Démocratie et autonomie

«Concertation à chaque étape, comités participatifs, assises, pôle citoyen, maison des projets… » … Qu’on se rassure les autogestionnaires n’ont pas pris les commandes de la Mairie.
Chacun peut le constater, en y regardant de près, notre bonne vieille démocratie représentative à Saint-Ouen laisse à désirer. Ainsi la concentration du pouvoir municipal réel relève d’une interprétation assez libre du suffrage universel.
Même à gauche, au-delà des étiquettes, des militants aguerris, finissent par s’en émouvoir.
Côté démocratie participative, la mousse médiatique rase les plus blasés. Les associatifs, occupant parfois le terrain abandonné par les partis, ou de simples habitants s’accommodent mal de l’information au compte-gouttes et de concertations très « encadrées ».
Rythme des réunions, participants, ordres du jour, comptes-rendus… les citoyens veulent un peu avoir la main.
Le projet des Docks n’échappe évidemment pas à cette exigence légitime.
Si une partie de l’extrême gauche et quelques alternatifs approximatifs rivalisent avec la droite locale dans la démagogie ou la provocation, ceci n’exonère pas la gauche locale de repenser en profondeur le rapport de ses élus avec les « administrés ».
Autonome et citoyen le site « lesaudoniens.com » lieu de débats et d’informations sur le net constitue à cet égard une initiative rafraîchissante et utile. S’il continue à éviter attaques personnelles et récupérations politiciennes il peut être un bel outil au service de la démocratie locale.
Eric Pereira-Silva
À Saint-Ouen n°47 décembre 2006

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

1 réflexion sur « Démocratie et autonomie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *