Un Maire peut-il en cacher un autre ?

Démocratie oblige, cette question, étonnante au lendemain même des élections municipales de mars 2008 – mérite aujourd’hui d’être posée.

Premier étage de la fusée (juin 2007) : aux dernières élections législatives le PCF, pour la première fois sur la circonscription, s’efface contre toutes attentes derrière une parfaite inconnue : Hayat Dhalfa. Cette habitante d’Epinay sur Seine, militante de l’obscur mouvement Mars, est candidate au poste de député. Jacqueline Rouillon (PCF), Maire de Saint-Ouen et Conseillère générale, est sa modeste suppléante. Du jamais vu.

Les plus optimistes, paix à leurs âmes, y voient le refus du cumul des mandats et l’amorce d’un nouveau rassemblement à gauche dans la mouvance Å“cuménique des comités anti-libéraux.

Deuxième étage de la fusée (mars 2008) : ladite Hayat Dhalfa fraîchement débarquée d’Epinay, où elle résidait jusqu’à fin 2007, obtient nous dit-on un logement social en Centre-ville en décembre et intègre alors in extremis la nouvelle majorité municipale de Saint-Ouen.

Nommée d’entrée de jeu Maire adjointe à la Culture, elle devient immédiatement (ses valises encore à la main)… Présidente du groupe « Citoyen, communiste et républicain » au sein du Conseil municipal de Saint-Ouen (1). Innovation sans précédent : une non communiste préside désormais le groupe PCF.

Il faut dire que le Maire Jacqueline Rouillon ne se réclame désormais que très mollement de ce parti lui préférant les nébuleuses citoyennes sous contrôle. Elle vient d’ailleurs de mettre sur orbite « un objet politique non identifié » baptisé « Saint-Ouen à gauche ».

Troisième étage de la fusée (2012 ?) : élue en 1999, le Maire actuel, après 13 ans de mandat passe la main à Hayat Dhalfa (2 ans avant l’échéance électorale). Le nouveau Maire est alors intronisée par le seul Conseil municipal (une classique à Saint-Ouen).

Jacqueline Rouillon, reste simple conseillère municipale. Elle peut désormais légitimement partager un peu de temps avec son conjoint (regretté adjoint à l’urbanisme) qui a abandonné en 2008 son poste pour une retraite méritée (mais néanmoins très active).

Scénario improbable ? Mauvais remake de « Mars attaque » ? A chacun de juger et surtout d’être vigilant. En politique les bons et mauvais coups se préparent très à l’avance.

A suivre…

(1) Communications du Maire au Conseil municipal du 7/04/2008. extrait du compte-rendu :
…/… “Le Maire évoque ensuite, à l’occasion de la nouvelle mandature, la constitution des groupes politiques au sein de l’assemblée délibérante, notamment ceux de la majorité municipale. Aussi, trois groupes politiques ont fait connaître leur formation et leur présidence. En premier lieu, Madame Hayat DHALFA assurera celle du groupe « Citoyen communiste et républicain ». Yassir FICHTALI prendra, pour sa part, celle du groupe « Socialiste et citoyen » ; enfin, Rémi FARGEAS dirigera le groupe des élus Verts”../…

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

60 réflexions sur « Un Maire peut-il en cacher un autre ? »

  1. C’est drôle comme lorsqu’on sort d’un cercle on voit les choses différement….

    Est-on devenu meilleur pour autant ?

  2. C’est triste c omme lorsqu’on reste dans un clan on voit les choses toujours de la même faè§on…

    Est-on devenu pire pour autant ?

  3. Ce qui est triste c’est de voir que des clans !!

    Ce qui est désespérant, malgrè une expérience certaine, la difficulté qu’ont les gens de s’arrétéer aux problème de personnes, au détriment des valeurs défendues par une grande partie !

    Bonne continuation 😉

  4. La vérité, c’est que la maire prépare sa succession : elle a déjè  dit et répétée pdt la campagne que c’était son dernier mandat. C’est vrai que cela n’engage è  rien mais je pense que c’est un signe qd même.
    Bien que n’étant pas coco, je me demande comment les élus, militants, et électeurs cocos peuvent accepter cet état de fait, è  savoir la dépossession d’un héritage et d’un bilan qui, quoiqu’on en dise, n’est pas majoritairement rejetée par les électeurs.. De plus, si il devait y avoir passation de pouvoir je serai assez curieux
    de voir comment vont réagir les partenaires de gauche au conseil : pour infos 1/ cela n’a jamais été annoncé, et on pourrait y voir un déni de démocratie 2/ le PC n’est plus aujourd’hui majoritaire tout seul au conseil 3/ je crois que la dernière fois (élection de Rouillon è  la place de Fost) le PS s’était abstenu en critiquant, entre autres, la méthode… 4/ Je ne pense pas que le groupe PC soit aussi monolithique qu’auparavant.
    Je suis pour l’union de la gauche mais je ne pense pas voter un jour pour une liste conduite par Dalfat ; è  mon sens c’est une parachutée, novice,
    trop politiquement correct, pour représenter une nouvelle donne è  gauche…
    A voir…
    La question c’est éventuellement, le cas échéant, quelle alternative, autour de quoi, de qui, avec qui, comment etc….
    Mais bon je crois qu’on aura largement le temps d’en reparler….

  5. Erreur d’aiguillage : commentaire se rapportant è  la “Maison des Associations”:

    Je vous invite è  venir construir ensemble ce qui deviendra “l’amplificateur audonien” de l’initiative citoyenne. La MDA ne sera sans doute pas qu’une caisse è  enrigistrer des numéros d’ordre mais un “véritable kiosque public” ou s’articulera des mondes dans la logique de” la réussite”, de la solidarité, de l’animation, de la construction et de la coopération…. Bien ! la définition de Mr Taquet est bonne ! c’est un élèment de plus pour ce cahier des charges. Je souhaite une participation très large aux initiatives qui viendront trés prochainenement .
    Amicalement

  6. On entend è§a et lè  des sympatisants PS dire clairement leur volonté de préparer l’avenir, en la jouant solo , peut-être bien sur avec les Verts.
    è§a n’est pas nouveau je vous l’accorde, (certains s’y sont laissés prendre encore une fois è  ces dernières élections), mais partir de si loin , juste après les municipales , pourquoi? Réponse è  la venue si peu discrète et orchestrée de mme dalfat? Et si c’était un leurre!…

  7. “Elle peut désormais légitimement partager un peu de temps avec son conjoint (regretté adjoint è  lurbanisme) qui a abandonné en 2008 son poste pour une retraite méritée (mais néanmoins très active”
    Ah bon il est en retraite MB déja , il va s’ennuyer

  8. post 11 taquet
    Je ne savais point que madame Dhalfa était candidate aux prochaines législatives. Je comptais moi aussi me présenter à ce scrutin. Malheureusement, je suis pris de vitesse sur ma droite ! Que vais-je devenir ?
    Madame Dhalfa est une charmante personne qui va donner l’assaut à la citadelle Leroux, le député sortant, socialiste, qui pourrait, dit-on se retrouver ministre si d’aventure le rondouillard – plus trop maintenant – françois se retrouvait ministre .. et peut-être, on ne sait jamais, ministre de l’intérieur ! Rien que d’y penser les dealers se font la valise !
    Quant à la droite, elle se fait, pour l’instant, très discrète dans la circonscription. Il est vrai que l’héritage sarkozien est lourd à porter …
    Ne boudons pas notre plaisir, Madame Dhalfa fait honneur au Front de Gauche, dont elle est, si j’en crois ce que l’on m’a dit, un pièce maîtresse.
    Le Front de Gauche peut faire, à l’occasion de la présidentielle, une entrée tonitruante dans le paysage politique français.
    Un bémol toutefois, s’il veut progresser, il doit laisser les salariés, les jeunes et les moins jeunes décider eux mêmes de leur avenir, directement sur le terrain.
    Je vais quand même maintenir ma candidature, à seule fin de faire comprendre à l’opinion que le changement réel ne peut être le fruit d’élections périodiques …
    C’est en effet dans les luttes sociales, multiples et diverses, que se construit un mouvement populaire large et puissant, sans lequel on ne peut avancer et vaincre.
    Et puis, qui ne risque rien n’a rien …
    Je n’assisterai donc pas, à mon très vif regret, à l’intronisation de madame Dhalfa, le 7 mars prochain, salle Barbara …

  9. Dhalfa Leroux tous deux d’Epinay qui préfèrent abandonner leur ville à la droite et venir récupérer des voix à Saint-Ouen .
    Lamentable les deux parce que là je ne me contente pas du socialos elle pareille voir pire Puisque lui à perdu la Mairie mais est toujours un élu d’Epinay elle même pas parachutée à Saint-ouen je continu à penser que la pire des élections est une élection de liste .
    Cela permet d’imposer n’importe qui, c’est lamentable et surtout très anti-démocratique

  10. post 14

    Non, je n’irai pas Marie tout simplement parce que je ne suis pas au FDG et ses représentants 0 SO ne m’intéressent pas!

    Pour moi ,ce ne sera ni dhalfat,ni leroux, ni keith et encore moins borowski !!!

    On reprend les mêmes et on recommence : du déjà vu, déjà entendu!!!

    J’espère que d’ici-là, nous aurons la possibilité de faire d’autres choix!

    Auxquel cas, parce que je suis ” humaine d’abord”, pour le “changement maintenant” et pour une “france forte” demain, je voterai utile,
    ” juste”( et “écologique”) en ne votant pas!

    Je t’embrasse Marie

  11. @ Saly

    Quand des marginaux, des extrémistes de gauche ou de droite, des ermites, des dé-sociabilisés, des désespérés, des dealers…. disent qu’ils n’iront pas voter: on comprend un peu.

    Mais vous, qui avez des choses à dire, qui le faites régulièrement et plutôt bien, qui participez aux instances du Collège et à la vie locale en général… là, on a un peu de mal à comprendre.

    Cela signifie-t-il que vous ne croyez pas en notre système démocratique et en vos représentants élus, fussent-ils d’opposition? Que vous leur faites confiance sur le plan local mais pas sur le plan national?

    Alors à quoi ça sert tous vos discours si vous vous débinez au dernier moment, au seul moment où on nous demande notre avis?

    • @ Saly

      Complètement d’accord avec Carmen.De grâce votez !
      Pour qui vous voulez, mais votez.

      Bien sûr, les lendemains qui chantent en déléguant tout au Parti, au leader incontesté, au sommet, à la ligne juste, les bons et les méchants, choisir son camp contre un autre c’est un peu dépassé pour transformer le réel. On appelle ça la crise du politique.
      Nous devrons encore nous coltinez des partis très imparfaits, des pratiques politique douteuses et des élections pas très démocratiques. A nous citoyens d’intervenir à notre échelon sans renoncer à réinventer ou réenchanter la politique.

      J’ai le sentiment que nous nous y employons un peu ici, les uns et le autres à notre façon, et vos interventions souvent pertinentes m’incitent à penser que vous méritez votre droit de vote !

      Eric

  12. Saly,post 16,où en est la suppléance de WD,annoncée par Optical?
    Les multiples ralliements à la candidature de Sarko de Morin,Boutin,Dati et celles à venir de Borloo,Villepin puis Bayrou devraient conduire l’UMP à lâcher quelques circonscriptions au NC,au PR,à Dati,Villepin et au MoDem!
    Ceci dit comme à gauche ceux qui doivent abandonner leurs ambitions pour les magouilles des directions nationales ne le font pas de gaieté de coeur!
    Avec la proportionnelle intégrale,ce genre de psychodrames n’auraient pas lieu d’être mais ils se reporteraient sur la constitution des listes pour être en position éligible(voir Comiti,PRG,sur la liste de gauche aux dernières élections régionales!).
    Saly,j’ai rarement vu quelqu’un “brûler”ce qu’elle adorait la veille avec tant de rapidité.Maintenant,si j’ai bien compris,c’est au tour du maire de Gennevilliers dont vous vantiez la politique scolaire,il n’y a pas si longtemps.Qu’a-t-il fait ou pas fait?

  13. Je suis d’accord avec Eric, même si le choix proposé au legislatives sur notre circonscription est pas terrible, il faut voter !
    Vous pouvez par exemple voter pour le Front de Gauche et sa candidate, totalement indépendante, du système Jacqueline Rouillon…
    Celle qui d’ailleurs s’insurge systématiquement quand le maire de Saint Ouen malmène la démocratie…
    Elle me fait d’ailleurs penser avec plaisir à la vieille pub Pathé Marconi, avec le petit chien “la voix de son maitre” ou la je dirais plutôt de sa maitresse …

    Alors René avant que vous ne m’attaquiez en disant que je pourais avoir un minimum de respect pour cette charmante personne, je vous dirais en préambule que je la respecte et la trouve plutôt charmante mais faut quand même pas nous la faire car la dernière fois, qui était sa suppléante ?! Et aujourd’hui monsieur Taquet va nous faire croire qu’elle représente un courant d’air politique novateur et qualitatif …

  14. post 18
    Michel
    Concernant gennevilliers, je n’ai pas changé d’avis, je trouve qu’il s’y passe de belles choses et que sur le plan éducatif, jeunesse, ça fonctionne plutôt pas mal!
    La lecture des tribunes des différentes composantes de gauche dans gennevilliers mag m’a, un peu, surprise car l’opposition est confrontée aux mêmes difficultés : démocratie participative tronquée : les réunions de concertation sont appelées assises malgrè débat et propositions, la majorité décide seule!
    L’interco version hauts de seine prend un peu la même tournure, béton et promoteurs, clientélisme etc…….
    Cette comparaison visait à montrer à René que nos CM à so n’ont rien de particuliers et que l’opposition de so et d’ailleurs s’expriment de la même façon (virulente) !
    J’ai pris pour exemple des communes gérées par les cocos mais à Montreuil ça n’est pas mieux non plus entre les socs et les verts!!

  15. Marie me parlait des législatives alors qu’il m’est déjà très difficile de me positionner pour les présidentielles!

    Je ne rate pas une émission politique, j’ ai entendu la plupart des candidats et ils se foutent pas mal de nous.
    Je suis d’accord avec rené pour dire que nous ne pourrons rien attendre de ces elections!

    La “crise de représentativité” a poussé de nombreux electeurs vers l’abstention.

    S’abstenir est un droit et exprime un avis, celui de ne leur accorder aucun crédit tant sur le local que le national!

    Regardez comme les abstentionnistes interessent les commentateurs et journalistes après l’annonce des résultats de chaque election!
    Ils inquiètent.
    Les candidats l’ont compris et en a font leur première cible.

    J’attends les débats contradictoires car pour le moment personne ne m’a convaincue!

    Je suis, par contre, convaincue d’une chose, après avoir écouté la Marine, hier soir, dans des paroles et des actes. Je soutiendrai , n’importe quel candidat contre elle, si elle se trouvait au second tour!
    Carmen,
    Ce que j’ai envie de dire , de défendre et de construire, je ne l’entends pas dans leur discours.
    Vous pouvez me compter parmi les desespérés!!!!

  16. à Saly,

    non, nous ne sommes pas tous pareils et il en est de même en politque. L’actualité nous le démontre.

    Mardi après-midi, l’UMP a décidé de faire adopter à l’Assemblée Nationale le Mécanisme Européen de Stabilité, le premier de ses nouveaux traités européens.

    Certains nous disent que ce MES n’hypothèque en rien notre avenir, qu’il n’est qu’une mesure technique voire de « solidarité » en direction de nos voisins européens. Ils se dérobent en nous expliquant que c’est le deuxième traité (et sa fameuse « règle d’or ») qui est criticable, justifiant par là leur abstention.

    Ce n’est pas vrai. Le MES veut enfermer les pays en difficulté dans le carcan de l’austérité, à l’instar de l’agonie imposée au peuple grec. Pour bénéficier de l’aide européenne, les Etats devront en effet accepter des plans d’ajustement et ratifier ce traité budgétaire dont le texte finalisé n’est pas connu.

    Soutenir ou laisser passer le MES, c’est donc rentrer dans la logique des marchés et confier notre souveraineté à la Commission européenne, à la BCE et au FMI !

    Lundi, dans une tribune publiée dans Libération, Jean Luc Mélenchon appelait les parlementaires et la gauche à s’opposer ensemble à ce coup de force. Il appelait le Président Sarkozy qui se fait désormais le chantre du « dialogue direct » avec le peuple – on pourrait plutôt dire qui reste le roi de la démagogie- de commencer à consulter les Français sur ces traités avant tout autre référendum.

    Aujourd’hui nous le savons: l’abstention majoritaire du PS – malgré quelques voix socialistes et radicales qui se sont opposés au projet – a participé à l’adoption du traité.

    Cette décision du groupe PS divise la gauche. Elle va à l’encontre des exigences populaires et du mouvement social. Elle contredit toute politique dont l’objectif prioritaire serait la lutte contre l’hyper financiarisation!

    Quand on prétend lutter contre les marchés, on ne vote pas le MES!

    Le 28 février, ce sera au tour du Sénat de délibérer sur le sujet. Cette Assemblée qui a basculé à gauche à l’automne, a le pouvoir de repousser ce texte et faire échouer cette mécanique infernale en repoussant la décision à l’après-élection.

    Nous avons quelques jours encore pour discuter, faire savoir ce qui est en train de se jouer au Parlement et convaincre à gauche pour battre la droite et renvoyer Sarko Merkel à leurs chers traités.

    Le 28 février la gauche doit dire NON au MES. Et le 22 avril, dire NON au traité Merkozy, à l’austérité, ce sera voter Jean Luc Mélenchon !

    Bon week-end.

  17. post 20 saly
    Si toutes les séances des conseils municipaux de la région parisienne sont identiques à celles de Saint-Ouen, cela prouve qu’il existe chez les conseillers concernés un déficit politique évident.
    Je ne discerne pas les raisons pour lesquelles on transforme la salle du conseil en champ de bataille, où les joutes verbales et les altercations tiennent lieu de débat démocratiques.
    Par ailleurs, certains élus souffrent d’un sentiment de supériorité qui, bien souvent, les coupe de la réalité. On a déjà vu ça …
    Lors de la prochaine élection présidentielle , on va porter sur le trône un roi, parce que la constitution de la cinquième république lui donne des pouvoirs excessifs et que nous vivons, par conséquent, sous le règne d’une monarchie constitutionnelle. En fait, il va, avec ses sbires, promulguer les lois dont l’unique objet est de nous faire obéir.
    Je conçois que des électrices et des électeurs n’aient pas envie de se rendre aux urnes .. d’autant qu’il n’y aura pas de révolution par les urnes !

  18. ANACR …. L’association depuis sa création est un lieu de rassemblement de toutes celles et ceux qui avaient été résistants, aujourd’hui de toutes celles et ceux qui se reconnaissent dans les valeurs de la Résistance, qui ont la volonté de passer la mémoire des combats de la Résistance, de les poursuivre contre la résurgence du fascisme.
    Comme vous avez pu le constater, nous sommes entrés dans une période intense liée à l’élection présidentielles et aux législatives qui suivront.
    A l’exception du deuxième tour de la présidentielle de 2002, où nous avons appelé à battre le Pen, l’ANACR n’a jamais évidemment appelé à voter contre tel ou tel candidat républicain, et tout aussi évidemment nous ne le ferons pas non plus lors de la prochaine présidentielle ; pour autant, nous avons toujours dénoncé et nous dénoncerons toujours les représentants de l’extrême-droite et leurs discours xénophobes, leur apologie du régime Pétainiste ou les indulgences à son égard, comme ce fut le cas avant-hier de Tixier-Vignancourt, hier de Jean-Marie le Pen, aujourd’hui de Marine le Pen.
    L’Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance.

  19. René post 26

    Est ce des membres de votre association qui inteviennent au collège dans les classes de 3 ème?

    Je trouve l’initiative très intéressante. Le récit des résistants ne peut que permettre, à nos citoyens de demain, d’ouvrir les yeux sur l’origine du fascisme et de comprendre l’intérêt de lutter contre les formes qu’il prend aujourd’hui.

  20. Bruno post 20
    Mon cher ami, vous votez pour qui vous voudrez, je ne suis pas ici pour prodiguer des conseils aux uns et autres, en leur indiquant ma préférence. Je n’ai pas la science infuse et je laisse les électrices et les électeurs se prononcer comme bon leur semble.
    Je me permettrai simplement de dire que les élections ne changeront en rien l’état de choses existant. Personne, je dis bien personne, n’a inclus dans son programme des dispositions efficaces permettant de mettre un terme au pouvoir de l’argent. C’est mon sentiment et on peut ne pas le partager …
    On veut faire bouger les lignes dans le cadre du système actuel. Or, ce n’est pas possible parce que ce système est devenu obsolète et corrompu au fil du temps. Il faut prendre le taureau par les cornes et avoir le courage de dire que l’on va procéder à des nationalisations démocratiques, seules susceptibles de couper l’herbe sous les pieds aux magnats de la finance et de l’industrie. Sans doute ces derniers auront recours au chantage et menaceront de transférer leur avoir à l’étranger. Ce n’est pas grave …
    Je me souviens que lors des évènements de 68 la situation était quelque peu similaire. Certains plaçaient leur bas de laine hors du pays. Ce que voyant le général de Gaulle déclara : “Je lève le secret de la banque de France”, et tout l’argent revint au bercail !
    En tout état de cause, même si les nantis prennent la poudre d’escampette avec leurs espèces sonnantes et trébuchantes, ils ne pourront pas emmener avec eux les moyens de production et le savoir-faire qu’il y a ici.
    Les gens compétent, talentueux, inventifs et courageux ne manquent pas dans ce pays. Ils auront tôt fait de le remettre sur les bons rails. Je dis cela sans esprit cocardier, chacun est à même de mesurer le bien-fondé de mes allégations ..
    Cela dit, vous faites ce que vous voudrez ..

  21. A Bruno

    Je ne travaille pas a la météo, alors pour l air frais je ne peux rien pour vous.

    Par contre, pour les idées fraiches, je vous recommande le front de gauche des le 18 mars a 14h a la Bastille et le 22 avril dans les urnes.

    Pour la personne charmante, nous en reparlerons mais je crois qu’elledonne rendez vous aux audoniens lors de réunions de quartier. Allez, un peu de courage!

  22. post 26 Saly
    Ce n’est pas un membre de l’ANACR qui est intervenu au collège, mais il se peut ce soit quelqu’un de la Fédération Nationale des Déportés et Internés.
    Pour notre part, nous avons déjà fait tous les établissements scolaires de Saint-Ouen durant ces dix dernière années. Et si on nous le demande, nous sommes prêts à renouveler l’expérience. Tout dépend du professeur d’histoire du collège ou du lycée.
    Dans le cadre du travail de mémoire à lieu chaque année sur un thème différent le Concours National de la Résistance et de la Déportation. Dans ce cadre, je me suis rendu jeudi dernier au collège de Drancy avec un ami ancien déporté à Buchenwald. Nous avons dialogué pendant trois heures avec une cinquantaine d’élèves, tous très attentifs.
    Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les jeunes sont intéressés et posent des questions très pertinentes.
    Compte tenu de ce qui se passe actuellement, le travail de mémoire s’avère indispensable. Il faut que les jeunes générations s’imprègnent du combat des résistants contre le nazisme et le fascisme. C’est le meilleur moyen de les combattre efficacement.

  23. nous pas des vaches a lait,que fait le président de l’ophlm pour remettre de l’ ordre dans les finances.
    ascenseurs pas au norme, un personnelles pas contrôlé et j’en passe,porte cassés,des badges a la merci de tous le monde,des places de parking occupé par des personnes qui ne paye pas etc……..

  24. votons oui votons pour qui nous voulons mais votons …..et deja je rend un hommage a tout ceux et celles qui vont se presenter aux legislatives a saint ouen en juin prochain. Et ceci quelque que soit leurs postures et couleurs politiques. En effet il fait etre courageux et encore plus quand on est une femme de se presenter en politique. Rare sont ceux et celles qui osent affronter les regards des gens. Comme disait LA BRUYERE “La critique est facile mais l’art est difficile”

  25. Il faut de tout pour faire un monde ! Les femmes en politique disposent des même prérogatives que les hommes. Il y en dans tous les partis. Elles occupent parfois d’importantes responsabilités dans les états-majors.
    Mais on ne peut pas dire que la parité soit de mise dans les assemblées élues. Les femmes y sont encore minoritaires.
    Pour les prochaines législatives, Hayat Dalpha portera les couleurs du Front de Gauche. Elle aura probablement en face d’elle le socialiste Bruno Leroux, un poids lourd du PS.
    Je ne connais pas madame Dalpha. Je sais qu’elle fut déjà candidate aux dernières législatives. Placée en deuxième position par les électrices et les électeurs, elle se désista, je crois, au second tour pour le candidat socialiste.
    D’après ce qui se dit, l’intéressé reste très attachée aux valeurs de gauche. Elle fut vice-présidente du Comité National Laïcité-République. Elle reste méfiante, dit-on, à l’égard du PS et estime que le PCF n’est pas adapté aux conditions de l’époque. Elle rejoint Chevènement quand celui-ci refuse la guerre du Golfe et claque la porte de son Ministère. Elle adhère au MDC, qu’elle quitte bientôt pour former le mouvement M.A.R.S.
    Madame Dhalfa peut faire un bon score en juin prochain et même doubler sur le fil le candidat socialiste. Sa pointe de vitesse est irrésistible et ne laisse aucune chance à ses adversaires en cas d’arrivée au sprint !
    Si elle était élue, il est prévu parmi les festivités un grand bal populaire dans les salons de la Mairie. Madame Dhalpha s’est engagée à ouvrir le bal avec le colonel Taquet, qui portera pour l’occasion son rutilant uniforme de caporal de sapeur-pompier !

  26. id-stg post 36
    Effectivement, je suis un proche collaborateur de madame Dhalpha. Je la réveille le matin, je lui sers le petit-déjeuner au lit avec des tartines beurrées et des croissants chauds, je lui cire les chaussures – elle en a un nombre incalculable et de toutes les couleurs.
    Je m’occupe aussi de son courrier, de ses repas avec l’aide désintéressée d’un nutritionniste, et je vais la border le soir dans son lit .. après lui massé le dos longuement !
    Je suis un type extraordinaire .. tout le monde le sait d’ailleurs !

  27. Optical et Jean Foucart
    Je dirai plutôt que “La critique est aisée et l’art est difficile.” … C’est une formule de Louis-Ferdinand Destouches plus connu sous le nom de Céline .. Antisémite notoire, il se réfugia après la libération au Danemark .. avec son chat ! .. Authentique !

  28. Et bien moi je suis content de ne plus être électeur à Saint-Ouen, car je voterai moi aussi Front de Gauche pour les présidentielles et législatives, mais à Saint-Ouen je n’aurai pas pu voter Dhalfa, je ne supporte pas les parachutés(ées) à un poste de Maire adjoint, en plus cela ne serait pas honnête pour les milliers de demandeurs de logements .
    Comment leur expliquer qu’il y a une personne comme ça qui débarque à Saint-Ouen et qui se voit attribuer un logement puis se retrouve adjoint et tellement proche des problèmes des gens (hormis le logement) qu’elle sera la meilleure pour les représenter à l’assemblée.
    Non vraiment cela aurait été trop pour moi..
    Bon courage à vous.

    • @ Antoine

      J’ai bien peur que cela fasse aussi un peu beaucoup pour nous ici qui ne déconnectons pas complètement le national du local et jugeons aussi sur les actes.

  29. post 38 id-stg
    J’ai omis de le préciser … je lis aussi, mais pas des poèmes, je pioche plutot dans les contes de Perrault, notamment le Petit Poucet … j’ai aussi un faible pour Barbe Bleue ..

  30. post 40 antoine
    La politique a ses lois et il est difficile, pour ne pas dire impossible, de s’en débarasser. Dans toutes les communes de France et de Navarre, sauf peut-être dans celles de moindre importance, quand on repère quelqu’un qui appartient à un mouvement politique proche de celui de la majorité, qu’elle soit de gauche ou de droite, et qui a une certaine expérience des joutes politiques, il est bien évident qu’on cherche à le récupérer.
    Cela fait partie du jeu … il faut s’en accomoder. Je l’ai déjà dit, mais je le répète : il y a pire … surtout à droite !

  31. Antoine?Est-ce si différent à Toulouse?Où êtes-vous victime du fameux “tout nouveau,tout beau”?Je crois me rappeler que Jospin,battu par Joël Le Tac dans le XVIIIe,était parti se faire élire en Haute-Garonne.Comme Juppé,plus tard,du même XVIIIe à Bordeaux!

  32. Le problème avec nos chères élues de la majorité, c’est qu’en dehors de jr et Amedro.
    Les autres ont très peu d’espaces de paroles et n’ont pas trop leur mot à dire.

    Ce que je sais d’HD : j’ai lu ces quelques tribunes, écouter son speech pour le lancement de la saison culturelle et ses présentations des délibs au CM; lu l’agenda culturel
    Je constate que depuis son arrivée à SO et les dernières élections législatives, les audoniens (or courtisans sur le marché ou au voeux du maire)ne la connaissent toujours pas.

    A l’inverse, et si nous devions la comparer à une autre femme politique, , je trouve que m. garnier en impose plus. Elle est d’ ailleurs, beaucoup plus présente sur le terrain. Je l’ai rencontrée, à différentes occasions : à la maison de quartier, réunion de parents d’élèves etc…… Elle a au moins le mérite de se déplacer pour parler d’autres sujets que l’environnement!
    C’est toujours intéressant de pouvoir discuter avec les élus hors periode électorale.

    Ceci pour dire que je ne peux avoir un avis sur une personne politique si je ne sais pas ce qu’elle pense , en dehors de ses tribunes anti-sarkozystes(que je partage toutefois!), 2 fois dans l’année!!!!

    Je pense qu’elle fait parti des suiveurs de cette majorité et que depuis qu’elle occupe des responsabilités, elle a perdu , un peu son âme révolutionnaire qu’elle semblait avoir lorsqu’elle s’était présentée à nous !

    jean
    Il est aisé de critiquer pour celui qui ne prétend pas être artiste!

  33. La candidature d’Hayat Dalpha à l’élection législative de juin prochain me semble être une bonne candidature. Selon moi, le Front de Gauche a fait le bon choix.
    Je connais Hayat Dalpha. Elle a déjà été candidate aux dernières législative et le score qu’elle a obtenu dans la circonscription est tout à fait honorable.
    Hayat Dalpha est quelqu’un d’une honnêteté scrupuleuse. D’un abord agréable et toujours d’humeur égale, elle apprécie le contact avec les gens. C’est une femme de dialogue. Peut-être qu’un soupçon de timidité l’empêche de se livrer pleinement. Mais cela ne remet nullement en cause sa détermination à oeuvrer pour le bien commun.
    Hayat Dalpha a vu le jour au Maroc. En France depuis 1970, c’est un pur produit de l’école publique laïque. Issue d’un pays monarchique, elle découvre les possibilités qu’offre la République. Elle déclare : “J’ai la laïcité chevillée au corps.”
    Il n’est pas correct, dit-on, de dévoiler l’âge d’une dame. Je ne le ferai donc pas. Mais je crois savoir qu’Hayat Dalpha n’a pas encore quarante ans.
    Elle fait partie de ces élus qui, dès qu’ils vous voient, viennent vous saluer avec un plaisir non dissimulé. D’autres par contre, tournent la tête pour ne pas vous voir .. chacun son truc !
    Je voterai donc, des deux mains, pour Hayat Dalpha … peu importe si elle vient d’Epinay ou de Pampelune, ce n’est pas là l’essentiel !

  34. Mic.Fainzang Je n’en sais rien si c’est différent à Toulouse c’est une région que je découvre , sans aucun doute cela doit être la même chose, des beafteackard il y en a partout , cela ne change rien à mon propos je n’ai aucune confiance aux pros de la politique près à aller s’installer n’importe où du moment qu’il y a un mandat à prendre.
    Pour ce qui concerne la candidate du Front de Gauche c’est tout à fait le cas pourquoi a t’elle emménagé à Saint-Ouen ? pour les beaux yeux des audoniens ? Parce que c’est une belle ville ?
    Non ! vous le savez bien tout, simplement pour venir chercher un mandat d’élu sans doute qu’à Saint-ouen nous ne sommes même plus foutu de trouver des personnes compétentes.
    C’est pour cela que je suis content de ne plus voter à Saint-Ouen je n’ai aucune confiance en ceux qui font d’abord de la politique pour leur intérêt personnel et officiellement pour défendre les gens. Ceci dit j’en ai aussi connu quelques autres comme elle à Saint-Ouen que et que je n’ai jamais apprécié non plus, disons que c’est mon côté tordu qui m’a amené aux cantonales à voter contre la candidate désignée par le Front de Gauche.

  35. taquet .. non comme Louise Michel ..
    Enfin tout de même Hayat Halfa c’est du sérieux. Rien à voir avec la brochette de dames patronesses de l’ump, à savoir : Nadine Morano, handicapée du cerveau et irrécupérable, Rachida Dati, qui fulmine parce que son ami Fillon vient chasser sur ses terres, Rama Yade, qui brasse du vent, Valérie Pécresse qui n’a de cesse de serrer les fesses, Roselyne Bachelot dit le cachalot et Nathalie Kociusko-Morizet dont la silhouette rappelle une virago sèche comme une merluche …
    Quant à Elsine, il est parti depuis longtemps pour les ouates éternelles. Il peut y faire des cures de vodka en toute quiétude. Son complice Gorbatchev est toujours là. Il va souvent aux Etats-Unis où il fait de la publicité à la télé pour les sacs Vuitton ou Vitton, je ne sais….l’argent n’a pas d’odeur !

  36. @René : Vous qui vous vantez régulièremement de ne pas vous occuper de politique et de ne connaitre personne dans l’équipe municipale , ni surtout de ne pas la soutenir, vous en savez des choses !
    Mais blague à part, il est bon de temps en temps de lire aussi des commentaires élogieux sur quelqu’un et vous avez bien raison de manifester votre sympathie , cela change un peu…
    Je suis d’ailleurs d’accord avec vous : le fait qu’elle habitait Epinay n’entame en rien sa crédibilité ou sa compétence. Je crois aussi que personne n’ est mécontent de la politique culturelle de la ville dont elle s’occupe.
    Mais on a plus l’habitude se manifester pour critiquer ce avec quoi on n’est pas d’accord…

    • @ Dominik

      Le fait de débarquer d’Epinay, la veille de la clôture des inscriptions pour être électeur à Saint-Ouen n’est pas répréhensible. On a bien le droit de déménager en plein hiver quande une opportunité de logement se présente.
      Se faire élire immédiatement Adjointe au Maire avec l’étiquette “MARS”, et être nommé dans la foulée la Présidence du groupe Citoyen, Communiste et Républicain, rejoindre le Parti de Gauche et briguer désormais le poste de Maire s’est assurément un peu de talent. Avec des amis puissants à qui on doit tout.

  37. Mon cher dominik, effectivement je ne connais plus grand monde dans l’équipe municipale, mais je lis le journal de saint-ouen qui communique des informations sur la vie de la cité et sur les élus.
    Concernant Hayat Dalpha, j’ai eu connaissance, tout à fait par hasard, de son curriculum vitae dont j’ai fait état dans un post précédent.
    J’ai apprécié durant les quelques discussions que j’ai eues avec elle sa modestie, sa disponibilité et son état d’esprit.
    Contrairement à d’autres, elle ne tire aucune gloire de sa fonction d’élue. Certains sont très critiques à son endroit. Ma foi, chacun est libre de se faire une opinion sur les uns et les autres.
    En tout cas, madame Dalpha et aussi madame Amédro me manifestent de la sympathie lorsque je les rencontre .. ça fait plaisir !
    Je souligne tout de même, à toutes fins utiles, que j’ai passé 22 années à la Mairie de Saint-Ouen …

    • @ René Matéo

      Bon maintenant on a bien compris que vous la connaissiez par un complet hasard. Vous pouvez même grace à ce blog orthographier son nom Dhalfa (et non Dalpha).
      Merci pour le Front de gauche (et le peuple).

  38. à VIP

    Vous résumez assez bien combien certains et certaines ont choisi le PCF pour se faire un plan de carrière professionnelle et économique, quitte à le quitter ensuite et le combattre sournoisement .

    Ce qui est pour moi tout sauf un vrai débat interne et au delà.

    Concernant la résidence d’HD, il s’agit d’un territoire électorale précis (1er circonscription) et d’un mandat nationale.

    Ce qui permet à M. Leroux de co-présider une réunion pour les élections présidentielles dans le Lot (je dispose de la coupure de presse avec sa photo), sans doute avec les moyens de son mandat “local”.

    S’il peut s’occuper de la 1ère, du Lot et du national, je dis bravo.

    Sur le fond, je propose qu’un grand débat se tienne en fin de campagne avec les candidats.

  39. id-stg post 54
    Absolument, je l’ai vue pour la première fois lors de l’inauguration de l’allée Marcel Carrier qui jouxte l’église du Rosaire. Si ma mémoire ne me fait pas défaut, ce que je ne crois pas, c’est la première fois qu’elle venait à Saint-Ouen en tant que candidate aux législatives de 2007. Il y aura donc bientôt cinq ans ..
    Le Front de Gauche peut-être, mais le peuple personne ne peut se targuer de le représenter en l’état actuel des choses .. le peuple est seul, bien seul, et on le trompe encore, mais pour combien de temps ?
    Et puis, peu importe l’orthographe du nom .. pourvu qu’on ait l’ivresse !

  40. @Saly 45
    Je n’ai pas compris ta dernière phrase. En ce qui concerne les tribunes anti Sarko dans le journal de SO: C’est un journal local, pourquoi tant d’élus nous y parlent de problèmes nationaux? L’augmentation du prix du Kw/heure pour certains, la politique de Sarko pour d’autres, etc. Quid des problèmes audoniens?

  41. post 57 jean

    Ca ne te concernait pas!

    J’ai juste repris ta citation en y ajoutant une suite, pour dire que nous n’avons pas choisi de faire de la politique notre métier. Nous n’avons donc pas fait de grandes écoles, comme un artiste qui sort des beaux-arts.
    Aussi, ce qui sont passés à l’ENA et qui prétendent pouvoir s’engager pour nous et améliorer nos vies et qui n’ont pas convaincu de leurs capacités doivent entendre les critiques de ceux qui n’ont jamais prétendu pouvoir le faire!

    A nous, il nous est demandé , en votant d’évaluer leurs actions, ça passe forcément par un jugement , des critiques ou des satisfactions!!!
    Critiquer c’est facile alors que voter, aujourd’hui, ça le devient moins!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *