Dernière ligne droite ? *

Présidentielle oblige, le décalage du calendrier électoral donne un peu d’air pour boucler la fin du mandat municipal.
Ainsi cette année supplémentaire n’est pas de trop pour la Maison des associations, équipement revendiqué depuis plus de 10 ans par de nombreux militants associatifs et une partie des élus.
Malgré bien des réticences, plus ou moins avouées, les nouveaux convertis aux vertus de la vie associative, ont donné le feu vert ou plutôt l’orange clignotant.
Après des mois de cogitation, expertises et visites de terrains : quelques vérités révélées : éviter le simple complexe de salles de réunions, expériences assez diverses selon les villes, Saint-Ouen doit trouver sa spécificité…
A ce jour, si le sujet commence donc a être cerné, les grandes fonctions pressenties et les associations consultées, pourtant pas de site en vue, ni d’échéance précise mais l’annonce d’une « préfiguration » prochaine.
En résumé on ne risque pas de s’essouffler.
Souci d’efficacité ou crainte d’une « appropriation » excessive par les associations et les citoyens, on parle désormais d’une « Maison de la vie associative » (en filigrane gestion par un service communal et non par une association dédiée).
Si la belle gare «Godillot», n’appartenant pas à la ville, semble hors de portée, en revanche une suggestion citoyenne mérite l’attention: réutiliser la bibliothèque centrale place de la République (libre à l’achèvement de la Médiathèque).
Cerise sur le gâteau la possibilité d’un café associatif ?
Eric Pereira-Silva
À Saint-Ouen n°53 mai 2007
Le 6 mai prochain, rassembler la gauche et au-delà, battre la droite.
Pas d’abstention, un seul vote : Ségolène ROYAL !

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *