Petits hold-up entre amis

On rit jaune chez les Verts de Saint-Ouen avec la tentative d adhésions coordonnées d un groupe « associatif » local aux convictions écologistes très incertaines.
Après l épisode des Législatives, cette « O.P.A. inamicale » atteste du besoin de quelques-uns de devenir à tous prix… Conseillers municipaux. Pitié !
Revigorés, les « Roses » préparent eux, cette fois encore, une rupture annoncée avec roulement de tambours.
Au nom d un nouvel équilibre, s agit-il de prendre la place des autres ? Reste alors à savoir pourquoi faire et avec qui. Pas facile !
Côté « Rouges » tâche plus rude encore. Les militants mouillant la chemise sur le terrain, devront être convaincus de tous les bienfaits de la politique municipale et de son incarnation.
Pour préserver l essentiel (la haute main sur la gestion communale), les camarades doivent aussi trouver des non-encartés pour capturer l émergence citoyenne autonome et contrer les alliés velléitaires.
A la manÅ“uvre : un petit carré dans un mélange des genres assez préoccupant.
Une consolation ? Les « Bleus » (c est le cas de le dire), ne vendent que leurs bouilles. Sourires, division, vide sidéral des idées.
Bilan du mandat, nouvelles orientations, propositions concrètes, exécutif communal, rapport aux citoyens. Le débat doit être ouvert sans attendre.
Application plus ou moins extensive de la législation électorale, arrangeant bien certains, ce débat ne filtrera pas dans ces tribunes politiques.
Rendez-vous donc sur le blog citoyen lesaudoniens.com ?
Eric Pereira-Silva
À Saint-Ouen n° 56 septembre 2007

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

2 réflexions sur « Petits hold-up entre amis »

  1. Les “recompositions”continuent:
    -le huitième adjoint semble avoir pris du galon dans le PCF local.
    -l’adjointe de Mars va devenir PdG.
    -vu le blog de l’EPSO,M.Keita semble avoir rompu les pourparlers secrets pour l’embaucher au PS.Il appelle les audoniens è  se mobiliser pour riposter aux mauvais coups de la droite.
    -que devient cette tentative(et de qui?)d’adhérer et d'”avaler”les Verts?
    -que fait localement l’extrême gauche?NPA?LO?lambertistes?
    -le DAL malgré les répressions de la justice de notre pays continue è  défendre les mal-logés.Il est incoyable qu’une maison construite il y a 20-25 ans rue Jules Vallès soit laissée dans un tel abandon par le proprio.La construction de ce bè¢timent a donné lieu è  un travail continu.Les ouvriers y travaillaient même les dimanches et le 1er Mai,le tout sous les fenêtres d’une sénatrice!A croire que le constructeur disposait de certaines bienveillances en haut lieu car è  l’époque,sous la présidence de Mitterrand,je ne pense pas que le travail du dimanche,dans le bè¢timent,était déjè  autorisé.

  2. Marrant avec le recul Eric de relire ton texte dénonciateur; “OPA inamicale”; je le confirme !
    Et d’ailleurs pourquoi des citoyens n’auraient-ils pas le droit de considérer que l’engagement du Vert Fargeas ne correspondait , è  peu de chose prêt , en rien è  ce qu’on était en droit d’attendre?
    Tu veux des illustrations du propos?
    Les jardins ouvriers , la friche du RER jardin de la Demoiselle, l’information sur la CLIS mise en place pour l’incinérateur . Lè  je fais une précision sur un propos que tu avais tenu è  l’époque , jugeant que ceux qui s’inquiétaient du manque de transparence dans ce domaine instrumentalisaient la peur des gens è  des fins politiques . Je me permets de rectifier en te posant la question suivante : ” un élu vert n’a t-il pas le devoir de demander è  ses alliés politiques de mettre en place une information claire afin de lever le doute dans l’esprit des gens ; parce que dans le cas contraire c’est la porte ouverte è  tous les fantasmes . On ne demandait que cela!
    Tu dénonces “des personnes d’un mouvement associatif aux convictions écologiques très incertaines “.
    Lè  tu étais juste un peu grave limite ; mais peut-être n’avais-tu pas l’info que l’établissement de cette CLIS avait été en grande partie le résultat de plus de trois année de demandes de catte asso (courriers) et contact avec le Vert de l’IleSt-Denis qui avait finalisé la chose , bien que touché de la même faè§on par ce problème n’avait rien engagé jusqu’alors .
    Pour précision , è  une réunion des Verts tenue è  l’Ile St-Denis.
    Pour finir , lors d’une réunion è  St-Ouen (CR des Verts )il a été demandé par ceux , contre l’adhésion desquels Rémy s’élevait) quel bilan ce dernier pouvait t-il faire de sa présence dans l’équipe municipale ses six années . Il a répondu qu’il avait aidé au relogement des familles de Glarner er que … euh … il avait fait bougé les lignes!
    Il avait en outre ajouté qu’il ne comptait absolument pas re proposer sa candidature è  un poste d’élu quelconque , la tache ayant été è  son sens déja bien fatigante sur six ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *