Merci Bertrand !

Bientôt des stations Vélib’ (une douzaine) seront déployées sur Saint-Ouen. Pour savoir où et comment lisez la presse ou consultez les blogs des uns et des autres.En effet, rien à priori sur le site Internet officiel de la Ville et, sauf erreur, pas grand-chose dans le magazine municipal pour cette initiative parisienne majeure dont nous allons plutôt « hériter ».

La majorité actuelle (et précédente), c’est le moins qu’on puisse dire, n’a vraiment pas Å“uvré sur cette question du vélo dans la ville. En tout et pour tout : quelques études confidentielles et une volonté affichée uniquement… pour demain (et après-demain) dans les Docks.

Preuve à charge : les seulement quelques mètres de pistes cyclables réalisées ces 7 dernières années sur l’ensemble du territoire de notre commune !

Las,  ni la Ville de Paris ni  la société Decaux  ne financeront nos pistes cyclables et celles-ci feront très vite cruellement défaut tant notre retard est important pour ces infrastructures dans la ville.

Une priorité du mandat à n’en pas douter pour les « combattants de la dernière heure » de la cause cycliste qui glissaient in extremis dans leurs engagements électoraux :

« Nous (…) lancerons Vélib’ en implantant les pistes cyclables indispensables »*

[A méditer : sur le « nous » et la définition d’ « indispensables ».].

Un Conseil : mettre les bouchées doubles côté vélos pour éviter d’accumuler encore du retard, réfléchir plus avant à la piétonisation partielle de Gabriel. Péri (au-delà du Dimanche) ou sur celle effective des Puces. Sans oublier -avant de rejoindre le Grand Paris-d’anticiper… Autolib’ (voitures en libre-service).

Un brin de concertation dans les quartiers serait évidemment bienvenu.

A suivre…

* dans Réussir Saint-Ouen 2008-2014 avec Jacqueline Rouillon (Mars 2008)

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *