Là où ça gratte

Modernité de pacotille et opportunisme douteux, lors du travail sur la signalétique des « Puces », on a ardemment œuvré pour rebaptiser ce lieu emblématique qui donne à notre ville sa renommée internationale.
Motifs de cette rage réformatrice ?
Pour les représentants des commerçants : calquer le nom de ce haut lieu touristique sur celui de leur association en confondant l’accès Internet et celui des piétons sur le site.   Résultat,  un malheureux « les Puces de Paris-Saint-Ouen »
Pour une partie des élus locaux : réaffirmer la prééminence de notre Ville en donnant des gages à nos nouveaux amis de la capitale. Bilan, un disgracieux «  les Puces de Saint-Ouen-Paris ».
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ? Rassembler quand on peut diviser ?
Plusieurs élus de Saint-Ouen, au nom de l’histoire, de la géographie et du bon sens,  plaidant d’en rester au terme générique « les Puces », c’est finalement cette appellation qui dominera les panneaux de repérage pour les milliers de visiteurs hebdomadaires.
Un petit sous-titre (nuance !) mentionnera Saint-Ouen et Paris,
Polémique quasi éteinte, étude bouclée, financements publics obtenus, matériels prêts à poser… c’est le moment choisi par certains pour remettre le couvert.
Démangeaisons et visées électorales sans grand rapport avec les Puces ?
L’engagement public majeur pour les Puces, du Mondial à la piétonisation en passant par d’autres projets, invite à poursuivre un vrai partenariat constructif. C’est l’intérêt de tous.
Eric Pereira-Silva
À Saint-Ouen n°34 octobre 2005

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

1 réflexion sur « Là où ça gratte »

  1. Un dimanche citoyen, antilibéral auquel on peut se rendre en vélo (15 minutes environ) pour ne pas laisser l’Europe et nos désirs d’avenir à NS et à parisot (info)

    Le premier meeting francilien du Front de Gauche se tiendra
    Dimanche 8 Mars à 14h30
    au Zenith de Paris
    (M° Porte de Pantin)

    En présence, notamment de
    Marie-Georges Buffet
    et
    Jean-Luc Mélenchon
    et
    bien d’autr(e)s encore

    Contact : partidegauche93@gmail.com ou PCF saint-ouen 01.40.11.231.15

    En précisant votre nom, prénom, et ville en retour, nous vous adresserons les lieux et heures des départs collectifs pour le département.

    N’oublions pas que la droite ne sort pas perdante pour le moment, bien au contraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *