BICOQUES RINGARDES ?

Petit alignement de six maisons jumelées 68-78 boulevard Victor Hugo…

Cette «séquence urbaine pittoresque», et en relativement bon état, a semble-t-il a échappée à  la vigilance des défenseurs inconditionnels et sourcilleux du patrimoine bati ancien.

Las, nos penseurs de la reconquête des Docks, amoureux de la calculette, ont  pour ce qui les concerne déjà  fait une croix dessus au profit d opérations de logements plus consistantes et nécessitant de « remonter le niveau».

Supputations ?

Pour l heure les plans existants [1] sur le projet des Docks indiquent aujourd’hui la disparition pure et simple de ce petit ensemble qui n a guère d équivalent ailleurs à  Saint-Ouen.

A la place ! un rez-de-chaussée “commercial” et des logements neufs (à  priori de R+3 à  R+5).

A suivre…

[1] Schéma directeur d aménagement : Plans masse indicatifs p 11 Janvier 2007

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

4 réflexions sur « BICOQUES RINGARDES ? »

  1. Presqu’ exact cher blogueur.

    Mais è  priori EDF est occupant et c’est la Ville de Paris le propriétaire.

    Les 6 maisons correspondent è  6 très petites parcelles d’environ 165 m² chacune (cadastrées H3, H4, H5, H6, H7 et H8) dans un vaste ensemble appartenant è  ladite Ville de Paris.

    D’ailleurs cette unité foncière, constitue l’emprise sud de 19 760 m² objet du protocole d’accord foncier entre La Ville de Saint-Ouen et celle de Paris signé fin 2007 qui doit permettre notamment la réalisation de 660 logements (sociaux).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *