Maison phénix

Avec un léger retard, l’important chantier de la Médiathèque, à l’angle G.Péri – V. Hugo, va prochainement démarrer. Conséquence pratique et immédiate la « Maison des Projets » vient de disparaître de ce lieu central.
Les projets étant légion à Saint-Ouen, ce lieu d’information et d’exposition doit, tel le phénix, renaître de ses cendres pour un nouvel envol.
Simple relocalisation ? A voir.
Sans doute l’occasion d’un petit bilan d’activités et surtout l’opportunité de quelques réajustements utiles.
Prévoir, dès à présent une installation pérenne ? Changer l’image extérieure de « bureau de vente » bariolé ? Adapter les horaires aux citoyens ? Améliorer la qualité des documents remis ? Développer l’accès aux données via Internet (site de la Ville, blog dédié, adresse mail spécifique) ?
Accueillir symboliquement les nouveaux habitants à l’hôtel de Ville ?
Point stratégique : la nouvelle implantation en dira long.
Choisir Victor Hugo – Les Docks c’est se tourner vers les grandes mutations urbaines à venir mais aussi tourner le dos à la ville existante (les ¾ du territoire) où vit l’essentiel de la population.
Vu du quotidien, faut-il le rappeler, la perspective radieuse des Docks, exutoire pour tous nos maux, finie par agacer.
Question subsidiaire : le Projet de ville (programme municipal), les projets de la Ville, les projets dans la ville ne se réduisent pas aux seuls projets immobiliers et d’urbanisme.
En résumé : une histoire de cabane et de déménagement moins anodine qu’il n’y paraît.
Eric Pereira-Silva
À Saint-Ouen n°50 févier 2007

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *