Place de la République (Populaire)

Avec ses voies multiples, ses bordures autoroutières en béton, son îlot central inaccessible, la place de la « mairie » est un espace abandonné au « tout voiture ». Elle demeure un carrefour mal conçu pour les véhicules et propice aux accidents.
Côté piétons, c’est pire : dallage lépreux et vieilles grilles de parking devant la mairie, vasques à fleurs « années 70 »,  mobilier urbain hétéroclite et disgracieux, sols en mauvais état… le promeneur n’est pas le bienvenu !
Les traversées piétonnes sur cette grande place urbaine bordée d’équipements publics, sont dangereuses et relèvent toujours du parcours du combattant.
Ajoutons à l’ensemble une cabane surréaliste en guise d’Office du Tourisme, un garage à vélos éternellement vide, une décoration style « puits en pneus – nains de jardin », fleurettes et rocailles, … on obtient une image affligeante et un lieu impraticable indigne de notre Commune.
« Une belle ville populaire » c’est aussi un espace public majeur de qualité :
Planter de beaux arbres, traiter les sols, libérer l’espace, organiser les flux automobiles (en limitant le transit sur G. Péri), donner une priorité claire aux piétons (liaisons directes J. Jaurès –V. Hugo, ou Mairie – Centre Administratif), rendre l’espace convivial pour tous, redéployer commerces et services (terrasses de café, journaux, fleurs, taxis …), mieux insérer les bus, accueillir la future médiathèque…
Au croisement de deux voies départementales, un beau sujet pour notre nouveau Conseiller Général.
Eric Pereira-Silva
À Saint-Ouen n°16 avril  2004

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Facebookrss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *