Marché Ottino : attention aux angles morts !

Le projet – très attendu – de rénovation  du marché Ottino devrait doper le commerce du moins dans le coeur de ville et conforter, ce qui n’est déjà pas si mal, les derniers commerces de bouche (charcutier, chevaline, poisonnier, fromager…) qui font tant défaut ailleurs.

Au-delà des tracas des travaux, la mise en  piétonnier de l’avenue Gabriel Péri donne déjà le ton avec une convivialité appréciée de tous qui rime avec une meilleure commercialité puisque de nouveaux étals sont apparus. On peut raisonnablement espérer qu’une plus grande diversité jouera progressivement en faveur d’une plus grande qualité.

Pourtant le projet d’ensemble mérite une attention et une vigilance citoyenne : au-delà de la réhabilitation de la halle existante c’est le grand flou sur l’intégration du local déchets à l’angle Ottino-Vaillant sur lequel on ne trouve aucune image dans les documents de communication. Mieux le Permis de construire a fait curieusement l’impasse sur le traitement de cette cour de services  jouxtant l’entrée des HLM du 26 Charles Schmidt et la nouvelle rampe de parking (à tel point que l’ancien élu au commerce avait refusé de valider ledit permis).

Pour l’angle Ottino- Péri, côté Garibaldien, c’est un peu du pareil au même : RAS. Personne ne semble pressé de parler concrètement du traitement de la futur placette (plantations, zone de déballage), du (re)traitement des abords de la copropriété, de la suppression de la rampe de parking et du poste EDF.

Concernant le réaménagement de la rue Ottino : stationnement en semaine, traitement du parvis, bancs, arbres, terrasse de café c’est aussi calme plat, motus et bouche cousue.

Pas de projet, pas de planning ? Un peu inquiétant dans la mesure oû en toute logique les travaux devraient suivre immédiatement ceux de la halle (achevée à priori fin 2008).

A défaut d’un semblant de concertation, un minimum d’information pour les riverains et le commerçants dans un premier temsp et de  l’ensemble des audoniens dans la foulée seraient visiblement de bon goût.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

17 réflexions sur « Marché Ottino : attention aux angles morts ! »

  1. En ce moment, pendant les élections Cantonales, on voit souvent Jacqueline. Vendredi vers 10h elle était au marché Ottino avec 6 personnes PC et 3 voitures de la police municipale pour la protéger. La police NATIONALE a même fermé le quartier pour cause de colis suspect*.
    Au marché tout était sécurisé. La rue Ottino était fermée par 4 camionnettes en file indienne. Les fils électriques ne traînaient pas par terre, les sorties de parkings n’étaient pas bouchées, aucune voiture n’était en double ou triple file, une petite musique apaisante faisait même siffler les moineaux. ENFIN une ville dans le meilleur des mondes…
    A midi, quand Mme le Maire est partie déjeuner, le quartier à retrouvé ses habitudes : plus de sécurité, voitures mal garées, insultes, et bien sûr nos petits dealers ont repris leur travail…

    * Après un grand nettoyage des rues, un biffin avait osé laisser sa valise pleines d’objets dans la rue Nicolet pour les vendre samedi au marché aux puces, heureusement la police nationale était là pour nous protéger et remettre un peu d’ordre…

  2. Nous avons à faire à une vraie commère .. mais elle en rajoute un peu trop. Si c’est avec des arguments pareils que cette gente dame compte mettre KO la maire, elle se met le doigt dans l’oeil jusqu’au coude .. Au contraire, elle y fait une bonne publicité .. parce que personne ne prend ses âneries pour argent comptant. C ‘est un coup d’épée dans l’eau !
    Il faut plutôt engager le débat sur les grands dossiers et sur les orientations de la politique municipale … pour avoir une chance d’être écouté par les gens.

  3. @ René Matéo,
    Comme vous dîtes on pourrait penser que je fabule, mais malheureusement les faits sont réels. Demandez aux commerçants du marché si vendredi 21 janvier pendant le passage de Madame Le Maire, il n’y avait pas une alerte à la bombe et que la police municipale et la police nationale n’étaient pas là pour faire respecter l’ordre et protéger le quartier…
    Par contre Monsieur Matéo je suis tout à fait d’accord avec vous pour que vous lanciez un débat sur les orientations de la Police Municipale (ce blog vous tend la main). Cela pourrait donner des idées à la MUNICIPALITÉ DE SAINT-OUEN pour que la sécurité et la propreté reviennent dans les rues, les parkings, les caves, les espaces verts, les marchés, les écoles….
    car SAINT-OUEN le vaut bien

  4. aux femmes,
    Comme vous pouvez le constater, Monsieur Matéo et le Larousse pensent que les “commères” ne peuvent être que des femmes…

  5. Aujourd’hui dimanche, jour de marché…..
    Il fait beau mais on n’entend plus les oiseaux…
    Comme d’habitude, les commerçants préfèrent se garer en double file dans la rue Nicolet ou dans la rue Charles Schmidt, alors qu’une centaine de places libres leur sont réservées sous le marché…
    ???
    Peut être qu’en Septembre, ils deviendront plus raisonnables et respecteront les audoniens
    🙁

  6. post 4
    Ma foi madame, commère ne s’emploie qu’au féminin. On est donc fondé à croire qu’il s’agit d’une femme. Mais je ne pense pas qu’il y ait quelque chose de péjoratif dans ce terme. On l’emploie presque toujours sur le ton de la plaisanterie. C’est mon cas !
    D’autre part, je n’ai pas à porter un jugement de valeur sur la police municipale. Il appartient aux élus de définir son rôle et de veiller à ce que les dispositions prises soient appliquées.
    Moi, je suis comme vous, j’observe .. un point c’est tout.

  7. mon commentaire sur les orateurs qui seront en service en octobre et ma demande si on aura droit a une carte de Résidents au oubliette

    ma question vous dérange ? pourtant elle est bien anodine , tranquille
    bonne journée

    Marie France

  8. @4 Bien sûr Commère du marché, puisque les hommes sont appelés des compères! 😉

    Saviez-vous qu’une commère est aussi une femme de tête qui ne s’intimide pas facilement?

    Bien à vous. B. Andretti

  9. Il y a plus qu’une nuance entre compère et commère. Un compère est généralement un bon compagnon. Un commère est une femme qui a la langue bien pendue et qui s’occupe de ce qui ne la regarde pas …

  10. Cette semaine,il y a de grandes “queues” chez LIDL.Très peu de caissières.Sans doute que la grande distrib(allemande,je crois)a dû appliquer les lois sociales françaises et donner leurs congés payés aux employées.Cette entreprise doit avoir des problèmes financiers pour ne pas embaucher(comme monoprix)des intérimaires.A croire qu’il n’y a plus de chômeurs à S.O.

  11. Où se trouvait le “placier du marché” mardi entre 11h et 12h30 ?
    Depuis plus 2 ans déjà, des fils électriques branchées se baladent par terre même quand la chaussée est mouillée, près des flaques d’eau…
    C’est vrai que Dieu nous garde !!!

  12. Un dimanche dans le quartier où je suis née.

    Je me lève de bonne humeur, mais déjà dans la rue, les passants se disputent avec les automobilistes qui klaxonnent. C’est vrai qu’il y a le marché qui bloque l’avenue Gabriel Péri jusqu’à 16h, 17h.
    Vite un café car je dois ramener des affaires de chez un ami et je veux pique-niquer avec les audoniens dans le nouveau parc des docks. Depuis 15 jours des affiches attirantes sont placées dans le centre ville.
    Il est 10 heures.
    Pour rejoindre mon parking, je me faufile entre les poussettes , les caddies, heureusement ma valise est vide. Le marché est devenu une foire comme à Barbès à ciel ouvert. Beaucoup de personnes agées ne vont plus au marché couvert car il est très difficile d’y pénétrer sans jouer des coudes. Je comprends pourquoi Madame Rouillon fait ses courses dans le 18ème.
    Deux camelots bloquent l’entrée du parking. L’un par son camion qui ne peut pas rentrer vu que l’issue du parking réservé au marché n’a jamais été faite lors du nouveau marché, alors que c’est sur les plans de la mairie . L’autre vend de l’électronique certainement d’imitation. En me faisant insultée car je gêne la vente et le spécialiste électricien n’a rien d’un homme courtois, j’arrive devant la grande porte, qui est cassée. C’est vrai qu’avec la drogue il est préférable qu’elle soit ouverte. Nos charges vont encore être importantes ce trimestre pour réparer cette grande porte.
    En sortant côté Vaillant, un groupe de jeunes cagoulés surveillent les passants et une voiture bloque la sortie. Les jours de marché, les 432 voitures sous le Garibaldien ne peuvent sortir que côté Vaillant, mais à Saint-Ouen les parkings ne brûlent pas, c’est certainement pour ça que la municipalité ne voit pas l’utilité de faire la sortie rue Charles Schmidt.
    Après 20 minutes d’attente, le conducteur enlève sa voiture en ricanant.
    En haut de la rue Vaillant, trois voitures, en double file, près du Monoprix, gênent. Par bonheur, un policier descend de sa voiture. Je pense qu’il va verbaliser les voitures en double file voir même les autres car le stationnement est interdit à cet endroit ou encore mieux faire la circulation. A mon grand étonnement il rentre au magasin, en laissant les gens klaxonnés.
    J’arrive à l’entrée du périphérique à 11h30.
    Je suis assez contente je vais pouvoir pique-niquer après le déménagement.
    De retour vers 14h30, je range ma voiture, les dealeurs sont déjà au travail. J’ai peur mais je me soigne par acupuncture.
    15 heures avec ma tarte je cherche l’entrée du «PARC». Je vois enfin les élus de la municipalité réunis sous des bâches et quelques bénévoles d’assos.
    Où sont les audoniens ?
    C’est vrai que le terrain est encore bien vague. Le paysage n’est pas très beau. L’incinérateur dégage pas mal de fumée. J’espère que le projet du parc se fera.
    Pas comme « le marché Ottino paysagé » dont Madame le Maire faisait la propagande dans le journal de la ville aux anciennes élections.

  13. Madame , vous avez eu bien du courage d aller au Parc , et vous espérez que le projet du parc ce fera ? alors vous avez RDV avec les CANCER que provoque l INCINERATEUR depuis des Années Saint Ouen est la ville ou il y a le plus d ‘enfants mal formés et ou il y a le plus d ASMES et de CANCER les audonniens vous ne les verrez pas car ils connaissent le DANGER à respirer cette M……on c est battus pendant des Années pour que ce parc et logements y soit INTERDIT mais avec des magouilles et autres ils ont ” gagne “vous devez savoir Madame que nos élus et le Maire ne demeure à Saint Ouen ils ne sont pas FOUS , pour les dealers faites comme moi vous ne devez pas avoir peur vous ne les calculez pas et surtout si vous croissez leur regard ne BAISSER jamais les yeux sinon ils sentirons votre angoisse ca à bannir , bonne journée

  14. Madame ,
    j ai oubliée de vous dire , que j ai perdu 2 grand amis d un cancer , que moi même j en ai eu 2 depuis que j habite à Saint Ouen sans parlée de mon probléme de thyroide depuis un an

  15. Madame ,

    je sais ce que vous pensez ,pourquoi je ne pars pas je vais vous le dire le pourquoi
    j adore ma ville de toutes les couleurs de toutes les senteurs , j aime mes amies et amis j aime mon marché, ses squares surtout Marmottan qui j espere les arbres ne seront pas abattus j aime tout de Saint Ouen SAUF CEUX QUI LA DIRIGE ET CRACE A QUI ON VA DROIT DANS LE MUR
    bonne journée , Madame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *