.O.,nouvelle annonce sur le blog d’OD et plus un seul commentaire…

  4. La démocratie devient un exercice de plus en plus difficile.Nous en avons eu un aperè§u lors du grand show municipal,hier soir,préau Joliot Curie.Un public considérable traduisant une soif de communication parfaitement détournée par le monsieur Loyal qui dirige les débats.
    Un film oè¹ les intervenants sont sélectionnés pour amener notre présentateur è  poser la question qui d’après lui(les instances municipales?)est essentielle è  S.O.:”oè¹ se trouve le centre ville ?è  la Mairie ou è  Garibaldi?”
    Les gens sont venus pour poser les problèmes qu’ils rencontrent dans leur quartier ou leur vie quotidienne:commerces de l’avenue G.Péri ,puciers génés par la fermeture de l’avenue è  la circulation le dimanche matin,commerce fermé pour?,square fermé trop tôt pour les parents d’élèves,rue Louis Dain victime de vandalisme sur les voitures garées(espérons que ce ne sont pas les mêmes que celles verbalisées dont parle Ingolf!)et surtout l’intervention émouvante d’une riveraine de la rue Villa Biron évoquant l’aspect misérable, digne d’Eugène Sue,de cette rue alors qu’un poète urbain nous chante les louanges de ce petit Paradis vert et fleuri qu’est S.O.è  ses yeux…
    Devant des réponses floues de notre maire, insistant surtout sur son désir de mettre fin “è  la tristesse de la ville qu’elle avait trouvée è  son arrivée”et son combat pour rééquilibrer la mixité sociale de ladite ville,certains privés de parole par notre maè®tre de cérémonie laissaient éclater leur rage étouffée par une “claque”sans doute prévue è  cet effet(on a la bataille d’Hernani qu’on mérite).Enfin une chose intéressante révélée par le 1er adjoint sur les nouvelles accessibilités è  la propriété.S.O.reste très bon marché(3500€ le M carré)donc 350000€ un 100Mcarré,près de 220 briques,c’est vrai que c’est bon marché.Il y a des soirs oè¹ on se demande si on est seul è  être si pauvre!J’ai quitté è  20h45…j’en avais assez entendu et je me demandais:”comment faire pour que les angoisses,les doléances de tous ces gens soient un jour entendues?”C’est vraiment difficile la démocratie…et le centre de S.O.c’est la Mairie ou Garibaldi?Si je vais 2-3 fois par semaine è  Garibaldi(bcp moins depuis la retraite de Mr Pierre,le sympathique libraire)je ne suis passé è  la mairie que 2-3 fois en 5 ans(un lustre quoi).Enfin je dois avouer que je ne suis pas attiré par le centre en politique comme ailleurs!

  5. J’ai oublié de dire qu’en cette époque oè¹ toutes les forces de gauche dénoncent avec raison les divers fichiers(qui font penser è  de si charmants prénoms féminins)je n’ai pas apprécié”le flicage”è  l’entrée oè¹ il fallait donner:nom,prénom,adresse et No de tel.

  6. Et Olivier Decrock candidat aux élections internes UMP, ça va faire des vacances à qui ?

    et des soucis à qui :
    – à Borowski et Delannoy qui sont face à lui ?
    – au PS qui va découvrir enfin que des agents double tente de s’infilter ?
    – à Smael qui croit qu’il anime un blog citoyennement neutre ?

  7. Vu l’info”l’UMP-SO,tendance citoyenne”et ce que dit Félix Potin(“on y revient”),on comprend mieux pourquoi OD fait le ménage sur son blog “citoyen”!Je ne comprenais pas quelle mouche l’avait piqué!Mais je suis d’accord avec lui,certains propos”complotistes”pouvaient faire tè¢che sur le blog d’un éminent représentant du parti du Président dans notre bonne ville.Ceci dit,”délégué”UMP de S.O.,je trouve cela un peu dévalorisant vu les ambitions du camarade!Il ne reste plus è  savoir pour qu’elle écurie va-t-il s’engager pour les Régionales:Karoutchi(la sécurité,il marque WD è  la culotte),Pécresse(l’aventure,è§a peut rapporter gros mais a-t-il les nerfs du joueur?)Asmani(le panache,è§a ne lui ressemble pas!)?

  8. On parle de milliers d’euros. D’achats de logements à prix défiant toute concurrence. Je dois être idiot car je ne suis pas mesure de m’en offrir un, eu égard à la modicité de mes ressources. Je ne sais pas comment font tous ces gens pour se payer des appartements. Mystère et boule de gomme !
    Je ne suis pas le seul. Il y a plein de gens comme moi qui vont aux restos du coeur et aux secours populaire et catholique. Heureusement que ces organisations caritatives sont là. Sinon ce serait des marches de la faim. Paraît qu’il y en a déjà quelque part en Afrique.
    Ils auront beau retourner le problème dans tous les sens. Les faits sont là. Et les faits sont têtus.
    Aznavour chante que la misère est moins difficile au soleil. La misère elle est difficile partout. Faut pas se voiler la face. Mais soyons optimistes. La suite n’appartient pas aux gens friqués qui vivent de la misère des autres.
    Vous qui vivez dans vos bastions
    A gouverner cité et nations
    Ne voyez-vous pas qu’il est trop tard
    Que le monde se fera sans vous .. ou contre vous
    Un dernier conseil :
    Soutenir Sarkozy nuit à votre santé et à votre entourage ..

  9. Ah ! .. j’oubliais. Le “Figaro” a publié récemment une interview de Madame Dati agrémentée d’une photo du buste et des mains de la dame. Réflexion faite, la rédaction du journal a préféré retoucher la photo. Tout simplement parce que madame la Ministre portait à un doigt une bague de 65.500 euros !
    Evidemment, par les temps qui courent cela aurait fait désordre.

  10. Si je compte bien René,il faudrait 5 ou 6 bagues de notre ministre pour pouvoir se payer le logement proposé par notre 1er adjoint!
    Enfin,je crois que vouv vous trompez…la bagouze était modeste et ne valait que 15500€(10 briques de l’époque d’Audiard).Pour le logement”bon marché”proposé par P.Planque,il n’en faudrait que 22 ou 23.C’est vrai que vu comme è§a,è§a paraè®t moins cher.Mais comme vous,René,je n’ai toujours pas les moyens,même d’offrir ce modeste présent è  l’élue de mon coeur!

  11. Sans doute ai-je fait une erreur sur le prix Michel. J’ai relevé cette information sur Marianne, qu’un voisin me prête de temps à autre. Mais 15500 euros, c’est une somme que je n’aurai jamais !Ancien mineur des houillères du basin d’aquitaine, puis lamineur chez Vallourec, je n’ai jamais eu beaucoup d’argent. Je me souviens d’une époque où nous mangions un poulet roti pour noël et pour la fête votive du patelin, c’est-à-dire deux fois par an ! Le reste du temps, nous consommions des ragouts de légumes et des oeufs. Il y a quelques années l’on m’a interrogé sur ce qui m’avait le plus marqué lors du front populaire. J’ai répondu : c’est le fait que j’ai mangé pour la première fois de ma vie des croissants au petit déjeuner. Avant 36, je mettais simplement de petits morceaux de pain dans le café. Les choses ont bien changé. Tant mieux d’ailleurs. Mais en définitive, je regrette un peu la passé, en ce sens qu’il régnait entre mineurs une solidarité, je dirai plutôt une fraternité que l’on ne trouve plus nulle part aujourd’hui. C’est dommage …
    Faut que j’en prenne mon parti, je ne serai jamais propriétaire d’un logement à Saint-Ouen, ni ailleurs. Mais bon .. ce n’est pas grave !
    Je crois toujours en l’esprit créateur de la classe ouvrière qui représente aujourd’hui 27% de la population active, sans compter les salariés payés au smic, les employés des services etc.
    Le jour où on parviendra à les faire bouger, ce qui ne sera pas facile, j’en conviens, il y en a quelques uns qui vont y laisser des plumes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *